Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221140826
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Conjuration des imbéciles

Jean-Pierre CARASSO (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 23/05/2019

Par ce seul livre posthume, John Kennedy Toole gagna une place à part, et une des premières, dans la littérature américaine contemporaine : il reçut le prix Pulitzer en 1981 pour ce roman tumultueux - gargantuesque tragicomédie située dans l'ambiance grouillante des bas quartiers de La Nouvelle-Orléans.
Lors de sa publication...

Par ce seul livre posthume, John Kennedy Toole gagna une place à part, et une des premières, dans la littérature américaine contemporaine : il reçut le prix Pulitzer en 1981 pour ce roman tumultueux - gargantuesque tragicomédie située dans l'ambiance grouillante des bas quartiers de La Nouvelle-Orléans.
Lors de sa publication en France, la même année, l'accueil fut tout aussi enthousiaste, et ce roman-phénomène fit écrire à Jean Clémentin, dans Le Canard enchaîné, les lignes suivantes, toujours d'actualité :
« Un ouvrage de génie comme il n'en paraît pas beaucoup par siècle... Il faudrait des colonnes entières pour détailler les cruautés, les trouvailles, la verve épicolyrique, la puissance de cet ouvrage.
Cette audace, son auteur l'a payée au prix fort : déprimé de ne pas trouver d'éditeur, il s'est suicidé en 1969, à trente et un ans. Onze ans après, sa mère, remuant ciel et terre, réussit à trouver une minuscule maison d'édition, en Louisiane... Alors seulement les " grands " éditeurs et l'establishment intellectuel américain le découvrirent et s'en emparèrent, lui donnant, pour faire bonne mesure, le plus grand prix littéraire des États-Unis et ajoutant ainsi, par leur aveuglement premier et leur emballement final, un chapitre très significatif, une démonstration en quelque sorte, à La Conjuration des imbéciles. »

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221140826
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ludialu Posté le 11 Octobre 2021
    Un livre universel que je vous recommande ! C’est l’histoire, les aventures, d’Ignatius Reilly à la Nouvelle-Orléans. Un jeune homme de trente ans qui déteste absolument tout le monde, sauf lui-même. Il déteste aussi son époque et y voit des complots partout. Ce passionné de littérature médiévale ne travaille pas, il se dit être de santé trop fragile pour ça. Alors il vit chez sa mère et ne lui est d’aucune reconnaissance, au contraire ! Oui, Ignatius est odieux, méchant, fainéant… Il passe son temps, enfermé dans sa chambre, à écrire sa vision du monde dans ses précieux carnets. Suite à quelques problèmes, sa mère va le contraindre à travailler. Lui qui n’a jamais travaillé de sa vie va devoir rechercher du travail, s’investir… pour le plus grand plaisir du lecteur car les aventures, ou plutôt les mésaventures, d’Ignatius sont très drôles. Ce misanthrope, qui va devoir se confronter à la société, n’a pas fini de vous surprendre !  Les autres personnages sont aussi un peu crétin, ils ne comprennent rien et vont de catastrophes en catastrophes. Impossible de lâcher ce roman !  J’ai adoré ce roman ! Il m’a fait rire en même temps qu’il m’a révolté à certains moments. Ignatius Reilly... Un livre universel que je vous recommande ! C’est l’histoire, les aventures, d’Ignatius Reilly à la Nouvelle-Orléans. Un jeune homme de trente ans qui déteste absolument tout le monde, sauf lui-même. Il déteste aussi son époque et y voit des complots partout. Ce passionné de littérature médiévale ne travaille pas, il se dit être de santé trop fragile pour ça. Alors il vit chez sa mère et ne lui est d’aucune reconnaissance, au contraire ! Oui, Ignatius est odieux, méchant, fainéant… Il passe son temps, enfermé dans sa chambre, à écrire sa vision du monde dans ses précieux carnets. Suite à quelques problèmes, sa mère va le contraindre à travailler. Lui qui n’a jamais travaillé de sa vie va devoir rechercher du travail, s’investir… pour le plus grand plaisir du lecteur car les aventures, ou plutôt les mésaventures, d’Ignatius sont très drôles. Ce misanthrope, qui va devoir se confronter à la société, n’a pas fini de vous surprendre !  Les autres personnages sont aussi un peu crétin, ils ne comprennent rien et vont de catastrophes en catastrophes. Impossible de lâcher ce roman !  J’ai adoré ce roman ! Il m’a fait rire en même temps qu’il m’a révolté à certains moments. Ignatius Reilly est odieux, négligé, un irresponsable, un donneur de leçons… mais il est terriblement attachant ! Ignatius est un anti-héros par excellence.  Parce qu’il se croyait être un écrivain raté, John Kennedy Toole s’est suicidé en 1969 sans jamais avoir trouvé un éditeur pour son livre. Sa mère, persuadée du talent de son fils, continuera de faire connaître son roman et il finira par être publié en 1980. La conjuration des imbéciles connaitra aussitôt un grand succès et remportera le prix Pulitzer.  https://www.instagram.com/ludialu/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tiguidou Posté le 1 Septembre 2021
    Pas facile de résumer ce livre, alors je ne m'y risquerai pas. Cependant je peux vous dire que je n'ai jamais lu quelque chose de semblable: des personnages plus "imbeciles" les uns que les autres, des situations complètement loufoques, une écriture qui sait s'adapter à la personnalité de chaque personnage, un humour particulier, des clins d'oeil à d'autres oeuvres, etc.... Je suis content de l'avoir lu même si ce n'est pas mon genre habituel de lecture. La quatrième de couverture nous dit que C'est un roman inclassable et culte et C'est assez vrai.
  • Hachebe Posté le 23 Août 2021
    Ignatius Reilly est un trentenaire obèse et monstrueux, imbue de lui-même, absolument odieux, horrible avec sa mère chez qui il vit à New Orleans. Chaque rencontre est sujet à controverse ou il exprime sa mauvaise fois avec ardeur et brio. Il ne connait aucune limite. Les personnages qu'il rencontre sont tout aussi frappés que lui. Cela donne un récit jubilatoire. A lire sans retenu
  • taratatalol Posté le 4 Août 2021
    Un roman foutraque. Je m’obstine à vouloir le finir, parce ce que je veux comprendre où l’auteur veut en venir, mais je crois que c’est peine perdue, le personnage principal Ignatius est crispant , arrogant , se livre a des diarrhées verbales, personne ne le corrige.... il me fatigue! Des passages drôles il y en a c’est vrai mais qu’ est ce qui a pris aux américains de lui attribuer le prix pulitzer ??
  • RockyRacoon Posté le 30 Juin 2021
    Fantasque et farfelu, ce roman est sans contexte un OVNI littéraire. Le personnage principal, insupportable anti-héros génial, ne ressemble à aucun autre et ne déçoit jamais dans sa fantaisie. Tout est inattendu, tout est à la fois tragique et grotesque. Cette épopée absurde est portée par une écriture fluide, tonique, fraiche et acide, qui nous plonge dans chacun des détails des lieux inédits des aventures du superbe Ignatus.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.