Lisez! icon: Search engine
La Disparue de l'île Monsin
Date de parution : 06/02/2020
Éditeurs :
Robert Laffont

La Disparue de l'île Monsin

Date de parution : 06/02/2020

Hiver 2011. Deux petites filles se noient dans la Meuse. La plus jeune est tombée à l’eau et sa soeur, qui pourtant ne savait pas nager, a tenté de la...

Hiver 2011. Deux petites filles se noient dans la Meuse. La plus jeune est tombée à l’eau et sa soeur, qui pourtant ne savait pas nager, a tenté de la sauver. Quelques jours plus tard, un pompier de Liège perd la vie en cherchant les corps.
Liège, le 25 janvier 2012,...

Hiver 2011. Deux petites filles se noient dans la Meuse. La plus jeune est tombée à l’eau et sa soeur, qui pourtant ne savait pas nager, a tenté de la sauver. Quelques jours plus tard, un pompier de Liège perd la vie en cherchant les corps.
Liège, le 25 janvier 2012, 11 heures du soir. En pleine tempête de neige, Jordan Nowak, loueur de pianos, aborde le pont-barrage de l’île Monsin. Dans ses phares, soudain, une silhouette penchée sur le parapet. Jordan découvre une jeune femme hagarde qu’il emmène à son hôtel. Là, Éva lui confie qu’elle allait se jeter à l’eau. Le lendemain matin, elle s’est volatilisée.
Que s’est-il passé ? Quel est le lien entre le fait divers terrible de l’hiver 2011 et cette disparition mystérieuse ?
Chargé de l’enquête, le jeune inspecteur Lipsky y voit l’occasion rêvée de faire avancer sa carrière. Mais sa précipitation et son inexpérience vont entraîner toutes les personnes impliquées dans un tourbillon dévastateur révélant, comme toujours chez Armel Job, la vérité de l’âme derrière ce que chacun croit être et donne à voir.
Impossible de lâcher ce thriller psychologique haletant qui nous emmène jusqu’à une question essentielle : qu’est-ce qui donne du sens à une vie ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221248003
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221248003
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Patrijob 15/08/2022
    En consultant ma bibliothèque sur le site, je m'aperçois avoir déjà lu deux romans d'Armel Job sans en avoir rédigé la critique. Je les avais pourtant bien cotés. Bizarre... Celui-ci, je l'ai emprunté à ma belle-fille qui, bien occupée avec les petits, ne prend plus le temps de lire. La disparue de l'île Monsin, ou quand une enquête policière se mue en drame psychologique. En refermant le livre, j'ai tenté d'imaginer comment ce simple fait divers aurait été relaté à "la une" du journal La Meuse bien connu des Liégeois. "Une jeune femme de 32 ans, apperçue sur le pont-barrage de l'île Monsin, a disparu après avoir été prise en charge par un accordeur de piano qui l'a ensuite déposée à la gare de Herstal. L'homme a été placé en garde à vue." Suivrait ensuite un article racoleur, distillant des bribes d'informations glannées ici et là par un pigiste ambitieux. On en ferait des gorges chaudes dans les chaumières, échafaudant toutes sortes de théories autour de la tablée familiale. Avec ce dénouement inattendu, Armel Job nous rappelle que les apparences sont souvent trompeuses et que les jugements hâtifs sont pernicieux. Il mène le lecteur par le bout du nez de manière à ce qu'il soit persuadé de détenir la vérité,... En consultant ma bibliothèque sur le site, je m'aperçois avoir déjà lu deux romans d'Armel Job sans en avoir rédigé la critique. Je les avais pourtant bien cotés. Bizarre... Celui-ci, je l'ai emprunté à ma belle-fille qui, bien occupée avec les petits, ne prend plus le temps de lire. La disparue de l'île Monsin, ou quand une enquête policière se mue en drame psychologique. En refermant le livre, j'ai tenté d'imaginer comment ce simple fait divers aurait été relaté à "la une" du journal La Meuse bien connu des Liégeois. "Une jeune femme de 32 ans, apperçue sur le pont-barrage de l'île Monsin, a disparu après avoir été prise en charge par un accordeur de piano qui l'a ensuite déposée à la gare de Herstal. L'homme a été placé en garde à vue." Suivrait ensuite un article racoleur, distillant des bribes d'informations glannées ici et là par un pigiste ambitieux. On en ferait des gorges chaudes dans les chaumières, échafaudant toutes sortes de théories autour de la tablée familiale. Avec ce dénouement inattendu, Armel Job nous rappelle que les apparences sont souvent trompeuses et que les jugements hâtifs sont pernicieux. Il mène le lecteur par le bout du nez de manière à ce qu'il soit persuadé de détenir la vérité, accablant tour à tour l'un ou l'autre personnage, certain de sa culpabilité. Mais la réalité est tout autre, profondément ancrée dans les coeurs et non dans les têtes. Lu en 24 heures, j'ai plongé dans l'intrigue sans me noyer mais en suis resortie sonnée et touchée par la profonde humanité de chacun des personnages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Beautylicious 23/05/2022
    Nous sommes plongés au cœur de Liège, ma ville, ce qui rend le récit encore plus percutant pour ma part. L'intrigue prend bien, j'ai envie de savoir ce qu'il est advenu de la disparue de l'île Monsin. Bien vite, la tension s’essouffle malheureusement. Faute aux personnages trop peu travaillés, mais surtout aux réactions simplistes et banales des protagonistes (les hommes qui ne savent résister à la beauté d'une fille/femme jusqu'à aller trop loin, me donnant la sensation abjecte que la femme est la proie des hommes). Le sujet de la dépression est survolé, alors que l'auteur aurait pu approfondir la chose. La fin, assez prévisible, m'a particulièrement déçue : [masquer]on en revient au point de départ, même si le doute plane sur les circonstances : la dépression a-t-elle eu raison d'Éva ou un homme a-t-il été trop loin ? Je reste avec un goût amer : personne n'a su véritablement aider Éva alors qu'elle ne faisait que crier au secours[/masquer].
  • Esorlecram 01/05/2022
    Je me suis réconcilié avec Armel Job, dont j’avais moins aimé « Une femme que j’aimais ». Et pourtant, rien n’a changé, si ce n’est une énigme cette fois plus plausible. On retrouve donc ici une langue parfaite mais qui semble d’une autre époque, une histoire localisée dans l’est de la Belgique, une analyse gentille du comportement des personnages : Armel Job est un psychologue qui nous livre ses avis très discrètement, de peur sans doute d’effaroucher le lecteur. Une femme a disparu, ce qui va mettre en branle non seulement sa famille, mais aussi les policiers, et ceux qui par hasard ont croisé son chemin. Mais était-ce bien nécessaire ? Armel Job se lit calmement un soir au coin du feu, et même s’il pourrait se passer des choses violentes, on ressort apaisé de cette lecture sans surprise : on est en territoire connu !
  • Queque72 19/03/2022
    Je suis de la région où se déroulent "les faits", je connais les lieux, dont le pont-barrage de l'île Monsin.  Ça a peut-être joué en la faveur de ce livre, ainsi que l'atmosphère, l'intrigue et l'écriture qui ne sont pas sans rappeler les romans de l'écrivain liégeois Georges Simenon, une de nos fiertés nationales. Quelques clins d'oeil sont d'ailleurs distillés dans le roman. Je découvre cet auteur, alors qu'il a déjà publié pas mal, quel dommage !  Mais je vais me rattraper car la plume est enjouée, ironique et d'un classicisme fleurant bon les romans policiers d'antan, assortie d'une touche de modernité qui nous offre au final une histoire contemporaine. En conclusion, voilà un roman plaisant à lire, vous passerez un bon moment en sa compagnie.
  • domi_troizarsouilles 21/10/2021
    (commentaire rédigé le 18/04/2020) Pour moi une découverte de cet auteur belge qui semble déjà bien connu! J'ai adoré ce livre qui se présente un peu comme un polar, avec une enquête dont on voudrait connaître le dénouement plus vite que ce que l'auteur ouvre petit à petit, car il prend aussi beaucoup de temps à l'analyse subtile et avec différents points de vue des différents personnages, qui sont tour à tour protagonistes. De plus, le fait que ça se passe à Liège, mais aussi que ça mette en avant les cantons de l'Est et particulièrement Eupen (région d'origine de ma famille paternelle), waouh ça ne pouvait que me toucher! Et la chute, qu'on n'attendait plus, fait définitivement de la fameuse disparue, qui était (pour moi) devenue une antipathique égoïste, une véritable victime...
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.