En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Manhattan Vertigo

        Belfond
        EAN : 9782714478948
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        Manhattan Vertigo

        Michael BELANO (Traducteur)
        Collection : Belfond Noir
        Date de parution : 05/04/2018
        Sexe, pouvoir, argent et œuvres d’art, ou quand le mirage de l’amour se heurte au vertige de la possession. Après huit ans d’absence, le plus new-yorkais des auteurs de polars livre un thriller sophistiqué, personnel et tendu à l’extrême, dans la lignée de Havana Room.
        Jennifer ne sait plus à quel homme se vouer. D’un côté, son mari, Ahmed Mehraz, businessman iranien à l’ascension irrésistible, qui caresse le rêve de grimper les échelons du pouvoir. De l’autre, Bill, son amour de jeunesse, gentil GI texan qui souhaite la ramener au pays.
        Fortune et amour. Soirées folles...
        Jennifer ne sait plus à quel homme se vouer. D’un côté, son mari, Ahmed Mehraz, businessman iranien à l’ascension irrésistible, qui caresse le rêve de grimper les échelons du pouvoir. De l’autre, Bill, son amour de jeunesse, gentil GI texan qui souhaite la ramener au pays.
        Fortune et amour. Soirées folles de New York et  vie de femme au foyer. Jennifer veut tout.
        Pour l’aider à y voir plus clair, la jeune femme compte sur Paul Reeves, son voisin et confident. Mais cet avocat quinquagénaire a d’autres préoccupations : mettre la main sur la plus vieille carte de New York, une œuvre inestimable dont le bruit court qu’elle sera bientôt mise en vente. 
        Et quand la diaspora iranienne et un tueur à gages mexicain viennent rebattre les cartes de ce triangle amoureux, une seule question se pose : qui sauvera sa tête et remportera la mise ?

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714478948
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        Belfond
        9.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Bazart Posté le 1 Juin 2018
          Colin Harrison n'était pas vraiment une découverte pour nous... On se souvient notamment des remarquables et remarqué « Manhattan nocturne » et « Havana Moon » dans les années 2000, formidables romans noirs dans un New york aussi crépusculaire qu'inquiétant.... On n'avait plus vraiment de nouvelles depuis une bonne dizaine d'années et le voilà qui revient en force avec Manhattan Vertigo ( on garde des titres ressemblants pour ne pas perdre totalement le lecteur) entre le roman noir et le roman choral autour de personnages assez proches de ses précédents romans, soient de grands notables de New York dont le passé trouble va revenir à la surface. Manhattan Vertigo, c'est d'abord l'histoire d'un couple, Ahmed et Jennifer. Ahmed, venant d'une riche famille iranienne immigrée à Los Angeles, est un homme d'une trentaine d'année. Mi-avocat, mi-financier, n à la tête d'une immense fortune. Il est marié avec Jennifer, une jeune femme originaire de Pennsylvanie, au passé trouble, qui semble toujours hantée par son passé et son amour de jeunesse, Bill, un ancien GI texan. Un troisième homme vient se méler à ce triangle : Paul Reeve, voisin de palier du couple, avocat en droit du travail et de l'immigration, grand... Colin Harrison n'était pas vraiment une découverte pour nous... On se souvient notamment des remarquables et remarqué « Manhattan nocturne » et « Havana Moon » dans les années 2000, formidables romans noirs dans un New york aussi crépusculaire qu'inquiétant.... On n'avait plus vraiment de nouvelles depuis une bonne dizaine d'années et le voilà qui revient en force avec Manhattan Vertigo ( on garde des titres ressemblants pour ne pas perdre totalement le lecteur) entre le roman noir et le roman choral autour de personnages assez proches de ses précédents romans, soient de grands notables de New York dont le passé trouble va revenir à la surface. Manhattan Vertigo, c'est d'abord l'histoire d'un couple, Ahmed et Jennifer. Ahmed, venant d'une riche famille iranienne immigrée à Los Angeles, est un homme d'une trentaine d'année. Mi-avocat, mi-financier, n à la tête d'une immense fortune. Il est marié avec Jennifer, une jeune femme originaire de Pennsylvanie, au passé trouble, qui semble toujours hantée par son passé et son amour de jeunesse, Bill, un ancien GI texan. Un troisième homme vient se méler à ce triangle : Paul Reeve, voisin de palier du couple, avocat en droit du travail et de l'immigration, grand amateur d'art et confident de Jennifer qui a une passion qui pourrait bien le perdre : les vieilles cartes de Manhattan.... Car assez vite mafia iranienne, hommes de main libanais, tueurs à gages mexicains vont venir dans la danse et faire un joli carnage !! Ca y ressemble quelque peu à un « le bûcher des vanités » d'aujourd'hui : Colin Harrison réussit bâtir une intrigue noire , retorse et rythmée , où le lecteur prend un plaisir coupable. « Manhattan Vertigo » est un livre de voyeur et on se prend bien vite à ce jeu pervers et sombre d'un univers sombrement addictif avant une intrigue qui va crescendo et un final assez terrible ! Un retour bien en forme de Monsieur Harisson...
          Lire la suite
          En lire moins
        • SAVRY Posté le 24 Mai 2018
          Une intrigue qui prend ses marques progressivement avant d'accélérer le rythme pour en faire un thriller prenant. Le décor est le New York des riches où l'on suit plusieurs personnages en proie à leurs passions : Jennifer la blonde américaine désirable qui s'est casée avec un homme d'origine iranienne au succès fulgurant dans les affaires, et qui voit ressurgir un amour de jeunesse déstabilisant son couple et qui vient d'un milieu plus rustre, avec au centre l'homme de confiance, le confident, passionné de cartes anciennes de New York, le dénommé Paul. De ce script assez banal, l'auteur nous intéresse à cette ville où nous progressons de lieux en lieux (les titres de chapîtres) avec une intrigue de plus en plus prenante version thriller là où les relations malmenées génèrent des réactions souvent disproportionnées chez les personnes qui peuvent se payer n'importe quel service. Le récit est bien écrit (bien traduit) avec une écriture agréable au plus près des sensations ressenties par les personnages et une menace grandissante qui fait tout le suspens du livre. On passe un bon moment dans cet univers urbain fascinant.
        • mimipinson Posté le 22 Mai 2018
          Cela commence dans une salle de ventes de New-York. Paul et Jennifer, deux amis assistent à une vente au cours de laquelle Paul va casser sa tirelire pour une carte de New-York, très rare, et donc très chère. Paul est collectionneur, avocat. Jennifer, est mariée à un homme d’affaire iranien, toujours en vadrouille, jaloux et ne renonçant à aucun sacrifice pour suivre à la trace sa femme. Il faut dire qu’elle n’est pas vraiment discrète. Paul et Jennifer sont voisins de palier, sur l’une des avenues les plus prestigieuses de New-York. A priori, rien de bien croustillant… Oui, mais surgit grand costaud assez mystérieux qui embarque Jennifer, et Paul qui se met en tête d’acquérir la carte la plus recherchée, et toujours la propriété d’un vieux riche sur le point de passer l’arme gauche. Si le début de l’histoire est assez tranquille, elle ne va pas le rester bien longtemps. Colin Harrison embarque très vite son lecteur dans un récit musclé et bourré d’adrénaline et dans un thriller original qui a pour toile de fond New-York, personnage à part entière. Certes, il ne révolutionnera pas le genre, mais il est suffisamment divertissant et bien amené pour nous faire passer... Cela commence dans une salle de ventes de New-York. Paul et Jennifer, deux amis assistent à une vente au cours de laquelle Paul va casser sa tirelire pour une carte de New-York, très rare, et donc très chère. Paul est collectionneur, avocat. Jennifer, est mariée à un homme d’affaire iranien, toujours en vadrouille, jaloux et ne renonçant à aucun sacrifice pour suivre à la trace sa femme. Il faut dire qu’elle n’est pas vraiment discrète. Paul et Jennifer sont voisins de palier, sur l’une des avenues les plus prestigieuses de New-York. A priori, rien de bien croustillant… Oui, mais surgit grand costaud assez mystérieux qui embarque Jennifer, et Paul qui se met en tête d’acquérir la carte la plus recherchée, et toujours la propriété d’un vieux riche sur le point de passer l’arme gauche. Si le début de l’histoire est assez tranquille, elle ne va pas le rester bien longtemps. Colin Harrison embarque très vite son lecteur dans un récit musclé et bourré d’adrénaline et dans un thriller original qui a pour toile de fond New-York, personnage à part entière. Certes, il ne révolutionnera pas le genre, mais il est suffisamment divertissant et bien amené pour nous faire passer un agréable moment, et ouvrir une formidable fenêtre sur cette ville attachante et addictive. Aucune raison de s’en priver, donc, d’autant que Poirette le recommande !
          Lire la suite
          En lire moins
        • claire5907 Posté le 2 Mai 2018
          Tout d'abord merci aux éditions Belfond pour ce service-presse. Nous faisons la connaissance de Paul Reeves, avocat en affaire migratoire et grand collectionneur de cartes anciennes. Sa compagne Rachel, est une directrice d’agence de pub. Il y a aussi Jennifer originaire de Pennsylvanie, Jennifer (la voisine de Paul) paumée au lourd passé et Bill son amour de jeunesse ancien GI texan. Avec qui elle trompera son mari Ahmed. Ahmed, fils d'une famille iranienne immigrée à Los Angeles, est un homme d’une trentaine d’années. Il est avocat et financier, avec une immense fortune. L'homme n'acceptera que trop mal d'être trompé croyez-moi. L'auteur nous dévoile les protagonistes au fur et à mesure, leurs passés et ou ils en sont désormais. J'ai beaucoup aimé ce côté "tout le monde à des secrets" ! Vous trouverez de tout dans ce roman pas seulement un bon thriller, mais aussi le pouvoir, la justice et l'amour, mais surtout l'art. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler l'histoire ! Mais je vous le recommande sans hésiter !
        • LesLecturesdHatchi Posté le 20 Avril 2018
          Je crois que ces derniers temps, j’ai dévorés bien plus de thriller que je ne l’aurai cru hah Je tiens d’ailleurs à remercier les édition Belfond pour cette découverte et cette lecture envoûtante. . Manhattan Vertigo ou le thriller par excellence. Dès les premières on se retrouve dans univers entre les fastes des fêtes de la haute et les trafic que tout cela comprend. D’abord, il y a Jennifer. Cette belle jeune femme est marié à un riche héritier arabe mène une vie tranquille entre le faste des fêtes et les nuits enflammées de New York. Mais Jennifer est constamment sous Xanax. La richesse ne fait pas le bonheur des gens. Elle y contribue seulement. Aux cotés de son ami Paul, un riche collectionneur et dragueur invétéré, elle forme un duo incroyablement drôle et inséparable. Parce que dans la vie, Paul est un peu comme Jennifer. Paumé, mais profitant de chaque instant de cette vie qui lui est offerte chaque jour. Paul collectionne les cartes de New York. Cette ville qui l’a vu grandir et devenir l’homme qu’il est désormais. Dernièrement, il y a une seule carte qu’il veut. Elle est chez un vieil homme à l’article de la mort.... Je crois que ces derniers temps, j’ai dévorés bien plus de thriller que je ne l’aurai cru hah Je tiens d’ailleurs à remercier les édition Belfond pour cette découverte et cette lecture envoûtante. . Manhattan Vertigo ou le thriller par excellence. Dès les premières on se retrouve dans univers entre les fastes des fêtes de la haute et les trafic que tout cela comprend. D’abord, il y a Jennifer. Cette belle jeune femme est marié à un riche héritier arabe mène une vie tranquille entre le faste des fêtes et les nuits enflammées de New York. Mais Jennifer est constamment sous Xanax. La richesse ne fait pas le bonheur des gens. Elle y contribue seulement. Aux cotés de son ami Paul, un riche collectionneur et dragueur invétéré, elle forme un duo incroyablement drôle et inséparable. Parce que dans la vie, Paul est un peu comme Jennifer. Paumé, mais profitant de chaque instant de cette vie qui lui est offerte chaque jour. Paul collectionne les cartes de New York. Cette ville qui l’a vu grandir et devenir l’homme qu’il est désormais. Dernièrement, il y a une seule carte qu’il veut. Elle est chez un vieil homme à l’article de la mort. Cette carte il l’a veut absolument. Au point de faire des recherches bien précises pour retrouver son nouveau propriétaire. Au point de demander à sa nouvelle petite amie de l’aider. Mais cette recherche n’est que le début d’un combat contre lui-même et contre une autre personne qui a beaucoup plus d’influence que lui: Ahmed, le très cher mari de Jennifer. Ahmed est un héritier à la soif de vengeance sans limite. Il a de l’argent. Il a du pouvoir. Il a de la force. Et il a surtout toute une bande de tueur à gage sous les bras qui peuvent intervenir aussitôt qu’il lève le petit doigt. Depuis quelques mois, il sait ce que fait Jennifer dans son dos. Il sait qu’elle a un amant. Un texan. Un américain pur et dur. De ceux partis en Irak et qui vous broie les organes avec les mains. Et pour ça, Ahmed a une idée précise de ce qu’il va faire pour que Jennifer ne le trahisse pus dans son dos. Quitte à en ressortir les mains pleines de sang. Parce que Bill, l’amant de Jennifer, n’est pas si innocent que ça. Militaire défendant son pays, en Irak, contre le terrorisme, il sait qui est le mari de Jennifer. Il sait à qui il a affaire s’il devait se retrouver devant lui. Mais, malgré lui, il va aussi mettre sa vie en danger pour avoir voulu être ce qu’il aurait voulu être depuis le début avec Jennifer. C’est alors le début d’une course contre la montre pour ne pas mourir et se sortir de tout ça sans aucune égratignure. Mais entre tout ça, Jennifer survit dans ce monde de pouvoir et de violence. Malgré tout ce qui se passe, c’est elle qui contrôle chaque homme de cette histoire. Parfois un peu trop tard…Une chasse a l’homme est alors mise en place. Et tout ça n’est seulement que le début… Manhattan Vertigo fait parti de ces thrillers prenants du début à la fin. Colin Harrison nous plonge un New York riche, violent et hyper cliché. Les personnages ont chacun une histoire incroyablement intéressante et prenante. Les recherches, les calculs, la peur au ventre aussi pressante qu’infini pour chaque personnage nous mène loin. En bref, lisez Manhattan Vertigo pour le plaisir des mots, des thrillers et des moments de répit perdus.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Colin Harrison joue avec les ambiances et les atmosphères d’une main de maître »
        Michiko Kakutani / The New York Times
        Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
        Succombez à vos instincts de serial lecteur.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com