Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481085
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Oiseau de nuit

Chloé Royer (traduit par)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 10/01/2019
Après le succès de La Fille sous la glace, l’auteur aux plus de deux millions de livres vendus en Grande-Bretagne revient faire trembler la France avec un thriller psychologique hautement compulsif et paranoïaque.
S’il vous observe, vous êtes mort.     
 
La scène de crime est abominable : un médecin réputé est retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac en plastique sur la tête, les poignets entravés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ?
Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert...
S’il vous observe, vous êtes mort.     
 
La scène de crime est abominable : un médecin réputé est retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac en plastique sur la tête, les poignets entravés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ?
Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires.
Puis un autre.

Voici donc l’enquêtrice Erika Foster avec un serial killer en liberté, un prédateur qui semble tout connaître des vies très secrètes de ses victimes. 

Qui sait qui il observe en ce moment même ? 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481085
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NatachaMNEA Posté le 22 Novembre 2021
    Seconde enquête de la DCI Erika Foster. Des hommes sont retrouvés morts, des hommes à la vie plutôt bien rempli. Une enquête loin de tout repos, loin d'être simple. Qui pouvait en vouloir à ses hommes ? Qu'ont ils en communs ? Mais y a t'il seulement un lien ? Malgré les difficultés Erika va mettre tout en oeuvre pour retrouver l'auteur de ses horribles crimes ! Il y a quelques temps, j'ai lu le premier, je l'avait beaucoup apprécié, j'avais adoré le personnage d'Erika. Celui-ci ne déroge pas ma première opinion ! Ce livre est additif, un tueur qu'on ne voit pas venir mais aussi un tueur qui nous fait nous poser des questions... Une Erika très attachante. Bref cette série est pour le moment un véritable régal !
  • iris29 Posté le 22 Septembre 2021
    J'avais aimé la Fille sous la glace, 1° tome des aventures de la DCI Erica Foster, je rempile dans la foulée avec ce personnage, pour son deuxième voyage : Oiseau de nuit parce que c'est beau , une ville la nuit, surtout Londres... A la tête d'une brigade à la Criminelle de Londres, Erica se voit confier une affaire qui semble être un meurtre homophobe. Oui, mais voilà, Erica elle a du flair, plus que ses gros benêts de supérieurs, toujours à lui chercher des poux... Elle pressent plus que ça, et elle a raison, il s'agit de meurtres en série : même mode opératoire, par contre ,pour le motif, c'est flou... Tour à tour dans la vie d'Erica ( en deuil mais en voie de guérison, si, si , un peu...) , puis dans celle du coupable , surnommé l'Oiseau de nuit par les journaleux, le lecteur ne s'ennuie pas une seconde. Nerveuse, rythmée, cette série est très agréable à lire, surtout quand on prend le temps de découvrir ce personnage par le commencement, ce qui est raté pour moi, qui ait commencé par le quatrième ( Jolies Filles ), par hasard... Allez, si j'ai un reproche à faire, c'est... J'avais aimé la Fille sous la glace, 1° tome des aventures de la DCI Erica Foster, je rempile dans la foulée avec ce personnage, pour son deuxième voyage : Oiseau de nuit parce que c'est beau , une ville la nuit, surtout Londres... A la tête d'une brigade à la Criminelle de Londres, Erica se voit confier une affaire qui semble être un meurtre homophobe. Oui, mais voilà, Erica elle a du flair, plus que ses gros benêts de supérieurs, toujours à lui chercher des poux... Elle pressent plus que ça, et elle a raison, il s'agit de meurtres en série : même mode opératoire, par contre ,pour le motif, c'est flou... Tour à tour dans la vie d'Erica ( en deuil mais en voie de guérison, si, si , un peu...) , puis dans celle du coupable , surnommé l'Oiseau de nuit par les journaleux, le lecteur ne s'ennuie pas une seconde. Nerveuse, rythmée, cette série est très agréable à lire, surtout quand on prend le temps de découvrir ce personnage par le commencement, ce qui est raté pour moi, qui ait commencé par le quatrième ( Jolies Filles ), par hasard... Allez, si j'ai un reproche à faire, c'est sur le scénario, un peu répétitif. Erica comprend tout mais ses méchants supérieurs lui confisque l'enquête, pour une raison X ou Y. Erica va jusqu'au bout et dans les deux tomes, le meurtrier prend contact avec elle , d'une façon ou d'une autre... He, Mr Bryndza, faudrait voir à pas répéter ce shèma, sous peine de lasser le lecteur ! A part ça, série sympa, et puis héroïne endeuillée, donc fragile, et donc, #9835; je ne vais pas la laisser tomber, parce qu'être une femme libérée , tu sais, c'est pas si facile #9835; ....
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevlipp Posté le 12 Septembre 2021
    Un polar efficace et bien construit. L'enquêtrice, Erika Foster, est toujours en deuil de son mari tué lors d'un raid qu'elle dirigeait. Un tueur en série avec une méthode de meurtre pour le moins originale croise sa route. La tension monte et la chasse au tueur est lancée. Les personnages secondaires notamment ses équipiers, Moss et Peterson, donnent du sel à l'histoire. J'ai également apprécié les dialogues particulièrement ceux d'Erika avec sa soeur. Les chapitres sont courts, l'écriture est fluide et l'action est rythmée. Une intrigue qui se lit à toute vitesse.
  • Ma_bulle_de_lectrice Posté le 24 Juillet 2021
    J'avais beaucoup aimé le premier tome " une fille sous la glace " et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé le personnage d'Erika Foster et ses coéquipiers. Dans ce tome, l'auteur nous plonge dès le premier chapitre dans l'histoire en suivant l'oiseau de nuit qui commet son premier meurtre. On à vraiment l'impression d'être à ses côtés au moment du meurtre et j'ai été happée par le récit dès le début. L'intrigue est bien menée avec pleins de rebondissements et de suspense sans temps mort ce qui nous tient en haleine jusqu'à la fin du roman. J'ai bien aimé qu'il y ai deux points de vue ce qui nous permet à la fois d'être dans la tête de l'oiseau de nuit et d'en connaître un peu plus sur son histoire et ses intentions et à la fois de suivre Erika qui mène l'enquête. Je trouve Erika attachante, c'est une femme forte, un peu tête brûlée et dévastée par la mort de son mari. En résumé, j'ai adoré ce deuxième tome et j'ai hâte de lire la suite pour savoir comment Erika va évoluer et ce qu'il va se passer.
  • Khalya Posté le 2 Février 2021
    Dans ce roman on sait assez vite et l'identité du coupable. Tous l'intérêt du livre réside en "comment va-t-il être appréhendé?". Ainsi on assiste aux meurtres en direct, on connaît son mobile. Ce qui fait qu'on enrage encore plus devant l'attitude des supérieurs d'Erika et du soi-disant criminologue qui nous fait des profils tellement vagues qu'on pourrait arrêter la moitié de l'Angleterre sur cette base. Alors ok, Erika n'est pas vraiment diplomate, mais au moins la recherche du tueur passe avant les magouilles politiques et le copinage pour elle. Sans compter que la jeune femme vit une période difficile, l'anniversaire de la mort de son mari approchant à grand pas. Entre le chagrin et la culpabilité qu'elle ressent encore, ça ne va pas la rendre plus ouverte aux manigances de certains de ses supérieurs pour contenter la presse et les politiques, au détriment de la vérité. La seule chose que je pourrais lui reprocher, c'est qu'au bout de 25 ans dans la police , elle pense encore pouvoir avoir cette attitude jusqu'au-boutiste et obtenir les promotions qu'elle convoite. Elle n'a pas l'air de comprendre, où ne le veux pas, qu'elle ne se trouve pas en méritocratie, et que pour grimper les échelons, Il... Dans ce roman on sait assez vite et l'identité du coupable. Tous l'intérêt du livre réside en "comment va-t-il être appréhendé?". Ainsi on assiste aux meurtres en direct, on connaît son mobile. Ce qui fait qu'on enrage encore plus devant l'attitude des supérieurs d'Erika et du soi-disant criminologue qui nous fait des profils tellement vagues qu'on pourrait arrêter la moitié de l'Angleterre sur cette base. Alors ok, Erika n'est pas vraiment diplomate, mais au moins la recherche du tueur passe avant les magouilles politiques et le copinage pour elle. Sans compter que la jeune femme vit une période difficile, l'anniversaire de la mort de son mari approchant à grand pas. Entre le chagrin et la culpabilité qu'elle ressent encore, ça ne va pas la rendre plus ouverte aux manigances de certains de ses supérieurs pour contenter la presse et les politiques, au détriment de la vérité. La seule chose que je pourrais lui reprocher, c'est qu'au bout de 25 ans dans la police , elle pense encore pouvoir avoir cette attitude jusqu'au-boutiste et obtenir les promotions qu'elle convoite. Elle n'a pas l'air de comprendre, où ne le veux pas, qu'elle ne se trouve pas en méritocratie, et que pour grimper les échelons, Il faut savoir cirer des bottes. Malgré les ordres, Erika va suivre son instinct, et, sans surprise pour les lecteurs, qui connaissent l'identité du coupable, C'est bien sûr la jeune femme qui était sur la bonne piste. À suivre les pistes seule, ou quasiment, elle finit, comme dans le tome précédent, par se mettre en danger, pour notre plus grand plaisir, puisque, ne nous voulons pas la face, ce qui nous plaît le plus dans ce genre de roman, c'est voir l'héroïne sur le fil du rasoir. J'ai trouvé ce roman bien meilleur que le premier de la série, ce qui est de bonne augure pour les deux autres tomes que j'ai dans ma PAL et que je vais sans doute enchaîner sans attendre.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.