Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221200803
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Un déluge de feu

Christiane BESSE (Traducteur)
Collection : Pavillons
Date de parution : 20/04/2017

En Inde et en Chine, un grand roman d’aventures, mélange épicé de Victor Hugo et de Balzac. 
1839. L’empereur de Chine décrète le blocus de l’importation d’opium. Les entrepôts des négociants anglais, indiens et américains sont fermés et leurs stocks brûlés. La flotte britannique s’arme, quitte l’Inde et fait voile vers...

En Inde et en Chine, un grand roman d’aventures, mélange épicé de Victor Hugo et de Balzac. 
1839. L’empereur de Chine décrète le blocus de l’importation d’opium. Les entrepôts des négociants anglais, indiens et américains sont fermés et leurs stocks brûlés. La flotte britannique s’arme, quitte l’Inde et fait voile vers Canton.
Dans le tourbillon soulevé par la guerre, Zachary, Noir américain qui se fait passer pour un Blanc, Catherine, grande bourgeoise frustrée, Kesri, soldat indien, et Shireen, veuve parsie, voient leurs secrets trahis et leurs certitudes bouleversées. Mais tous découvrent ce qu’ils veulent vraiment et s’inventent un avenir.
Et tous sont touchés par le drame qui se prépare : la victoire de l’empire britannique qui scellera l’effondrement de leur monde.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221200803
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Christophe_bj Posté le 9 Février 2020
    Après Un océan de pavots et Un fleuve de fumée, Un déluge de feu est le dernier tome de la "Triologie de l'Iris"- et c'est le meilleur (mais il faut lire les deux autres auparavant). Quel souffle ! Quelle somme romanesque ! On s’attache aux personnages parfaitement caractérisés, l’intrigue nous tient en haleine, l’arrière-plan historique est reconstitué avec une précision incroyable. La dénonciation du colonialisme britannique est subtile mais sans concession. Un superbe moment de lecture.
  • biloudi Posté le 18 Mai 2019
    Quelle érudition !! Tout au long de cette trilogie, la grande et la petite histoire s'entremêlent. On apprend une foule de choses sur cette période et ces régions méconnues tout en se laissant porter par une narration fluide et colorée.
  • Audrele Posté le 26 Décembre 2017
    740 pages de bonheur sans jamais s'essouffler. On suit plusieurs personnages durant la crise de l'opium et le conflit anglo-chinois pour Hong-Kong. Des vies dont brisées, d'autres sont transformées, certains perdent tout, d'autres gagnent beaucoup. Kesri, Zachary, Mrs Burnham, Shireen, Freddie, Capitaine Mee, tous vont être pris dans la grande histoire et connaître drames, pertes, honneurs, bonheurs. Amitav Ghosh parle avec brio d'une période de l'histoire passionnante et de la colonisation britannique. Un bonheur on vous dit.
  • Micheledutrannois Posté le 25 Octobre 2017
    Remarquable . Envoutant ! La trilogie de l’Ibis est le roman à ne pas manquer sur la guerre de l’opium .
  • traversay Posté le 28 Mai 2017
    Après Un océan de pavots et Un fleuve de fumée, Un déluge de feu clôt la trilogie de l'Ibis d'Amitav Ghosh, avant et pendant la première guerre de l'opium en Chine, autour de 1840. Pour les lecteurs des deux premiers volets de cette fresque historique, ainsi que pour les admirateurs du talent de romancier de l'écrivain indien depuis Les feux du Bengale, ce nouveau récit d'aventures sera sans nul doute, une fois encore, du nanan. L'érudition de l'auteur est immense, elle pourrait d'ailleurs être un frein pour goûter aux multiples intrigues mais intelligemment sertie dans leurs progressions, elle ne donne que plus d'épice à ce qui est raconté par ailleurs. Au passage, on y apprend, en détail, comment la Chine céda Hong Kong à l'Empire britannique. D'action et d'aventures, le livre n'en manque guère mais Ghosh met avant tout l'accent sur le destin de plusieurs personnages, y révélant leurs secrets (contés pour la plupart dans le premier tome de la saga), leurs contradictions, leurs fautes et leurs amours. Dans un premier temps, le romancier tisse trois histoires parallèles avant que ses héros se retrouvent tous près de Canton, à l'orée de la guerre. Il y a une multitude de ramifications... Après Un océan de pavots et Un fleuve de fumée, Un déluge de feu clôt la trilogie de l'Ibis d'Amitav Ghosh, avant et pendant la première guerre de l'opium en Chine, autour de 1840. Pour les lecteurs des deux premiers volets de cette fresque historique, ainsi que pour les admirateurs du talent de romancier de l'écrivain indien depuis Les feux du Bengale, ce nouveau récit d'aventures sera sans nul doute, une fois encore, du nanan. L'érudition de l'auteur est immense, elle pourrait d'ailleurs être un frein pour goûter aux multiples intrigues mais intelligemment sertie dans leurs progressions, elle ne donne que plus d'épice à ce qui est raconté par ailleurs. Au passage, on y apprend, en détail, comment la Chine céda Hong Kong à l'Empire britannique. D'action et d'aventures, le livre n'en manque guère mais Ghosh met avant tout l'accent sur le destin de plusieurs personnages, y révélant leurs secrets (contés pour la plupart dans le premier tome de la saga), leurs contradictions, leurs fautes et leurs amours. Dans un premier temps, le romancier tisse trois histoires parallèles avant que ses héros se retrouvent tous près de Canton, à l'orée de la guerre. Il y a une multitude de ramifications entre les personnages qui, en d'autres mains que celles de Ghosh, auraient pu perdre le lecteur, d'autant que volontairement le livre ne comporte aucune note y compris pour expliciter certains termes indiens, ce qui ne gêne en aucun cas la lecture. Visiblement, l'auteur, mais ce n'est pas une surprise quand on le fréquente depuis longtemps, aime ses protagonistes même si ceux-ci ne sont pas exempts de défauts, loin de là. Chronique d'une époque, rendue avec un souci constant de réalisme, ironique voire sarcastique à l'occasion, Un déluge de feu s'impose comme une symphonie littéraire passionnante qui ne laisse d'autre choix que de dévorer avec gloutonnerie ses 740 pages. Avec, d'ores et déjà, la certitude que le romancier n'en a pas encore fini avec cette période clé de l'histoire du monde.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.