Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Mon cœur a déménagé
Date de parution : 11/01/2024
Éditeurs :
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
22.99 €
Nouveauté

Mon cœur a déménagé

Date de parution : 11/01/2024
Mon cœur a déménagé est à la fois un récit initiatique, un roman d’amour et d’amitié, une vaste enquête s’étirant sur plus d’une décennie, et bien entendu une intrigue à twist, nul ne sachant, qui connaît la vérité, et qui la manipule.
« Papa a tué maman. »
Ophélie a tout vu, du haut de ses sept ans.
Son père n’est pas le seul coupable. Un homme aurait pu sauver sa mère.
Dès lors, Ophélie n’aura plus...
« Papa a tué maman. »
Ophélie a tout vu, du haut de ses sept ans.
Son père n’est pas le seul coupable. Un homme aurait pu sauver sa mère.
Dès lors, Ophélie n’aura plus qu’un but : retrouver les témoins, rassembler les pièces du puzzle qui la mèneront jusqu’à la vérité. Et se venger...
« Papa a tué maman. »
Ophélie a tout vu, du haut de ses sept ans.
Son père n’est pas le seul coupable. Un homme aurait pu sauver sa mère.
Dès lors, Ophélie n’aura plus qu’un but : retrouver les témoins, rassembler les pièces du puzzle qui la mèneront jusqu’à la vérité. Et se venger !
Enfant placée en foyer, collégienne rebelle, étudiante évoluant sous une fausse identité, chaque étape de sa vie sera marquée par sa quête obsessionnelle.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036633348
Façonnage normé : MP3
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
22.99 €
EAN : 9791036633348
Façonnage normé : MP3

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Joetseslivres 16/02/2024
    Un roman comme Michel Bussi sait nous en régaler. De bout en bout de la lecture, j’ai été sous le charme de la plume de l’auteur et sous le charme de la voix, et du jeu de la lectrice. Michel Bussi sait nous « manipuler » nous emmener là où il veut, et au final nous surprendre (très agréablement) par les rebondissements et les « coups de théâtre ». La lectrice, elle, a su moduler son jeu et sa voix selon les personnages mais aussi selon leurs âges au fil de l’histoire. Un vrai régal qui donne une dimension émotionnelle supplémentaire. C’est donc un coup de #x2764 pour moi. Comme un thriller psychologique qui se joue sur plusieurs années. L’héroïne est la jeune Ophélie, 7 ans au début de l’histoire. De vérités en mensonges, de découvertes en mystères. Des révélations, des espoirs, et puis aussi des drames vont ponctuer le récit. Mais aussi et surtout une magnifique histoire d’amitié, née dans les drames de la jeunesse mais qui résistera aux années. Un roman qui colle à l’actualité en abordant les violences faites aux femmes. On y touche aussi de près la difficulté des enfants placés en foyer, à trouver des repères, à se construire après l’inacceptable. La psychologie des jeunes est travaillée et pleine de sensibilité. Mystère, drame, émotions, vengeance, rebondissements, amitié et un peu d’humour : un cocktail de qualité pour un excellent moment de lecture. Un roman comme Michel Bussi sait nous en régaler. De bout en bout de la lecture, j’ai été sous le charme de la plume de l’auteur et sous le charme de la voix, et du jeu de la lectrice. Michel Bussi sait nous « manipuler » nous emmener là où il veut, et au final nous surprendre (très agréablement) par les rebondissements et les « coups de théâtre ». La lectrice, elle, a su moduler son jeu et sa voix selon les personnages mais aussi selon leurs âges au fil de l’histoire. Un vrai régal qui donne une dimension émotionnelle supplémentaire. C’est donc un coup de #x2764 pour moi. Comme un thriller psychologique qui se joue sur plusieurs années. L’héroïne est la jeune Ophélie, 7 ans au début de l’histoire. De vérités en mensonges, de découvertes en mystères. Des révélations, des espoirs, et puis aussi des drames vont ponctuer le récit. Mais aussi et surtout une magnifique histoire d’amitié, née dans les drames de la jeunesse mais qui résistera aux années. Un roman qui colle à l’actualité en abordant les violences faites aux femmes. On y touche aussi de près la difficulté des enfants placés en foyer, à trouver des repères, à se construire après l’inacceptable. La psychologie des jeunes est...
    Lire la suite
    En lire moins
  • krisk 16/02/2024
    Avec mon cœur a déménagé on fait la rencontre d’Ophélie, petite fille de sept ans qui assiste à une dispute conjugale de plus, mais cette fois-ci ce sera la dernière… Je n’en dirai pas plus, si vous voulez en savoir plus, le résumé est à découvrir sur la quatrième de page du livre. Moi, comme d’habitude j’ai commencé ce livre en essayant d’en savoir le moins possible et je pense que c’est la meilleure façon de le commencer, parce qu’il démarre au quart de tour avec un fait qui marquera le personnage principal à vie ! Il s’agit d’Ophélie, ou Folette pour les intimes. Qu’est-ce que j’ai adoré ce personnage, dès le début on ne peut pas faire autrement que de s’attacher à elle. Et l’auteur fait en sorte qu’au fil des pages ce lien se renforce de plus en plus avec sa copine Nina, on les voit toutes les deux grandir et évoluer au fil de l’histoire… et j’adore ça ! Parlons de l’auteur maintenant, vous connaissez surement tous Michel Bussi ! Moi cela faisait un moment que je n’avais plus lu une de ces histoires, c’était donc le moment idéal de relire un de ces tout dernier livre, pour me re baigner dans une histoire avec cette plume que j’ai toujours beaucoup aimé. Et avec ce livre-ci, je trouve que l’auteur a frappé fort, il nous présente ici une histoire qu’on ne peut pas lâcher, qui monte en puissance et quand on pensera que c’est enfin fini ou qu’on pensera qu’il n’y a plus moyen d’aller plus loin qu’il est enfin temps d’arriver à la conclusion, il nous livrera encore plusieurs rebondissements qu’on n’aura pas vu venir, enfin pas moi en tout cas. Vous l’aurez compris, l’auteur a su me chambouler et j’ai énormément aimé cette histoire que je n’ai pas voulu lâcher ni refermer à jamais… encore un coup de cœur que je n’ai pas eu envie de terminer. Merci Michel Bussi pour cette excellente histoire ! Avec mon cœur a déménagé on fait la rencontre d’Ophélie, petite fille de sept ans qui assiste à une dispute conjugale de plus, mais cette fois-ci ce sera la dernière… Je n’en dirai pas plus, si vous voulez en savoir plus, le résumé est à découvrir sur la quatrième de page du livre. Moi, comme d’habitude j’ai commencé ce livre en essayant d’en savoir le moins possible et je pense que c’est la meilleure façon de le commencer, parce qu’il démarre au quart de tour avec un fait qui marquera le personnage principal à vie ! Il s’agit d’Ophélie, ou Folette pour les intimes. Qu’est-ce que j’ai adoré ce personnage, dès le début on ne peut pas faire autrement que de s’attacher à elle. Et l’auteur fait en sorte qu’au fil des pages ce lien se renforce de plus en plus avec sa copine Nina, on les voit toutes les deux grandir et évoluer au fil de l’histoire… et j’adore ça ! Parlons de l’auteur maintenant, vous connaissez surement tous Michel Bussi ! Moi cela faisait un moment que je n’avais plus lu une de ces histoires, c’était donc le moment idéal de relire un de ces tout dernier livre, pour me...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeMondeDeMarie 16/02/2024
    L'auteur nous embarque dans une intrigue qui se révèle terriblement addictive dès les premières lignes. Il va aborder des thèmes forts. Les violences domestiques. L'assistance sociale pour les enfants qui se retrouvent sans parents, mais aussi, pour les familles qui ont besoin d'aide pour gérer leur comptes. On est pris par l'histoire de cette famille, de cette petite fille qui a vu l'inavouable, qui doit maintenant poursuivre sa vie en étant orpheline. Une enfant d'abord. Elle n'a que 7 ans mais démontre déjà un caractère fort. Pleine de détermination et nourrie par un bouleversant besoin de vengeance, chacun de ses pas sera fait uniquement pour accomplir son ultime but. Elle manipulera à dessein et c'est totalement fou. Chaque chapitre est consacré à un protagoniste auquel Ophélie s'adresse. Elle y raconte les instants vécus avec le personnage en question et nous livre ses pensées. Aussi, ça sera ensuite les autres protagonistes clés qui vont nous relater ce qu'elle, Folette, ne sera jamais. Un roman qui va être fort en rebondissements. Je ne compte pas le nombre de fois où je me suis exclamée "mais non...". Plus d'une fois on va croire que, enfin, tout est dit et puis voilà qu'un nouvel élément choc vient tout remettre en question. Un texte en plusieurs parties qui vont chaque fois marquées un bon dans le temps. On va voir Folette et ses amis grandir, changer. Il y aura des drames, un peu d'amour et une amitié très forte. Et toujours, ce besoin de contraindre le meurtrier à avouer son crime. Je vous l'assure, vous ne pourrez être que happé par cette terrible histoire, par cette soif de vengeance et être surpris par ses nombreux rebondissements qu'on ne voit absolument pas venir. Des surprises inattendues qui vont plus encore donner de la profondeur à l'intrigue. Je ne serais pas la première et certainement pas la dernière à vous dire que oui, ce roman est un coup de coeur. L'auteur nous embarque dans une intrigue qui se révèle terriblement addictive dès les premières lignes. Il va aborder des thèmes forts. Les violences domestiques. L'assistance sociale pour les enfants qui se retrouvent sans parents, mais aussi, pour les familles qui ont besoin d'aide pour gérer leur comptes. On est pris par l'histoire de cette famille, de cette petite fille qui a vu l'inavouable, qui doit maintenant poursuivre sa vie en étant orpheline. Une enfant d'abord. Elle n'a que 7 ans mais démontre déjà un caractère fort. Pleine de détermination et nourrie par un bouleversant besoin de vengeance, chacun de ses pas sera fait uniquement pour accomplir son ultime but. Elle manipulera à dessein et c'est totalement fou. Chaque chapitre est consacré à un protagoniste auquel Ophélie s'adresse. Elle y raconte les instants vécus avec le personnage en question et nous livre ses pensées. Aussi, ça sera ensuite les autres protagonistes clés qui vont nous relater ce qu'elle, Folette, ne sera jamais. Un roman qui va être fort en rebondissements. Je ne compte pas le nombre de fois où je me suis exclamée "mais non...". Plus d'une fois on va croire que, enfin, tout est dit et puis voilà qu'un nouvel élément...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zephyrine 15/02/2024
    Le père d'Ophélie, sept ans, est alcoolique. Il va rentrer dans quelques heures et il n'y a plus d'argent, il ne va pas pouvoir acheter son alcool. La mère d'Ophélie s'affole, elle supplie l'homme du service social qui gère son argent de lui donner de quoi payer cet alcool. Sinon c'est sûr il va la tuer. La tuer. Le soir même, elle est morte. Ophélie sept ans n'a plus de mère et son père a tué sa mère. Elle part en foyer à Rouen. Elle y rencontre Nina qui deviendra sa meilleure amie. Elle lui explique son plan. Elle doit se venger, de son père, mais surtout de cet assistant social qui n'a pas voulu croire sa mère. A treize ans, elle tente son premier coup d'éclat dans son plan. Mais elle n'amène que le malheur. Quelques années plus tard, elle persévère. Mais c'est long cette vengeance, les choses changent et elle ne pense qu'à ça. Même ses proches s'inquiètent de cette obsession. Mais Ophélie est prête à tout. Elle ne pourra pas vivre en paix tant que sa mère ne sera pas vengée. J'ai bien aimé cette histoire de vengeance et de justice. Le personnage d'Ophélie, qu'on découvre enfant et accompagne dans sa quête est attachant. Plusieurs fois, il est possible de croire qu'elle va réussir, atteindre sa vengeance ultime, mais ce n'est pas si simple. Et il faudra être patient pour enfin avoir le dernier mot de l'histoire de la mère d'Ophélie. J'ai écouté ce roman, les deux narrateurs ont des voix très agréables, incarnent très bien les différents personnages et il es très facile grâce à eux de suivre l'intrigue. Merci à Netgalley et Lizzie pour cette écoute. Le père d'Ophélie, sept ans, est alcoolique. Il va rentrer dans quelques heures et il n'y a plus d'argent, il ne va pas pouvoir acheter son alcool. La mère d'Ophélie s'affole, elle supplie l'homme du service social qui gère son argent de lui donner de quoi payer cet alcool. Sinon c'est sûr il va la tuer. La tuer. Le soir même, elle est morte. Ophélie sept ans n'a plus de mère et son père a tué sa mère. Elle part en foyer à Rouen. Elle y rencontre Nina qui deviendra sa meilleure amie. Elle lui explique son plan. Elle doit se venger, de son père, mais surtout de cet assistant social qui n'a pas voulu croire sa mère. A treize ans, elle tente son premier coup d'éclat dans son plan. Mais elle n'amène que le malheur. Quelques années plus tard, elle persévère. Mais c'est long cette vengeance, les choses changent et elle ne pense qu'à ça. Même ses proches s'inquiètent de cette obsession. Mais Ophélie est prête à tout. Elle ne pourra pas vivre en paix tant que sa mère ne sera pas vengée. J'ai bien aimé cette histoire de vengeance et de justice. Le personnage d'Ophélie, qu'on découvre enfant...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Avrilya 15/02/2024
    Merci encore à Babelio et son Masse critique de m'avoir permis de découvrir ce tout dernier roman de Michel Bussi. Il nous plonge de but en blanc dans l'esprit d'une petite fille de 7 ans, Ophélie "Folette" Crochet. Nous assistons à travers ses yeux au drame qui se joue dans sa famille, à son arrivée et sa vie en foyer et surtout à la traque du coupable tout désigné. Nous la suivrons sur plusieurs années et seront témoins de son évolution, de l'évolution de son enquête. Comme souvent avec Bussi, des clés à la compréhension de la vérité nous sont données tout au long du récit. Nous éclairent-elles ou nous égarent-elles, telle est la question jusqu'au dénouement final. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce nouveau roman, à me triturer les méninges mais, à mon avis, l'auteur a souvent mieux réussi ses fins. Je m'attendais à un Deus ex machina beaucoup plus impressionnant, comme celui de "un avion sans elle" ou "les nymphéas noirs".
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune nouveauté de Michel Bussi
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.