Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264078124
Code sériel : 5720
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm
Apeirogon
Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 19/08/2021
Éditeurs :
10/18

Apeirogon

Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 19/08/2021
Colum McCann revient avec une œuvre atypique au cœur d’une tragédie infinie : le conflit israélo-palestinien. 
Apeirogon, n.m. :
figure géométrique au nombre infini de côtés.
 
Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien,...
Apeirogon, n.m. :
figure géométrique au nombre infini de côtés.
 
Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n’a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
Tous deux ont perdu une fille dans le conflit. Abir...
Apeirogon, n.m. :
figure géométrique au nombre infini de côtés.
 
Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n’a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
Tous deux ont perdu une fille dans le conflit. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l’envie de sauver des vies.
Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.

Afin de restituer cette tragédie immense, ce conflit infini, et de rendre hommage à l’histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une œuvre totale à la forme inédite.

« C'est si beau qu'on en sort transformé. » Elle
« Monumental. McCann réussit encore à nous éblouir. » Le Monde des Livres 
« Ce roman vous fait beaucoup de bien et vous ébranle complètement. Ce paradoxe est le signe des grands livres. » Le Soir
« Nous voici ébahis devant ce livre tourbillonnant, ce roman où la forme et la fonds s’unissent de manière exceptionnelle. »  Télérama


Traduit de l’anglais (Irlande) par Clément Baude
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078124
Code sériel : 5720
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman extraordinaire… Colum McCann a trouvé la forme et la voix pour dire la plus complexe des histoires avec en son cœur, puissamment, une amitié inattendue entre deux hommes. »
Kamila Shamsie / Kamila Shamsie, auteure de "Embrasements" et "Là où commencent et s’achèvent les voyages"

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jean40 08/07/2022
    Un livre que j’ai abordé avec beaucoup d’intérêt et de curiosité tant il suscitait autour de moi des réactions contrastées, enthousiasme d’un côté, ennui et énervement de l’autre. Je viens de le terminer et suis ravi de l’avoir lu. Grâce à une construction très élaborée (une partie centrale précédée et suivie par un nombre égal de séquences d’importance et de longueur très différentes (quelques lignes à quelques pages, quelques photos aussi bien que du texte), l’auteur - dont ce livre est le premier que je lis - nous fait pénétrer dans le drame israélo-palestinien incarné par deux hommes, l’un palestinien, l’autre israélien, qui ont perdu l’un et l’autre - à dix ans de distance - une fille dans la violence du conflit. Nous suivons la tragédie vécue par chacun d’eux et ce qu’ils sont parvenus à reconstruire pour être en mesure de continuer à vivre. Il m’est très difficile de rendre compte de cet ouvrage tant il foisonne de faits, d’images, de réflexions en lien avec le drame personnel et politique qui déchire Bassam et Rami mais aussi avec les valeurs qui les animent. Comment lutter contre l’absurdité de la guerre ? Quelles stratégies adopter pour se défendre, se faire... Un livre que j’ai abordé avec beaucoup d’intérêt et de curiosité tant il suscitait autour de moi des réactions contrastées, enthousiasme d’un côté, ennui et énervement de l’autre. Je viens de le terminer et suis ravi de l’avoir lu. Grâce à une construction très élaborée (une partie centrale précédée et suivie par un nombre égal de séquences d’importance et de longueur très différentes (quelques lignes à quelques pages, quelques photos aussi bien que du texte), l’auteur - dont ce livre est le premier que je lis - nous fait pénétrer dans le drame israélo-palestinien incarné par deux hommes, l’un palestinien, l’autre israélien, qui ont perdu l’un et l’autre - à dix ans de distance - une fille dans la violence du conflit. Nous suivons la tragédie vécue par chacun d’eux et ce qu’ils sont parvenus à reconstruire pour être en mesure de continuer à vivre. Il m’est très difficile de rendre compte de cet ouvrage tant il foisonne de faits, d’images, de réflexions en lien avec le drame personnel et politique qui déchire Bassam et Rami mais aussi avec les valeurs qui les animent. Comment lutter contre l’absurdité de la guerre ? Quelles stratégies adopter pour se défendre, se faire entendre ? De quelle énergie et quelles ressources avons-nous besoin pour résister et faire face le mieux possible ? Merci à l’auteur, merci à Rami et à Bassam de m’avoir rendu ce conflit un peu plus proche mais aussi un peu plus confiant, malgré tout, dans son issue. Première ligne du livre : "Les collines de Jérusalem sont un bain de brume." Dernière ligne : "Les collines de Jericho sont un bain d’obscurité."
    Lire la suite
    En lire moins
  • Didjmix 02/07/2022
    Ce livre est sur-puissant et sans doute un chef d'oeuvre sur la situation israélo-palestinienne. Ce livre est dense, riche d'informations historiques, culturelles, politiques, etc. L'auteur fait le tour des mille et uns faits divers et autres drames qui entourent ces deux peuples. Autant d'imbrications à l'infini qui forme un tout sans forme : un conflit insoluble - un apeirogon, le mot est si juste. Même la structure est pensée à travers une oeuvre légendaire qui prend tout son sens, avec Mille et unes... entrées (ou sections) : d'abord dans l'ordre croissant de 1 à 500, puis de manière décroissante de 500 à 1, nous obligeant à courir ce décompte et se presser à retourner vers le 1, plus vite qu'on aura lu la première partie - chapeau ! Le thème principal : comment deux pères perdent chacun leur fille. Puis, le choix qu'il leur reste : soit la vengeance, la haine de l'autre camp ; soit, dépasser les violences et tout ce qui oppose, déchire, détruit, et partager ce qu'ils ont en commun : le malheur. Ne pas forcément chercher à comprendre mais tenter, au moins, et enfin, de s'entendre. Et si, naïvement, ce seul texte pouvait faire son oeuvre... Ce livre est sur-puissant et sans doute un chef d'oeuvre sur la situation israélo-palestinienne. Ce livre est dense, riche d'informations historiques, culturelles, politiques, etc. L'auteur fait le tour des mille et uns faits divers et autres drames qui entourent ces deux peuples. Autant d'imbrications à l'infini qui forme un tout sans forme : un conflit insoluble - un apeirogon, le mot est si juste. Même la structure est pensée à travers une oeuvre légendaire qui prend tout son sens, avec Mille et unes... entrées (ou sections) : d'abord dans l'ordre croissant de 1 à 500, puis de manière décroissante de 500 à 1, nous obligeant à courir ce décompte et se presser à retourner vers le 1, plus vite qu'on aura lu la première partie - chapeau ! Le thème principal : comment deux pères perdent chacun leur fille. Puis, le choix qu'il leur reste : soit la vengeance, la haine de l'autre camp ; soit, dépasser les violences et tout ce qui oppose, déchire, détruit, et partager ce qu'ils ont en commun : le malheur. Ne pas forcément chercher à comprendre mais tenter, au moins, et enfin, de s'entendre. Et si, naïvement, ce seul texte pouvait faire son oeuvre de réflexion vers la paix. "La foi ne nous oblig(e) pas à devoir vivre éternellement avec une épée à la main".
    Lire la suite
    En lire moins
  • bertvienne 12/06/2022
    Un pavé de 500 pages sur la guerre israélo-palestinienne. Un pavé qui compte 1001 chapitres (comme les nuits) , beaucoup plus que de pages. Des chapitres qui ne font parfois qu'une ligne, ou moins. Une histoire vraie, deux destins qui se rencontrent. Celui de Bassam, un palestinien dont la fille a été abattue par un garde-frontière israélien. Celui de Rami, un israélien dont la fille est morte dans un attentat-suicide commis par des Palestiniens. Et ensemble, ils refusent la vengeance et consacrent leur vie à la paix. Raconté ainsi, on pourrait croire à une simple apologie du pacifisme. Il n'en est rien, le texte est dense, intense, rempli de flash-back, de digressions, d'énumérations (oiseaux, plantes....), de répétitions. Chaque parenthèse nous enseigne l'histoire, la géographie, les religions, la nature, la politique et nous donne le contexte du récit. Et chaque fois que l'on se sent perdu, loin du récit, il retombe sur ses pattes. Colum McCann n'est pas un auteur facile, Apeirogon n'est pas un livre facile. Mais une fois plongé dedans, difficile de ne pas le traverser sur toute sa longueur, quitte à en sortir un peu mouillé.
  • syssylle 10/06/2022
    Ne mettre que 5 étoiles à ce livre me peine! j'en mettrais bien une ou deux de plus tant il m'a emballée, émue, accrochée..que sais je encore! Un livre hors du commun, extraordinaire dans le véritable sens du terme. Le conflit entre palestiniens et israéliens est un sujet extrêmement bouillant, délicat, et aussi complexe que l'idée même de la guerre. Pour ma part, bien qu'ayant lu force articles de presse traitant de ce conflit, ayant essayé d'en démêler dans ma pauvre tête les tenants et les aboutissants, jamais encore je n'avais bien saisi le pourquoi du comment de l'histoire. Merci Colum McCann de m'éclairer, par le biais de ses deux héros si attachants, Rami l'Israélien et Bassam le Palestinien, tous deux en deuil de leurs filles tuées par des soldats de leur camp respectifs. L'histoire est captivante, forte et difficile. Ensemble, ces deux hommes vont devenir des combattants de la paix, et la paix, dans cette partie du monde est pratiquement devenue un mot tabou, voire politiquement incorrect... L'auteur décrit leurs deux vies, avant le deuil, au moment de la mort des filles, et après, leur courage pour faire réfléchir les opposants. Mais pas seulement. Ce livre est également une véritable mini encyclopédie dans lequel on apprend au... Ne mettre que 5 étoiles à ce livre me peine! j'en mettrais bien une ou deux de plus tant il m'a emballée, émue, accrochée..que sais je encore! Un livre hors du commun, extraordinaire dans le véritable sens du terme. Le conflit entre palestiniens et israéliens est un sujet extrêmement bouillant, délicat, et aussi complexe que l'idée même de la guerre. Pour ma part, bien qu'ayant lu force articles de presse traitant de ce conflit, ayant essayé d'en démêler dans ma pauvre tête les tenants et les aboutissants, jamais encore je n'avais bien saisi le pourquoi du comment de l'histoire. Merci Colum McCann de m'éclairer, par le biais de ses deux héros si attachants, Rami l'Israélien et Bassam le Palestinien, tous deux en deuil de leurs filles tuées par des soldats de leur camp respectifs. L'histoire est captivante, forte et difficile. Ensemble, ces deux hommes vont devenir des combattants de la paix, et la paix, dans cette partie du monde est pratiquement devenue un mot tabou, voire politiquement incorrect... L'auteur décrit leurs deux vies, avant le deuil, au moment de la mort des filles, et après, leur courage pour faire réfléchir les opposants. Mais pas seulement. Ce livre est également une véritable mini encyclopédie dans lequel on apprend au sujet des oiseaux, de la musique et de dizaines d'autres choses. Il y a une telle grâce, une telle universalité dans ce roman, que l'on ne peut en sortir indemne. C'est un travail incroyable qu'a réalisé là McCann . Un livre qui pourrait être mis au programme des lycées. Un livre à lire certainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • labadjawequilit 13/05/2022
    Ce livre est magnifique et incroyablement poétique. Ne vous laissez cependant pas avoir par ses chapitres très courts, il demande un gros effort de concentration. De la migration des oiseaux, à une définition mathématique en passant par l’invention des balles en caoutchouc, vous passerez d’un sujet à un autre (certes tous passionnants) d’une façon déconcertante. Il m’a fallu arriver à une bonne moitié pour ne plus être perturbée. 🇮🇱🇵🇸 Si vous parvenez à entrer dans cette lecture, vous n’en ressortirez pas indemne. Elle n’est pas là pour ça. Elle est là pour bousculer. Pour réveiller les consciences. Mais elle est aussi un magnifique gage d’espoir.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !