RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Au fond de l'eau

            Pocket
            EAN : 9782266254496
            Code sériel : 16130
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 108 x 177 mm
            Au fond de l'eau

            Corinne DANIELLOT (Traducteur), PIERRE SZCZECINER (Traducteur)
            Date de parution : 14/06/2018
            En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De... En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent...

            « Un roman sombre, tortueux, à la construction efficace. » Clémentine Goldszal – ELLE

            « Paula Hawkins excelle dans le billard psychologique à plusieurs bandes, embrouilles douces amères organisées en récits choraux dont les intrigues progressent et rebondissent au fil des différents narrateurs. » Sabrina Champenois – Libération
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266254496
            Code sériel : 16130
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.10 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Paula Hawkins n’a en rien perdu de sa virtuosité. Un nouveau coup de maître. » Challenges

            « Paula Hawkins tricote les destins et embrouille les histoires pour nous tenir en haleine, dessinant en creux des portraits de femmes au passé trop lourd. » Prima

            « Vous avez aimé La Fille du train ? Vous adorerez le nouveau polar de Hawkins. » Femme actuelle

            « Un canevas est habile et efficace, alliage d’atmosphères délétères, de faux semblants, de désirs ambivalents, de communautés et de solitudes. Hawkins manie particulièrement bien l’aigreur. » Libération

            « Trois femmes en quête d’elles-même. » Le Point

            « Glaçant. » Glamour

            « La romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l’été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé. » Le Figaro Magazine

            « Paula Hawkins, experte en fausses pistes et en culs-de-sac. » L’Obs

            « La romancière excelle à aborder les thèmes de la sororité, de l’adolescence et du sexisme. » L’Express

            « Un nouveau thriller psychologique encore plus brillant. » Le Parisien

            « Un roman addictif, qui tient très habilement en haleine jusqu’au dénouement. » Le Monde

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • isabroot Posté le 6 Janvier 2019
              Oui, mais non. La lecture démarre bien, c'est palpitant cette malédiction qui frappe ce petit village tranquille, cette histoire de noyées dans la rivière, à plusieurs siècles d'intervalles, et pour des raisons différentes : meurtres, suicides... Et puis ça s'emballe carrément, 2 noyées coup sur coup, l'enquête se lance, piétine, repart, s'essouffle... et c'est là que je soupire. Te veel is te veel... je ne peux plus me passionner pour cette morte obsédée par d'autres mortes, pour sa soeur que taraude de vieilles rancunes, pour sa fille qui cache trop de secrets, pour ce policier falot qui vit avec une épouse qu'il n'aime pas, pour ladite épouse qui passe plus de temps avec son beau père qu'avec son mari, sans parler de la folle du village qui cause avec les morts... bref. Le scénario est quand même vachement tiré par les cheveux, les habitants (futurs, passés, futurs ex...) de ce petit village (car on insiste souvent sur le fait qu'il soit tout petit, mais il y a quand même un collège, une bande d'ados, un bureau de police, ... je ne sais pas moi, c'est quoi la taille d'un village moyen en Angleterre ?) sont quand même drôlement tordus et... Oui, mais non. La lecture démarre bien, c'est palpitant cette malédiction qui frappe ce petit village tranquille, cette histoire de noyées dans la rivière, à plusieurs siècles d'intervalles, et pour des raisons différentes : meurtres, suicides... Et puis ça s'emballe carrément, 2 noyées coup sur coup, l'enquête se lance, piétine, repart, s'essouffle... et c'est là que je soupire. Te veel is te veel... je ne peux plus me passionner pour cette morte obsédée par d'autres mortes, pour sa soeur que taraude de vieilles rancunes, pour sa fille qui cache trop de secrets, pour ce policier falot qui vit avec une épouse qu'il n'aime pas, pour ladite épouse qui passe plus de temps avec son beau père qu'avec son mari, sans parler de la folle du village qui cause avec les morts... bref. Le scénario est quand même vachement tiré par les cheveux, les habitants (futurs, passés, futurs ex...) de ce petit village (car on insiste souvent sur le fait qu'il soit tout petit, mais il y a quand même un collège, une bande d'ados, un bureau de police, ... je ne sais pas moi, c'est quoi la taille d'un village moyen en Angleterre ?) sont quand même drôlement tordus et cachent beaucoup de choses depuis le temps. Intrigue(s) trop compliquée(s) et sans ressort suffisant pour susciter mon engouement jusqu'à la fin. Cela commençait bien pourtant...
              Lire la suite
              En lire moins
            • keria31 Posté le 24 Octobre 2018
              Que de mystères ! D'entrée de jeu, le décor est planté : un meurtre vient d'être commis dans une bourgade paisible où coule une rivière. L'eau impose par sa présence l'attention des villageois qui sont à l'image de ces lieux, plongés dans les non-dits. Mais une femme a cherché à briser le silence avant de mourir : Neil Abott qui avait établi la liste d'autres femmes décédées dans des circonstances troubles, tenant une chronique des faits qui ont entouré leur disparition. Une enquête que l'on a tenté d'étouffer à son tour... On l'aura compris : il émane de ce récit un parfum de poison. C'est effectivement un sujet fort qui quoiqu'actuel, pourrait paraître éternel vu qu'il semble traverser les temps. Toujours cette image qui colle à la peau des femmes : des êtres sensibles dont les hommes se débarrassent à coups d'insultes et de couteaux même si dans ce village, il suffit de les pousser pour qu'elle tombe dans la rivière. Ceci dit, face à la violence ou la froideur d'hommes en retrait, trois femmes, Julia, la sœur de la victime, Léna, sa fille et Erin, une policière décident de prendre des initiatives, voire des risques pour éclaircir les... Que de mystères ! D'entrée de jeu, le décor est planté : un meurtre vient d'être commis dans une bourgade paisible où coule une rivière. L'eau impose par sa présence l'attention des villageois qui sont à l'image de ces lieux, plongés dans les non-dits. Mais une femme a cherché à briser le silence avant de mourir : Neil Abott qui avait établi la liste d'autres femmes décédées dans des circonstances troubles, tenant une chronique des faits qui ont entouré leur disparition. Une enquête que l'on a tenté d'étouffer à son tour... On l'aura compris : il émane de ce récit un parfum de poison. C'est effectivement un sujet fort qui quoiqu'actuel, pourrait paraître éternel vu qu'il semble traverser les temps. Toujours cette image qui colle à la peau des femmes : des êtres sensibles dont les hommes se débarrassent à coups d'insultes et de couteaux même si dans ce village, il suffit de les pousser pour qu'elle tombe dans la rivière. Ceci dit, face à la violence ou la froideur d'hommes en retrait, trois femmes, Julia, la sœur de la victime, Léna, sa fille et Erin, une policière décident de prendre des initiatives, voire des risques pour éclaircir les faits. En ce sens, le récit fictif se double d'un discours féministe plus contemporain (car il date seulement de quelques décennies) où l'on voit se dessiner l'opposition femmes/ hommes. Que dire de plus ? Selon moi, l'auteure a su retracer le fil sinueux d'une intrigue qui est à l'image de la rivière et de son cours tortueux. Mais si le décor justifie cette trame, c'est aussi difficile pour le lecteur de suivre : on tend à se perdre dans les méandres de cette enquête qui est aussi noyée par le trop grand nombre de personnages. Il y a beaucoup d'échanges aussi avec, par bribes entrecroisées, l'éclat de souvenir, sauf que l'on ne perçoit pas assez la profondeur de l'eau à cause du manque d'introspection. On peut être également gênée par le manque de description, de dimension esthétique pour étoffer l'ambiance quand le décor choisi a un tel potentiel.
              Lire la suite
              En lire moins
            • chrissizu Posté le 14 Octobre 2018
              Paula Hawkins manie l’intrigue avec talent !
            • khanel3 Posté le 11 Octobre 2018
              Je voulais lire un autre livre de Paula Hawkins après avoir lu "la fille du train". Ce n'est pas des lectures faciles, car il y a beaucoup de personnages et on bascule sans arrêt dans le passé... Le passé proche, le passé lointain, le présent... De quoi se perdre ! J'avoue que je me suis souvent mélangé les pinceaux avec les personnages. A chaque chapitre, un personnage différent parle à la première personne. Ce livre nous plonge dans les secrets d'une commune, avec des mensonges, avec des croyances, avec des non dits... On se trouve parachuté dans cette ville un peu glauque, avec des gens bizarres, une ambiance sombre. C'est un bon thriller avec une bonne intrigue mais il faut rester concentré.
            • Gaoulette Posté le 11 Octobre 2018
              Autant je peux dire que je suis emballée par le second roman de Paula Hawkins, autant je me suis montrée sceptique au début. Un drame au tout départ. Nel est retrouvée noyée dans ce fameux bassin de Bedford. D'autres femmes y ont péri avant elle. Est-ce une coïncidence? Toutes ces femmes ont elles un lien? En tout cette mort soudaine fait remonter des anciennes colères, des anciennes rancœurs dont Jules la sœur cadette. Elle redébarque dans son ancien village et elle va devoir affronter ses propres démons pour comprendre la mort tragique de sa sœur et surtout s'occuper d'une adolescente en colère Lena qui est le portrait craché de Nel. Paula Hawkins aurait pu faire tourner son roman autour de Jules mais elle décide de nous embrouiller l'esprit et faire balader sa plume au grés de ses envies sur différents protagonistes. C'est simple elle nous balade complétement du début jusqu'au dernier chapitre. A chaque personnage son petit secret qui se profile. Alors que certains on les devine facilement, d'autres nous surprennent. Paula Hawkins met en première ligne un petit village qui a longtemps vécu avec ses mythes et continuent. L'auteure nous démontre qu'avant de pouvoir résoudre une enquête, il faut d'abord que... Autant je peux dire que je suis emballée par le second roman de Paula Hawkins, autant je me suis montrée sceptique au début. Un drame au tout départ. Nel est retrouvée noyée dans ce fameux bassin de Bedford. D'autres femmes y ont péri avant elle. Est-ce une coïncidence? Toutes ces femmes ont elles un lien? En tout cette mort soudaine fait remonter des anciennes colères, des anciennes rancœurs dont Jules la sœur cadette. Elle redébarque dans son ancien village et elle va devoir affronter ses propres démons pour comprendre la mort tragique de sa sœur et surtout s'occuper d'une adolescente en colère Lena qui est le portrait craché de Nel. Paula Hawkins aurait pu faire tourner son roman autour de Jules mais elle décide de nous embrouiller l'esprit et faire balader sa plume au grés de ses envies sur différents protagonistes. C'est simple elle nous balade complétement du début jusqu'au dernier chapitre. A chaque personnage son petit secret qui se profile. Alors que certains on les devine facilement, d'autres nous surprennent. Paula Hawkins met en première ligne un petit village qui a longtemps vécu avec ses mythes et continuent. L'auteure nous démontre qu'avant de pouvoir résoudre une enquête, il faut d'abord que les villageois parlent et admettent leurs fautes…. Même si j'étais perdue au départ à retenir tous ces personnages qui gravitent autour de la mort de Nel, j'ai vraiment apprécié la manière qu'elle nous fait découvrir la vérité et surtout la manière comment elle dévoile les personnages. Paula Hawkins joue sur la corde sensible, les préjugés que ce soit pour le personnage ou le lecteur. Voilà comment je me suis vue dans ce roman : une mauvaise langue qui juge avec les données qu'on accepte de lui communiquer sans aller plus loin que le bout de son nez. J'avoue avoir eu beaucoup d'empathie pour Jules qui se bat avec son passé avec ses intimes convictions. Je ne l'ai pas vu venir cette partie là de l'histoire et j'ai eu de la peine pour elle. C'est le personnage avec Sean qui m'ont le plus marqués. Par contre il reste pour moi certains mystères, des zones d'ombres. Je pense à Mark et je suis aussi très surprise par les révélations sur Jeannie. Paula Hawkins nous surprend avec son dernier chapitre que j'ai refusé de voir dés le départ. Elle chevauche deux drames pour mieux nous embrouiller l'esprit. Du très bon boulot et un roman très bien maitrisé par l'auteure. Mais je tiens à préciser que ma binôme et moi nous n'avons pas compris la scène finale. Nous l'avons interprétée différemment elle et moi. Ce n'est pas grave cela reste un coup de cœur quand même.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.