Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266254496
Code sériel : 16130
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Au fond de l'eau

Corinne DANIELLOT (Traducteur), Pierre SZCZECINER (Traducteur)
Date de parution : 14/06/2018
En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De... En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent...

« Un roman sombre, tortueux, à la construction efficace. » Clémentine Goldszal – ELLE

« Paula Hawkins excelle dans le billard psychologique à plusieurs bandes, embrouilles douces amères organisées en récits choraux dont les intrigues progressent et rebondissent au fil des différents narrateurs. » Sabrina Champenois – Libération
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266254496
Code sériel : 16130
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Paula Hawkins n’a en rien perdu de sa virtuosité. Un nouveau coup de maître. » Challenges

« Paula Hawkins tricote les destins et embrouille les histoires pour nous tenir en haleine, dessinant en creux des portraits de femmes au passé trop lourd. » Prima

« Vous avez aimé La Fille du train ? Vous adorerez le nouveau polar de Hawkins. » Femme actuelle

« Un canevas est habile et efficace, alliage d’atmosphères délétères, de faux semblants, de désirs ambivalents, de communautés et de solitudes. Hawkins manie particulièrement bien l’aigreur. » Libération

« Trois femmes en quête d’elles-même. » Le Point

« Glaçant. » Glamour

« La romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l’été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé. » Le Figaro Magazine

« Paula Hawkins, experte en fausses pistes et en culs-de-sac. » L’Obs

« La romancière excelle à aborder les thèmes de la sororité, de l’adolescence et du sexisme. » L’Express

« Un nouveau thriller psychologique encore plus brillant. » Le Parisien

« Un roman addictif, qui tient très habilement en haleine jusqu’au dénouement. » Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tostaky61 Posté le 4 Novembre 2020
    Si les avis sont partagés sur ce thriller, pour ma part, j'ai carrément plongé dans cette histoire, comme dans le lit d'une rivière (moi qui n'y plongerais jamais étant aquaphobe). de la première à la dernière page, j'ai été en apnée. Il n'y a pas un rythme soutenu, ça ne défile pas à une vitesse folle, mais la narration à plusieurs personnages donne une fluidité au récit que j'ai adoré. Je fais partie de ces lecteurs qui avaient déjà dévoré le premier roman de Paula Hawkins, La fille du train et là, j'avoue que j'étais plus perplexe mais une fois de plus elle m'a bluffé. Évidemment, je comprends tout à fait que certains lecteurs soient moins enthousiaste, avec ce genre de roman, ou on accroche ou on est largué. Et quand ça se passe dans l'eau, sans bouée... on coule. Jules (ou Julia, si vous préférez puisqu'il s'agit d'une femme) revient à Beckford pour y enterrer sa soeur Nel et prendre en charge la fille de celle-ci, Lena. Nel s'est noyée. Suicide ? Tout porte à le croire. À Beckford, il y a le bassin des noyées. Nel n'est pas la première à y laisser la vie, cela fait des siècles que ça dure. Tout a commencé avec la petite... Si les avis sont partagés sur ce thriller, pour ma part, j'ai carrément plongé dans cette histoire, comme dans le lit d'une rivière (moi qui n'y plongerais jamais étant aquaphobe). de la première à la dernière page, j'ai été en apnée. Il n'y a pas un rythme soutenu, ça ne défile pas à une vitesse folle, mais la narration à plusieurs personnages donne une fluidité au récit que j'ai adoré. Je fais partie de ces lecteurs qui avaient déjà dévoré le premier roman de Paula Hawkins, La fille du train et là, j'avoue que j'étais plus perplexe mais une fois de plus elle m'a bluffé. Évidemment, je comprends tout à fait que certains lecteurs soient moins enthousiaste, avec ce genre de roman, ou on accroche ou on est largué. Et quand ça se passe dans l'eau, sans bouée... on coule. Jules (ou Julia, si vous préférez puisqu'il s'agit d'une femme) revient à Beckford pour y enterrer sa soeur Nel et prendre en charge la fille de celle-ci, Lena. Nel s'est noyée. Suicide ? Tout porte à le croire. À Beckford, il y a le bassin des noyées. Nel n'est pas la première à y laisser la vie, cela fait des siècles que ça dure. Tout a commencé avec la petite Libby, accusée de sorcellerie, elle y fut plongée et y périt. Bien d'autres lui ont succédé. Accidents, suicides, crimes, qui sait ? D'ailleurs Nel avait décidé d'en faire un livre, ce qui ne semblait pas plaire à tout le monde dans le village. Paula Hawkins, a donc choisi de nous faire vivre cette histoire au travers de plusieurs personnages qui interviennent à tour de rôle. Dans le climat étrange qui règne autour de ce point d'eau, il n'est pas facile de s'y retrouver. On dirait que tout le monde a quelque chose à cacher. Que tout le monde ment, que tout le monde sait, mais qu'on préfère se taire ou maquiller la vérité. À tel point qu'ils en deviennent tous suspects. Il y a du drame dans l'air. Ces cadavres qui remontent à la surface (au propre comme au figuré) que cachent-ils ? Et puis il y a Nickie, une vieille folle qui parle aux morts, elle semble en connaître des secrets. Le lecteur, lui, embarqué dans l'histoire, il tente de ne pas se noyer à son tour. Il épie, il écoute, il soupçonne, il tremble parfois et surtout il veut la vérité. Oh, qu'il ne s'inquiète pas, elle viendra, terrible. Mais surtout qu'il ne se relâche pas, Paula garde un atout dans sa manche et elle ne le dépose sous nos yeux qu'à la toute fin... Pour moi, un bon thriller, c'est aussi ça, pas forcément glaçant, pas évidemment gore, un thriller réussi c'est quand l'auteur vous tient en haleine jusqu'au bout, en prenant des chemins détournés, en vous égarant parfois, en tissant une toile dans laquelle vous venez vous empêtrer et surtout en vous laissant une expression béate quand vous tournez la dernière page.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NinaDelb Posté le 15 Octobre 2020
    Ce polar est construit comme "La fille du train" , du coup, je n'ai pas eu le même effet de surprise. Pour le reste, le suspense, les personnages, le scénario, tout est bien recherché, voire un peu alambiqué.
  • SportBouqu Posté le 13 Octobre 2020
    Suite à la mort de sa frangine, Julia revient dans son petit village de vacances et sera confrontée à ses habitants et ses souvenirs. Paula Hawkins a choisi un découpage qui fait que chaque chapitre montre le point de vue d’un personnage. Ce choix d’écriture se veut un chouia perturbant au début, puis créée une ambiance singulière qui devient fascination. « Au fond de l'eau » est un livre d’atmosphère avec les ragots d’un village perdu, ses faux semblants, ses visages prégnants, sa violence, sa douleur, son manque de communication. L’auteure a réussi a jeté un regard empathique sur ce petit monde
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    [Vous pouvez lire mon avis sur mon blog, merci :)]
  • unedoucelecture Posté le 28 Septembre 2020
    Bonjour, Après avoir lu son premier roman, La fille du train. Je me suis lancé à cet ouvrage. Le début me paraissait assez long et j'avais du mal a vraiment prendre plaisir à lire. Mais par la suite cela devenait plus clair, bien que complexe. J'ai aimé cette lecture, plus que son premier livre. L'histoire est prenante et nous, lecteurs sommes pris au dépourvu tout du long. Ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai apprécié ce moment.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.