Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266254496
Code sériel : 16130
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm
Au fond de l'eau
Corinne Daniellot (traduit par), Pierre Szczeciner (traduit par)
Date de parution : 14/06/2018
Éditeurs :
Pocket

Au fond de l'eau

Corinne Daniellot (traduit par), Pierre Szczeciner (traduit par)
Date de parution : 14/06/2018
En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel... En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De... En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n'a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d'y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent...

« Un roman sombre, tortueux, à la construction efficace. » Clémentine Goldszal – ELLE

« Paula Hawkins excelle dans le billard psychologique à plusieurs bandes, embrouilles douces amères organisées en récits choraux dont les intrigues progressent et rebondissent au fil des différents narrateurs. » Sabrina Champenois – Libération
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266254496
Code sériel : 16130
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Paula Hawkins n’a en rien perdu de sa virtuosité. Un nouveau coup de maître. » Challenges

« Paula Hawkins tricote les destins et embrouille les histoires pour nous tenir en haleine, dessinant en creux des portraits de femmes au passé trop lourd. » Prima

« Vous avez aimé La Fille du train ? Vous adorerez le nouveau polar de Hawkins. » Femme actuelle

« Un canevas est habile et efficace, alliage d’atmosphères délétères, de faux semblants, de désirs ambivalents, de communautés et de solitudes. Hawkins manie particulièrement bien l’aigreur. » Libération

« Trois femmes en quête d’elles-même. » Le Point

« Glaçant. » Glamour

« La romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l’été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé. » Le Figaro Magazine

« Paula Hawkins, experte en fausses pistes et en culs-de-sac. » L’Obs

« La romancière excelle à aborder les thèmes de la sororité, de l’adolescence et du sexisme. » L’Express

« Un nouveau thriller psychologique encore plus brillant. » Le Parisien

« Un roman addictif, qui tient très habilement en haleine jusqu’au dénouement. » Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • anaisaclr 18/05/2022
    La Fille du train avait été un gros coup de cœur pour moi donc c’était avec beaucoup d’espoir et d’attente que je me suis lancée dans Au fond de l’eau. Et je n’ai pas été déçue. Les deux livres sont extrêmement différents, tant au niveau de l’intrigue, que des personnages ou de l’ambiance. Par contre une chose reste commune aux deux livres : Paula Hawkins est une autrice de talent. Dans au fond de l’eau, nous nous retrouvons dans un village envahi de secrets sombres : depuis plusieurs siècles, des femmes sont retrouvées mortes dans la rivière. L’ambiance est pesante. Les villageois mentent, taisent des vérités honteuses, ferment les yeux sur l’évidence par égoïsme, par confort. À nous de trouver le fin mot de l’histoire à travers les différents points de vue. Comme dans La fille du train, j’ai été bluffée par le travail de maître réalisé sur les personnages. Des personnages rendus agaçants par le deuil qu’ils traversent, et par la vérité qu’ils refusent d’accepter. Mais ce n’est pas parce que les personnages sont agaçants qu’ils ne sont pas intéressants. Dans un sens, je les ai tous aimés car chacun a des failles et des vices qui servent si bien l’histoire.... La Fille du train avait été un gros coup de cœur pour moi donc c’était avec beaucoup d’espoir et d’attente que je me suis lancée dans Au fond de l’eau. Et je n’ai pas été déçue. Les deux livres sont extrêmement différents, tant au niveau de l’intrigue, que des personnages ou de l’ambiance. Par contre une chose reste commune aux deux livres : Paula Hawkins est une autrice de talent. Dans au fond de l’eau, nous nous retrouvons dans un village envahi de secrets sombres : depuis plusieurs siècles, des femmes sont retrouvées mortes dans la rivière. L’ambiance est pesante. Les villageois mentent, taisent des vérités honteuses, ferment les yeux sur l’évidence par égoïsme, par confort. À nous de trouver le fin mot de l’histoire à travers les différents points de vue. Comme dans La fille du train, j’ai été bluffée par le travail de maître réalisé sur les personnages. Des personnages rendus agaçants par le deuil qu’ils traversent, et par la vérité qu’ils refusent d’accepter. Mais ce n’est pas parce que les personnages sont agaçants qu’ils ne sont pas intéressants. Dans un sens, je les ai tous aimés car chacun a des failles et des vices qui servent si bien l’histoire. J’ai commencé le livre en détestant Lena, la fille de Nel, puis j’ai fini par m’attacher en saisissant au fur et à mesure des pages la complexité de sa douleur et de sa culpabilité. Le seul petit point négatif que j’émettrais est le trop grand nombre de points de vue. Au début de notre lecture, il est très facile de se sentir perdu face à autant de personnages racontant leur version de l’histoire. Mais une fois qu’on a compris quelle place tient chaque personnage dans l’histoire et comment ils sont liés les uns aux autres, le livre se dévore d’une traite. J’ai déjà hâte de me plonger dans Celle qui brûle, le troisième roman de la même autrice !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lolo0811 19/04/2022
    Les profondeurs, les méandres, les abysses : nous en possédons tous. Ici les protagonistes, comme il se doit, ont chacun leurs secrets, leur passé avouable ou non. Dès le début, on se familiarise avec ces différentes personnalités alors que sans crier gare, tout à coup, on comprend : nous avons fait fausse route. Rien n’est plus important que l’eau, que cette rivière, autour de laquelle passé, présent et futur s’entremêlent, auprès de laquelle les liens se tissent et se défont et qui est l’entité qui tour à tour obscurcit notre jugement pour nous donner ensuite les réponses inévitables. L’eau est décrite telle qu’elle est vraiment : un élément à plusieurs facettes : source de plaisir des sens, de beauté mais aussi réceptacle de mystères, de noirceur. Elle peut faire le bien comme le mal, elle sauve, maintient en vie ou donne la mort, comme bon lui semble. Une parfaite compagne, le fil conducteur d'un thriller bien ficelé.
  • Lnb59 11/03/2022
    J'ai eu peur en commençant ma lecture : à chaque chapitre le point de vue changé en fonction du personnage qu'on suit. Comment je vais me rappeler de chaque personnage ?! Finalement je me suis rapidement repéré et j'ai été engloutie par l'histoire ; envie de connaître la vérité, de savoir ce qui est arrivée à Julia, ce qu'il va arriver à Erin et comment Lena va s'en sortir ? Bref, j'ai passé un super moment en leur compagnie.
  • millelectures 08/03/2022
    J’ai vraiment aimé ce livre, l’intrigue est très bien faite. A chaque chapitre on change de narrateur. On passe de l’un à l’autre et chacun donne son avis sur l’enquête. On va suivre Nel et sa sœur Julia, leurs relations sont assez compliquées. Lorsque Nel est retrouvée morte dans une rivière, tout bascule. Julia va enquêter sur la mort de sa sœur. L’histoire remue toute la ville et chacun y va de son avis. Au final, tous, possède sa propre vérité du passé et du présent.
  • P4nd3mOR 27/02/2022
    Second livre de Paula Hawkins lu après "La fille du train" que j'avais apprécié. Et le changement de point de vue de la narration à chaque chapitre en utilisant ces trois femmes apportait un réel plus à la lecture. Technique qu'on retrouve dans ce livre mais avec un nombre important de personnages, et on se perd un peu dans la construction de l'histoire dans les premières pages. Ca ne m'a pas aidé à rentrer dans le livre, il nous faudrait presque un schéma pour comprendre les liens entre les différents personnages. Au fil de la lecture on commence à mieux s'y retrouver et l'intrigue baignée par les secrets que cache ce village anglais se déroule petit à petit. Malgré tout il y a beaucoup de redites, le fait d'être balancé d'un point à l'autre nous replonge dans les mêmes détails plusieurs fois et on a l'impression à certains moments du livre de ne pas avancer. Plus tard on retrouve une dynamique à l'intrigue qui donne envie d'accélérer la lecture. Mais la fin est assez prévisible, même si l'auteure essaie de nous amener sur plusieurs fausses pistes. Le sentiment qu'il m'a manqué quelque chose, l'interaction avec l'environnement immédiat des personnages est faible, du dynamisme dans... Second livre de Paula Hawkins lu après "La fille du train" que j'avais apprécié. Et le changement de point de vue de la narration à chaque chapitre en utilisant ces trois femmes apportait un réel plus à la lecture. Technique qu'on retrouve dans ce livre mais avec un nombre important de personnages, et on se perd un peu dans la construction de l'histoire dans les premières pages. Ca ne m'a pas aidé à rentrer dans le livre, il nous faudrait presque un schéma pour comprendre les liens entre les différents personnages. Au fil de la lecture on commence à mieux s'y retrouver et l'intrigue baignée par les secrets que cache ce village anglais se déroule petit à petit. Malgré tout il y a beaucoup de redites, le fait d'être balancé d'un point à l'autre nous replonge dans les mêmes détails plusieurs fois et on a l'impression à certains moments du livre de ne pas avancer. Plus tard on retrouve une dynamique à l'intrigue qui donne envie d'accélérer la lecture. Mais la fin est assez prévisible, même si l'auteure essaie de nous amener sur plusieurs fausses pistes. Le sentiment qu'il m'a manqué quelque chose, l'interaction avec l'environnement immédiat des personnages est faible, du dynamisme dans l'histoire aurait été appréciable et un final qui me laisse sur ma fin.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Sonatine

    Celle qui brûle : Quelques questions à Paula Hawkins !

    L'incroyable succès de La Fille du train, les femmes de ses romans, les secrets d'un bon polar...  Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Paula Hawkins, qui nous livre ici les dessous de l'écriture de son nouveau thriller événement Celle qui brûle !

    Lire l'article