Lisez! icon: Search engine

Bleu de Delft

10/18
EAN : 9782264074058
Code sériel : 5433
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
Bleu de Delft

Guillaume DENEUFBOURG (Traducteur)
Date de parution : 04/04/2019
Le destin d’une jeune femme du XVIIe siècle et les débuts de la célèbre céramique de Delft. Une histoire magistralement construite sur une femme forte.
Au XVIIe siècle, après la mort mystérieuse de son mari, la jeune Catrijn quitte sa campagne néerlandaise pour tenter sa chance à la ville. Le hasard des rencontres la mène à Amsterdam où elle est engagée comme intendante dans une famille. Passionnée de peinture, Catrijn aide la maîtresse de maison... Au XVIIe siècle, après la mort mystérieuse de son mari, la jeune Catrijn quitte sa campagne néerlandaise pour tenter sa chance à la ville. Le hasard des rencontres la mène à Amsterdam où elle est engagée comme intendante dans une famille. Passionnée de peinture, Catrijn aide la maîtresse de maison à parfaire son apprentissage. Elle fera même la rencontre de Rembrandt dans son atelier. Mais, poursuivie par son passé, en la personne d’un ancien valet de ferme qui menace de révéler les circonstances de la disparition de son mari, la jeune femme doit fuir à Delft où elle est engagée dans une faïencerie, et formée par un ami de Vermeer. Le grand peintre voit d’un oeil bienveillant le succès fulgurant de Catrijn lorsqu’elle met au point le célèbre bleu de Delft.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074058
Code sériel : 5433
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • petitepom Posté le 30 Octobre 2019
    une lecture agréable qui nous plonge dans le XVII° siècle, en hollande ; alors que catjin fuit son village après la mort "suspecte" de son mari, elle ira jusqu'à Delf dans la Sud, où elle exercera sa passion, la peinture sur la faïence ; elle s'y construira une nouvelle vie, mais la menace de la mort de son mari va la suivre. Un bon moment de lecture, facile à lire.
  • Clzp95 Posté le 27 Octobre 2019
    Une bonne histoire qui nous plonge dans les Pays-Bas du 17ème siècle et les villes hollandaises de cette époque, avec des personnages fictifs qui côtoient des personnages historiques… Tout cela écrit d'une manière fluide même si la description de certains trajets de l'héroïne dans les rues des villes est parfois trop longue. Bref, une histoire qui se lit bien et qui fait passer un bon moment.
  • Francedewepion Posté le 9 Octobre 2019
    Ce livre m'a été recommandé par une amie. Mais je suis plus mitigée qu'elle à son sujet. J'ai eu parfois l'impression qu'il y avait des anachronismes, une atmosphère très différente de celle ressentie dans le roman "La jeune fille à la perle". A certains moments, j'avais envie d'avoir le livre écrit en néerlandais à côté pour comparer notamment par rapport à l'impression éprouvée lors de certains passages. Vivant en Belgique, je pense qu'il doit être possible de trouver ce roman en néerlandais et de m'atteler à cet exercice de comparaison. (par pure curiosité! )
  • ItsiBitsiBookini Posté le 20 Septembre 2019
    BLEU DE DELFT, le roman de Simone van der Vlugt, dont je n'entendais que du bien... Ce que je n'ai pas compris en me plongeant dans ce livre dont les dialogues m'ont paru en décalage avec l'époque 🤔 Pourtant, le résumé invite à une histoire passionnante : au Siècle d'or, une femme devenue forte car écorchée, debarque à Amsterdam après avoir fui son passé et son village. S'attendait à trouver un métier utilisant plus sa vigueur que son talent, elle est embauchée pour ses qualités de peintre, un talent qu'elle peinait à mettre en application dans son quotidien de fermière. Ses rencontres et sa dextérité créative l'amènent à élaborer le bleu de Delft sur des faïences à la finesse digne des porcelaines chinoises. Dépassant ses espoirs, elle s'accomplit professionnellement et même personnellement, au sein de cette faïencerie précurseure. Mais les blessures ne se transforment pas au contact des fours, comme le fait la peinture, et Catrijn reste tourmentée par son passé et éprouvée par le présent. Cette femme forte et courageuse trouvera-t-elle apaisent et épanouissement dans ces cette tourmente intime et historique ? Ce que j'aime dans ces romans des 17-18ème, où des destins intimes sur fonds d'historique, est l'élégance de l'immersion... BLEU DE DELFT, le roman de Simone van der Vlugt, dont je n'entendais que du bien... Ce que je n'ai pas compris en me plongeant dans ce livre dont les dialogues m'ont paru en décalage avec l'époque 🤔 Pourtant, le résumé invite à une histoire passionnante : au Siècle d'or, une femme devenue forte car écorchée, debarque à Amsterdam après avoir fui son passé et son village. S'attendait à trouver un métier utilisant plus sa vigueur que son talent, elle est embauchée pour ses qualités de peintre, un talent qu'elle peinait à mettre en application dans son quotidien de fermière. Ses rencontres et sa dextérité créative l'amènent à élaborer le bleu de Delft sur des faïences à la finesse digne des porcelaines chinoises. Dépassant ses espoirs, elle s'accomplit professionnellement et même personnellement, au sein de cette faïencerie précurseure. Mais les blessures ne se transforment pas au contact des fours, comme le fait la peinture, et Catrijn reste tourmentée par son passé et éprouvée par le présent. Cette femme forte et courageuse trouvera-t-elle apaisent et épanouissement dans ces cette tourmente intime et historique ? Ce que j'aime dans ces romans des 17-18ème, où des destins intimes sur fonds d'historique, est l'élégance de l'immersion dans une époque où la société est remuée par l'émergence de l'esprit rationnel ou de progrès techniques, la richesse de la documentation qui structure des des trajectoires personnelles...et l'élégance d'une langue qui nous transporte dans l'époque. Or j'ai éprouvé comme un anachronisme entre le décor d'époque et la langue actuelle employée par #simonevandervlugt. Bien que ce ressenti m'ait empêchée de m'immerger dans l'histoire, je ne regrette pas de l'avoir lue jusqu'au bout car la deuxième moitié est plus prenante et le contexye historique intéressant ! Catrijn est une femme courageuse, qui participe et assisté aux bouleversements de l'époque, entourée de peintres et faïenciers ayant réellement existé !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Babkine Posté le 9 Août 2019
    Bleu de Delft est, à mon sens, un excellent roman comportant très peu de longueurs. Il me rappelle la Jeune fille à la perle, mais je préfère le roman de Simone van der Vlugt dans la mesure où la complexité des relations interpersonnelles de Catrijn et son passé tourmenté ajoutent au réalisme de l'oeuvre et à la réussite de l'intrigue (car intrigue il y a). Il s'agit également d'une belle immersion dans le monde de la porcelaine hollandaise. Les références historiques sont habillement mêlées à la fiction, en ce sens qu'elles font progresser le récit! Bref, un délice que j'ai dévoré en à peine deux jours!
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    6 romans historiques à découvrir ce printemps

    Vous vous passionnez pour les histoires médiévales ? La mythologie n'a plus aucun secret pour vous ? Vous avez toujours tout voulu savoir sur Gustave Courbet ? Alors notre sélection de romans historiques du printemps est faite pour vous. 

    Lire l'article