Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Circé

Christine AUCHE (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis... Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
« Une relecture contemporaine de l’antiquité, un roman d’aventure merveilleusement féministe. » Ouest France
« Un récit audacieux et subversif, qui fait de la figure féminine la plus tristement célèbre de l'Odyssée un héros à part entière. » The New York Times
« Circé revient en superwoman... Sacrément moderne ! » The Times
« Circé est une farce, un délice de légèreté, un roman qui se lit d’une traite, avec gourmandise. »  The Guardian

« Après le superbe Le Chant d'Achille, Madeline Miller revient nous conter l'histoire de Circé. Cette demi-déesse sorcière prend magnifiquement vie dans ce livre passionnant ! » 
Librairie Maruani (Paris 13e)
« Madeline Miller dépoussière la mythologie grecque avec une écriture moderne et c'est un très grand plaisir de lecture !!! Madeline Miller réussit un portrait de femme magnifique et fait de Circé une héroïne indépendante, libre et courageuse. Comme toutes les figures mythologiques archétypales, beaucoup de femmes pourront se reconnaître en elle. » Librairie Vivement Dimanche (Lyon 4e)
« Rien de nouveau sous le soleil du mythe ? Et pourtant Madeline Miller nous plonge avec délice dans les pages de Circé, femme moderne et insaisissable. C’est classique, c’est actuel, c’est magique ! » Librairie de Paris (Paris 18e)
« Madeline Miller reprend la mythologie grecque du point de vue de Circé et elle nous offre un régal de lecture, entre aventures merveilleuses, tensions psychologiques et finesse de l’écriture. Un plaisir immense ! » Librairie Le Divan (Paris 15e)
« Si vous souhaitez un été envoûtant, enchanteur, mythique : ce roman est fait pour vous ! »
Librairie Mollat (Bordeaux)
 

 
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ally_des_livres Posté le 8 Juin 2020
    J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui m’a permis de (re)découvrir le mythe entourant Circé dont je ne connaissais que les grandes lignes. Quelle surprise de découvrir les liens entretenus avec d’autres grands noms de la mythologie grecque! Une histoire dense et riche en personnages (parfois un peu trop car on s’y perd) mettant en scène une femme forte qui se cherche. Madeline Miller a le don de remettre au goût du jour les personnages mythologiques afin de nous les rendre plus accessible. Je recommande vivement!
  • Levant Posté le 1 Juin 2020
    La mythologie grecque ne compte dans ses rangs que deux sorcières, Circé et Médée. Si elles possèdent des pouvoirs magiques quelque peu redoutables, leur apparence n'a toutefois rien d'effrayant. Elles sont jeunes et ravissantes. Madeline Miller a jeté son dévolu sur la première des deux pour nous faire partager sa vie. Une partie infinitésimale de sa vie dois-je préciser car en sa qualité de déesse sa vie ne saurait connaître de fin. Et à l'heure où j'écris ces mots peut-être Circé me regarde-t-elle de je ne sais quelle hauteur, peut-être est-elle penchée sur mon clavier à s'intéresser à ce que je pourrais dévoiler de ses péripéties affectives. Aussi dois-je prendre garde de ne pas la trahir. Ce bout de chemin que Madeline Miller nous propose en sa compagnie nous projette dans un monde où le fantastique et le réel sont intimement liés. Un monde que nous relate les premiers poètes grecs, lesquels envisageaient des dieux à leur image, non seulement d'apparence mais aussi de comportement. Une façon de les apprivoiser, de se rassurer surtout, en leur prêtant des défauts et qualités bien connus d'eux et fidèlement transmis à nous autres leurs descendants. Car il faut préciser que de tous temps, aussi... La mythologie grecque ne compte dans ses rangs que deux sorcières, Circé et Médée. Si elles possèdent des pouvoirs magiques quelque peu redoutables, leur apparence n'a toutefois rien d'effrayant. Elles sont jeunes et ravissantes. Madeline Miller a jeté son dévolu sur la première des deux pour nous faire partager sa vie. Une partie infinitésimale de sa vie dois-je préciser car en sa qualité de déesse sa vie ne saurait connaître de fin. Et à l'heure où j'écris ces mots peut-être Circé me regarde-t-elle de je ne sais quelle hauteur, peut-être est-elle penchée sur mon clavier à s'intéresser à ce que je pourrais dévoiler de ses péripéties affectives. Aussi dois-je prendre garde de ne pas la trahir. Ce bout de chemin que Madeline Miller nous propose en sa compagnie nous projette dans un monde où le fantastique et le réel sont intimement liés. Un monde que nous relate les premiers poètes grecs, lesquels envisageaient des dieux à leur image, non seulement d'apparence mais aussi de comportement. Une façon de les apprivoiser, de se rassurer surtout, en leur prêtant des défauts et qualités bien connus d'eux et fidèlement transmis à nous autres leurs descendants. Car il faut préciser que de tous temps, aussi puissants et omniscients qu'ils pussent être, les dieux n'en étaient pas moins dangereux dans leurs colères et donc craints des mortels, dont le modeste représentant que je suis. Circé a été bannie et condamnée à l'exil sur l'île de AEaea, où elle réside peut-être encore. Telle fut la sentence de son père Hélios, dieu du soleil, lequel avait tenu conseil avec Zeus, après que celle-ci eût fait absorber à la nymphe Scylla, sa rivale de coeur, un philtre qui la transforma en monstre hideux à six têtes et tentacules. Je prendrai donc garde à ce que j'absorberai après avoir publié cette chronique. Expatriée en face de Charybde elle fit du détroit (de Messine) l'écueil redouté de tous les marins et accessoirement l'origine du dicton dont on use encore de nos jours : tomber de Charybde en Scylla. Éviter un péril pour succomber à un autre. Circé n'en était d'ailleurs pas à son coup d'essai pour provoquer la colère de ses illustres parents. N'avait-elle pas auparavant tenté d'adoucir le sort de Prométhée, lui-même condamné au supplice par Zeus pour avoir donné le feu aux hommes. Je lui dois donc de pouvoir faire quelques grillades sur mon barbecue, mais là encore point trop n'en faut, au risque d'attirer les foudres de Zeus. Une affaire de cœur est donc à l'origine du triste sort de Circé dont Madeline Miller a décidé de nous entretenir, à mon grand plaisir de lecteur aux jours comptés. Car figurez vous que les dieux et déesses de la mythologie grecque éprouvent des sentiments et convolent entre eux sans préoccupation d'inceste et consanguinité mais pas seulement, ils ou elles convoitent aussi les faveurs des mortels, sans préoccupation de chronologie cette fois, car leur temps n'est pas le nôtre forcément. Avec donc la certitude de voir leurs amours se dissoudre dans l'éternité divine, petite fenêtre de concupiscence contre un espoir fou pour l'élu(e) d'accéder à l'immortalité. Circé convoitait le cœur du modeste pêcheur Glaucos, en fit un immortel. A ce propos Circé si tu me regardes… Non, bon, c'était juste une suggestion comme ça ! Mais pour en revenir à Glaucos, devenu immortel mais ingrat, ce dernier se laissa tenter par les charmes de Scylla. Pour le plus grand déboire des deux rivales et de nombre de ceux qui, en victimes expiatoires, croisèrent la route de chacune d'elles. C'est ce qu'on appelle des dommages collatéraux. L'exil de Circé sur son île sera toutefois adouci par quelques visiteurs. Au rang desquels Hermès, avec qui elle réchauffera sa couche, mais certes pas de son cœur. Car le messager des dieux, que certains présentent comme ancêtre d'Ulysse, avait une attitude quelque peu ambiguë, voire déloyale vis-à-vis de l'exilée. Jason y fera escale aussi, de retour de sa quête de la toison d'or. Mais c'est surtout le héros de l'Odyssée dans son périple de retour vers sa chère Pénélope qui s'autorisera quelques mois de repos auprès de Circé et conditionnera par là même une part de son avenir, dont on apprécie mal la durée tant il est confus de s'imaginer ce que peut-être l'avenir d'un immortel. On a compris qu'Ulysse ne sera pas aussi fidèle que sa tendre et chère dont on connaît le stratagème pour repousser les prétendants convaincus de la disparition du héros de la guerre de Troie. Il faut bien dire qu'ayant provoqué le courroux de Poséidon, il était encore loin du terme de son errance sur les mers. Il quittera cependant Circé sans savoir que le fruit de leurs amours sera un fils, Télégonos. Madeline Miller n'évoque que celui-là dans son ouvrage quand d'autres références mentionnent une filiation plus prolifique avec le roi d'Ithaque. Mais les sources de la mythologie étant ce qu'elles sont, les interprétations peuvent être diverses et contradictoires et donc aussi fantaisistes que plausibles. "L'un de nous doit avoir du chagrin. Je n'allais pas accepter que ce soit lui". Voilà des propos empreints d'un amour tout maternel mis dans la bouche de Circé à l'égard de ce fils bâtard d'Ulysse lorsque la puissante Athéna, également aussi belle que redoutable, réclama son tribut en compensation de la mort de son protégé, Ulysse. Cet épisode nous fait toucher du doigt l'humanité avec laquelle Madeline Miller s'est intéressée au sort de Circé. Il nous ouvre sur la somptueuse dramaturgie en forme de réhabilitation d'une sorcière, car si l'on en croit cette auteure, Circé n'avait de démoniaque que ses pouvoirs surnaturels et non les intentions malfaisantes que notre culture moderne serait tentée de lui attribuer. Ses écarts n'étaient que la conséquence d'un cœur en proie aux déboires d'une sensibilité toute féminine. C'est ainsi qu'en recevant en son île Pénélope devenue veuve et son fils Télémaque, l'auteure nous offre une belle passe d'arme chargée d'émotions entre ces deux femmes, toutes deux mères d'un fils d'Ulysse. L'ouvrage déjà riche en péripéties que l'on imagine dans la fantasmagorie mythologique connaît un sursaut digne d'une tragédie classique dans lequel le devoir s'oppose à l'amour, filial celui-là. le sacrifice d'une mère, fut-elle déesse, pour un fils mortel. Une éternité de chagrin donc pour un fils qui sur terre ne fait que passer. Voilà bien la preuve que l'amour ne connaît d'échéance que la mort de celui qui l'éprouve. Et lorsque celui-là est immortel, l'amour l'est autant. Magnifique ouvrage de Madeline Miller qui offre aux fervents des mythes et légendes une page d'émotions affranchie des contraintes du temps.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ninis47 Posté le 29 Mai 2020
    J'ai vu passer ce roman sur quelques blogs et il m'a immédiatement beaucoup tenté. J'ai toujours beaucoup aimé la mythologie grecque, et j'étais curieuse de découvrir Circé, qu'au final je connaissais assez peu. Et ce roman est un énorme coup de coeur, j'ai réellement adoré. Circé est la fille d'une naïade et de Hélios, dieu du soleil. Elle va grandir avec ses frères et soeurs au milieu des divinités. Elle n'est pas beaucoup aimée ou soutenue. Ses proches passent leur temps à lui dire qu'elle est moche, que sa voix est désagréable, c'est dans ce climat assez déplaisant qu'elle grandit. Un jour, elle va être accusée d'être une sorcière et va être condamnée à l'exil sur une île. A partir du moment où elle va être en exil, elle va vraiment se révéler. Elle qui croyait que ses pouvoirs venait uniquement de plantes, elle va aller puiser le sien au plus profond d'elle même. Circé est un personnage absolument magnifique. Elle peut parfois être cataloguée d'anti-héroïne car elle fait vraiment des choses qui sont répréhensibles et que l'on peut condamner, mais quand on voit son parcours, ça peut totalement s'expliquer. C'est une femme fascinante, remplie de contradictions mais qui force le respect et l'admiration. Elle... J'ai vu passer ce roman sur quelques blogs et il m'a immédiatement beaucoup tenté. J'ai toujours beaucoup aimé la mythologie grecque, et j'étais curieuse de découvrir Circé, qu'au final je connaissais assez peu. Et ce roman est un énorme coup de coeur, j'ai réellement adoré. Circé est la fille d'une naïade et de Hélios, dieu du soleil. Elle va grandir avec ses frères et soeurs au milieu des divinités. Elle n'est pas beaucoup aimée ou soutenue. Ses proches passent leur temps à lui dire qu'elle est moche, que sa voix est désagréable, c'est dans ce climat assez déplaisant qu'elle grandit. Un jour, elle va être accusée d'être une sorcière et va être condamnée à l'exil sur une île. A partir du moment où elle va être en exil, elle va vraiment se révéler. Elle qui croyait que ses pouvoirs venait uniquement de plantes, elle va aller puiser le sien au plus profond d'elle même. Circé est un personnage absolument magnifique. Elle peut parfois être cataloguée d'anti-héroïne car elle fait vraiment des choses qui sont répréhensibles et que l'on peut condamner, mais quand on voit son parcours, ça peut totalement s'expliquer. C'est une femme fascinante, remplie de contradictions mais qui force le respect et l'admiration. Elle est dénigrée par tous depuis son plus jeune âge et c'est quand elle va se retrouver seule sur son île qu'elle va apprendre à se faire confiance et à avoir totalement conscience de son potentiel. Elle va aller chercher son pouvoir au plus profond d'elle même et apprendre à la développer sans faire appel à personne, sa réussite elle ne la doit qu'à elle même. C'est vraiment une héroïne qui m'a fascinée par son chemin de vie, sa force de caractère, son évolution de sa naissance à la fin du roman. C'est un personnage complexe, dont rejailli une grande puissance. Ce roman nous apporte une autre vision de la divinité. Circé ne les vénère pas comme peuvent le faire les humains. On découvre des dieux qui sont sûrs de leur pouvoir mais que ça rend à certains moments très imbus d'eux même. Ils sont avides de pouvoir, ressentent de la jalousie, font des caprices. Ce récit les descend complètement de leur piédestal. Ce roman nous apporte une autre représentation de la mythologie grecque. J'ai adoré croiser des personnages que l'on connaît tous mais qu'ici on découvre sous le regard de Circé. Etant immortelle, elle en a croisé la route d'un bon nombre de héros. Dédale, Ariane, le Minotaure et bien entendu Ulysse qui reste un moment sur l'île de Circé. On les voit sous un autre oeil, on en apprend plus, j'ai trouvé ça vraiment passionnant. Le style est fluide et agréable à lire. C'est assez descriptif car tout se passe sous le regard de Circé, certains passages sont un peu longs je ne vais pas vous le cacher mais pourtant à aucun moment je ne me suis ennuyée ou j'ai trouve ça trop long. ça a vraiment été une superbe lecture qui m'a transportée et qui m'a vraiment chamboulée. Circé m'a touché en plein coeur dans son cheminement. Au départ, elle est considérée comme rien et elle arrive à être une sorcière puissante et redoutée, elle m'a séduite et c'est vraiment un personnage qui peut être source d'inspiration pour n'importe quelle femme. Vous l'aurez compris ce roman est un énorme coup de coeur, Circé va me suivre et me hanter un moment je pense. C'est un roman captivant, rempli d'émotions que je vous conseille grandement de découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ichirin-No-Hana Posté le 28 Mai 2020
    Circé, fille d'Hélios, dieu du soleil et d'une nymphe, est une femme exceptionnelle. Madeline Miller nous conte grandement son histoire. Exilée, elle marquera la mythologie grecque et y rencontrera des personnages qui l'ont forgés. On croisera un certain Ulysse ou encore des non moins connus Hermés, Medée, Icare et même l'effrayant Minotaure. Mais Circé c'est surtout une femme indépendante, débrouillarde et une sorcière remplie d'intelligence. Circé est un roman vraiment passionnant. Foisonnant de détails et d'événements, le roman se déguste avec énormément de plaisir. J'ai beaucoup appris sur la mythologie grecque notamment concernant les Titans, êtres vaincus par la bande de Zeus dont je connaissais finalement peu de choses. Circé est une femme à l'évolution impressionnante. D'abord enfant sans pouvoir et pas vraiment jolie dans un monde cruel et où la beauté est omniprésente, elle passera son temps à vouloir passer inaperçu cachée derrière son père qui remarque à peine sa présence et à éviter les pièges de ses frères et sœurs jusqu'à devenir cette sorcière qui, coincée sur son île, imposera sa marque dans L'Histoire. Loin d'être parfaite et vaincue par un sentiment de solitude, Circé est une femme complexe aux multiples facettes. Madeline Miller nous offre avec Circé... Circé, fille d'Hélios, dieu du soleil et d'une nymphe, est une femme exceptionnelle. Madeline Miller nous conte grandement son histoire. Exilée, elle marquera la mythologie grecque et y rencontrera des personnages qui l'ont forgés. On croisera un certain Ulysse ou encore des non moins connus Hermés, Medée, Icare et même l'effrayant Minotaure. Mais Circé c'est surtout une femme indépendante, débrouillarde et une sorcière remplie d'intelligence. Circé est un roman vraiment passionnant. Foisonnant de détails et d'événements, le roman se déguste avec énormément de plaisir. J'ai beaucoup appris sur la mythologie grecque notamment concernant les Titans, êtres vaincus par la bande de Zeus dont je connaissais finalement peu de choses. Circé est une femme à l'évolution impressionnante. D'abord enfant sans pouvoir et pas vraiment jolie dans un monde cruel et où la beauté est omniprésente, elle passera son temps à vouloir passer inaperçu cachée derrière son père qui remarque à peine sa présence et à éviter les pièges de ses frères et sœurs jusqu'à devenir cette sorcière qui, coincée sur son île, imposera sa marque dans L'Histoire. Loin d'être parfaite et vaincue par un sentiment de solitude, Circé est une femme complexe aux multiples facettes. Madeline Miller nous offre avec Circé un roman à la recherche documentaire vraiment poussée. Grouillant de détails, c'est un roman vraiment complet et addictif porté par une héroïne complexe et attachante. Que demander de plus ? J'ai été conquise !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LauraMF Posté le 26 Mai 2020
    Comme l'indique le titre, ce roman nous conte l'histoire de Circé, sorcière et fille de Hélios et de Perséis. C'est un très bon roman qui prend son temps, somme toute très contemplatif mais d'une beauté incontestée. Circé est un personnage incroyable, et l'autrice nous en dépeint un portrait aux milles couleurs. Femme forte, parfois destructrice mais au cœur tendre à n'en pas douter, ce roman fait de cette figure féminine un emblème important de la mythologie grecque. Les décors tous autant envoûtants les uns que les autres en font un roman à savourer sans modération. À la fois paisible mais aussi instructif sur la mythologie grecque, c'est un récit à l'ambiance magique que je recommande fortement.

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    10 livres qui vont envoûter les fans des "Nouvelles Aventures de Sabrina"

    Diffusée pour la première fois en 2018, la série Les Nouvelles Aventures de Sabrina a rapidement ensorcelé son public. Une petite ville en apparence calme, des sorcières puissantes, des démons, des histoires d'amour compliquées et une bonne dose d'action et de drames... le show Netflix promet à chaque épisode une sympathique virée en enfer. Les mésaventures de Sabrina Spellman vous passionnent ? Découvrez notre sélection de livres inspirée par la série !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    50 romans incontournables à offrir ce Noël

    Des romans primés, des thrillers entêtants, des auteurs stars, des étoiles montantes, des héros inoubliables... Dans notre hotte, il y a des histoires pour tous les goûts et toutes les envies. Découvrez vite notre sélection de 50 romans incontournables à offrir ce Noël.

    Lire l'article