Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Circé

Christine AUCHE (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis... Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
« Une relecture contemporaine de l’antiquité, un roman d’aventure merveilleusement féministe. » Ouest France
« Un récit audacieux et subversif, qui fait de la figure féminine la plus tristement célèbre de l'Odyssée un héros à part entière. » The New York Times
« Circé revient en superwoman... Sacrément moderne ! » The Times
« Circé est une farce, un délice de légèreté, un roman qui se lit d’une traite, avec gourmandise. »  The Guardian

« Après le superbe Le Chant d'Achille, Madeline Miller revient nous conter l'histoire de Circé. Cette demi-déesse sorcière prend magnifiquement vie dans ce livre passionnant ! » 
Librairie Maruani (Paris 13e)
« Madeline Miller dépoussière la mythologie grecque avec une écriture moderne et c'est un très grand plaisir de lecture !!! Madeline Miller réussit un portrait de femme magnifique et fait de Circé une héroïne indépendante, libre et courageuse. Comme toutes les figures mythologiques archétypales, beaucoup de femmes pourront se reconnaître en elle. » Librairie Vivement Dimanche (Lyon 4e)
« Rien de nouveau sous le soleil du mythe ? Et pourtant Madeline Miller nous plonge avec délice dans les pages de Circé, femme moderne et insaisissable. C’est classique, c’est actuel, c’est magique ! » Librairie de Paris (Paris 18e)
« Madeline Miller reprend la mythologie grecque du point de vue de Circé et elle nous offre un régal de lecture, entre aventures merveilleuses, tensions psychologiques et finesse de l’écriture. Un plaisir immense ! » Librairie Le Divan (Paris 15e)
« Si vous souhaitez un été envoûtant, enchanteur, mythique : ce roman est fait pour vous ! »
Librairie Mollat (Bordeaux)
 

 
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EV3 Posté le 14 Octobre 2021
    La plume envoûtante de Madeline Miller nous raconte la vie de Circé, fille d’Helios et d’une naïade, son enfance où elle est mal-aimée de ses parents, brimée par ses frères et soeurs, l’âge adulte qui lui fait découvrir violemment ses aptitudes de sorcellerie et ces pouvoirs de transformation. Son père et Zeus l’exilent sur une île sauvage qui va devenir son terrain d’apprentissage. Dans ce récit très riche on aborde de nombreuses histoires mythologiques comme celle d’Icare, Ulysse, Hermès et bien d’autres! Ce n’est jamais long et toujours passionnant. Circé cherchera toujours son chemin entre le monde des humains et celui des dieux, l’arrivée de son fils l’aidera à choisir !
  • hendrickxvirginie Posté le 9 Octobre 2021
    Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...  Roman découvert en lecture commune . La mythologie à toujours été pour moi un sujet que j'apprécie. Avec Circé, j'avais beaucoup d'attente et je suis loin d'être déçue. Dans un univers captivant, Madeline Miller de façon agréable et rythmée nous raconte Circé, cette femme forte et indépendante. Ce roman immersif est intéressant et diversifiant. J'ai aimé voir au fil des pages le changement de Circé, de découvrir la froideur des Dieux et les (longs) descriptifs. Le roman peut parfois paraître traîné en longueur, car Madeline Miller est très clairement dans le détail, mais cela permet au lecteur de plonger dans cette atmosphère. Madeline Miller aborde les dons de Circé, sa vie rude, mais aussi son... Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...  Roman découvert en lecture commune . La mythologie à toujours été pour moi un sujet que j'apprécie. Avec Circé, j'avais beaucoup d'attente et je suis loin d'être déçue. Dans un univers captivant, Madeline Miller de façon agréable et rythmée nous raconte Circé, cette femme forte et indépendante. Ce roman immersif est intéressant et diversifiant. J'ai aimé voir au fil des pages le changement de Circé, de découvrir la froideur des Dieux et les (longs) descriptifs. Le roman peut parfois paraître traîné en longueur, car Madeline Miller est très clairement dans le détail, mais cela permet au lecteur de plonger dans cette atmosphère. Madeline Miller aborde les dons de Circé, sa vie rude, mais aussi son intelligence. Déesse immortelle avec un côté extrêmement humain, Circé vous emportera de façon addictive dans cet exil sur l'île, découvrant pleinement ses pouvoirs, ses amitiés, son amour et ses tempêtes.  Circé est un roman intemporel offrant une vision sous un angle selon moi inédit. Je regrette cependant le côté plaintif de Circé qui est un peu contradictoire avec sa personnalité. Derrière ce roman, il y a un travail titanesque de la part de Madeline Miller. D'ailleurs, la complexité du récit peut parfois nous faire perdre le fil. Ce n'est pas un coup de cœur pour moi, mais il est certain qu'il m'a marquée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Djiin Posté le 7 Octobre 2021
    J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure. Les descriptions, que ce soit pour les décors ou les émotions étaient très réussies, on pouvait voir et ressentir chaque moment de l'histoire. J'ai trouvé l'histoire longue à démarrer. C'était nécessaire et bien fait mais j'ai trouvé cela long et il m'a fallu le recommencer une seconde fois pour vraiment entrer dedans mais ça en valait la peine puisque l'intrigue est bien menée, on s'attache vraiment à Circé et à Aeaea. À aucun moment je n'ai eu pitié de Circé, de la peine oui mais pas de pitié et de toute manière elle n'en avait pas besoin (en même temps c'est un personnage, évidemment que ce n'était pas nécessaire...). Circé est un personnage fort au niveau de sa personnalité, oui elle n'arrive pas vraiment à se faire respecter mais après tout ce qu'elle a vécu elle a continuer de se relever et avoir le cœur bon (si on oublie l'histoire des cochons bien sûr). Je n'ai pas pleuré ni rigolé, je n'ai pas trouvé que ce livre s'y prêtait bien qu'il soit fort en émotion mais plutôt qu'il était une invitation à la réflexion sur nos désirs, sur notre place dans le monde... J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure. Les descriptions, que ce soit pour les décors ou les émotions étaient très réussies, on pouvait voir et ressentir chaque moment de l'histoire. J'ai trouvé l'histoire longue à démarrer. C'était nécessaire et bien fait mais j'ai trouvé cela long et il m'a fallu le recommencer une seconde fois pour vraiment entrer dedans mais ça en valait la peine puisque l'intrigue est bien menée, on s'attache vraiment à Circé et à Aeaea. À aucun moment je n'ai eu pitié de Circé, de la peine oui mais pas de pitié et de toute manière elle n'en avait pas besoin (en même temps c'est un personnage, évidemment que ce n'était pas nécessaire...). Circé est un personnage fort au niveau de sa personnalité, oui elle n'arrive pas vraiment à se faire respecter mais après tout ce qu'elle a vécu elle a continuer de se relever et avoir le cœur bon (si on oublie l'histoire des cochons bien sûr). Je n'ai pas pleuré ni rigolé, je n'ai pas trouvé que ce livre s'y prêtait bien qu'il soit fort en émotion mais plutôt qu'il était une invitation à la réflexion sur nos désirs, sur notre place dans le monde et sur comment nous méritons d'être traité. J'ai beaucoup aimé la fin. J'ai trouvé qu'elle correspondait bien au personnage de Circé et que c'était assez logique est beau même si je ne m'y attendais pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ortie27 Posté le 5 Octobre 2021
    N'ayez pas peur de ce livre, car vous allez l'adorer et le trouver beaucoup trop court : 559 pages. Après mes longues journées de travail, ce livre m'a carrément aidé à évacuer mon stress. Circé est une nymphe, une déesse. Fille de Persé et Hélios. Ses yeux sont jaunes, jaunes pisse comme disent ses cousins.  "Quelle pauvre idiote cette Circé." Dixit sa mère. Circé ne s'intègre pas parmi les siens qui souvent se moquent d'elle. Un jour, elle rencontre un pêcheur, un mortel, Glaucos, elle tombe sous son charme et grâce aux pharmaka ( herbes qui ont le pouvoir d'apporter des changements au monde) modifie son apparence, Glaucos devient un dieu.  Circé imagine alors qu'il deviendront couple, s'ils pourront s'aimer. Glaucos s'éprend de Scylla, Circé ne pouvant l'accepter, celle-ci s'occupera de sa métamorphose disgracieuse. Circé est exilée sur une île à présent car il est évident pour les dieux qu'elle se sert de sa magie au dépend des autres, c'est elle-même qui l'a avouée.  Circé apprend la sorcellerie ! Comment vivra-t-elle son exil ? Quelle sera sa vie de femme seule ? Ses rapports avec ses parents ? Avec les hommes ? J'ai apprécié ce livre dès le premier chapitre, je l'ai adoré dès la page 70, j'étais même absorbée par... N'ayez pas peur de ce livre, car vous allez l'adorer et le trouver beaucoup trop court : 559 pages. Après mes longues journées de travail, ce livre m'a carrément aidé à évacuer mon stress. Circé est une nymphe, une déesse. Fille de Persé et Hélios. Ses yeux sont jaunes, jaunes pisse comme disent ses cousins.  "Quelle pauvre idiote cette Circé." Dixit sa mère. Circé ne s'intègre pas parmi les siens qui souvent se moquent d'elle. Un jour, elle rencontre un pêcheur, un mortel, Glaucos, elle tombe sous son charme et grâce aux pharmaka ( herbes qui ont le pouvoir d'apporter des changements au monde) modifie son apparence, Glaucos devient un dieu.  Circé imagine alors qu'il deviendront couple, s'ils pourront s'aimer. Glaucos s'éprend de Scylla, Circé ne pouvant l'accepter, celle-ci s'occupera de sa métamorphose disgracieuse. Circé est exilée sur une île à présent car il est évident pour les dieux qu'elle se sert de sa magie au dépend des autres, c'est elle-même qui l'a avouée.  Circé apprend la sorcellerie ! Comment vivra-t-elle son exil ? Quelle sera sa vie de femme seule ? Ses rapports avec ses parents ? Avec les hommes ? J'ai apprécié ce livre dès le premier chapitre, je l'ai adoré dès la page 70, j'étais même absorbée par ma lecture, attendant un moment calme pour lire. Je suis insensée au point d'avoir gardé Circé 6 mois dans ma Pal sans l'ouvrir ! Circé, sorcière mythologique revue par Madeline Miller, est envoûtante, magique, puissante, indépendante et totalement libre. Et pourtant, mon opinion s'est modifiée, il y a des longueurs et répétitions dans la seconde partie, qui m'ont lassées ! Heureusement Ulysse arrive et donne au récit un petit coup de frais, un polissage des angles pour lui donner un peu plus de finesse… et ma passion pour Circé revient… Ulysse, ce grand voyageur, ce prince aux mille tours… " Il m'avait montré ses cicatrices, et en échange, il m'avait laissé prétendre que je n'en avais aucune. " Quelle belle idylle ! Et ce qu'en partant, il lui laisse.  Et notre Circé est si féminine, si altruiste, si dévouée, si aimante, et tellement déterminée dans son nouveau rôle ! Ce fut donc les montagnes russes au début, pour finalement aimer ce livre à sa juste valeur et comprendre l'engouement tout autour ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Oceaneisreading Posté le 4 Octobre 2021
    Je suis chamboulée, Circé c'est l'histoire d'une vie malheureuse, comme celle des Dieux et des Titans qui ont des vies de « mort », d'après elle. Une enfance où elle est rabrouée à longueur de temps par toute sa famille. Son père, Hélios est le titan du soleil, sa mère est une nymphe, Circé elle est une nymphe « mineure » avec une voix de mortel. Dès la naissance son père lui prédit un mariage avec un mortel, en somme une vie sans intérêt à leurs yeux. Un jour Prométhée est amené au palais d'Helios, pour y subir un châtiment corporel publique avant d'aller sur le mont Caucase pour y subir son affreux châtiment (un aigle vient tous les jours manger son foie alors qu'il se régénère la nuit. Le tout en étant enchaîné bien sûr). Circé est ébahi par la manière avec laquelle son oncle subit le chatiment et aussi l'absence de réaction de son père et de tous les membres présents. Alors que tous vont au banquet elle vient donner du nectar à Prométhée, qui l'en remercie en lui disant une phrase qui la suivra toute sa vie. Circé c'est une femme punie car elle découvre le pouvoir dans lequel elle excelle,... Je suis chamboulée, Circé c'est l'histoire d'une vie malheureuse, comme celle des Dieux et des Titans qui ont des vies de « mort », d'après elle. Une enfance où elle est rabrouée à longueur de temps par toute sa famille. Son père, Hélios est le titan du soleil, sa mère est une nymphe, Circé elle est une nymphe « mineure » avec une voix de mortel. Dès la naissance son père lui prédit un mariage avec un mortel, en somme une vie sans intérêt à leurs yeux. Un jour Prométhée est amené au palais d'Helios, pour y subir un châtiment corporel publique avant d'aller sur le mont Caucase pour y subir son affreux châtiment (un aigle vient tous les jours manger son foie alors qu'il se régénère la nuit. Le tout en étant enchaîné bien sûr). Circé est ébahi par la manière avec laquelle son oncle subit le chatiment et aussi l'absence de réaction de son père et de tous les membres présents. Alors que tous vont au banquet elle vient donner du nectar à Prométhée, qui l'en remercie en lui disant une phrase qui la suivra toute sa vie. Circé c'est une femme punie car elle découvre le pouvoir dans lequel elle excelle, la « phamaka », la sorcellerie tout simplement. Elle vivra hanté par ses premières actions. seule isolée sur une île ou elle apprend à maîtriser son pouvoir. Elle aura nombre de rencontres, mauvaises et bonnes, c'est une vie douloureuse mais remplie d'une détermination à ne pas céder. Ne pas céder aux Dieux de l'Olympes, ni aux Titans. Une vie dans laquelle elle cherchera sa place toute sa vie. J'ai été happée par cette lecture, je n'ai pas pu en sortir dès que je posais ce livre j'avais qu'une hâte, y retourner. C'est un deuxième coup de coeur autant dire que le prochain livre de Madeline Miller, s´il y en a un, sera d'office dans les livres que je veux lire ! #x1f98b;
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Eté 2021 : adaptez vos lectures au programme des vacances !

    Quels livres glisser pour des vacances en famille, une escapade amoureuse ou un stage de développement personnel ? Sagas familiales, romances, thrillers psychologiques ou romans historiques... les Éditions Pocket vous soufflent 32 idées pour enrichir votre PAL (alias “Pile à lire”) de l'été. 

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    10 livres qui vont envoûter les fans des "Nouvelles Aventures de Sabrina"

    Diffusée pour la première fois en 2018, la série Les Nouvelles Aventures de Sabrina a rapidement ensorcelé son public. Une petite ville en apparence calme, des sorcières puissantes, des démons, des histoires d'amour compliquées et une bonne dose d'action et de drames... le show Netflix promet à chaque épisode une sympathique virée en enfer. Les mésaventures de Sabrina Spellman vous passionnent ? Découvrez notre sélection de livres inspirée par la série !

    Lire l'article