Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Circé

Christine AUCHE (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis... Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278638
Code sériel : 17047
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un charme absolument envoûtant. » Le Monde des Livres
« Une relecture contemporaine de l’antiquité, un roman d’aventure merveilleusement féministe. » Ouest France
« Un récit audacieux et subversif, qui fait de la figure féminine la plus tristement célèbre de l'Odyssée un héros à part entière. » The New York Times
« Circé revient en superwoman... Sacrément moderne ! » The Times
« Circé est une farce, un délice de légèreté, un roman qui se lit d’une traite, avec gourmandise. »  The Guardian

« Après le superbe Le Chant d'Achille, Madeline Miller revient nous conter l'histoire de Circé. Cette demi-déesse sorcière prend magnifiquement vie dans ce livre passionnant ! » 
Librairie Maruani (Paris 13e)
« Madeline Miller dépoussière la mythologie grecque avec une écriture moderne et c'est un très grand plaisir de lecture !!! Madeline Miller réussit un portrait de femme magnifique et fait de Circé une héroïne indépendante, libre et courageuse. Comme toutes les figures mythologiques archétypales, beaucoup de femmes pourront se reconnaître en elle. » Librairie Vivement Dimanche (Lyon 4e)
« Rien de nouveau sous le soleil du mythe ? Et pourtant Madeline Miller nous plonge avec délice dans les pages de Circé, femme moderne et insaisissable. C’est classique, c’est actuel, c’est magique ! » Librairie de Paris (Paris 18e)
« Madeline Miller reprend la mythologie grecque du point de vue de Circé et elle nous offre un régal de lecture, entre aventures merveilleuses, tensions psychologiques et finesse de l’écriture. Un plaisir immense ! » Librairie Le Divan (Paris 15e)
« Si vous souhaitez un été envoûtant, enchanteur, mythique : ce roman est fait pour vous ! »
Librairie Mollat (Bordeaux)
 

 
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elby Posté le 10 Novembre 2020
    Jusqu'à présent, Circé était malmenée par les mythes, réduite à la sorcière ayant gardé captifs Ulysse et ses compagnons. Avec ce roman d'apprentissage, elle retrouve sa voix et une contenance nouvelle, et devient une héroïne, une vraie ! Un court roman à découvrir, pour arpenter avec délices les rivages teintés de magie, et peuplés de dieux et des créatures fantasques de la mythologie !
  • Olivia-A Posté le 6 Novembre 2020
    Avec Circé, Madeline Miller nous propose une véritable plongée dans la mythologie grecque, en nous emmenant à la rencontre de nombreux héros, divinités, nymphes, naïades, titans et monstres en tous genres. En alternant les aventures vécues par Circé et les récits contés par les différents personnages qu’elle croise tout au long de sa vie immortelle, l’auteure parvient à nous faire (re)découvrir une grande partie des mythes les plus fascinants de la Grèce Antique : l’Iliade et l’Odyssée bien sûr, mais aussi l’histoire de Thésée et du Minotaure, de Chabryde et Scylla, d’Icare et de son père Dédale, de Jason et de la Toison d’or, et bien d’autres encore. Aucun de ces mythes ne m’était inconnu, et pourtant j’ai pris beaucoup de plaisir à les redécouvrir par les yeux de la sorcière d’Ææa. Ici, les dieux sont dépeints comme des enfants cruels et capricieux, dévorés par l’ennui, qui utilisent les hommes et leurs sentiments à la seule fin de se divertir, les tyrannisant pour obtenir toujours plus de sacrifices et d’offrandes. Les mortels sont considérés par Circé comme les victimes de l’injustice des dieux, incapables de se défendre d’eux et d’échapper à la destinée qu’ils ont tracée pour eux. L’immortalité est présentée... Avec Circé, Madeline Miller nous propose une véritable plongée dans la mythologie grecque, en nous emmenant à la rencontre de nombreux héros, divinités, nymphes, naïades, titans et monstres en tous genres. En alternant les aventures vécues par Circé et les récits contés par les différents personnages qu’elle croise tout au long de sa vie immortelle, l’auteure parvient à nous faire (re)découvrir une grande partie des mythes les plus fascinants de la Grèce Antique : l’Iliade et l’Odyssée bien sûr, mais aussi l’histoire de Thésée et du Minotaure, de Chabryde et Scylla, d’Icare et de son père Dédale, de Jason et de la Toison d’or, et bien d’autres encore. Aucun de ces mythes ne m’était inconnu, et pourtant j’ai pris beaucoup de plaisir à les redécouvrir par les yeux de la sorcière d’Ææa. Ici, les dieux sont dépeints comme des enfants cruels et capricieux, dévorés par l’ennui, qui utilisent les hommes et leurs sentiments à la seule fin de se divertir, les tyrannisant pour obtenir toujours plus de sacrifices et d’offrandes. Les mortels sont considérés par Circé comme les victimes de l’injustice des dieux, incapables de se défendre d’eux et d’échapper à la destinée qu’ils ont tracée pour eux. L’immortalité est présentée comme un poids, une malédiction empêchant les divinités de profiter de leur vie infinie et les condamne à une succession de souffrances sans fin, dont les mortels font les frais. Étonnante de complexité, Circé est bien différente, dans ce roman plein de suspense et des réflexions philosophiques, de l’image qu’on peut s’en faire à l’école, quand on découvre l’Odyssée pour la première fois. En son for intérieur, elle s’identifie plus aux hommes qu’aux dieux, rejetant la façon qu’ont les siens de se jouer sans cesse des pauvres humains qui ne cherchent qu’à les contenter. Connue pour ses méfaits, Circé n’en ressent pas moins du regret, au contraire de ses semblables, et s’avère finalement capable de bonté. Circé est une excellente échappée vers un monde magique et merveilleux, étrangement familier mais toujours surprenant. Évasion garantie !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Despagesetdeslettres Posté le 6 Novembre 2020
    Difficile de trouver les mots pour vous parlez de Circé. Sous la plume de Madeline Miller, j’ai eu la sensation de redécouvrir quelqu’un que je connaissais déjà. Ben oui, forcément, quand on a fait des études mêlant notamment histoire, littérature et langues anciennes, autant vous dire que Circé, c’est un peu la tante éloignée. Quelqu’un que l’on connaît, car elle a toujours fait partie de son cercle culturel, de ses lectures. Et puis un jour, on tombe sur ce livre, et on redécouvre le personnage. De l’image opaque de sorcière redoutable et terrible, je suis passée à connaissance de nymphe forte et passionnée. J’ai lu son enfance, son admiration pour son père, sa lutte pour trouver sa place dans ces palais qui dégoulinent d’or mais où la chaleur a déserté les coeurs. Circé, plus que tout, veut être aimée. Qu’ a-t-il de plus banal et universel à cela ? Elle s’interroge, se fait la plus petite possible pour se faire oublier, s’assoit en bas des marches pour ne pas déranger. Elle est sage. Mais elle est aussi sensible, aimante et puissante. De la coupe qu’elle portera à Prométhée à l’aveu de son méfait, elle grandit. Il lui faudra partir pour devenir... Difficile de trouver les mots pour vous parlez de Circé. Sous la plume de Madeline Miller, j’ai eu la sensation de redécouvrir quelqu’un que je connaissais déjà. Ben oui, forcément, quand on a fait des études mêlant notamment histoire, littérature et langues anciennes, autant vous dire que Circé, c’est un peu la tante éloignée. Quelqu’un que l’on connaît, car elle a toujours fait partie de son cercle culturel, de ses lectures. Et puis un jour, on tombe sur ce livre, et on redécouvre le personnage. De l’image opaque de sorcière redoutable et terrible, je suis passée à connaissance de nymphe forte et passionnée. J’ai lu son enfance, son admiration pour son père, sa lutte pour trouver sa place dans ces palais qui dégoulinent d’or mais où la chaleur a déserté les coeurs. Circé, plus que tout, veut être aimée. Qu’ a-t-il de plus banal et universel à cela ? Elle s’interroge, se fait la plus petite possible pour se faire oublier, s’assoit en bas des marches pour ne pas déranger. Elle est sage. Mais elle est aussi sensible, aimante et puissante. De la coupe qu’elle portera à Prométhée à l’aveu de son méfait, elle grandit. Il lui faudra partir pour devenir la sorcière pleine de ruse, de détermination et éprise de justice, qu’elle est. Elle avance en silence, se bat sans un cri et jamais ne s’avoue vaincue. L’autrice a dessiné Circé grâce à un texte et une vision résolument féministe et bien plus crédible que tout ce que j’ai pu lire à son sujet. C’est un magnifique portrait. Alors merci Madeline Miller de m’avoir permis de rencontrer la divinité la plus humaine que je connaisse, désormais.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Troispetitstoursdepage Posté le 5 Novembre 2020
    Une plongée dans la mythologie grecque à travers le regard de l'une de ses figures emblématique. J'aime beaucoup le style de l'autrice, une écriture fluide et prenante. une pépite, impossible de se détacher, on est comme envouté pour lire ce livre d'une trait. La vie de la sorcière Circe est ici détaillée avec beaucoup de rigueur, on est presque dans un roman initiatique qui nous fait réfléchir et se remettre en question en même temps qu'elle.
  • Marinalit Posté le 4 Novembre 2020
    Se plonger dedans, s'y perdre, se promener dans la mythologie grecque et apprécier. Quelle lecture, vraiment. Une découverte pour moi. Cela me sort de ma zone de confort, l'écriture est telle que les pages se tournent. Une modernité apportée aux plus vielles histoires de notre patrimoine culturel. Une redécouverte de la mythologie. Et Circé ce personnage fort, trouble et fragile à la fois. Quel destin que l'on peut tout à fait voir évoluer dans notre monde actuel. Bref une belle lecture que je vous conseille

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    10 livres qui vont envoûter les fans des "Nouvelles Aventures de Sabrina"

    Diffusée pour la première fois en 2018, la série Les Nouvelles Aventures de Sabrina a rapidement ensorcelé son public. Une petite ville en apparence calme, des sorcières puissantes, des démons, des histoires d'amour compliquées et une bonne dose d'action et de drames... le show Netflix promet à chaque épisode une sympathique virée en enfer. Les mésaventures de Sabrina Spellman vous passionnent ? Découvrez notre sélection de livres inspirée par la série !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    50 romans incontournables à offrir ce Noël

    Des romans primés, des thrillers entêtants, des auteurs stars, des étoiles montantes, des héros inoubliables... Dans notre hotte, il y a des histoires pour tous les goûts et toutes les envies. Découvrez vite notre sélection de 50 romans incontournables à offrir ce Noël.

    Lire l'article