Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264076236
Code sériel : 5557
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Et tout sera silence

Date de parution : 22/10/2020
Trafic de femmes et d’influence : un thriller implacable
Grand Londres, hiver 2019. Anna Kaczor est retrouvée assassinée à coups de tournevis. Un triste fait divers qui n’intéresse personne… jusqu’à ce qu’on découvre que la jeune femme était impliquée dans un scandale politico-sexuel retentissant. Dans la plus grande confusion, presse et police se jettent sur l’affaire. La jeune et... Grand Londres, hiver 2019. Anna Kaczor est retrouvée assassinée à coups de tournevis. Un triste fait divers qui n’intéresse personne… jusqu’à ce qu’on découvre que la jeune femme était impliquée dans un scandale politico-sexuel retentissant. Dans la plus grande confusion, presse et police se jettent sur l’affaire. La jeune et ambitieuse Lynn Dunsday, web-reporter aux méthodes expéditives et à la plume aiguisée, décide de remonter la piste. Débute alors un terrifiant voyage entre Londres, l’Italie et le Nord de la Pologne, où des femmes sont recrutées par des organisations criminelles dont la violence est sans limites. Convoyées comme des marchandises vers l’Europe de l’Ouest, elles y nourrissent de vastes réseaux de prostitution…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264076236
Code sériel : 5557
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lilyella Posté le 3 Novembre 2020
    Au cours d'une balade littéraire du Firn Frontignan 2020, l'auteur Michel Moatti nous a lu le premier chapitre de son livre, cette mise en bouche m'a donné envie d'en savoir plus. Le roman commence par trois belles citations . En voilà une : " Les femmes mortes ne racontent aucune histoire. Des hommes de peine les écrivent. D.Handler. Le roman se compose de trois histoires en parallèle. Lynn web reporter et son compagnon Andy inspecteur de police . Ces deux la s'affrontent ou se serrent les coudes selon la situations professionnelle du moment , ils vont tous deux dans la même direction : trouver l'assassin d'une jeune call-girl trouvée dans les toilettes d'un bar . Magdalena Lewandowska qui part de Pologne pour faire une formation dans un spa . Elle va vivre un cauchemar dans ce camion, plusieurs de ses compagnes de route seront violentées avec des gestes de barbaries insoutenables. " Les princes" ont choisi une autre direction pour ces jeunes filles. Lulubelle, la blogueuse qui nous raconte ses aventures elle est l'instant détente de ce roman , le petit rayon de soleil. Cette histoire est dure, le sujet est grave... Au cours d'une balade littéraire du Firn Frontignan 2020, l'auteur Michel Moatti nous a lu le premier chapitre de son livre, cette mise en bouche m'a donné envie d'en savoir plus. Le roman commence par trois belles citations . En voilà une : " Les femmes mortes ne racontent aucune histoire. Des hommes de peine les écrivent. D.Handler. Le roman se compose de trois histoires en parallèle. Lynn web reporter et son compagnon Andy inspecteur de police . Ces deux la s'affrontent ou se serrent les coudes selon la situations professionnelle du moment , ils vont tous deux dans la même direction : trouver l'assassin d'une jeune call-girl trouvée dans les toilettes d'un bar . Magdalena Lewandowska qui part de Pologne pour faire une formation dans un spa . Elle va vivre un cauchemar dans ce camion, plusieurs de ses compagnes de route seront violentées avec des gestes de barbaries insoutenables. " Les princes" ont choisi une autre direction pour ces jeunes filles. Lulubelle, la blogueuse qui nous raconte ses aventures elle est l'instant détente de ce roman , le petit rayon de soleil. Cette histoire est dure, le sujet est grave et hélas il aurait pu être tiré d'une histoire vraie . Il est bien raconté en toute simplicité, il n'y a pas de gore à chaque page . Il ne m'a pas laissé insensible et même mis mal à l'aise , et si un jour nos enfants étaient dans ce camion ? J'ai beaucoup aimé cette lecture . Je relirai avec plaisir un autre roman de cet auteur .
    Lire la suite
    En lire moins
  • LudivineBon Posté le 27 Juillet 2020
    Après "Tu n’auras pas peur" qui avait obtenu le Prix polar de Cognac, on a grand plaisir à suivre Michel Moatti et surtout Lynn Dunsday ! Cette enquêtrice atypique, blessée dans un précédent roman, n’a rien perdu de sa superbe. Non seulement elle a gardé son métier, mais elle continue son activité de web-reporter. Dans ce roman d’une éclatante actualité, Lynn s’appuie sur le meurtre de Anna Kaczor, une femme réifiée dont l’assassinat passe presque inaperçu, pour mieux dénoncer les trafics d’êtres humains liés à la prostitution à travers l’Europe entière. Comme toujours, Michel Moatti a une écriture sensible et impeccable ! Il a une capacité incroyable à défendre la condition féminine avec force et talent. Les chapitres sont très courts, ce qui donne une coté addictif à la lecture car on peut s’y plonger et reprendre le fil sans peine. Un roman exceptionnel et remarquable à lire d’urgence pour mieux comprendre les rouages glaçants des réseaux de notre société contemporaine, si invisibles et destructeurs... Si j'avais pu mettre 6 étoiles, je l'aurais fait !
  • purgi89 Posté le 13 Novembre 2019
    Je remercie Babelio ainsi que les Editions Hervé Chopin pour cette lecture. Première lecture d'un polar de Michel Moatti et sûrement pas la dernière ! Dans ce polar, l'auteur reprend les mêmes personnages que pour son précédent Tu n'auras pas peur. Je ne savais pas qu'il y avait déjà eu une histoire avec la web-reporter Lynn Dunsday mais ça ne m'a nullement dérangé dans la lecture de Et tout sera silence. On lit souvent des polars avec des enquêtes menées par des journalistes en parallèle des flics. Idem en ce qui concerne les relations entre les dits journalistes et policiers. Ici Lynn Dunsday est la petite amie d'Andy qui bosse au sein du Crime Command. Une série de meurtres à l'arme blanche sévit à Londres. Une prostituée est retrouvée tuée dans les toilettes d'un pub. Mais il semble que son cas soit différent des personnes poignardées au hasard dans la ville. Lynn est envoyée sur place afin de faire un reportage sur la fille. Le pub où elle a été trouvée est dans un quartier de Polak, et tout semble à croire que son meurtre à avoir avec le milieu de la prostitution et de la pornographie. Andy ne voulant pas que Lynn... Je remercie Babelio ainsi que les Editions Hervé Chopin pour cette lecture. Première lecture d'un polar de Michel Moatti et sûrement pas la dernière ! Dans ce polar, l'auteur reprend les mêmes personnages que pour son précédent Tu n'auras pas peur. Je ne savais pas qu'il y avait déjà eu une histoire avec la web-reporter Lynn Dunsday mais ça ne m'a nullement dérangé dans la lecture de Et tout sera silence. On lit souvent des polars avec des enquêtes menées par des journalistes en parallèle des flics. Idem en ce qui concerne les relations entre les dits journalistes et policiers. Ici Lynn Dunsday est la petite amie d'Andy qui bosse au sein du Crime Command. Une série de meurtres à l'arme blanche sévit à Londres. Une prostituée est retrouvée tuée dans les toilettes d'un pub. Mais il semble que son cas soit différent des personnes poignardées au hasard dans la ville. Lynn est envoyée sur place afin de faire un reportage sur la fille. Le pub où elle a été trouvée est dans un quartier de Polak, et tout semble à croire que son meurtre à avoir avec le milieu de la prostitution et de la pornographie. Andy ne voulant pas que Lynn soit en première ligne l'envoi sur un autre sujet, un polaroïd retrouvé au musée Tussaud, où l'on voit une jeune femme et un garçon ligotés et bâillonnés. Lynn va tout faire pour mettre à jour ce qu'il se passe vraiment à Londres et en Europe à ses risques et périls. J'aime les polars coup-de-poing, les polars qui dénoncent des faits de sociétés et qui nous met le nez dans la merde. Ici Michel Moatti nous décrit avec justesse et horreur le voyage vers l'enfer que vont faire des milliers de femmes des pays de l'Est vers le soit-disant Eldorado qu'on leur a promis. Il dépeint cette effrayante migration de filles, car elles sont souvent très jeunes, pour exploiter le filon de la prostitution et du milieu pornographique. Traite des femmes, sadisme, barbarie, appât du gain de la plus effroyable façon. Le sujet a l'air tabou et les personnes aux commandes sont intraitables et impitoyables. Ils ne laisseront rien se mettre en travers de leur route. La hiérarchie est bien mise en place, chacun à son poste pour que tout fonctionne et ce n'est pas grave si pour arriver à leur fin ils sacrifient quelques filles au passage. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Komboloi Posté le 30 Octobre 2019
    Je remercie Babelio et les éditions HC de m'avoir permis de découvrir cet auteur prometteur. Je ne connaissais pas même si il semble avoir déjà pas mal de livres à son actif. Il s'agit, si j'ai bien compris, du deuxième roman avec ce personnage, Lynn Dunsday journaliste pour un web-magazine, et je ne suis jamais enchanté lorsque je prends une série en cours, j'aime bien débuter par le premier, même si il n'y a pas de lien entre les enquêtes cela permet de voir évoluer le ou les personnages. Bon, force est de constater que cela ne m'a pas posé de soucis ici, un très court texte (quelques lignes) en début de roman récapitule le peu à savoir sur les personnages et c'est suffisant pour se plonger dans l'histoire. L'enquête est plutôt intéressante, plutôt violente mais bien ancrée dans le réel, l'auteur fait figurer des sources à la fin du livre pour bien montrer qu'au-delà de certains aspects évidemment romancés, il y a tout de même une bonne part de vrai dans ce roman. La construction est assez hachée avec des passages plus ou moins intéressants, apportant parfois une vraie plus-value à l'histoire et d'autres qui n'ont pas un grand... Je remercie Babelio et les éditions HC de m'avoir permis de découvrir cet auteur prometteur. Je ne connaissais pas même si il semble avoir déjà pas mal de livres à son actif. Il s'agit, si j'ai bien compris, du deuxième roman avec ce personnage, Lynn Dunsday journaliste pour un web-magazine, et je ne suis jamais enchanté lorsque je prends une série en cours, j'aime bien débuter par le premier, même si il n'y a pas de lien entre les enquêtes cela permet de voir évoluer le ou les personnages. Bon, force est de constater que cela ne m'a pas posé de soucis ici, un très court texte (quelques lignes) en début de roman récapitule le peu à savoir sur les personnages et c'est suffisant pour se plonger dans l'histoire. L'enquête est plutôt intéressante, plutôt violente mais bien ancrée dans le réel, l'auteur fait figurer des sources à la fin du livre pour bien montrer qu'au-delà de certains aspects évidemment romancés, il y a tout de même une bonne part de vrai dans ce roman. La construction est assez hachée avec des passages plus ou moins intéressants, apportant parfois une vraie plus-value à l'histoire et d'autres qui n'ont pas un grand intérêt si ce n'est une éventuelle esquisse de critique de notre société (par exemple les extraits du blog Lulubelle). La relation entre Lynn et Andy est un peu stéréotypée. Le flic et la journaliste, la témérité de Lynn face à l'inquiétude de Andy...Un peu de facilité parfois et quelques répétitions qui donne l'impression de tourner en rond avec cette relation. Un petit bémol aussi sur la fin du récit, assez brutale, attention pas dans le sens "violent" mais plutôt dans le sens rapidement expédiée. C'est un peu dommage. Malgré les quelques points négatifs, ce n'est pas une lecture désagréable et il y a clairement du potentiel dans les personnages. C'est une lecture simple et rapide dans la forme (écriture fluide...) et en ce qui concerne le fond on est dans le registre violent, âpre et réaliste mettant en lumière des pans peu reluisants de notre société actuelle. Un roman policier sans plus pour moi mais un auteur à suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • morin Posté le 26 Octobre 2019
    Merci à Babélio et aux éditions Hervé Chopin de m'avoir adressé "Et tout sera silence". C'est une découverte, c'est le premier livre de Michel Moatti que je lis. Je viens de commander "tu n'auras pas peur", compte tenu des bonnes critiques dont il bénéficie. Bien que classé dans la catégorie des thriller le sujet principal de cet ouvrage est le trafic d'êtres humains. Sujet toujours d'actualité en ce mois d'octobre 2019 après la découverte en Angleterre des 30 corps de chinois dans un camion frigorifique. Le sujet est traité d'une manière intéressante par trois personnages: - Magdalena est une jeune polonaise qui rêve d'un meilleur avenir. Coiffeuse à Sopot, elle décide de partir pour un stage qui lui permettra ensuite de travailler à l'Ouest dans "des palaces, des grands hôtels.. des centres de remise avec plein de membres bourrés aux as". Le rêve sera vite brisé. Il sera remplacé par la violence, l'horreur, la peur, la prostitution... Les pages concernant le voyage de ces jeunes femmes vers l'Angleterre sont difficilement supportables. - Lynn Dunsday, web-reporter au Bumper enquête sur l'assassinat d'une prostituée ayant eu son quart d'heure de célébrité par la... Merci à Babélio et aux éditions Hervé Chopin de m'avoir adressé "Et tout sera silence". C'est une découverte, c'est le premier livre de Michel Moatti que je lis. Je viens de commander "tu n'auras pas peur", compte tenu des bonnes critiques dont il bénéficie. Bien que classé dans la catégorie des thriller le sujet principal de cet ouvrage est le trafic d'êtres humains. Sujet toujours d'actualité en ce mois d'octobre 2019 après la découverte en Angleterre des 30 corps de chinois dans un camion frigorifique. Le sujet est traité d'une manière intéressante par trois personnages: - Magdalena est une jeune polonaise qui rêve d'un meilleur avenir. Coiffeuse à Sopot, elle décide de partir pour un stage qui lui permettra ensuite de travailler à l'Ouest dans "des palaces, des grands hôtels.. des centres de remise avec plein de membres bourrés aux as". Le rêve sera vite brisé. Il sera remplacé par la violence, l'horreur, la peur, la prostitution... Les pages concernant le voyage de ces jeunes femmes vers l'Angleterre sont difficilement supportables. - Lynn Dunsday, web-reporter au Bumper enquête sur l'assassinat d'une prostituée ayant eu son quart d'heure de célébrité par la publication dans un journal de sa photo en compagnie d'un Lord dans une situation plutôt hard. Elle essaie de remonter le parcours des jeunes femmes de l'Est, notamment celles qui échouent à Slough. Elle rencontrera le père Tad Rakowski , appelé par Andy "ce connard de nazi de mes deux" pour l'interroger notamment sur les milices constituées majoritairement d’immigrés polonais qui agressent les immigrés noirs,moyen-orientaux, les femmes. Pour rédiger ses articles elle utilise quelques informations communiquées son compagnon Andy, sergent à la section criminelle de la metropolitan police. C'est une jeune femme courageuse mais parfois un peu maladroite lorsqu'elle reproche à Andy et ses collègues d'avoir pollué son enquête alors qu'ils cherchent à arrêter les responsables de l'assassinat de la prostituée et les membres de la milice. - Andy, le policier qui donne quelques informations à sa compagne sans lui avouer que, contrairement à ce qu'elle pense, la police enquête sérieusement de son côté sur l'assassinat, sur les membres de la jeune garde (milice polonaise) et sur Rakowski. Il y a d'autres personnages, intéressants comme Mary (ancienne prostituée) et Martha (mère d'une prostituée) ou peu intéressant comme Grant , patron de Bumper, qui ne pense qu'aux nombre de retweets obtenus par les articles de Lynn sans en comprendre l'importance. On s' étonne un peu sur l'intérêt des chapitres Lulubelle qui arrivent comme "des cheveux sur la soupe", puis on se dit qu'ils sont peut-être là pour confronter l'artificialité de certains à la détresse des autres. Quant aux chapitres "un peu de philosophie" ils sont véritablement cauchemardesques. Roman intéressant qui fait réfléchir en exposant la réalité brutale d'une triste actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…