Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707142931
Code sériel : 115
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 120 x 190 mm

Histoire de la guerre d'Algérie (1954-1962)

Collection : Repères
Date de parution : 08/04/2004

« La » synthèse de référence.

Quelles ont été les principales étapes de la guerre d'Algérie ? Pourquoi ce conflit de décolonisation a-t-il été si long et sanglant ? Quels sont les principaux acteurs, du côté français et du côté algérien, qui ont conduit cette guerre ? Pourquoi la France en guerre d'Algérie a-t-elle connu un...

Quelles ont été les principales étapes de la guerre d'Algérie ? Pourquoi ce conflit de décolonisation a-t-il été si long et sanglant ? Quels sont les principaux acteurs, du côté français et du côté algérien, qui ont conduit cette guerre ? Pourquoi la France en guerre d'Algérie a-t-elle connu un changement de République ? Comment analyser l'idéologie du nationalisme algérien, porté par le FNL, dans sa guerre d'indépendance ? Une autre voie était-elle possible, pour l'Algérie, que celle de l'indépendance ? En quoi ce conflit a-t-il profondément marqué les sociétés françaises et algériennes ?
« Pour retrouver la mémoire de la guerre d’Algérie, Benjamin Stora pose ici les véritables questions et apporte des réponses dénuées de rancœurs et de vains regrets. » ​L’Histoire
« Par un auteur qui fait autorité sur le sujet, un exposé historique sur le conflit qui devait déboucher sur l’indépendance, après de multiples péripéties politiques et militaires. Des tentatives de réponses sur les nombreux aspects d’une guerre sur laquelle beaucoup de questions se posent encore. » Le Monde 
« En une centaine de pages, Benjamin Stora parvient à dire l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la guerre d’Algérie. [...] Dans cette nouvelle édition d’un Repères paru d’abord en 1993, l’historien n’hésite pas à affronter les sujets les plus difficiles, comme le nombre de morts qu’il évalue à près de 500 000. Un livre d’histoire qui permet de sortir des litanies de l’ancienne victime et des autojustifications aveugles de l’ancien agresseur. » Libération
« [Le livre de Benjamin Stora] ouvre de multiples pistes de réflexions, voire de controverses, à partir d’une approche chronologique minutieuse. » L’Humanité
« Les faits et les acteurs par un des meilleurs spécialistes de cette période. » Lire

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707142931
Code sériel : 115
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 120 x 190 mm

Ils en parlent

« Pour retrouver la mémoire de la guerre d'Algérie, Benjamin Stora pose ici les véritables questions et apporte des réponses dénuées de rancœurs et de vains regrets. »
 L'HISTOIRE
 
«Par un auteur qui fait autorité sur le sujet, un exposé historique sur le conflit qui devait déboucher sur l'indépendance, après de multiples péripéties politiques et militaires. Des tentatives de réponses sur les nombreux aspects d'une guerre sur laquelle beaucoup de questions se posent encore. »
LE MONDE

« En une centaine de pages, Benjamin Stora parvient à dire l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la guerre d’Algérie. […] Dans cette nouvelle édition d’un Repères paru d’abord en 1993, l’historien n’hésite pas à affronter les sujets les plus difficiles, comme le nombre de morts qu’il évalue à près de 500 000. Un livre d’histoire qui permet de sortir des litanies de l’ancienne victime et des autojustifications aveugles de l’ancien agresseur. »
LIBÉRATION

« [Le livre de Benjamin Stora] ouvre de multiples pistes de réflexions, voire de controverses, à partir d’une approche chronologique minutieuse. »
L’HUMANITÉ

« Les faits et les acteurs par un des meilleurs spécialistes de cette période. »
LIRE

« L'auteur y a accompli un double et méritoire effort de synthèse et d'objectivité, qui fait de son volume un usuel indispensable, alliant récit des événements et bilan historiographique. »
PARUTIONS.COM

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dido600 Posté le 17 Décembre 2018
    Raconter l'histoire peut emprunter plusieurs voies. Celle-ci est assez originale : elle raconte l'Algérie de 1954 à 1962 à travers des écrits et documents. En fragments#133; comme dans une sorte de bande dessinée ou de film. Textes courts et clairs. Un peu de tout, de tout un peu. Un livre-objet, qui fait se faufiler le réel dans l'intimité du lecteur, d'où une incroyable effet d'émotion#133; ou de révolte. En faisant parler les autres, acteurs ou observateurs, soutiens ou ennemis, repentis ou têtus#133; Bien sûr, l'ouvrage est initialement destiné aux lecteurs français mais, , il concerne aussi les Algériens... qui y retrouveront les traces d'un passé, pour les jeunes, déjà si loin, mais pas encore oublié par les quinquagénaires et plus. Sept parties, allant «De la colonisation à l'insurrection» à «L'Indépendance», en passant par «La rébellion algérienne qui s'organise» (partie, pour nous, la plus parlante, la plus prenante, même si on note que les auteurs insistent un peu trop sur «une guerre civile algérienne» , parlent du combat Fln-Mna, de Melouza#133;) et «L'enlisement» et «Les déchirements». Un ouvrage documentaire et d'histoire complet ? Pas si sûr, d'autant que les auteurs n'ont pas voulu, certainement, «remuer» trop fort «le couteau... Raconter l'histoire peut emprunter plusieurs voies. Celle-ci est assez originale : elle raconte l'Algérie de 1954 à 1962 à travers des écrits et documents. En fragments#133; comme dans une sorte de bande dessinée ou de film. Textes courts et clairs. Un peu de tout, de tout un peu. Un livre-objet, qui fait se faufiler le réel dans l'intimité du lecteur, d'où une incroyable effet d'émotion#133; ou de révolte. En faisant parler les autres, acteurs ou observateurs, soutiens ou ennemis, repentis ou têtus#133; Bien sûr, l'ouvrage est initialement destiné aux lecteurs français mais, , il concerne aussi les Algériens... qui y retrouveront les traces d'un passé, pour les jeunes, déjà si loin, mais pas encore oublié par les quinquagénaires et plus. Sept parties, allant «De la colonisation à l'insurrection» à «L'Indépendance», en passant par «La rébellion algérienne qui s'organise» (partie, pour nous, la plus parlante, la plus prenante, même si on note que les auteurs insistent un peu trop sur «une guerre civile algérienne» , parlent du combat Fln-Mna, de Melouza#133;) et «L'enlisement» et «Les déchirements». Un ouvrage documentaire et d'histoire complet ? Pas si sûr, d'autant que les auteurs n'ont pas voulu, certainement, «remuer» trop fort «le couteau dans la plaie» et ont évité d'aller assez loin dans les sujets qui fâchent#133; les lecteurs d'ici et, surtout, d'ailleurs. Plus de 10 000 insoumis français, 400 objecteurs de conscience, un millier de déserteurs#133;10 000 morts et 23 000 blessés dans les affrontements Mna et Fln (en France et en Algérie), 1 400 condamnations à mort et 200 exécuttions par ordre du gouvernement français, plus de 2 000 tués par l'Oas, 1 million de rapatriés, dont 60 000 musulmans pro-français (les «harkis»)#133; Avis : Un ouvrage d'abord destiné aux lecteurs de France#133; mais aussi à tous ceux qui aiment#133; ou haïssent l'Algérie. Des textes, des souvenirs, des correspondances, des photos, des chiffres, une chrono, des documents d'archives#133; avec les inévitables rappels historiques. Un déroulé implacable de toutes les mémoires, de toutes les déchirures, une pluralité des voix, l'Histoire sous toutes ses dimensions. Mais, aucun chiffre sur le nombre de victimes algériennes de la guerre. Etrange, non ? Pour éviter des polémiques ? A parcourir seulement
    Lire la suite
    En lire moins
  • FleurDuBien Posté le 26 Mars 2018
    Lu en un après-midi, ce petit livre d'une centaine de pages est exactement ce qu'il me fallait pour me documenter sur la guerre d'Algérie. On ne présente plus l'auteur, Benjamin Stora, spécialiste de cette période si noire de notre histoire. J'ai appris beaucoup de choses que j'ignorais, mais avec une horreur grandissante. Ce fut vraiment une sale guerre ou plutôt une guerre sale. Tortures, attentats, exactions de toute sorte et bien sûr le rejet et la non reconnaissance des harkis. Un chapitre m'a bien plu, celui qui parle de l'engagement des intellectuels de l'époque comme Sartre ou Camus. Un livre très bien fait.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION MENSUELLE DE LA COLLECTION REPÈRES
Pour connaître toutes les nouveautés et les nouvelles éditions de la collection !