Lisez! icon: Search engine
À Paraître
La collectionneuse de mots oubliés
Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
Éditeurs :
10/18
En savoir plus
9.60 €
Date de parution: 18/04/2024
À Paraître

La collectionneuse de mots oubliés

Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
En 1901, le mot « bonne à tout faire » est absent du premier dictionnaire d’Oxford.
Ce roman est l’histoire de celle qui l’a volé.
Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d’Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche... Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d’Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche égarée de bonne-à-tout-faire, la petite fille comprend que tous les mots ne sont pas égaux. Le plus souvent, les termes... Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d’Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche égarée de bonne-à-tout-faire, la petite fille comprend que tous les mots ne sont pas égaux. Le plus souvent, les termes triviaux qui ont trait aux femmes et à leur vie quotidienne sont écartés par son père et ses collègues. Elle décide alors de sauver les paroles de ces femmes. Tout en traçant sa voie dans une société encore très étriquée, Esme commence à constituer son propre dictionnaire. Celui des mots oubliés.
Situé au moment du mouvement pour le droit de vote des femmes et à l'approche de la Grande Guerre, le Dictionnaire des mots oubliés est un roman original et émouvant, inspiré de faits réels, qui célèbre le pouvoir de la langue à façonner notre monde.

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Odile Demange
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264082114
Code sériel : 5955
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm
10/18
En savoir plus
9.60 €
Date de parution: 18/04/2024
EAN : 9782264082114
Code sériel : 5955
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • claudie_lye 31/03/2024
    Je suis de celle qui apprécie les mots et le titre de ce livre ne pouvait qu'attirer ma curiosité ! je n'ai pas été déçue car non seulement les mots ont une place centrale dans ce récit mais en filigrane c'est l'histoire des premiers balbutiements de la parole des femmes. Le père de l'héroïne est lexicographe et contribue à la création du premier dictionnaire d'Oxford. esmée passera de très nombreuses années dans ce lieu, y travaillera mais constatera que tous les mots n'ont pas le privilège de se retrouver dans le dictionnaire . Sont écartés les mots dits vulgaires qui souvent ont un rapport à la femme ou à sa condition ; elle va alors prendre le soin de les recueillir de leur donner une reconnaissance : une légitimité ! son travail silencieux aura autant de portée que les premières voix de ses sœurs suffragettes.
  • Marieemmy 08/11/2023
    En 1901, le mot bonne-à-tout-faire est absent du premier dictionnaire d'Oxford. Ce roman est l'histoire de celle qui l'a volé. Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d'Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche égarée de bonne-à-tout-faire, la petite fille comprend que tous les mots ne sont pas égaux. Le plus souvent, les termes triviaux qui ont trait aux femmes et à leur vie quotidienne sont écartés par son père et ses collègues. Elle décide alors de sauver les paroles de ces femmes. Tout en traçant sa voie dans une société encore très étriquée, Esme commence à constituer son propre dictionnaire. Celui des mots oubliés. Esme est la fille d’un lexicographe brillant, d’un formateur hors pair qui est en plus un papa génial et attentionné. L’élevant seul, il va tout naturellement lui transmettre sa passion pour les mots et leur panel de sens possibles. En grandissant, celle-ci va progressivement gravir les échelons pour devenir Assistante de l’ensemble des lexicographes présents dans le Scrippy, qui sont tous des hommes bien entendu. Or pouvoir travailler pour une femme, fin 19è début 20ème siècle, n’est pas une chose naturelle ! Elle va devoir se battre afin de se faire sa place et d’être respectée. Ce roman est enchâssé dans l’Histoire puisqu’il débute à la même période que la rédaction de l’Oxford Dictionnary of words » et va se poursuivre en parallèle des mouvements féministes réclamant, entre autres, le droit de vote aux femmes et la Première Guerre Mondiale. A coté de la rédaction de cet Oxford Dictionnary, future base de toute la langue anglaise, Esme va, petit à petit, collectionner des mots considérés comme non conformes pour entrer dans cet illustre dictionnaire. Mais à quel titre sont-ils exclus ? Ne seraient ce pas parce qu’ils sont dans le language féminin ? utilisés essentiellement par des femmes ? Les femmes, à cette époque, n’avaient pas plus de droits que les enfants… Ce roman nous interroge sur des questions essentielles telles que l’avortement, le célibat, le mariage, le deuil , la liberté sexuelle, l’adoption et sur toutes les discriminations de genre qui sont révoltantes. Les péripéties de la vie d’Esme sont nombreuses et pertinentes et les personnages ont de l’épaisseur et des caractères bien marqués. Malgré quelques longueurs, j'ai tout de même apprécié cette lecture car elle m'a tenu en haleine jusqu'au bout, car son côté historique m'a enchanté et aussi parce que la limite entre réalité et fiction a été plusieurs fois franchie.En 1901, le mot bonne-à-tout-faire est absent du premier dictionnaire d'Oxford. Ce roman est l'histoire de celle qui l'a volé. Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d'Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche égarée de bonne-à-tout-faire, la petite fille comprend que tous les mots ne sont pas égaux. Le plus souvent, les termes triviaux qui ont trait aux femmes et à leur vie quotidienne sont écartés par son père et ses collègues. Elle décide alors de sauver les paroles de ces femmes. Tout en traçant sa voie dans une société encore très étriquée, Esme commence à constituer son propre dictionnaire. Celui des mots oubliés. Esme est la fille d’un lexicographe brillant, d’un formateur hors pair qui est en plus un papa génial et attentionné. L’élevant seul, il va tout naturellement lui transmettre sa passion pour les mots et leur panel de sens possibles. En grandissant, celle-ci va progressivement gravir les échelons pour devenir Assistante de l’ensemble des lexicographes présents dans le Scrippy, qui sont tous des hommes bien entendu. Or pouvoir travailler pour une femme, fin 19è début 20ème siècle, n’est pas une chose naturelle ! Elle va devoir se...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Moulinaie 18/09/2023
    Un beau moment en compagnie de femmes intelligentes, sensibles, courageuses, blessées parfois, amoureuses, terriblement vivantes qui se fraient un chemin dans un monde d'hommes... en apparences! Les mots accompagnent la jeune Esme depuis son enfance dans l'ombre de son père jusqu'au delà de la mort par son héritage. C'était une belle découverte de cette bascule du début du XXe siècle, un livre à la fois historique, féministe et profondément humain.
  • thisou08 18/09/2023
    Traduit de l'anglais par Odile Demange Cette histoire d'Esme, va beaucoup plus loin qu'une simple histoire de mots oubliés. Elle collectionne aussi les mots délaissés, interdits, bannis, vulgaires, égarés, perdus, rejetés, négligés et comme par hasard, ce sont souvent des mots qui concerne le femme. Ce livre raconte le travail acharné des lexicographes, réunis dans le Scriptorium, à la recherche de la définition la plus appropriée d'un mot qui doit, ou pas d'ailleurs, figurer dans le premier dictionnaire d'Oxford. Mais après ce travail intellectuel intervient le travail manuel qui s'effectue dans les imprimeries. La condition de la femme est aussi abordée car c'est l'époque des suffragettes et, si elle ne manifeste pas avec elles, Esme est de tout coeur en accord avec leur combat. A sa manière, elle se bat aussi en collectionnant les mots. La guerre 14/18 est aussi abordée avec toutes ses effroyables conséquences sur les pauvres soldats envoyés à l'abattoir. Une histoire pleine d'histoires émouvantes. Et, ce qui ne gâte rien, une superbe couverture avec une épingle à chapeau qui a, elle aussi, une histoire, et, au milieu des fleurs, Esme avec son vélo. Une lecture que je recommande à tous les amoureux des mots. Ce que nous sommes puisque nous aimons la lecture.
  • Delicesdelivres 15/08/2023
    Esme a toujours vécu parmi les mots. Son père, lexicographe reconnu de l’équipe de Sir James Murray, participe à la rédaction de la première édition du Oxford English Dictionary. L’OED est le principal dictionnaire historique de la langue anglaise dont la première édition fut publiée en 12 volumes entre 1884 et 1928. Lorsque la note du mot « bonne-à-tout-faire » (historiquement le mot « bondmaid ») échappe à la vigilance des rédacteurs, Esme ne peut s’empêcher de conserver ce mot, avec précaution voire amour et dévotion. Vol ou acte protecteur ? Très vite, l’avenir donne raison à Esme. Alors que les premiers feuillets sont publiés, elle s’aperçoit que certains mots sont absents : ceux parlant des femmes ou ceux prononcés par elles. Aussi, recueille-t-elle et collectionne-t-elle tous les mots ayant trait aux femmes, à leur quotidien, leurs préoccupations ou leurs émotions. Dans les pas d’Esme se joue la formidable aventure de la rédaction du premier dictionnaire de la langue anglaise d’Oxford qui se fond dans les méandres de l’histoire nationale et internationale où frayent mécanisation, suffragettes, émancipation féminine ou encore Première guerre mondiale. -- Avis : Ode aux mots et aux femmes, l’auteur redonne vie aux femmes, trop longtemps laissées sur la touche pour que l’Histoire des Femmes ne soit plus une simple histoire de femmes. Même s’il s’agit d’un roman, l’auteur s’est beaucoup documentée sur la période et imbrique son récit à l’Histoire avec justesse et brio.Esme a toujours vécu parmi les mots. Son père, lexicographe reconnu de l’équipe de Sir James Murray, participe à la rédaction de la première édition du Oxford English Dictionary. L’OED est le principal dictionnaire historique de la langue anglaise dont la première édition fut publiée en 12 volumes entre 1884 et 1928. Lorsque la note du mot « bonne-à-tout-faire » (historiquement le mot « bondmaid ») échappe à la vigilance des rédacteurs, Esme ne peut s’empêcher de conserver ce mot, avec précaution voire amour et dévotion. Vol ou acte protecteur ? Très vite, l’avenir donne raison à Esme. Alors que les premiers feuillets sont publiés, elle s’aperçoit que certains mots sont absents : ceux parlant des femmes ou ceux prononcés par elles. Aussi, recueille-t-elle et collectionne-t-elle tous les mots ayant trait aux femmes, à leur quotidien, leurs préoccupations ou leurs émotions. Dans les pas d’Esme se joue la formidable aventure de la rédaction du premier dictionnaire de la langue anglaise d’Oxford qui se fond dans les méandres de l’histoire nationale et internationale où frayent mécanisation, suffragettes, émancipation féminine ou encore Première guerre mondiale. -- Avis : Ode aux mots et aux femmes, l’auteur redonne vie aux femmes, trop longtemps laissées sur la touche pour que l’Histoire...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…