RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La drôle de vie de Zelda Zonk

            Pocket
            EAN : 9782266262026
            Code sériel : 16469
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            La drôle de vie de Zelda Zonk

            Date de parution : 02/06/2016
            Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan, lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse... Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan, lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk.
            À ses côtés, et n’ayant rien d’autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver d'une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s’il est encore possible de changer la sienne…

            « Notons la plume alerte et rafraîchissante de Laurence Peyrin, qui fait preuve d’un talent d’écriture rare. Une véritable gourmandise. » Metronews

            Cet ouvrage a reçu le Prix Maison de la Presse
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266262026
            Code sériel : 16469
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Une pure petite merveille. À mourir de plaisir. Tout en tendresse. Un magnifique livre. » Gérard Collard
            « Notons la plume alerte et rafraîchissante de Laurence Peyrin, qui fait preuve d’un talent d’écriture rare. Une véritable gourmandise. » Metronews
            « Une pointe d’humour, d’amour et du suspense : les ingrédients sont réunis pour nous ravir jusqu’à la dernière page. » Maxi
            « Une enquête menée avec tendresse. » Le Soir (Belgique)
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Carmendb Posté le 18 Décembre 2018
              "Dearbly-upon-Haven était un village paresseux, se couchant tôt et s’éveillant tard." Le pays des Bisounours… Grand soleil dans un beau ciel bleu. Chants d'oiseaux. Tranquillité. Havre de paix dans une campagne accueillante. Bonheur et sérénité pour Hanna et Jeffrey. Et puis … les tons pastels s'effacent, de noires ténèbres recouvrent tout. Le drame surgit sur la route. Un accident. Hanna se réveille à l'hôpital. Elle se croyait heureuse, mais le prisme à travers lequel elle voyait sa vie se brise. Et c'est un regard tout neuf, sans concession, qu'elle pose maintenant sur son existence. Les discussions avec sa voisine de chambre, la délicieuse (mais bien mystérieuse) Zelda Zonk, une adorable vieille dame, l'amènent à reconsidérer son quotidien : morne ? terne ? routinier ? sans éclats ? L'imprévu tape à sa porte. Difficile de ne pas le laisser entre ! Et ce nom, Zelda Zonk, comme celui de Marilyn Monroe quand elle décidait de déambuler dans les rues, anonyme parmi les anonymes. Et si cette Zelda Zonk était …? J'ai dévoré ce roman comme une gourmandise, douce et bien épicée à la fois ! Il ne me reste plus maintenant qu'à me procurer la suite … Hanna ! Et je suis impatiente de le recevoir... "Dearbly-upon-Haven était un village paresseux, se couchant tôt et s’éveillant tard." Le pays des Bisounours… Grand soleil dans un beau ciel bleu. Chants d'oiseaux. Tranquillité. Havre de paix dans une campagne accueillante. Bonheur et sérénité pour Hanna et Jeffrey. Et puis … les tons pastels s'effacent, de noires ténèbres recouvrent tout. Le drame surgit sur la route. Un accident. Hanna se réveille à l'hôpital. Elle se croyait heureuse, mais le prisme à travers lequel elle voyait sa vie se brise. Et c'est un regard tout neuf, sans concession, qu'elle pose maintenant sur son existence. Les discussions avec sa voisine de chambre, la délicieuse (mais bien mystérieuse) Zelda Zonk, une adorable vieille dame, l'amènent à reconsidérer son quotidien : morne ? terne ? routinier ? sans éclats ? L'imprévu tape à sa porte. Difficile de ne pas le laisser entre ! Et ce nom, Zelda Zonk, comme celui de Marilyn Monroe quand elle décidait de déambuler dans les rues, anonyme parmi les anonymes. Et si cette Zelda Zonk était …? J'ai dévoré ce roman comme une gourmandise, douce et bien épicée à la fois ! Il ne me reste plus maintenant qu'à me procurer la suite … Hanna ! Et je suis impatiente de le recevoir !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Arwen78 Posté le 25 Octobre 2018
              Hanna Reagan vit dans un petit village d'Irlande avec son mari Jeffrey qui est écrivain. Hanna élève la fille de sa soeur qui est hôtesse de l'air. Elle se rend une fois par semaine, en voiture, à Cork, pour travailler dans son magasin d'artisanat, qu'elle tient avec Marsha, sa collaboratrice un peu fofolle. Pendant un de ces trajets, Hanna va être victime d'un terrible accident. Elle s'en sort miraculeusement et se retrouve à l'hôpital. Toute sa vie en sera changée. Pendant sa convalescence, Hanna partage sa chambre avec une vieille dame malicieuse, Zelda Zonk, qui l'aidera à y voir plus clair dans sa vie. Zelda Zonk est le surnom d'une personnalité très connue. Y aurait-il un mystère ? Ce livre est très bien écrit, avec des personnages attachants et un petit mystère qui est un peu le fil rouge de cette histoire. Ce roman nous permet de nous poser des questions intéressantes sur nos choix dans la vie, notre destin, la maternité, la fidélité, l'amour et l'amitié .....
            • Ladoryquilit Posté le 4 Octobre 2018
              Sur cette route d'Irlande qu'elle prend quasi au quotidien, Hanna est victime d'un terrible accident. Lors de son séjour à l'hôpital, elle se lie d'amitié avec Zelda une vieille dame de 85 ans. Derrière son côté joyeux et positif, Hannah comprend qu'il y a tout un mystère autour de la vieille dame et lorsqu'elle découvre que Zelda Zonk était le nom d'emprunt de Marylin Monroe, elle est sûre d'être sur la piste de quelque chose. Hanna même donc l'enquête, et c'est avec celle-ci qu'elle commence aussi à se poser des questions sur sa propre vie et son mariage... Cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir Laurence Peyrin et je me suis donc décidée à enfin me lancer dans La drôle de vie de Zelda Zonk que j'avais acheté l'année dernière à Saint-Maur en poche. C'est donc suite à un terrible accident qu'Hanna rencontre Zelda Zonk. Elles sont toutes les deux hospitalisées et vont rapidement se lier d'amitié. Mais Hanna se rend compte que la vieille dame garde une grande part de mystère, alors lorsqu'elle découvre que Marylin Monroe utilisait Zelda Zonk comme nom d'emprunt elle pense avoir mis le doigt sur un très grand secret. L'enquête est lancée, et alors qu'Hanna reprend... Sur cette route d'Irlande qu'elle prend quasi au quotidien, Hanna est victime d'un terrible accident. Lors de son séjour à l'hôpital, elle se lie d'amitié avec Zelda une vieille dame de 85 ans. Derrière son côté joyeux et positif, Hannah comprend qu'il y a tout un mystère autour de la vieille dame et lorsqu'elle découvre que Zelda Zonk était le nom d'emprunt de Marylin Monroe, elle est sûre d'être sur la piste de quelque chose. Hanna même donc l'enquête, et c'est avec celle-ci qu'elle commence aussi à se poser des questions sur sa propre vie et son mariage... Cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir Laurence Peyrin et je me suis donc décidée à enfin me lancer dans La drôle de vie de Zelda Zonk que j'avais acheté l'année dernière à Saint-Maur en poche. C'est donc suite à un terrible accident qu'Hanna rencontre Zelda Zonk. Elles sont toutes les deux hospitalisées et vont rapidement se lier d'amitié. Mais Hanna se rend compte que la vieille dame garde une grande part de mystère, alors lorsqu'elle découvre que Marylin Monroe utilisait Zelda Zonk comme nom d'emprunt elle pense avoir mis le doigt sur un très grand secret. L'enquête est lancée, et alors qu'Hanna reprend peu à peu pied dans son quotidien, celle-ci la mènera non seulement à connaître de mieux en mieux Zelda, mais aussi à mieux se connaître elle et à se poser des questions sur sa vie, son mariage et surtout ces désirs. Il aura donc fallu un accident pour qu'Hanna prenne vraiment conscience qu'elle n'est pas pleinement heureuse dans sa vie actuelle, qui lui manque quelque chose et qu'elle voudrait changer son quotidien. Hanna change donc presque radicalement, et on découvre avec elle tout ce que cela engendre. La drôle de vie de Zelda Zonk, c'est cet après un événement grave qui remet tout en question, cette sensation qu'on ne s'est pas tout à fait accompli et qu'on se rend compte quand tout a failli s'arrêter. C'est repenser aux compromis de fait, à la place de l'amour et remonter jusqu'à l'enfance qui nous a forgé tel que nous sommes. Tout cela Laurence Peyrin l'aborde dans ce titre. Les sentiments se mêlent et se démêlent, les prises de décisions se succèdent et bouleversent le quotidien, et on se demande bien pourquoi avoir attendu cela pour changer à ce point. La drôle de vie de Zelda Zonk est un roman très plaisant, même si je ne l'ai pas apprécié autant que je l'espérais, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire et à découvrir l'écriture de Laurence Peyrin. Le style de l'auteure est agréable, fluide, elle livre des personnages attachants par leur histoire et les doutes qui les habitent. Néanmoins, même si la première partie du roman m'a totalement emballé, je dois avouer que la suite m'a beaucoup moins plu, et c'est ça qui fait que je ne l'ai pas apprécie autant que je le pensais. Je n'ai pas trop envie de vous en dévoiler plus, parce qu'en commençant La drôle de vie de Zelda Zonk je ne savais pas quel chemin prendrait l'histoire, alors je préfère vous laisser découvrir ça par vous-même ! En tout cas, même si je n'ai pas été charmé à cent pour-cent par ce titre, j'ai enfin découvert l'écriture de Laurence Peyrin ! Je n'hésiterais pas à relire l'auteure et d'ailleurs, j'ai Miss Cyclone qui m'attend dans ma PAL et que je risque de vite lire... La drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin est disponible aux Éditions Pocket.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LucileMM Posté le 6 Août 2018
              Hanna est restauratrice de meubles, épouse d'écrivain, mère d'appoint pour sa nièce dont la mère refuse de renoncer à sa liberté. Hanna mène une petite vie satisfaisante ou presque jusqu'à ce qu'un accident vienne chambouler le cours des choses en changeant sa vision d'elle même. le catalyseur ? Sa voisine de chambre pendant sa convalescence à l'Hôpital. Une veille dame malicieuse qui se révèlera pleine de surprises. Un petit livre tout léger en apparence, avec une belle histoire d'amour en prime, mais qui propose aussi une réflexion intéressante sur les choix de vies que nous faisons. Sont-ils vraiment le reflet de nos désirs profonds ou bien plutôt le résultat du hasard, des concessions et de la peur de perdre…
            • VincenzoMontella1986 Posté le 23 Juillet 2018
              La plume alerte et rafraîchissante de Laurence Peyrin, fait preuve d'un talent d'écriture rare. Une véritable gourmandise. Ce roman est bien écrit ! L'intrigue est intéressante et change un peu : Zelda serait-elle Marylin ou pas... Les personnages sont à la fois très et pas du tout "convenus" : que ce soit le petit couple bien propre avec le baroudeur qui a remisé ses billets d'avion pour devenir écrivain et épouser la mignonne irlandaise qui restaure des meubles haut de gamme... mais qui ont finalement une vie atypique ; la "copine" hyper snobinarde qui finalement a aussi sa face cachée ; ou la grand-mère brodeuse qui serait peut-être... Bref les personnages sont plutôt attachants (enfin sauf le fameux bel homme qui ne m'a fait ni chaud ni froid : beaucoup trop convenu celui-là!) avec leurs forces et leurs faiblesses, particulièrement Hanna. Par contre certaines parties du roman (l'escapade amoureuse en particulier où tout est cousu de fil blanc) m'ont donné l'impression d'être en pleine période fleur bleue ou carnet rose je ne sais pas... cet aspect "Barbara Cartland" prend un peu trop de place à mon goût, et c'est dommage parce que le reste est plutôt sympa.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.