RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La famille Mandible 2029-2047

            Pocket
            EAN : 9782266291675
            Code sériel : 17442
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 648
            Format : 108 x 177 mm
            Nouveauté
            La famille Mandible 2029-2047

            Laurence RICHARD (Traducteur)
            Date de parution : 14/08/2019
            États-Unis, 2029. Le pays traverse une crise sans précédent. Les ressources naturelles sont épuisées, la dette nationale a explosé, le cours du dollar s’est effondré. On rationne l’eau, un chou se négocie à quarante dollars. Douglas, le nonagénaire fondateur de la dynastie Mandible, vit encore confortablement grâce à son immense... États-Unis, 2029. Le pays traverse une crise sans précédent. Les ressources naturelles sont épuisées, la dette nationale a explosé, le cours du dollar s’est effondré. On rationne l’eau, un chou se négocie à quarante dollars. Douglas, le nonagénaire fondateur de la dynastie Mandible, vit encore confortablement grâce à son immense fortune. Mais ses deux petitesfilles ont beaucoup de mal à boucler les fins de mois, sans parler de financer les études de leurs enfants. Soudain, le Président déclare la faillite nationale. Face à l’apocalypse, les Mandible se réunissent dans un petit appartement de Brooklyn… pour survivre, ou pour y régler leurs comptes ?

            « Tous les personnages sonnent juste, et on assiste à leurs empoignades en voyeur fasciné. » Hubert Prolongeau – Télérama

            « Ample, puissamment politique et désespérément drôle. » Sophie Joubert – L’Humanité
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266291675
            Code sériel : 17442
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 648
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.60 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Aussi terrifiantes soient les perspectives d'avenir imaginées par la romancière en grande forme, on ne peut s'empêcher de sourire devant son mordant qui jamais ne lui fait défaut. » Françoise Dargent, Le Figaro.
            « L'Américaine jongle entre les genres et les sujets, et les explore d'une manière invariablement étonnante, poussant personnages et lecteurs dans leurs retranchements, jouant avec les peurs les plus profondes et les sentiments les moins avouables à l'aide d'une intelligence implacable. » Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres.
            « Ce n'est pas avec un stylo, c'est avec un scalpel que [Lionel Shriver] ausculte et fouille les blessures du rêve americain. Il est difficile de ne pas être glacé par le récit qui se met en place peu a peu. Tous les personnages sonnent juste, et on assiste à leurs empoignades en voyeur fasciné. La dystopie a rarement été à la fois aussi lucide et aussi proche. » Hubert Prolongeau, Télérama.
            « Lionel Shriver se sert de ses personnages pour examiner les aspects humains les moins reluisants. Avec aussi une profonde tendresse. » Frédérique Roussel, Libération.
            « Un pavé brillant, voire un peu clignotant. Il n'en finit pas de jouer avec les codes, ceux de la science-fiction, ceux de la saga familiale. » Thomas Stélandre, Le Magazine Littéraire.
            « Ample, puissamment politique et désespérément drôle. » Sophie Joubert, L'humanité.
            « Shriver éclaire le fonctionnement de I'économie mondialisée, tout en menant en scène, avec son acuité coutumière, la jalousie et I'aigreur mais aussi I'amour et le sens du sacrifice qui gouvernent une famille face à l'apocalypse. » M.T.H., Madame Figaro.
            « Une délectable saga politiquement correcte. » Marguerite Baux, Elle.
            « Réaliste, féroce, intelligente, cette fable fait froid dans le dos. » D.P., L'Express.
            « Ce roman se révèle réjouissant d'esprit et d'inventivité. Au coeur de l'effondrement, il sonde
            avec acuité révolution des liens familiaux entre petitesses, abnégation et solidarités hors normes. » Corinne Renou-Nativel, La Croix.
            « Une fresque futuriste dont on sort ébranlé. » Alexandre Fillon, Le Journal du Dimanche.
            « Une oeuvre aussi réaliste que corrosive. » Causette.
            « Une dystopie glaçante et implacable. » Voici.
             
            Presse
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.