Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078063
Code sériel : 5671
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

La maîtresse du peintre

Guillaume DENEUFBOURG (Traducteur)
Date de parution : 20/05/2021
L’histoire saisissante de la maîtresse désavouée de Rembrandt.
L'histoire saisissante et vraie de Geertje Dircx, maîtresse désavouée du peintre Rembrandt, ici réhabilitée. Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée par la ville d'Amsterdam, poussée de force dans une voiture et conduite à la Spinhuis de Gouda, maison de correction pour femmes où elle restera enfermée douze... L'histoire saisissante et vraie de Geertje Dircx, maîtresse désavouée du peintre Rembrandt, ici réhabilitée. Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée par la ville d'Amsterdam, poussée de force dans une voiture et conduite à la Spinhuis de Gouda, maison de correction pour femmes où elle restera enfermée douze ans. A l'origine de cette arrestation aussi brutale qu'inattendue, Rembrandt van Rijn, l'amant de Geertje.
Jugée par contumace, elle revient depuis sa cellule sur les années qui ont précédé son arrestation et sur son idylle avec le célèbre peintre. De milieu modeste, veuve à tout juste trente ans, Geertje entre au service de Rembrandt en tant que nourrice de son fils Titus. La femme du peintre, Saskia van Uylenburgh est alors alitée, souffrant selon toutes les apparences de la tuberculose, maladie dont elle ne se remettra pas.
La mort de cette dernière laisse Geertje maîtresse de maison. La cohabitation laisse très vite place à l'amour, Rembrandt trouvant paix et réconfort dans les bras de la nourrice. Les deux amants vivent ainsi durant plusieurs années une liaison scandaleuse, hors mariage. Mais les belles choses ont une fin, dit-on, et Geertje en fera la douloureuse expérience avec l'arrivée de Hendrickje Stoffels dans la maisonnée, dont le charme éblouit Rembrandt...

S'appuyant sur des documents historiques et des sources sérieuses, La maîtresse du peintre redonne voix à Geertje Dircx, injustement désignée par l'histoire comme une profiteuse et une déséquilibrée. À l'encontre de l'image répandue d'un artiste visionnaire et intouchable, Simone van der Vlugt dresse de Rembrandt le portrait d'un homme sombre et manipulateur. Un roman formidable et puissant qui redonne sa place à une femme réduite au silence car jugée trop gênante.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078063
Code sériel : 5671
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jeunejane Posté le 8 Juin 2021
    L'action commence par l'emprisonnement de Geertje, dénoncée par son maître Rembrandt avec lequel elle est accusée d'avoir vécu maritalement et surtout d'avoir détenu des bijoux lui appartenant. A ce moment du récit, Geertje effectue un retour en arrière et retourne à sa naissance à Edam en 1650. Sa famille est agréable mais pauvre. Elle doit ainsi toute jeune nettoyer du poisson sur le marché et vivre dans une odeur nauséabonde. Elle part travailler dans une auberge à Hoorn et rencontre un marin, Abraham avec qui elle se marie et devient veuve très rapidement. En voulant sauver deux jeunes enfants de la noyade, elle est engagée par la famille pour garder les enfants. Elle y reste des années mais la famille, désargentée, doit se séparer d'elle. Elle arrive à Amsterdam au service du peintre Rembrandt pour prendre soin de sa femme mourante et de son fils. Elle devient sa maîtresse et toute cette aventure se termine bien mal. Nous faisons quelques petites incursions dans l'œuvre du peintre, au caractère tout en noirceur décrit par l'auteure mais aussi dans l'ambiance de la ville à ce moment, au 17ème siècle. Beaucoup de passages sont intéressants à découvrir mais il faut savoir que... L'action commence par l'emprisonnement de Geertje, dénoncée par son maître Rembrandt avec lequel elle est accusée d'avoir vécu maritalement et surtout d'avoir détenu des bijoux lui appartenant. A ce moment du récit, Geertje effectue un retour en arrière et retourne à sa naissance à Edam en 1650. Sa famille est agréable mais pauvre. Elle doit ainsi toute jeune nettoyer du poisson sur le marché et vivre dans une odeur nauséabonde. Elle part travailler dans une auberge à Hoorn et rencontre un marin, Abraham avec qui elle se marie et devient veuve très rapidement. En voulant sauver deux jeunes enfants de la noyade, elle est engagée par la famille pour garder les enfants. Elle y reste des années mais la famille, désargentée, doit se séparer d'elle. Elle arrive à Amsterdam au service du peintre Rembrandt pour prendre soin de sa femme mourante et de son fils. Elle devient sa maîtresse et toute cette aventure se termine bien mal. Nous faisons quelques petites incursions dans l'œuvre du peintre, au caractère tout en noirceur décrit par l'auteure mais aussi dans l'ambiance de la ville à ce moment, au 17ème siècle. Beaucoup de passages sont intéressants à découvrir mais il faut savoir que l'héroïne est très attachante et commencer par son emprisonnement n'était pas pour moi une très bonne idée. On rentrait dans un côté sombre trop subitement. Le roman est bien structuré et traduit merveilleusement par Guillame Deneufbourg, professeur à l'université de Mons et journaliste chez Dare Dare, un journal qui crée des liens entre le nord de la Belgique et le sud, si différents pourtant, déjà par la langue et la culture. C'est le troisième roman de Simone van der Vlugt , romancière très connue aux Pays-Bas que je lis et celui que j'ai le moins apprécié pour son côté trop noir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bebelle1725 Posté le 31 Janvier 2021
    On découvre un peintre connu sous un autre angle, pas vraiment très glorieux pour lui mais c'est pas mal de découvrir ces célébrités telles qu'on n'a pas l'habitude d'y penser, eh oui ce sont des humains comme les autres , même pas toujours très glorieux !
  • MAPATOU Posté le 12 Novembre 2020
    Simone van der Vlugt, auteure d’origine néerlandaise, écrit de formidables romans historiques. Après « Bleu de Delft » découvert l’année dernière, j’étais impatiente de découvrir « La maîtresse du peintre ». Cette maîtresse, c’est Geertje Dircx ; le peintre, le célèbre Rembrandt van Rijn. Geertje, jeune femme courageuse et travailleuse, a quitté très jeune sa famille pour trouver du travail. Elle fait la connaissance de celui qui deviendra son époux, Abraham, dans l’auberge où elle est employée. Malheureusement, Abraham, qui est marin au long cours, meurt en mer après seulement 4 mois de vie commune. Dès lors, la vie de Geertje va changer. Après avoir surmonté son chagrin, elle va devenir nourrice dans une maison bourgeoise, renonçant à toute vie personnelle. Mais là encore, le sort s’acharne. La famille qui l’emploie connaît des revers de fortune et doit se séparer à regret de Geertje. C’est ainsi qu’elle finit par être engagée par la femme de Rembrandt, qui n’a plus que quelques semaines à vivre, pour s’occuper de son fils nouveau-né. Geertje, plusieurs mois après le décès de Saskia van Rijn, devient la maîtresse de Rembrandt. Cette liaison va durer pendant 8 ans. Huit longues années pendant lesquelles l’artiste va lui jurer son amour et où Geertje... Simone van der Vlugt, auteure d’origine néerlandaise, écrit de formidables romans historiques. Après « Bleu de Delft » découvert l’année dernière, j’étais impatiente de découvrir « La maîtresse du peintre ». Cette maîtresse, c’est Geertje Dircx ; le peintre, le célèbre Rembrandt van Rijn. Geertje, jeune femme courageuse et travailleuse, a quitté très jeune sa famille pour trouver du travail. Elle fait la connaissance de celui qui deviendra son époux, Abraham, dans l’auberge où elle est employée. Malheureusement, Abraham, qui est marin au long cours, meurt en mer après seulement 4 mois de vie commune. Dès lors, la vie de Geertje va changer. Après avoir surmonté son chagrin, elle va devenir nourrice dans une maison bourgeoise, renonçant à toute vie personnelle. Mais là encore, le sort s’acharne. La famille qui l’emploie connaît des revers de fortune et doit se séparer à regret de Geertje. C’est ainsi qu’elle finit par être engagée par la femme de Rembrandt, qui n’a plus que quelques semaines à vivre, pour s’occuper de son fils nouveau-né. Geertje, plusieurs mois après le décès de Saskia van Rijn, devient la maîtresse de Rembrandt. Cette liaison va durer pendant 8 ans. Huit longues années pendant lesquelles l’artiste va lui jurer son amour et où Geertje va subir l’opprobe de la société puritaine désapprouvant ce concubinage. Mais le pire reste à venir : Rembrandt va chasser Geertje car il est amoureux de la jeune et jolie servante qu’elle vient d’embaucher. Geertje se retrouvera seule quasi sans ressources… mais Rembrandt va faire encore bien pire. Ce que je vous laisse découvrir en lisant le roman. Simone van der Vlugt réhabilite et rend hommage à Geertje que bon nombre d’historiens et biographes du célèbre peintre ont rayée de l’histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Agneslitdansonlit Posté le 12 Septembre 2020
    Simone Van der Vlug s'est ici livrée à un travail historique conséquent puisqu'elle a éclairé une période particulière de l'artiste peintre Rembrandt. Tout l'intérêt de ce roman réside dans le fait que l'auteur s'est autorisé à greffer sur un "squelette historique" une "chair de fiction". C'est tout l'intérêt de ce roman, mais c'est aussi son talon d'Achille. Sur des faits réels vérifiés par l'auteur, devenue historienne de fait, Simone Van der Vlugt a calqué une psychologie à ses protagonistes, inventant leur dialogue, se projettant dans leur relation. Et bien sûr, le risque ici est d'interpréter les faits d'une façon erronée et de supputer les psychologies respectives qui sous-tendent les actes. C' est un exercice de style pourtant très intéressant qui mérite de retenir notre attention. Mais à prendre avec des pincettes, car lors d'une écoute récente d'un replay de l'émission historique de Franck Ferrand sur Europe 1, ayant pour sujet Rembrandt, je me suis aperçue que l'historien avait une vision toute autre du peintre, qui ne coïncide pas avec celle exposée dans le roman.
  • biribi Posté le 2 Septembre 2020
    Un aspect de Rembrandt qui nous est inconnu et je l'avoue, me le rend un peu moins sympathique. Geertje, petite paysanne quitte sa ville natale d'Edam pour essayer de vivre décemment, ailleurs. Elle se fait engager dans une famille pour s'occuper des enfants. Très appréciée par ses employeurs auxquels elle s'attache, ceux-ci devront malheureusement se séparer d'elle, les enfants ayant grandi. Geertje va alors à Amsterdam, apprend que Rembrandt, un peintre qu'elle ne connaît pas, cherche une nourrice "sèche" pour son fils Titus âgé de quelques mois. Saskia est fort malade et décède peu de temps après que Geertje se soit mise au service de Rembrandt. Une affection particulière les lie, ils vivent maritalement, dans le péché, une situation d'adultère hautement réprouvée par la religion. Geertje reçoit de Rembrandt les beaux bijoux de Saskia. Rembrandt lui fait espérer le mariage mais finalement la remplace par une nouvelle servante, plus jeune. Geertje réclame une pension décente. Il lui interdit de vendre les bijoux. Or elle les a mis en gage. Sous ce prétexte il fait enfermer Geertje dans une maison de correction où elle est supposée rester 12 ans. Sans... Un aspect de Rembrandt qui nous est inconnu et je l'avoue, me le rend un peu moins sympathique. Geertje, petite paysanne quitte sa ville natale d'Edam pour essayer de vivre décemment, ailleurs. Elle se fait engager dans une famille pour s'occuper des enfants. Très appréciée par ses employeurs auxquels elle s'attache, ceux-ci devront malheureusement se séparer d'elle, les enfants ayant grandi. Geertje va alors à Amsterdam, apprend que Rembrandt, un peintre qu'elle ne connaît pas, cherche une nourrice "sèche" pour son fils Titus âgé de quelques mois. Saskia est fort malade et décède peu de temps après que Geertje se soit mise au service de Rembrandt. Une affection particulière les lie, ils vivent maritalement, dans le péché, une situation d'adultère hautement réprouvée par la religion. Geertje reçoit de Rembrandt les beaux bijoux de Saskia. Rembrandt lui fait espérer le mariage mais finalement la remplace par une nouvelle servante, plus jeune. Geertje réclame une pension décente. Il lui interdit de vendre les bijoux. Or elle les a mis en gage. Sous ce prétexte il fait enfermer Geertje dans une maison de correction où elle est supposée rester 12 ans. Sans nouvelles de ses amis, de sa famille, une amie essaiera pourtant de la faire sortir et réussira. Geertje est libérée au bout de 6 ans d'emprisonnement. Ce 3e roman de Simone van der Vlugt se lit très agréablement, comme les précédents, "Bleu de Delft" et "Neige rouge". Sa plume est vivante, attachante, les personnages s'animent sous la lecture. L'auteur s'est une nouvelle fois fort bien documentée dans les archives. Elle a bien sûr dû broder et inventer puisque certaines pièces du puzzle sont manquantes. Très connue et appréciée aux Pays-Bas, l'auteur semble ne pas encore l'être en Belgique ni en France. Dommage. Un livre à recommander.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Fête des Pères : 20 livres pour gâter ton papa !

    Ton père, il est tellement génial que t’es obligé de le gâter pour la fête des Pères. Thriller, biographie, roman historique ou grand classique… les Éditions 10/18 te soufflent 20 (bonnes) idées de livres à offrir pour fêter ton papa comme il se doit !

    Lire l'article
  • Sélection
    10/18

    Fête des Mères : 24 idées de cadeaux qui emballeront votre maman !

    Enfant, vous brandissiez fièrement votre porte-clé en pâte à sel. Aujourd’hui, vous vous creusez la cervelle pour dénicher le cadeau qui fera mouche à la fête des Mères. Bonne nouvelle : les Éditions 10/18 et Maison Bouture vous soufflent de jolies idées de surprises pour emballer votre maman le jour J !

    Cerise sur le cadeau : les deux marques offriront un joli bouquet de fleurs séchées et une pile de livres à une chanceuse maman ! Rendez-vous très vite sur le compte Instagram de 10/18 et Maison Bouture pour participer au jeu-concours !

    Lire l'article