Lisez! icon: Search engine
La vie qu'on m'a choisie
Typhaine Ducellier (traduit par)
Date de parution : 03/03/2022
Éditeurs :
Pocket

La vie qu'on m'a choisie

Typhaine Ducellier (traduit par)
Date de parution : 03/03/2022
1931, Lilly Blackwood n’est même jamais sortie de sa chambre. Une nuit, elle est vendue à un cirque…
État de New York, 1931. Depuis sa naissance, il y a neuf ans, jamais Lilly n’a vu la lumière du jour. Ce grenier de Blackwood Manor, l’élevage de chevaux, là-bas... État de New York, 1931. Depuis sa naissance, il y a neuf ans, jamais Lilly n’a vu la lumière du jour. Ce grenier de Blackwood Manor, l’élevage de chevaux, là-bas par la lucarne : voilà tout ce qu’elle connaît du monde. Bientôt, pourtant, elle en partira. Vendue par sa mère à... État de New York, 1931. Depuis sa naissance, il y a neuf ans, jamais Lilly n’a vu la lumière du jour. Ce grenier de Blackwood Manor, l’élevage de chevaux, là-bas par la lucarne : voilà tout ce qu’elle connaît du monde. Bientôt, pourtant, elle en partira. Vendue par sa mère à des forains, c’est une nouvelle cage qui l’attend…
Long Island, 1956. Julia elle aussi a fui la prison du Manoir. Elle en hérite aujourd’hui, avec ses mystères, ses tragédies et ses indicibles secrets…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266320276
Code sériel : 01838
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266320276
Code sériel : 01838
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"En faisant des allers et retours dans la narration, de Lily à Julia, Ellen Marie Wiseman a créé un roman qu'on ne peut pas lâcher, sur les secrets de familles entourant deux jeunes filles qui aimeraient juste un peu d'amour. C'est le livre parfait pour ceux qui ont aimé De l'eau pour les éléphants." 
Library Journal

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mesptiiteslectures 06/11/2022
    Ces histoires qui nous bouleversent ❤️ Lorsqu'un livre nous a touché en plein cœur, il est difficile de trouver les mots justes pour vous partager nos émotions. Aujourd'hui, je n'ai même pas réussi à choisir la photo... L'histoire de "La vie qu'on m'a choisie" débute avec Lilly, dans un grenier de Blackwood Manor. Lilly est différente des enfants de son âge et pour la protéger mais aussi pour la cacher du regard d'autrui, sa mère l'a enfermé dans ledit grenier qui lui tient lieu de chambre. Jusqu'au jour où Lilly sortira de cette chambre dans laquelle, finalement, elle aurait préférée rester. Sa mère, aussi glaciale soit-elle décide de s'en débarrasser et de la vendre, telle une chose vulgaire, à un cirque. Ce roman à double temporalité nous fait également partager le quotidien de Julia qui hérite du domaine de son enfance : Blackwood Manor. Elle a le choix entre le vendre ou reprendre l'élevage de chevaux que tenait ses parents. Tout au long de l'histoire, Lilly et Julia font preuve d'un courage et d'une détermination à toutes épreuves. Elles m'ont chamboulé, elles m'ont fait vibrer, elles m'ont fait pleurer.... Lilly, cette enfant au cœur pur et à l'écoute des animaux a toute mon admiration. Julia, cette jeune femme persévérante qui ose aller... Ces histoires qui nous bouleversent ❤️ Lorsqu'un livre nous a touché en plein cœur, il est difficile de trouver les mots justes pour vous partager nos émotions. Aujourd'hui, je n'ai même pas réussi à choisir la photo... L'histoire de "La vie qu'on m'a choisie" débute avec Lilly, dans un grenier de Blackwood Manor. Lilly est différente des enfants de son âge et pour la protéger mais aussi pour la cacher du regard d'autrui, sa mère l'a enfermé dans ledit grenier qui lui tient lieu de chambre. Jusqu'au jour où Lilly sortira de cette chambre dans laquelle, finalement, elle aurait préférée rester. Sa mère, aussi glaciale soit-elle décide de s'en débarrasser et de la vendre, telle une chose vulgaire, à un cirque. Ce roman à double temporalité nous fait également partager le quotidien de Julia qui hérite du domaine de son enfance : Blackwood Manor. Elle a le choix entre le vendre ou reprendre l'élevage de chevaux que tenait ses parents. Tout au long de l'histoire, Lilly et Julia font preuve d'un courage et d'une détermination à toutes épreuves. Elles m'ont chamboulé, elles m'ont fait vibrer, elles m'ont fait pleurer.... Lilly, cette enfant au cœur pur et à l'écoute des animaux a toute mon admiration. Julia, cette jeune femme persévérante qui ose aller au delà des mises en garde m'a bluffé. Deux personnages de papier brillamment construit auxquels s'ajoute la somptueuse plume de Ellen Marie Wiseman. Ce premier roman édité par les éditions Faubourg Marigny est une pépite, un petit bijoux qu'il faut avoir dans sa bibliothèque, qui faut avoir lu un jour, qu'il faut savourer. Le roman est, dès le départ, très immersif. La seconde partie m'a secoué. Il a été difficile pour moi de lire certains passages... Et la fin.... Quelle fin ! Mon cœur a cru se briser. Je ne peux vous en dire plus si ce n'est vous inviter à découvrir cette merveille.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Angelshuhan 14/10/2022
    C'est une lecture que j'attendais depuis longtemps, j'ai en plus eu la chance de la faire avec ma copine @home_book_addict 🥰. Qui d'ailleurs a été beaucoup plus pertinente que moi sur les spéculations 🤭 Et bien (ne lisant que rarement les 4ème de couverture...) je ne m'attendais pas à ça 😅 C'est une lecture très dure, mais malgré tout, j'ai beaucoup aimé. Grâce aux personnages de Lilly et Julie surtout je pense. L'écriture nous permet de ressentir intensément leurs émotions. J'ai été admirative du courage de Lilly, qui tiens le coup, quoiqu'il arrive, cette résilience est incroyable. Et le combat qu'elle mène aussi. Le lien que Lilly et Julie ont avec les animaux m'a beaucoup touchée. Encore une lecture avec double temporalité, je confirme mon attirance pour ce type d'écriture. Vous l'avez lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
  • Ifeelbooks 11/10/2022
    Bientôt 1 an que ce roman était dans ma pile à lire. La couverture m'avait attirée dès sa sortie aux éditions Faubourg Marigny. L'histoire promettait un bon moment de lecture, plongeant le lecteurs dans les secrets de Blackwood Manor. Une seule remarque pour commencer... Mais ... pourquoi ai-je attendu aussi longtemps avant de sortir cette pépite 😱. Aux amateurs de secrets de famille, d'histoires qui bouleversent, d'écriture descriptive et immersive vous allez adorer ! Ellen Marie Wiseman a une plume fantastique qui vous plongera au coeur des tourments de Lilly et Julia. Au coeur de leurs souvenirs, de leur vie passée, de leur vie présente. Un tourbillon d'émotions qui ne vous laissera pas sortir indemne de cette histoire. Pour vous en dire un peu plus (sans trop vous en dire... exercice bien difficile !), Julia et Lilly ont toutes les deux vécu dans les murs du Blackwood Manor. Toutes les deux, à des époques différentes. Et toutes les deux vont vous conter leur histoire, mêlant finement dans un suspens insoutenable leurs deux vérités pour n'en former plus qu'une. Vous decouvrirez le monde de l'élevage de chevaux, mais aussi le monde du cirque, des spectacles de foire, dans les années... Bientôt 1 an que ce roman était dans ma pile à lire. La couverture m'avait attirée dès sa sortie aux éditions Faubourg Marigny. L'histoire promettait un bon moment de lecture, plongeant le lecteurs dans les secrets de Blackwood Manor. Une seule remarque pour commencer... Mais ... pourquoi ai-je attendu aussi longtemps avant de sortir cette pépite 😱. Aux amateurs de secrets de famille, d'histoires qui bouleversent, d'écriture descriptive et immersive vous allez adorer ! Ellen Marie Wiseman a une plume fantastique qui vous plongera au coeur des tourments de Lilly et Julia. Au coeur de leurs souvenirs, de leur vie passée, de leur vie présente. Un tourbillon d'émotions qui ne vous laissera pas sortir indemne de cette histoire. Pour vous en dire un peu plus (sans trop vous en dire... exercice bien difficile !), Julia et Lilly ont toutes les deux vécu dans les murs du Blackwood Manor. Toutes les deux, à des époques différentes. Et toutes les deux vont vous conter leur histoire, mêlant finement dans un suspens insoutenable leurs deux vérités pour n'en former plus qu'une. Vous decouvrirez le monde de l'élevage de chevaux, mais aussi le monde du cirque, des spectacles de foire, dans les années 1930. Vous aurez parfois l'impression de passer dans une dimension parallèle, au travers d'un miroir déformant, ou les plus viles atrocités font partie du quotidien. Et pourtant, à traveur la moiteur et la noirceur ambiantes, les rayons du soleil viennent insuffler une brise d'optimisme et d'espoir. Le roman est richement documenté et vous vous en rendrez bien vite compte... certaines anecdotes font froid dans le dos tellement elles paraissent vraies. Cette histoire c'est une aventure, un jeu de piste à travers le manoir des Blackwood pour découvrir les secrets les mieux gardés. C'est aussi une tragédie, une mauvaise rencontre, c'est à l'antipode de l'amour, c'est aussi questionner les limites de chacun, ce qu'on est prêt à accepter ou non par amour. C'est dans un premier temps l'atrocité, l'indicible et l'impensable. Puis la vie qui reprend, l'espoir qui renaît. Et enfin la chute ultime, celle dont on ne se relève pas. Et pourtant... vous verrez que même après l'orage, la nature et le bonheur finissent toujours par reprendre leurs droits. Avec ce premier roman (traduit en français of course) Ellen Marie Wiseman se place directement dans les livres que je n'oublierai pas et vient ajouter son nom à la liste de mes autrices préférées. Je me suis déjà procurée "Ce qu'elle a laissé derrière elle" (après avoir longuement hésité à découvrir son dernier né en Anglais !) Amis lecteurs, lisez ce roman. En grand format ou en poche (plus aucune raison de ne pas craquer). Une histoire qui chamboule au delà des mots. Attendez vous à tourner la dernière page le coeur en miettes !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Dans_tous_mes_etats 28/09/2022
    Je viens de refermer ce roman. Quelle claque ! J’aime ce genre de roman où le happy-end n’est pas obligatoire. J’aimerai tellement vous en parler mais impossible sans vous en dire trop et vous dévoiler toute l’histoire. Je suis rentrée dans une maison lugubre. J’ai monté les marches, une à une, le cœur battant. J’ai attendu que l’on veuille bien m’ouvrir cette porte. Il fallait trouver la bonne clef. C’est à ce moment là, que j’ai rencontré une petite fille haute en couleur avec son chat. J’ai craqué pour eux deux. La petite Lilly vivait seule dans cette chambre, dans ce grenier. Avec pour seul amour son chat Abby. Ses parents ont honte d’elle. Quelle cruauté. Quelle vie. Je ne peux pas vous en dire plus. À vous de venir découvrir Lilly qui peut paraître fragile aux premiers abords. Elle est si forte ! Si vous avez aimé De l’eau pour les éléphants, vous ne pourrez que aimer ! J’y ai pensé tout le long de ma lecture. Petit bémol pour moi : les chapitres sont beaucoup trop longs. Plongez dans les années 30 avec cette fillette et venez la soutenir dans son aventure qu’est la vie #x1f90d
  • Alys_lecture 29/08/2022
    Magnifique, percutant, dérangeant, émouvant, triste, dur, bluffant Tant d'adjectifs pour ce livre que j'ai dévoré en une journée, même si c'est un pavé. A la fin de la lecture je suis chamboulée. Deux personnages, Lilly Blackwood en 1931, Julia Blackwood en 1952. Les chapitres alternent pour suivre leurs histoires. Lilly, 9 ans, est enfermée (séquestrée) dans une chambre au grenier du manoir car selon sa mère cette enfant est une abomination. Son père est, très légèrement, plus bienveillant. Sa mère la vend à un cirque. Elle intégre le musée des horreurs et elle en vit tellement, des situations de brutalité, d'humiliation. Certains passages sont vraiment très durs. Cette pauvre gamine est la propriété de Merrick et il en fait ce qu'il veut. Julia, la vingtaine, s'est enfuie du manoir trois ans auparavant suite à la mort de son père. Sa mère lui rejette la responsabilité. Elle a été élevée à la dure, dans la religion et la soumission imposée par sa mère. Elle hérite du manoir à la mort de celle-ci et découvre des photos. Quels sont les secrets cachés ? Qui sont vraiment ses parents ? Ce n'est pas un livre habituel sur les secrets de famille, romancé et gentillet. Certaines scènes sont vraiment dures, choquantes. Pour celles... Magnifique, percutant, dérangeant, émouvant, triste, dur, bluffant Tant d'adjectifs pour ce livre que j'ai dévoré en une journée, même si c'est un pavé. A la fin de la lecture je suis chamboulée. Deux personnages, Lilly Blackwood en 1931, Julia Blackwood en 1952. Les chapitres alternent pour suivre leurs histoires. Lilly, 9 ans, est enfermée (séquestrée) dans une chambre au grenier du manoir car selon sa mère cette enfant est une abomination. Son père est, très légèrement, plus bienveillant. Sa mère la vend à un cirque. Elle intégre le musée des horreurs et elle en vit tellement, des situations de brutalité, d'humiliation. Certains passages sont vraiment très durs. Cette pauvre gamine est la propriété de Merrick et il en fait ce qu'il veut. Julia, la vingtaine, s'est enfuie du manoir trois ans auparavant suite à la mort de son père. Sa mère lui rejette la responsabilité. Elle a été élevée à la dure, dans la religion et la soumission imposée par sa mère. Elle hérite du manoir à la mort de celle-ci et découvre des photos. Quels sont les secrets cachés ? Qui sont vraiment ses parents ? Ce n'est pas un livre habituel sur les secrets de famille, romancé et gentillet. Certaines scènes sont vraiment dures, choquantes. Pour celles et ceux qui l'ont lu, le passage de la grue a été atroce pour moi. Malgré la noirceur, l'histoire est vraiment addictive, c'est un coup de coeur pour moi. Je vous le conseille sincèrement
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.