Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266289795
Code sériel : 17405
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

L'Aile des vierges

Date de parution : 07/03/2019
« L’aile des vierges », c’est ainsi que l’on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Petite-fille de suffragette, fille d’une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place... « L’aile des vierges », c’est ainsi que l’on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Petite-fille de suffragette, fille d’une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place de femme de chambre. Mais, en ces temps difficiles, la jeune femme cultivée et émancipée n’a d’autre choix que d’intégrer la petite armée d’intendants semblant vivre au siècle précédent. Elle aspire pourtant à un autre destin. Et elle n’est pas la seule au sein de Sheperd House… Contre toute attente, ce pourrait être le début de son long chemin vers l’amour et la liberté.

« La vie est faite de rebondissements, de chances à saisir et Maggie n’en laissera passer aucune, entraînant le lecteur dans une belle histoire d’amour et de combat social. » Le Télégramme

« J’ai passé des moments fabuleux. Le nouveau roman de Laurence Peyrin est une petite pépite. » Juliette Jeanroy – librairie Cultura, Reims
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266289795
Code sériel : 17405
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman vous propose un remarquable portrait de femme libre. » Télé Z
« La vie est faite de rebondissements, de chances à saisir et Maggie n’en laissera passer aucune, entraînant le lecteur dans une belle histoire d’amour et de combat social. » Le Télégramme
« Des superbes portraits féminins, au cœur du récit ! » Camille Paulian et Kinga Wyrzykowska - Vraiment
« Ce dernier roman est une vraie pépite. » Jean-Claude Peteytas - Courrier
« Un livre ambitieux qui s’inspire de faits réels, très bien écrit et palpitant. » Yves Grannonio - La République
« Une héroïne élevée à bonne école, cultivée et audacieuse, mais que le sort frappe. » La Vie
« Une petite pépite d’une ancienne lauréate du prix Maison de la presse. » Tribune du Réseau presse
« Entre raison et sentiments, la vie de Maggie est un véritable tumulte. » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume, Limoges
« J’ai passé des moments fabuleux en compagnie de ces personnages. Le nouveau roman de Laurence Peyrin est une petite pépite. » Juliette Jeanroy, librairie Cultura, Reims
« Maggie, héroïne battante d’une histoire romantique comme on les aime ! » Béatrice Leroux, librairie Gibert Jeune, Paris

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Stephflo Posté le 17 Décembre 2021
    J’ai adoré ce roman. Le roman commence sur un air de Downtown Abbey: jeune veuve, juste après la seconde guerre mondiale, la jeune Maggie entre au service de la famille Lyon-Thorpe comme femme de chambre, elle dont l’héritage familial la prédisposait au féminisme et l’engagement social. Dans la deuxième partie on retrouve Maggie à New York où elle fait honneur à sa mère et sa grand-mère en travaillant comme assistante sociale auprès des classes défavorisées. Mais le destin de Maggie ne s’arrête pas là … La plume de Laurence Peyrin sert un magnifique personnage féminin, que la vie a malmenée. Elle est tiraillée entre l’éducation qu’elle a reçue de sa mère, son ambition et un amour passionnel et impossible. Les mots sont choisis, la plume agréable et le contexte de l’époque intéressant. Un régal jusqu’à la fin qui m’a arraché une larme.
  • Tvnlaurie Posté le 11 Novembre 2021
    L'aile des vierges, c'est l'étage destiné aux domestiques de Sheperd House. Car après la guerre il y a eu une pénurie d'hommes et les jeunes filles employées restaient vierges bien longtemps. Maggie va être employée dans cette demeure pour être femme de chambre, ou plutôt femme à tout faire. Suite à la mort de son mari elle a dû trouver un emploi pour pouvoir subvenir à ses besoins. Maggie est issue d'une famille de femmes au fort caractère et qui plus est,libres. Sa grand mère était une des premières suffragettes, sa mère était une faiseuse d'anges ( elle pratiquait l'avortement). Elle va œuvrer toute sa vie pour défendre les femmes, même lorsqu'elle devra quitter Sheperd House. Le livre comporte plusieurs parties, mais je ne les ai pas toutes appréciées, le moment de vie où Maggie travaille à Sheperd House était plutôt pas mal mais ensuite lorsqu'elle se retrouve en Amérique, là jai beaucoup moins aimé. Je ne sais pas si c'est le contexte, l'histoire ou les deux à la fois mais j'ai eu du mal à lire cette partie. 
  • Laura2RC Posté le 10 Novembre 2021
    Agréable lecture où nous suivons le parcours de Maggie qui toute sa vie va défendre ses idées féministes, humaines et sociales avec en chemin des rencontres amicales, amoureuses et le prix d'un Amour avec un grand A. Venez découvrir l'Angleterre des années 40 et le New York des années 50 au travers de son histoire.
  • OphelieC Posté le 4 Novembre 2021
    "L'Aile des vierges" est un concentré d'audace ! Réunissant les ingrédients classieux que l'on retrouve dans des histoires comme "Downton Abbey", Laurence Peyrin choisit pourtant de nous présenter une héroïne qui n'a pas froid aux yeux ! Tout le roman tient sur un paradoxe entre une féministe engagée, rebelle, courageuse et le métier avilissant de domestique dans une grande maison. Entre une jeune femme décidée à ne pas être soumise, mais qui offre son corps à un homme abusant quelque peu de son statut et de son emprise sur elle... Quoi qu'il en soit, Maggie Fuller demeure une femme à poigne, bien décidée à saisir toutes les occasions qui se présenteront à elle. Quitter son emploi, l'homme qu'elle aime, sa terre natale et son statut pour un autre homme ne lui fera pas peur. Pourtant, toute la problématique de ce roman est là : peut-on concilier le cœur et l'ambition ? Un roman totalement addictif, magistralement bien écrit, à la fois émouvant, passionnel et drôle, mettant en scène une héroïne comme il en existe trop rarement et que l'on aime instantanément ! Hâte de lire d'autres ouvrages de cette grande auteure ! Bravo !
  • Thalie4 Posté le 3 Novembre 2021
    Maggie Fuller est fille et petite fille de féministes engagées. Pourtant, malgré sa culture et son émancipation, à la mort de son époux elle se retrouve à travailler comme femme de chambre dans le manoir de Shepherd House. Son caractère bien trempé la fera vite remarquer, entre autre par Monsieur. Quel destin que celui de Maggie ! La transgression d'avoir séduit Monsieur pourrait lui faire grimper l'échelon social ou la jeter à terre. Son intelligence vive, son engagement féministe, sa détermination et sa franchise lui feront vivre de nombreux événements tout au long de sa vie. Elle vivra des tragédies et des bonheurs absolus. Toujours en lutte pour les autres, mais aussi contre elle-même, elle avance coûte que coûte. Moi qui n'aime habituellement pas les histoires d'amour me suis regalée. Plus que de l'amour, c'est de passion dont il est question ici. Celle qui donne des ailes, mais aussi celle qui brûle et détruit. Peut-on mélanger 2 mondes ou est-ce voué à l'échec et à la douleur ? Maggie est une femme de raison et de parole. Elle décide de sa vie comme elle l'entend, en tentant de faire les meilleurs choix pour elle et ceux qui l'entourent. Mais ne faudrait-il pas aussi parfois écouter son... Maggie Fuller est fille et petite fille de féministes engagées. Pourtant, malgré sa culture et son émancipation, à la mort de son époux elle se retrouve à travailler comme femme de chambre dans le manoir de Shepherd House. Son caractère bien trempé la fera vite remarquer, entre autre par Monsieur. Quel destin que celui de Maggie ! La transgression d'avoir séduit Monsieur pourrait lui faire grimper l'échelon social ou la jeter à terre. Son intelligence vive, son engagement féministe, sa détermination et sa franchise lui feront vivre de nombreux événements tout au long de sa vie. Elle vivra des tragédies et des bonheurs absolus. Toujours en lutte pour les autres, mais aussi contre elle-même, elle avance coûte que coûte. Moi qui n'aime habituellement pas les histoires d'amour me suis regalée. Plus que de l'amour, c'est de passion dont il est question ici. Celle qui donne des ailes, mais aussi celle qui brûle et détruit. Peut-on mélanger 2 mondes ou est-ce voué à l'échec et à la douleur ? Maggie est une femme de raison et de parole. Elle décide de sa vie comme elle l'entend, en tentant de faire les meilleurs choix pour elle et ceux qui l'entourent. Mais ne faudrait-il pas aussi parfois écouter son cœur et se laisser porter ? Ce roman est un tourbillon dont la passion s'échappe des pages pour vous captiver.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.