Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266252430
Code sériel : 16069
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Le Chant d'Achille

Christine AUCHE (Traducteur)
Date de parution : 02/04/2015
Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables.
Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au...
Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables.
Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.

« Impossible de lâcher ce livre. Toute la sauvagerie et le frisson de l'Antiquité. » Donna TARTT

« Éprise de ses personnages, l'auteure ramène à la vie les statues antiques. Et l'on sort de son livre avec une grande envie de se replonger dans Homère. » Le Monde

Cet ouvrage a reçu le Orange Prize for fiction
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266252430
Code sériel : 16069
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman aussi audacieux qu’ambitieux est, d’abord, un très beau chant d’amour porté par l’humble voix de Patrocle. Éprise de ses personnages et des textes où elle a puisé l’inspiration, l’auteure ramène à la vie les statues antiques. Et l’on sort de son livre avec une grande envie de se replonger dans Homère. » Le Monde
« Un roman d'apprentissage subtil et plein de fureur. » Alexandre Fillon, Lire
« Chez Madeline Miller règne une grâce singulière et ténue, entre frénésie politique et intimité de l'amour. » Télérama
« C'est un livre remarquablement bien écrit, bien traduit, qui donne à voir la Grèce antique, ses paysages, ses mythes, les mœurs de ses habitants. » Transfuge
« Impossible de lâcher ce livre. Toute la sauvagerie et le frisson de l'Antiquité. » Donna Tartt

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lou_rgd Posté le 14 Juin 2021
    Pour une passionnée d'histoire que je suis, j'ai adoré retrouvé dans ma lecture toutes les références historiques a la mythologie Grecque. J'ai adoré retrouver tous ces héros que l'on connait tous plus ou moins. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure qui nous transporte dans l'antiquité grecque. C'est une belle histoire, d'amour certes mais aussi de guerre. Je ne suis pas très romance, mais j'ai apprécié qu'on ne reste pas dans ce contexte, de la romance. Certaines décisions d'Achille m'ont exaspéré, mais c'est un personnage fort et important. Patrocle le vois comme la 8e merveille du monde, et j'avoue que ce côté m'a un peu dérangé, car toute la lecture se fait à travers ses yeux et parfois c'était presque trop. J'ai beaucoup aimé, je n'ai pas fini en PLS comme beaucoup mais ça m'a touché. Évidemment c'est une fin plutôt triste mais pas de quoi finir en pleure pendant 3h.
  • artemisia02 Posté le 9 Juin 2021
    J'ai lu l'Iliade et l'Odyssée il y a une bonne trentaine d'années et j'en garde un souvenir intéressant mais fastidieux. Et bien sûr, le film Troie qui s'en sortait pas trop mal avec Brad Pitt dans le rôle d'Achille entouré de très bons acteurs ( Priam, Briseis, Hector et bien d'autres). C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongée dans cette lecture passionnante. J'ai retrouvé beaucoup d'histoires sur la mythologie grecques que je connaissais ou pas, sur les origines des héros de la guerre de Troie. Le roman se concentre surtout sur la relation entre Achille et Patrocle depuis leur adolescence jusqu'à la fin à Troie. J'ai bien aimé en apprendre plus sur cette relation dans bien en amont de la guerre de Troie et juste après. L'auteure à une plume délicate, pertinente, un beau talent de conteuse. On ne s'ennuie pas une seconde entre l'action, les rebondissements et la mythologie grecque. J'espère que Circée me fera le même effet.
  • Symphonia2 Posté le 6 Juin 2021
    Après l’émouvant portrait de Circé, je me suis attaquée avec envie à ce roman qui nous raconte un autre récit mythologique. Celui, non pas d’un héros, mais d’un duo de héros, qui est encore une fois magnifiquement raconté, Achille et Patrocle. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce n’est pas simplement l’histoire d’Achille, « le meilleur guerrier de sa génération », qui est narrée. Comme avec Circé, l’autrice a une approche bien plus humaine – qui se révèle être bien différent du récit mythologique auquel on peut s’attendre. Madeline Miller nous fait connaître l’homme qu’est Achille avec les yeux et le coeur de Patrocle, son compagnon de toujours. C’est un point de vue qui nous permet d’appréhender le mythe bien différemment. Et franchement, vivre le récit à travers le personnage de Patrocle est le point fort de cette histoire. Patrocle, que je ne connaissais que de nom, que j’avais presque oublié, se révèle être tout aussi intéressant à suivre qu’Achille. L’autrice a su le rendre tellement touchant et puissant – non pas par la force brute, mais à sa manière. J’ai été surprise car Patrocle, qui ne semblait pas avoir l’étoffe d’un héros, se révèle être un homme... Après l’émouvant portrait de Circé, je me suis attaquée avec envie à ce roman qui nous raconte un autre récit mythologique. Celui, non pas d’un héros, mais d’un duo de héros, qui est encore une fois magnifiquement raconté, Achille et Patrocle. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce n’est pas simplement l’histoire d’Achille, « le meilleur guerrier de sa génération », qui est narrée. Comme avec Circé, l’autrice a une approche bien plus humaine – qui se révèle être bien différent du récit mythologique auquel on peut s’attendre. Madeline Miller nous fait connaître l’homme qu’est Achille avec les yeux et le coeur de Patrocle, son compagnon de toujours. C’est un point de vue qui nous permet d’appréhender le mythe bien différemment. Et franchement, vivre le récit à travers le personnage de Patrocle est le point fort de cette histoire. Patrocle, que je ne connaissais que de nom, que j’avais presque oublié, se révèle être tout aussi intéressant à suivre qu’Achille. L’autrice a su le rendre tellement touchant et puissant – non pas par la force brute, mais à sa manière. J’ai été surprise car Patrocle, qui ne semblait pas avoir l’étoffe d’un héros, se révèle être un homme bien plus courageux qu’il n’y paraissait. De plus, Madeline Miller lui donne une place extrêmement importante auprès d’Achille, un rôle bien plus essentiel. C’est d’ailleurs fascinant de voir évoluer la relation entre les deux hommes, que beaucoup de choses opposent, qui va finalement devenir très forte, et être la clé de beaucoup d’événements. Leur histoire est racontée avec subtilité et pudeur. C’est une belle histoire d’amour. J’ai également adoré le portrait d’Achille qui est splendide. L’autrice le décrit comme un homme brillant, solaire avec néanmoins quelques moments d’ombre. Les descriptions sont sublimes, à la fois réalistes et poétiques. On peut percevoir rien qu’en lisant sa demi-divinité. Il a un truc qui nous attire, tout comme il attire Patrocle d’ailleurs. Comme dans Circé, on navigue entre deux mondes, celui des hommes et celui des dieux qui ne semblent pas être si différents l’un de l’autre. Les deux ont leurs conflits, ce qui est d’ailleurs parfaitement représenté par la Guerre de Troie. Derrière la guerre entre Grecs et Troyens, se livre également une petit guerre entre dieux qui ont tous choisi un camp et qui font montre de ruses pour faire gagner leur camp. D’ailleurs, le récit de la guerre de Troie est superbe. J’avais déjà lu l’histoire dans l’Iliade mais même si ce n’était pas une surprise, j’ai pris un grand plaisir à me remémorer ce mythe et son lot de personnages variés. Le rusé Ulysse, d’ailleurs déjà aperçu dans Circé, Ajax le fort, Briséis et l’insupportable Agamemnon. Madeline Miller nous propose une réécriture belle et émouvante de ce mythe qui met en exergue une histoire d’amour, et qui brosse le portrait d’un homme sous-estimé, dont la personnalité ne semble pas, à première vue, être adéquate pour passer à la postérité. Un portait qui le met sur le même plan que son compagnon, un héros qui tient peut-être plus de l’humain que du dieu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Louna00 Posté le 6 Juin 2021
    Le chant d’Achille... J’ai acheté ce livre après avoir beaucoup entendu parler de lui en bien. Et je ne suis pas déçu ! Je m’attendais à ce que le narrateur de cette histoire soit Achille et j’ai donc été surprise qu’il s’agisse de Patrocle ! Cependant, c’est une très bonne idée de la par de l’auteure :) J’ai beaucoup aimé ce livre de part les émotions qu’il transmet ! J’ai été plongé immédiatement dedans et j’ai voyagé en même temps que nos deux protagonistes ! Leur amour/amitié m’a beaucoup touché et le personnage de Patrocle tout particulièrement :) Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre !
  • thichinh Posté le 5 Juin 2021
    J’ai vraiment adoré ce livre qui m’a donné envie de lire l’iliade pourtant dieu sait que je suis traumatisée par Homere a cause de mes années collège ! C’est un véritable coup de cœur, une de mes meilleures lectures de l’année pour le moment. La plume de Madeline Miller (ou de sa traduction…aucune idée) est très fluide, le livre est vraiment agréable à lire. Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, et j’étais toujours très heureuse de l’ouvrir.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.