Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266190022
Code sériel : 2124
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
Le garde du coeur
Date de parution : 03/09/2009
Éditeurs :
Pocket

Le garde du coeur

Date de parution : 03/09/2009

L'accident se produit de nuit, sur une route côtière de Santa Monica. Sans raison apparente, un jeune homme se jette sous les roues de la Jaguar de Dorothy Seymour, scénariste...

L'accident se produit de nuit, sur une route côtière de Santa Monica. Sans raison apparente, un jeune homme se jette sous les roues de la Jaguar de Dorothy Seymour, scénariste hollywoodienne, que conduit Paul, son amant et ami. Dorothy, qui a dépassé la quarantaine, est une femme libre, gaiement amorale...

L'accident se produit de nuit, sur une route côtière de Santa Monica. Sans raison apparente, un jeune homme se jette sous les roues de la Jaguar de Dorothy Seymour, scénariste hollywoodienne, que conduit Paul, son amant et ami. Dorothy, qui a dépassé la quarantaine, est une femme libre, gaiement amorale et sans illusions sur tous les plaisirs de la vie. Elle décide d'installer le jeune blessé chez elle. Cet étrange Lewis lui voue bientôt une adoration exclusive. Sous les yeux tolérants et étonnés de Paul, une relation amoureuse ambiguë naît entre ces deux êtres. Peu à peu, Dorothy laisse Lewis envahir agréablement sa vie. Mais la situation commence à se compliquer lorsque ce dernier, pris d'une sorte de folie protectrice, entend éliminer, par tous les moyens, tous ceux qui pourraient nuire à sa bienfaitrice…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266190022
Code sériel : 2124
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tristantristan Posté le 5 Juin 2022
    Ce livre, écrit en 1968 et publié chez Julliard est, conformément au style de l'auteur écrit avec beaucoup de finesse et d'humour. Comédie de moeurs entre une femme son amant et un beau gosse "psychiatrique". Il est particulièrement remarquable que Françoise Sagan y décrive un assassinat en tous points identiques à celui qui aura lieu quarante ans plus tard sur le tournage du film "Rust" en octobre 2021.
  • Prailie Posté le 19 Juillet 2021
    Je me félicite toujours un peu plus d’écouter et ré-écouter passionnément «Personnages en personne » , la belle émission de Charles Dantzig, sur France Culture. A la suite d’une de ces écoutes, j’ai d’abord eu envie de lire la biographie de Dorothy Parker, cette poétesse et novelliste américaine de la «Génération perdue » contemporaine des Fitzerald, Hemingway, et restée célèbre pour ses mots d’esprit, son humour acéré et mordant. Puis, dans la foulée, ce charmant petit roman de Sagan qui date de 1968, lui aussi plein d’humour désabusé, de propension à l’alcoolisme, d’amoralité assumée… Certes la Dorothy Seymour de Sagan n’est pas absolument calquée sur Dorothy Parker, la vraie. Elle n’est pas une « flapper » (garçonne) des années vingt, et moins encore une garce spirituelle, mais terriblement méchante , tout au contraire c’est une belle femme de 45 ans, scénariste à Hollywood, heureuse en amour comme sur le plan professionnel. Cependant la filiation paraît plus que certaine, en particulier dans l’hédonisme teinté de noir [« C’est drôle: peut-être faut-il, comme je l’ai toujours fait, haïr la vie dans le fond pour l’adorer sous toutes ses formes »] ou encore dans le tranchant des aphorismes [« Des galopins qui sentent... Je me félicite toujours un peu plus d’écouter et ré-écouter passionnément «Personnages en personne » , la belle émission de Charles Dantzig, sur France Culture. A la suite d’une de ces écoutes, j’ai d’abord eu envie de lire la biographie de Dorothy Parker, cette poétesse et novelliste américaine de la «Génération perdue » contemporaine des Fitzerald, Hemingway, et restée célèbre pour ses mots d’esprit, son humour acéré et mordant. Puis, dans la foulée, ce charmant petit roman de Sagan qui date de 1968, lui aussi plein d’humour désabusé, de propension à l’alcoolisme, d’amoralité assumée… Certes la Dorothy Seymour de Sagan n’est pas absolument calquée sur Dorothy Parker, la vraie. Elle n’est pas une « flapper » (garçonne) des années vingt, et moins encore une garce spirituelle, mais terriblement méchante , tout au contraire c’est une belle femme de 45 ans, scénariste à Hollywood, heureuse en amour comme sur le plan professionnel. Cependant la filiation paraît plus que certaine, en particulier dans l’hédonisme teinté de noir [« C’est drôle: peut-être faut-il, comme je l’ai toujours fait, haïr la vie dans le fond pour l’adorer sous toutes ses formes »] ou encore dans le tranchant des aphorismes [« Des galopins qui sentent encore le lait n’ont pas à se blottir dans les bras de dames qui sentent le scotch….. - C’est très astreignant , le bonheur, on ne peut pas plus s’y soustraire qu’à la neurasthénie. » ]. J’ai pris tant de plaisir à les rencontrer, les deux Dorothy, que je m’en vais de ce pas, je crois, relire La Femme fardée - cet autre petit roman qui me semble-t-il appartient lui aussi à la veine comique de Sagan , et dont je garde un si excellent , mais lointain, souvenir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Apikrus Posté le 1 Septembre 2020
    Après une carrière avortée d'actrice, Dorothy Seymour, âgée de quarante-cinq ans, est devenue scénariste. Un succès relatif lui permet de vivre à l'aise, et de profiter de la vie comme elle l'entend, notamment coucher avec les hommes dont elle a envie, ce que son statut de femme divorcée l'autorise à faire. Ce soir c'est Paul, représentant de diverses sociétés cinématographiques qui est au programme. Un malencontreux hasard change la donne : le beau Lewis fait irruption dans leur vies, et devient quelque peu encombrant. Dans un style agréable, Françoise Sagan campe parfaitement ses personnages et leur milieu social. Ce qui s'apparentait d'abord à une histoire à l'eau de rose prend peu à peu la tournure d'un récit d'humour noir. [masquer] L'intrigue rappelle finalement un peu celle de l'excellent film "Harry, un ami qui vous veut du bien", même si ce roman reste moins percutant et moins drôle.[/masquer] - - - - - trouvé (et remis) dans une boîte à livres - - - - -
  • ClemenceLebovic Posté le 10 Septembre 2018
    Le garde du cœur a tout du livre à part. Moins que La femme fardée qui est un livre exceptionnel dans l’œuvre de Sagan. Mais l'atmosphère de Hollywood et l'histoire nous transportent ailleurs que dans le Paris peuplé de personnages cruels et de leurs victimes. Ici, la victime en est à peine une. Et bien consentante. Françoise Sagan crée un huit clos émotionnel brillant, qui sort de ses habitudes, sans sortir de ses codes. Elle s'y réinventait flirtant avec sa zone de confort. Alors que certains de ses livres sont écrits comme en pilotage automatique, Le garde du cœur invente et se lit à toute vitesse.
  • ZeroJanvier79 Posté le 1 Septembre 2018
    Un roman court mais passionnant du début à la fin. Je l'ai dévoré en une journée.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Pocket

    Françoise Sagan, quarante ans de littérature

    Paru le 19 octobre dernier chez Plon, l'inédit de Françoise Sagan Les Quatre coins du cœur a fait grand bruit. De cette tonitruante actualité, propice à déchaîner les passions, celle que François Mauriac qualifiait de "charmant petit monstre" était coutumière, tout au long d'une carrière littéraire constitutive d'un précieux fonds "Sagan" chez Pocket.

    Lire l'article