Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264034823
Code sériel : 3231
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Le livre de Dina

Les limons vides

Luce HINSCH (Traducteur)
Date de parution : 19/09/2002

Sur les glaces sauvages de l’extrême Norvège, dans le clair de lune, une jeune femme trône en déesse obscure. Enfant recluse, responsable de l’accident qui emporta sa mère sous ses yeux, elle grandit loin de tous, poursuivie par le cri des ombres. Elle est Dina, Ève brûlante, éternelle indomptée qui...

Sur les glaces sauvages de l’extrême Norvège, dans le clair de lune, une jeune femme trône en déesse obscure. Enfant recluse, responsable de l’accident qui emporta sa mère sous ses yeux, elle grandit loin de tous, poursuivie par le cri des ombres. Elle est Dina, Ève brûlante, éternelle indomptée qui chevauche à travers vents et livre au monde sa litanie furieuse.

« Un long poème épique nourri de Bible et traversé par les bourrasques, tels les orages d’un Giono nordique. Un livre qui ferait un poète de n’importe quel lecteur et qui, la dernière page tournée, lui insuffle sa force et sa vérité. »
Ingrid Carlander, Le Monde diplomatique

 

Traduit du norvégien
par Luce HinschMartine Laval

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264034823
Code sériel : 3231
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Laissez-vous entraîner par la flamboyante Dina au coeur d’une Norvège aride. Loin d’être la seconde épouse soumise qu’on lui demande d’être, elle va imposer à son mari et ses beaux-fils son caractère volcanique… L’incroyable scène d’ouverture nous révèle les failles que cache cette attitude hostile. Superbe !
Aurélie Triboulot / Librairie L. Durance

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tvnlaurie Posté le 28 Mars 2021
    Nous Sommes en Norvège, dans un hiver froid et prononcé. On suit Dina, pendant son enfance. Fille unique, elle se sent seule, et part un matin, voulant s'amuser, prend la lessiveuse comme jeu et ébouillante sa mère. Suite à ça celle ci va décéder. Dina va se renfermer sur elle-même. Ne parlera plus et passera le plus clair de son temps seule dans sa chambre. Dans ce tome 1, nous est raconté l'enfance et le début de la vie de femme de Dina. Dans ce monde de solitude, ou elle n'a pas d'amis, ou les servantes la craignent. Mariée à 16 ans avec un homme de 48 ans, étant un esprit vif et indomptable, elle fait régner sa loi comme elle l'entend.  Mais qui est elle en réalité ?
  • ChristelleFouix Posté le 19 Novembre 2020
    Une claque littéraire comme j'aime en prendre ! Dina est une héroïne atypique à plus d'un titre ; sauvage et libre, elle incarne le féminisme sans le revendiquer, en étant simplement radicalement elle même malgré les conventions et la violence de l'époque. L'auteure nous plonge dans ce pays glacé et ces moeurs d'époque comme si nous y étions. L'écriture prend le temps de décrire les personnages sans jamais nous lasser. Un chef d'oeuvre !
  • Gaelle56100 Posté le 11 Novembre 2020
    L'histoire se déroule dans le nord de la Norvège au delà du cercle polaire. C'est l'histoire de Dina, qui jeune enfant devient responsable de la mort, pourtant accidentelle, de sa mère. Cette enfant grandit dans un environnement rude. Dina devient une jeune fille dont on sait ce qu'elle deviendra tant elle est indomptable. Devenue jeune adulte, Dina ne perdra jamais sa liberté. Très poétique, l'écriture d'Herbjørg Wassmo est riche dans ses descriptions. Excellent moment de lecture
  • maevedefrance Posté le 20 Septembre 2020
    Dina, une gamine du nord de la Norvège des années 30 du XIXe siècle, devient un chat sauvage indomptable après un traumatisme subi qui lui fera perdre la parole. Je ne vous dis ni lequel, ni les circonstances du drame (la 4e de couverture en dit d'ailleurs trop et reflète assez mal le contenu puisque Dina n'est pas une recluse) Elle vit avec son père, commissaire, veuf. Le père ne sait pas comment gérer sa fille qui n'en fait qu'à sa tête. La seule chose qu'il ne veut pas, qu'il ne supporte pas, ce sont les cris et les pleurs. Il n'a plus la capacité à les supporter - il y a une raison liée à ce que je ne peux vous révéler. C'est aussi un homme à femmes qui se remarie assez vite après le décès de son épouse, Hjertrud. Dagny, la second épouse, ne fait pas bon ménage avec cette petite sauvageonne, qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Le commissaire décide d'embaucher un percepteur, M. Lorch, qui apprendra à compter, à lire et à jouer de la musique à Dina. Un premier miracle se produit quand elle entend la musique, qui peut exprimer ce qu'elle... Dina, une gamine du nord de la Norvège des années 30 du XIXe siècle, devient un chat sauvage indomptable après un traumatisme subi qui lui fera perdre la parole. Je ne vous dis ni lequel, ni les circonstances du drame (la 4e de couverture en dit d'ailleurs trop et reflète assez mal le contenu puisque Dina n'est pas une recluse) Elle vit avec son père, commissaire, veuf. Le père ne sait pas comment gérer sa fille qui n'en fait qu'à sa tête. La seule chose qu'il ne veut pas, qu'il ne supporte pas, ce sont les cris et les pleurs. Il n'a plus la capacité à les supporter - il y a une raison liée à ce que je ne peux vous révéler. C'est aussi un homme à femmes qui se remarie assez vite après le décès de son épouse, Hjertrud. Dagny, la second épouse, ne fait pas bon ménage avec cette petite sauvageonne, qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Le commissaire décide d'embaucher un percepteur, M. Lorch, qui apprendra à compter, à lire et à jouer de la musique à Dina. Un premier miracle se produit quand elle entend la musique, qui peut exprimer ce qu'elle ne peut dire avec des mots. Et ce fait même lui fait recouvrer la parole. Si le commissaire souhaite le meilleur pour sa fille tout en ne sachant pas comment la gérer, il commet quand même quelque chose d'assez dingue : il cède à son ami Jacob, 48 ans, Dina, 16 ans, comme épouse. Le pauvre type ne sait pas ce qui l'attend ! C'est bien ce qui est cocasse dans cette histoire. Il y a quelques scènes croquignolettes... Herbjorg Wassmo nous dresse un portrait haut en couleur d'une gamine puis d'une jeune femme qui n'a pas de limites ! Non pas qu'elle soit une femme libre au sens où elle serait consciente de l'être, mais parce qu'elle est traumatisée, ce qui lui est arrivé la poursuit encore et toujours. C'est une vraie furie pétrie de douleur qui ne fait de cadeau à personne. Pas qu'elle soit méchante, mais elle n'a pas d'éducation. Elle ne connait pas les convenances de la vie en société. Il y a un côté naïf et spontané chez elle. En même temps, c'est quelqu'un de très intelligent. Un sacré caractère. Une sorte d'Atilla en jupon (quand elle en a un !). Partout où elle passe, l'herbe trépasse. Lol ! Dina sème la mort sans le vouloir. Le livre commence sur un accident de traineau et se termine là dessus. Elle découvre aussi des bizarreries dans les comptes de Jacob, alors que lui, gros bêta, n'a rien vu. Herbjorg Wassmo écrit sans s'encombrer de tabous. Il y a pas mal de scènes sulfureuses, cocasses voire drôles. Son récit galope comme un cheval indompté, à l'image de son héroïne. On ne s'ennuie pas 5 minutes. Un livre qui plaira à ceux qui aiment l'action.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CarolineCF Posté le 3 Mai 2020
    3 ans déjà que mes filles m'ont offert ce livre, commencé puis abandonné et repris enfin! Il faut dire que le début est déroutant puisqu'on entre par la fin! les personnages et particulièrement Dina s'imposent à nous par ce qu'ils font, ce qui les meut, les anime mais aussi ce qui les percute comme la mort. Une écriture énergique, qui va de l'avant, à l'image de Dina, femme-enfant que rien ne retient, qui s'autorise tout, à laquelle rien ne résiste. J'ai aimé ces personnages, Dina bien sûr, mais aussi Jacob, Mme Karen, M. Lorch, ces paysages du froid, de la nuit et du jour. Les maisons, les cérémonies, décrites en peu de mots mais si visuelles. J'ai hâte de me plonger dans les livres 2 et 3.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…