Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264076403
Code sériel : 5567
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Le Manoir d'Alderney - poche
Florence Bertrand (traduit par)
Date de parution : 20/08/2020
Éditeurs :
10/18

Le Manoir d'Alderney - poche

Florence Bertrand (traduit par)
Date de parution : 20/08/2020
À la veille de la Première Guerre mondiale, une simple affaire de détournements de fonds mène Daniel Pitt sur une dangereuse piste de conspiration.
Daniel Pitt défend un homme accusé de détournements de fonds et vol. Si tout accable ce dernier, et que Daniel lui-même doute de son client, le jeune avocat va rapidement découvrir une histoire complexe et meurtrière cachée derrière ces accusations. Une histoire qui pourrait bien prendre sa source dans un manoir perdu sur l’île d’Alderney…
 
EAN : 9782264076403
Code sériel : 5567
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CharlotteADAM Posté le 9 Janvier 2022
    J'adore les romans historiques d'Anne Perry, notamment ceux qui se déroulent dans l'Angleterre victorienne, mais je suis un peu déçue depuis que la série "Pitt" se concentre sur Daniel, le fils de Thomas et Charlotte Pitt. Bien sûr, c'est une suite logique avec les années qui défilent, cependant j'ai l'impression que les enquêtes manquent de profondeur, d'originalité et qu'elles cèdent à la facilité en reprenant les ingrédients qui ont fait le succès des premiers tomes. Je retrouve avec plaisir l'ambiance et les personnages récurrents (un petit regret toutefois : Charlotte, personnage clé de la série, est très effacée, voire absente). Le déroulement des événements me donne néanmoins une impression de déjà vu : les plaidoiries où le héros se trouve contraint de gagner du temps, est mis à mal par le magistrat, avant un retournement de situation presque miraculeux au final... Trop réchauffé à mon goût et déjà maintes fois utilisé (je pense à la série des William Monk, où les plaidoiries de Rathbone étaient autrement plus prenantes). Le début d'une idylle entre Daniel Pitt et Myriam fford Croft, évoqué depuis plusieurs tomes, n'évolue pas et traîne en longueur. Enfin, le manoir d'Alderney, qui prêt son nom au titre, est finalement absent des... J'adore les romans historiques d'Anne Perry, notamment ceux qui se déroulent dans l'Angleterre victorienne, mais je suis un peu déçue depuis que la série "Pitt" se concentre sur Daniel, le fils de Thomas et Charlotte Pitt. Bien sûr, c'est une suite logique avec les années qui défilent, cependant j'ai l'impression que les enquêtes manquent de profondeur, d'originalité et qu'elles cèdent à la facilité en reprenant les ingrédients qui ont fait le succès des premiers tomes. Je retrouve avec plaisir l'ambiance et les personnages récurrents (un petit regret toutefois : Charlotte, personnage clé de la série, est très effacée, voire absente). Le déroulement des événements me donne néanmoins une impression de déjà vu : les plaidoiries où le héros se trouve contraint de gagner du temps, est mis à mal par le magistrat, avant un retournement de situation presque miraculeux au final... Trop réchauffé à mon goût et déjà maintes fois utilisé (je pense à la série des William Monk, où les plaidoiries de Rathbone étaient autrement plus prenantes). Le début d'une idylle entre Daniel Pitt et Myriam fford Croft, évoqué depuis plusieurs tomes, n'évolue pas et traîne en longueur. Enfin, le manoir d'Alderney, qui prêt son nom au titre, est finalement absent des trois premiers quarts du roman, même si on comprend à la fin le rôle important qu'il a joué dans l'affaire. En résumé, des sentiments mitigés pour ce nouvel opus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Magali_Belgique Posté le 12 Septembre 2021
    Que dire si ce n'est quelle bouffée de nostalgie...Retrouver Daniel et Jemima adultes, cette dernière mariée et maman...J'ai l'impression d'avoir pris 15 ans en un roman. Un peu triste que Charlotte soit si peu présente, mais je comprends bien sûr le concept, et nos héros anciens ne sont pas si loin...Concernant l'histoire en tant que telle, elle est digne d'Anne Perry, la trame, la psychologie, l'ambiance, le rythme, rien n'a changé, et c'est tant mieux pour les fans ! J'attends avec un impatience la suite des enquêtes de Daniel, mais il n'est pas dit que je ne me replongerai pas dans son enfance de temps en temps :-)
  • Selket Posté le 1 Juillet 2021
    Jemima Pitt et toute sa famille arrive à Londres. Patrick, son époux, entretient Daniel au sujet d'un ressortissant anglais suspecté d'agression en Amérique et lui demande son aide. Daniel, aidé de Miriam, vont chercher à connaître la vérité et se confronteront aux secrets diplomatiques, à la Haute trahison et aux espions. Un bon roman même si l'intrigue est un peu improbable.
  • danielehorellou Posté le 26 Mai 2021
    Ce livre est très intéressant et aussi passionnant que tous les autres, ce qui est intéressant c’est que nous voyant l’évolution de la famille Pitt, j’ai beaucoup aimé l’intrigue et la façon dont elle est résolue, j’aime aussi l’époque où se déroule cette intrigue.
  • MARTINE300645 Posté le 12 Février 2020
    Anne PERRY née à Londres est considérée dans de nombreux pays comme la reine du polar victorien. Concernant ce roman et n'ayant lu que celui-ci, je trouve cette remarque un peu exagérée. Certes l'histoire est prenante : on la suit avec intérêt sans jamais s'ennuyer mais le suspens n'est pas présent, aucun fait majeur ne vient troubler, ni nous angoisser. Mais la lecture reste agréable et l'histoire intéressante et bien menée.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…