Lisez! icon: Search engine
Le Sympathisant
Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 16/08/2018
Éditeurs :
10/18

Le Sympathisant

Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 16/08/2018
Avril 1975, Saïgon est en plein chaos. À l’abri d’une villa, entre deux whiskies, un général de l’armée du Sud Vietnam et son capitaine dressent la liste de ceux qui... Avril 1975, Saïgon est en plein chaos. À l’abri d’une villa, entre deux whiskies, un général de l’armée du Sud Vietnam et son capitaine dressent la liste de ceux qui pourront quitter le pays par les derniers avions. Mais ce que le général ignore, c’est que son capitaine est un... Avril 1975, Saïgon est en plein chaos. À l’abri d’une villa, entre deux whiskies, un général de l’armée du Sud Vietnam et son capitaine dressent la liste de ceux qui pourront quitter le pays par les derniers avions. Mais ce que le général ignore, c’est que son capitaine est un agent double au service des communistes. Arrivé en Californie, tandis que le général et ses compatriotes exilés tentent de recréer un petit bout de Vietnam sous le soleil de L.A., notre homme observe et rend des comptes dans des lettres codées à son meilleur ami resté au pays. Dans ce microcosme où chacun soupçonne l’autre, notre homme lutte pour ne pas dévoiler sa véritable identité, parfois au prix de décisions aux conséquences dramatiques. Et face à cette femme dont il pourrait bien être amoureux, sa loyauté vacille…

« Un point de vue inédit sur la guerre du Viêtnam. Un roman d’espionnage féroce, drôle et profondément ambivalent. »
Marguerite Baux – ELLE

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Clément Baude
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264072948
Code sériel : 5373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264072948
Code sériel : 5373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lusibilit 16/09/2023
    De la chute de Saïgon à la tristesse de l'émigration californienne, de la jungle des Philippines à celle du Viêtnam, c'est une aventure ambiguë qui est magistralement racontée par Viet Thanh Nguyen. La duplicité du personnage fait écho à sa dualité intérieure, à la mesquinerie des regards posés sur lui, à l'hypocrisie des manuels révolutionnaires, contre-révolutionnaires, et de leurs auteurs. C'est un roman stupéfiant par son ampleur et par sa profondeur. L'auteur a obtenu le Pulitzer et son traducteur un prix pour la qualité de son travail, ce qui ne m'étonne pas vu le nombre de passages que j'ai marqués. Ironie et satire, élégies, constats doux-amers, descriptions chirurgicales...À la fin de la phrase, il touche.
  • Yasei 28/07/2023
    Un roman profond et engagé Le sympathisant raconte la confession complexe d'un agent communiste infiltré durant la guerre du Vietnam, celui-ci nous livre son histoire, ses états d'âme et les horreurs dont il a été coupable ou témoin. Sans ménagement. En dépit de quelques longueurs, j'ai beaucoup aimé ce roman qui aborde le thème de la guerre du Vietnam, l'auteur ne prend pas position à travers l'histoire qu'il propose, car personne n'est épargné entre les Américains, les réfugiés du sud et les communistes. Aussi, j'ai apprécié le ton donné au protagoniste, entre humour et sarcasme. Ce qui ressort tout au long de cette lecture, c'est une réflexion sur la dualité - le rôle de taupe exacerbant le tout -, le bien et le mal, la position de bourreau et de victime, le dilemme moral aussi. La fin est oppressante, et on ne sait plus très bien si on doit réfléchir sur les raisons de cette guerre ou si on doit seulement s'apitoyer sur le destin de ces hommes peu importe la cause qu'ils défendent. La guerre est un gâchis humain… C'est un roman remarquable que je vous conseille sans hésitation.
  • tymo 23/06/2023
    Le sympathisant est un livre superbement bien écrit. Cependant, la vision beaucoup trop américaine de l’auteur n’a pas réussi à me donner l’illusion de lire la confession d’un agent double communiste. Le dynamisme de la narration tient tout au long de la lecture, mais tombe parfois dans la caricature d’un film d’action américain.
  • Simplementfab 15/05/2023
    Conseillé par ma libraire, je suis entré dans ce livre sans trop savoir à quoi je m'attaquais. On va suivre ici le narrateur, Vietnamien au service du nord communiste mais opérant comme espion auprès d'un général du sud et donc allié des américains. L'histoire commence en 1975, l'année de la prise de Saigon (qui deviendra alors Ho Chi Minh ville) par les communistes et la fuite non seulement des américains mais également des nombreux vietnamiens qui leurs ont fait confiance et qui savaient très bien quel seraient leurs sorts lorsque les communistes leurs mettraient la main dessus. Nombreuses sont les images d'archives montrant des foules de vietnamiens aux grilles des ambassades et priant pour qu'on les aide à fuir, les nombreuses fuites ou tentatives de fuites de Saigon et à plus proprement parlé du Vietnam on été terribles et sont magistralement retranscrites dans ce roman. Mais ce n'est là que le début de l'histoire, on suit ensuite le narrateur qui s'installe et commence une nouvelle vie aux Etats-Unis auprès du général, mais toujours au service du Vietnam communiste. Je m'arrête la pour l'histoire, il se passe de très nombreuses choses dans ce livre de 550 pages (éditions 10/18) et de très nombreux thèmes sont abordés tels évidement la guerre du Vietnam, les boat people, la difficile intégration des Vietnamiens aux E.U, le racisme (majoritairement anti vietnamiens/asiatiques), le clivage est-ouest, le mal du pays et bien d'autres encore. Le narrateur (ce roman est une fiction, bien qu'inspiré de nombreux faits réels. On pourrait je pense le qualifier de roman historique) nous décrit son histoire de façon passionnante, acerbe et bourrée d'humour cynique, le narrateur n'étant tendre avec personne et sans doute à juste titre. C'est donc souvent cruel, souvent drôle, mouvementé et toujours prenant. On en apprend beaucoup sur les rivalités nord-sud (communistes/capitalistes) qui ont ravagé le Vietnam durant 20 ans (1955-1975 si on se concentre uniquement sur la guerre avec les américains) et surtout sur les suites des cette guerre qui ne s'est malheureusement pas arrêtée à la prise de Saigon pour le peuple vietnamien. Il y est également fait allusion à la guerre entre le Vietnam et le Cambodge alors dominé par les Khmers rouges de Pol Pot et les relations difficiles avec le Laos. Bref, ce roman est donc très riche en évènements et thèmes abordés et et écrit avec beaucoup de talent pat Viet Thanh Nguyen. Un petit bémol qui n'a rien à voir avec l'histoire, mais pour une raison qui m'échappe les dialogues ne sont pas marqués par des tirets comme c'est habituellement le cas, il y a simplement un décalage, ce qui rend parfois difficile de savoir si quelqu'un parle ou si on suit la pensée du narrateur. Mais rien de vraiment gênant, c'est juste suffisamment atypique pour le signaler. Je recommande fortement cette lecture et remercie ma libraire de me l'avoir conseillé. Conseillé par ma libraire, je suis entré dans ce livre sans trop savoir à quoi je m'attaquais. On va suivre ici le narrateur, Vietnamien au service du nord communiste mais opérant comme espion auprès d'un général du sud et donc allié des américains. L'histoire commence en 1975, l'année de la prise de Saigon (qui deviendra alors Ho Chi Minh ville) par les communistes et la fuite non seulement des américains mais également des nombreux vietnamiens qui leurs ont fait confiance et qui savaient très bien quel seraient leurs sorts lorsque les communistes leurs mettraient la main dessus. Nombreuses sont les images d'archives montrant des foules de vietnamiens aux grilles des ambassades et priant pour qu'on les aide à fuir, les nombreuses fuites ou tentatives de fuites de Saigon et à plus proprement parlé du Vietnam on été terribles et sont magistralement retranscrites dans ce roman. Mais ce n'est là que le début de l'histoire, on suit ensuite le narrateur qui s'installe et commence une nouvelle vie aux Etats-Unis auprès du général, mais toujours au service du Vietnam communiste. Je m'arrête la pour l'histoire, il se passe de très nombreuses choses dans ce livre de 550 pages (éditions 10/18) et de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • nostromos 16/04/2023
    Le film va bientôt sortir, je fais donc une petite critique de ce chouette livre. Les tribulations d'un espion communiste infiltré dans l'armée sud-vietnamienne au moment où Saïgon tombe et que tout le monde se précipite vers les derniers hélicoptères pour fuir les hordes rouges qui déferlent. C'est le point de départ peu banal de cet excellent bouquin, Prix Pulitzer 2016 pour la fiction. Écrit à la première personne, le récit est une confession (au sens stalinien du terme!), par laquelle ce capitaine évoque son évasion du Vietnam, sa vie de réfugié, et les basses œuvres qu'il est obligé d'accomplir pour le compte de militaires revanchards, réfugiés comme lui à Los Angeles, et bien décidés à continuer cette guerre perdue. Notre héros, fidèle à la cause communiste, va se retrouver à jouer un double jeu parfois amusant, souvent sinistre. Réfugié apparemment modèle, il analyse l'Amérique des années 70 avec ses travers, ses films et son épouvantable optimisme , et se retrouvera à jouer un rôle dans une super-production hollywoodienne qui ressemble beaucoup à un "Apocalypse Now" . Le tournage du film, un morceau de bravoure du livre, n'est pas sans rappeler aussi le rôle de Hollywood dans la schizophrénie galopante et orchestrée de l' Amérique vaincue. Le mélange des genres, entre espionnage, analyse sociologique, et satyre de l'Amérique post-Vietnam fonctionne à fond. Entre meurtres peu glorieux , politiciens véreux, mercenaires en attente de retour au combat et CIA aux manettes, la partie politique du livre est intéressante. Mais ce qui frappe le plus c'est le parcours personnel de notre héros, un être qui attribue à sa naissance ambiguë (mère vietnamienne, père français) sa propre inclination à la sympathie, cette capacité de comprendre l'autre, son ami comme son ennemi, et qui fait de la dualité duplicité/ fidélité le rythme même de sa vie. Ce livre se lirait presque comme une comédie, mais dans les derniers chapitres, la résolution du conflit interne chez ce sympathisant infiltré / exfiltré, vire à l'horreur, et la lecture devient alors beaucoup moins légère... . La prose de ce bouquin est tout simplement superbe, un niveau de langue soutenu très au-dessus de beaucoup de livres US que j'ai lus récemment. Cet auteur a clairement avalé un thésaurus et son sens de la formule est étonnant (j'ai rempli un carnet à vouloir noter certaines d'entres elles) . J'espère que la version française lui est fidèle. Que le héros soit cultivé et presque raffiné ne gâche rien . Quoiqu'il en soit, malgré un scénario un peu alambiqué, et un ascenseur émotionnel inattendu, ce bouquin est tout fait passionnant. Une belle réussite, que je vous recommande, guys et guyzettes!Le film va bientôt sortir, je fais donc une petite critique de ce chouette livre. Les tribulations d'un espion communiste infiltré dans l'armée sud-vietnamienne au moment où Saïgon tombe et que tout le monde se précipite vers les derniers hélicoptères pour fuir les hordes rouges qui déferlent. C'est le point de départ peu banal de cet excellent bouquin, Prix Pulitzer 2016 pour la fiction. Écrit à la première personne, le récit est une confession (au sens stalinien du terme!), par laquelle ce capitaine évoque son évasion du Vietnam, sa vie de réfugié, et les basses œuvres qu'il est obligé d'accomplir pour le compte de militaires revanchards, réfugiés comme lui à Los Angeles, et bien décidés à continuer cette guerre perdue. Notre héros, fidèle à la cause communiste, va se retrouver à jouer un double jeu parfois amusant, souvent sinistre. Réfugié apparemment modèle, il analyse l'Amérique des années 70 avec ses travers, ses films et son épouvantable optimisme , et se retrouvera à jouer un rôle dans une super-production hollywoodienne qui ressemble beaucoup à un "Apocalypse Now" . Le tournage du film, un morceau de bravoure du livre, n'est pas sans rappeler aussi le rôle de Hollywood dans la schizophrénie...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    26 livres pour barouder cet été

    Envie de barouder.. depuis votre canapé cet été ? Partez sur les routes d'Europe et d'Asie avec ces 26 livres des Editions 10/18 ! Roman d'espionnage au Vietnam ; enquête policière en Finlande ou roman historique en Turquie... c'est parti !

    Lire l'article