RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'énigme des Blancs-Manteaux

            10/18
            EAN : 9782264031778
            Code sériel : 3260
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            L'énigme des Blancs-Manteaux

            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 15/03/2001

            « 1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire. Meurtres, vols, corruption : secondé par l'inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu...

            « 1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire. Meurtres, vols, corruption : secondé par l'inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu les fils de cette enquête, qui touche de près le roi et la Pompadour... »

                Françoise Presles, La Vie

            « Un nouveau Maigret est né : Nicolas Le Floch. [...] Jean-François Parot, qui a conçu cette série de polars historiques, connaît admirablement le Paris du XVIIIe siècle ainsi que les procédures judiciaires de l'Ancien Régime. »

                Évelyne Lever, Madame Figaro

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264031778
            Code sériel : 3260
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Crazynath Posté le 25 Mars 2019
              L’énigme des blancs manteaux est le premier tome des aventures de Nicolas Le Floch, commissaire au Chatelet. Dans ce premier tome, qui plante un peu le décor de l’univers de ce héros récurrent de Jean-François Parot, nous allons vraiment assister aux débuts de la carrière de Nicolas Le Floch. Jeune breton à l’ascendance inconnue (c’est un enfant abandonné), Le Floch arrive à Paris en 1761 avec une lettre de recommandation l’introduisant chez monsieur de Sartine qui est à l’époque le lieutenant général de police. Ce dernier va lui permettre de faire ses débuts dans ce milieu. Et notre jeune breton va mettre toute sa bonne volonté pour progresser dans une police qui est encore loin de ressembler à ce qu’elle va devenir de nos jours. Il va aussi apprendre à évoluer dans un Paris grouillant de monde, un Paris hétéroclite ou il va devoir prendre sa place. Jean-François Parot est un merveilleux raconteur d’histoire et ses descriptions de cette période sont tout simplement géniales. On entend, on voit, on hume (important l’odorat à cette période) grâce à ses talents de conteur. Et je ne parle même pas des pauses gastronomiques qu’il sait décrire à merveille. On sent aussi qu’il maitrise parfaitement le... L’énigme des blancs manteaux est le premier tome des aventures de Nicolas Le Floch, commissaire au Chatelet. Dans ce premier tome, qui plante un peu le décor de l’univers de ce héros récurrent de Jean-François Parot, nous allons vraiment assister aux débuts de la carrière de Nicolas Le Floch. Jeune breton à l’ascendance inconnue (c’est un enfant abandonné), Le Floch arrive à Paris en 1761 avec une lettre de recommandation l’introduisant chez monsieur de Sartine qui est à l’époque le lieutenant général de police. Ce dernier va lui permettre de faire ses débuts dans ce milieu. Et notre jeune breton va mettre toute sa bonne volonté pour progresser dans une police qui est encore loin de ressembler à ce qu’elle va devenir de nos jours. Il va aussi apprendre à évoluer dans un Paris grouillant de monde, un Paris hétéroclite ou il va devoir prendre sa place. Jean-François Parot est un merveilleux raconteur d’histoire et ses descriptions de cette période sont tout simplement géniales. On entend, on voit, on hume (important l’odorat à cette période) grâce à ses talents de conteur. Et je ne parle même pas des pauses gastronomiques qu’il sait décrire à merveille. On sent aussi qu’il maitrise parfaitement le contexte historique et qu’il s’est fort bien documenté sur cette période. C’est dans cet univers-là qu’il fait évoluer son héros. Nicolas va bientôt être chargé par Sartine d’enquêter sur la récente disparition de son supérieur, le commissaire Lardin. Son enquête va le mener bien plus loin qu’il ne l’imaginait avec des répercussions qui risquent d’être inquiétantes pour la bonne marche du royaume. C’est aussi dans ce tome que l’on fait la connaissance d’une galerie de personnages tous plus intéressants et attachants que les autres. Certains vont d’ailleurs devenir des proches de Le Floch et on aura plaisir à les retrouver tout au long de ses aventures dans les tomes suivants… Challenge Pyramide IV Challenge Séries 2019
              Lire la suite
              En lire moins
            • isallysun Posté le 2 Février 2019
              Je crois que ce titre est tombé dans ceux bien écrits mais dans lequel il manque la petite étincelle qui fait la connection entre le lecteur et l'histoire, et je crois qu'il s'agit bien de l'"histoire" en soit, ce qui fait que je lirai d'autres intrigues puisque le style m'a plu.
            • Phoenicia Posté le 16 Novembre 2018
              Appréciant vivement la collection Grands détectives de 10-18, je découvre Nicolas Le Floch dans ce premier opus. Nicolas Le Floch a le mérite de nous emmener dans le Paris de Louis XV, une époque que je connais peu ( c'est vrai qu'on a tendance à saper le XVe, entre Louis XIV et Louis XVI). Parot nous fait découvrir un Paris bien sombre : jeu, débauche, vol, etc. Nicolas Le Floch fait ses premières armes dans des meurtres sordides, un complot bien mystérieux et une affaire d'Etat. J'ai apprécié le fait que ce 1er opus nous offre la construction de l'enquêteur : son arrivée à Paris, sa formation sur le tas mais aussi ses origines. Pour les meurtres, difficile de suivre... J'avoue que l'auteur m'a un peu perdue par endroit, ce qui lui coûte une étoile. En revanche j'ai vivement apprécié la découverte concernant le secret d'Etat ainsi que l'épilogue. Pour finir, l'auteur a réussi à me faire saliver. Je le sens très versé dans la cuisine du XVIIIe s, vu le nombre de passage dédié aux différentes recettes... A la fermeture du livre, je me tâte encore... Vais-je lire le tome 2 ou rester sur le tome 1? Challenge... Appréciant vivement la collection Grands détectives de 10-18, je découvre Nicolas Le Floch dans ce premier opus. Nicolas Le Floch a le mérite de nous emmener dans le Paris de Louis XV, une époque que je connais peu ( c'est vrai qu'on a tendance à saper le XVe, entre Louis XIV et Louis XVI). Parot nous fait découvrir un Paris bien sombre : jeu, débauche, vol, etc. Nicolas Le Floch fait ses premières armes dans des meurtres sordides, un complot bien mystérieux et une affaire d'Etat. J'ai apprécié le fait que ce 1er opus nous offre la construction de l'enquêteur : son arrivée à Paris, sa formation sur le tas mais aussi ses origines. Pour les meurtres, difficile de suivre... J'avoue que l'auteur m'a un peu perdue par endroit, ce qui lui coûte une étoile. En revanche j'ai vivement apprécié la découverte concernant le secret d'Etat ainsi que l'épilogue. Pour finir, l'auteur a réussi à me faire saliver. Je le sens très versé dans la cuisine du XVIIIe s, vu le nombre de passage dédié aux différentes recettes... A la fermeture du livre, je me tâte encore... Vais-je lire le tome 2 ou rester sur le tome 1? Challenge Le Tour du scrabble en 80 jours Challenge Les Détectives littéraires Challenge Mauvais Genres Challenge Monopoly
              Lire la suite
              En lire moins
            • cassie56 Posté le 3 Octobre 2018
              Ma réticence n'a rien à voir avec la qualité de la plume ou de l'intrigue, qui sont certaines! Je ne nie pas le talent de l'auteur. Cependant, je n'ai pas vraiment réussi à accrocher. Mes réserves sont apparues très tôt. Nicolas est un jeune provincial, débarquant de sa Bretagne, assez naïf au départ, qui se voit confier une mission d'importance et dont il s’acquitte avec efficacité. J'ai trouvé que son caractère changeait trop brutalement, je n'y ai pas vu de nuances et je l'ai trouvé traité de façon superficielle. Certains passages m'ont limite donnée la nausée, notamment la description de la torture de celui qui avait tenté de poignardé Louis XV. La description de Paris, des habitants, des mœurs, est très bien rendue selon moi, on s'y croyait vraiment. En bref: une lecture en demi-teinte pour moi, je ne pense pas lire la suite. Je suis incurable, je préfère les polars anglais!
            • AnitaMillot Posté le 5 Septembre 2018
              Le jeune Nicolas Le Floch, recommandé par son parrain le Marquis Louis de Ranreuil, quitte la Bretagne pour Paris où il entre au service de M. de Sartine, chef de la police du roi Louis XV. Logé provisoirement chez le commissaire Guillaume Lardin, Nicolas Le Floch sera immédiatement plongé au coeur d’une enquête, après la disparition mystérieuse de son hôte. Il devra faire face à des complots qui mettront sa vie en péril mais pourra compter sur la fidélité de son subalterne, l’inspecteur de police Pierre Bourdeau. Le premier volet des aventures de Nicolas Le Floch est un délice, l’écriture sans prétention est toutefois bien agréable, les détails de l’époque sont truculents (ainsi, nous découvrons le bourreau Charles Henri Sanson reconverti pour l’occasion en médecin-légiste). Une expérience positive qui donne vraiment envie de se lancer dans la lecture des suivants !
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.