Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264031778
Code sériel : 3260
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

L'énigme des Blancs-Manteaux

Collection : Grands Détectives
Date de parution : 15/03/2001

« 1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire. Meurtres, vols, corruption : secondé par l'inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu...

« 1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire. Meurtres, vols, corruption : secondé par l'inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu les fils de cette enquête, qui touche de près le roi et la Pompadour... »

      Françoise Presles, La Vie

« Un nouveau Maigret est né : Nicolas Le Floch. [...] Jean-François Parot, qui a conçu cette série de polars historiques, connaît admirablement le Paris du XVIIIe siècle ainsi que les procédures judiciaires de l'Ancien Régime. »

      Évelyne Lever, Madame Figaro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264031778
Code sériel : 3260
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nadiouchka Posté le 26 Mai 2020
    Et encore une critique qui attendait sa publication ! Bien sagement rangé, ce livre de Jean-François Parot, « L'énigme des Bancs-Manteaux », le premier tome d'une série où le héros est Nicolas le Floch. D'abord l'auteur : Jean-François Parot est né à Paris en 1946 et décédé en 2018, à Massillac. Il a oeuvré aussi bien en tant que diplomate qu'écrivain. Il a ainsi été ambassadeur de France en Guinée-Bissau et a également été l'auteur des Enquêtes de Nicolas le Floch, toute une série de romans policiers, au XVIIIe siècle, ayant lieu à Paris. A présent, cette histoire : Nous sommes en 1761. Nicolas le Floch part de sa Bretagne natale pour servir M. de Sartine (qui dirige les affaires secrètes de Louis XV (j'ai presque envie de dire « les renseignements généraux » mais restons à cette époque…). Le Breton Nicolas va devenir commissaire au Châtelet et le lecteur suit le début de sa carrière : « Je dois vous prévenir d'une autre disparition. Le commissaire Lardin n'a pas été revu depuis vendredi soir. (…) La réponse de Secmagus fut simple et surprenante. Cela devait arriver. La plume de Bourdeau se mit à crisser de plus belle. - Que voulez-vous dire ? - Que Lardin, à force de mépriser le genre humain, devait s'attirer des ennuis. » Ainsi,... Et encore une critique qui attendait sa publication ! Bien sagement rangé, ce livre de Jean-François Parot, « L'énigme des Bancs-Manteaux », le premier tome d'une série où le héros est Nicolas le Floch. D'abord l'auteur : Jean-François Parot est né à Paris en 1946 et décédé en 2018, à Massillac. Il a oeuvré aussi bien en tant que diplomate qu'écrivain. Il a ainsi été ambassadeur de France en Guinée-Bissau et a également été l'auteur des Enquêtes de Nicolas le Floch, toute une série de romans policiers, au XVIIIe siècle, ayant lieu à Paris. A présent, cette histoire : Nous sommes en 1761. Nicolas le Floch part de sa Bretagne natale pour servir M. de Sartine (qui dirige les affaires secrètes de Louis XV (j'ai presque envie de dire « les renseignements généraux » mais restons à cette époque…). Le Breton Nicolas va devenir commissaire au Châtelet et le lecteur suit le début de sa carrière : « Je dois vous prévenir d'une autre disparition. Le commissaire Lardin n'a pas été revu depuis vendredi soir. (…) La réponse de Secmagus fut simple et surprenante. Cela devait arriver. La plume de Bourdeau se mit à crisser de plus belle. - Que voulez-vous dire ? - Que Lardin, à force de mépriser le genre humain, devait s'attirer des ennuis. » Ainsi, l'enquête sur cette disparition de Lardin est confiée à notre jeune Nicolas le Floch et cela ne va pas être de tout repos car on voit de la cruauté – des crimes – de la débauche – des vols – de la corruption, etc … tout ce qui fait un bon roman policier. Mais on trouve également un côté historique. Notre héros va rapidement « prendre du galon » dans cette affaire qui touche de près le roi Louis XV ainsi que Mme de Pompadour. L'auteur nous fait revivre l'atmosphère de ce Paris du XVIIIe siècle avec ses rues et les passants. En toile de fond, c'est un Paris surprenant de réalisme où le milieu policier est truffé de « mouches » (ceux que l'on nomme à présent, « des indics »). L'auteur ne manque pas de nous donner des détails et restitue la magie du contexte. Ainsi, pour son premier roman, Jean-François Parot arrive à mêler habilement le passé avec le présent de Nicolas le Floch et c'est une belle réussite. Celle-ci a engendré des suites, que j'ai lues également, avec un plaisir toujours égal et je ne manquerai pas d'en publier des critiques (à présent je garde cela à l'esprit).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Under_the_Moon Posté le 30 Décembre 2019
    A cause ou grâce à l'adaptation de cette série par France Télévision, j'étais curieuse de tester "le script original". L'histoire est bien menée, bien écrite, les personnages attachants et l'arrière-plan historique est instructif. Mais je ne peux pas dire que j'ai été totalement conquise non plus par ce roman qui n'a rien de mauvais, ou contraire, mais que je n'ai pas trouvé mémorable non plus. Il faudra peut-être retenter l'expérience avec un autre roman de cette série. Challenge multi-défis 2019
  • valdemosa38 Posté le 22 Décembre 2019
    Bien écrit, très bien documenté sur les mœurs de l'époque, une connaissance de Paris étonnante, ce livre est un bon polar, dans un langage un peu précieux ( avec un lexique en fin de livre très utile). J'ai passé un agréable moment entre deux lectures un peu plus pointue, c'est une pause bien douce.
  • peneloppe277 Posté le 20 Octobre 2019
    Un commissaire singulier sous Louis XV Premier volet d'une série qui explore le Paris du 18 ème siècle a travers des énigmes policières extraordinaires menées tambour battant par un Nicholas le Floch qui se situe entre le commissaire Maigret et Arsene Lupin... L'occasion nous ait également donnée de plonger au cœur d'une société où le chant du cygne se profile a l'horizon avec précision, clarté et efficacité... Enfin notons que le héros de ces livres laisse une large place aux personnages secondaires; le tout finement agencé...
  • PtitVincent Posté le 8 Octobre 2019
    Orphelin, Nicolas Le Floch est éduqué par le chanoine François Le Floch et grâce à son parrain, le marquis Louis de Ranreuil, est envoyé à Paris sous les ordres de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV et créateur de la police française. Après un an d’apprentissage, son chef le charge d’une enquête sur la disparition du commissaire Lardin chez qui justement il était hébergé (et chargé de surveiller par la même occasion). Si Le Floch comprend rapidement pourquoi il est désigné pour cette enquête si prématurément, il se retrouve mêlé à une affaire d’État pouvant compromettre le roi et la Pompadour. Et pourtant c’est dans les bas-fonds de la ville, entre bordels et tripots de bas étage que le jeune enquêteur va devoir évoluer pour trouver l’origine de l’affaire. Et quid de l’attitude des proches du commissaire qui ne semblent pas particulièrement marqués par sa disparition, sa veuve en premier lieu ? Première enquête de Nicolas Le Floch, ce roman nous fait découvrir le Paris du XVIIIe siècle, des hauts lieux du pouvoir aux ruelles malfamées et sales de la capitale. Une enquête certes classique mais bien enlevée, une période historique à découvrir (notamment sur... Orphelin, Nicolas Le Floch est éduqué par le chanoine François Le Floch et grâce à son parrain, le marquis Louis de Ranreuil, est envoyé à Paris sous les ordres de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV et créateur de la police française. Après un an d’apprentissage, son chef le charge d’une enquête sur la disparition du commissaire Lardin chez qui justement il était hébergé (et chargé de surveiller par la même occasion). Si Le Floch comprend rapidement pourquoi il est désigné pour cette enquête si prématurément, il se retrouve mêlé à une affaire d’État pouvant compromettre le roi et la Pompadour. Et pourtant c’est dans les bas-fonds de la ville, entre bordels et tripots de bas étage que le jeune enquêteur va devoir évoluer pour trouver l’origine de l’affaire. Et quid de l’attitude des proches du commissaire qui ne semblent pas particulièrement marqués par sa disparition, sa veuve en premier lieu ? Première enquête de Nicolas Le Floch, ce roman nous fait découvrir le Paris du XVIIIe siècle, des hauts lieux du pouvoir aux ruelles malfamées et sales de la capitale. Une enquête certes classique mais bien enlevée, une période historique à découvrir (notamment sur le plan juridique et policier de l’époque), un personnage à découvrir, côtoyant personnages historiques réels et de fiction, ce premier roman de la série de Nicolas Le Floch donne envie de se plonger dans ses autres aventures.
    Lire la suite
    En lire moins
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.