Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300872
Code sériel : 15716
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Les gens heureux lisent et boivent du café

Date de parution : 05/09/2019
« Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
 
Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige...
« Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »
 
Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…
 
 « Poignante, cette histoire de résilience se trouve servie par des phrases courtes, beaucoup de dialogues, et une écriture légère dans laquelle se glissent même quelques notes d’humour. » Catherine Balle – Le Parisien / Aujourd’hui en France

« Une cascade d'émotions, un échantillon de bonheur. »
douceurlitteraire.com
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300872
Code sériel : 15716
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce petit livre qui monte a un goût d'expresso. » lexpress.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Celine_Vob Posté le 5 Septembre 2020
    Un deuxième coup de cœur pour moi. Une histoire assez triste, émouvante et très touchante. Diane m'a emporté par son récit et je me suis battue avec elle. Puis cette rencontre... Que dire ? Au début un peu bizarre... qui se termine bien ou mal ? chacun sa propre opinion 🙂. J'adore la plume de l'auteure. 2ème livre et 2ème coup de cœur
  • CeliaMartinez Posté le 23 Août 2020
    Les gens heureux lisent est boivent du café est un roman de Agnès Martin-Lugand. Le livre raconte l'histoire de Diane, trentenaire, dont le mari et la fille sont morts dans un accident de voiture l'année précédente. Depuis ce drame, Diane est effondrée. Elle passe ses journées cloîtrées chez elle à ne rien faire, laissant son café littéraire aux mains de son ami et associé Félix. Mais le temps passe et elle ne se relève pas. Afin d’échapper à son entourage, elle s'exile en Irlande – pays où voulait m'emmener son mari. Tout s’enchaîne alors : destination choisie au hasard, billet d'avion et déménagement à durée indéterminé direction une petite ville paumée où tout le monde se connaît. Elle y rencontrera Edward, son affreux voisin, arrogant et impoli. Mais a fuir avec acharnement la vie, elle finit par nous rattraper... J'écris cette chronique sur le coup, pas de temps de réflexion, rien. J'ai fini ma lecture il y a à peine une heure. Et elle sera assez simple à écrire (enfin, j'espère) ! J'ai A-DO-RE ! Des situations réelles, des problèmes concrets, une maturité messagère... Bien différent de mes habituelles young adulte ! À travers ce roman, on apprend à connaître Diane, une femme pas gâtée par la vie à laquelle il est... Les gens heureux lisent est boivent du café est un roman de Agnès Martin-Lugand. Le livre raconte l'histoire de Diane, trentenaire, dont le mari et la fille sont morts dans un accident de voiture l'année précédente. Depuis ce drame, Diane est effondrée. Elle passe ses journées cloîtrées chez elle à ne rien faire, laissant son café littéraire aux mains de son ami et associé Félix. Mais le temps passe et elle ne se relève pas. Afin d’échapper à son entourage, elle s'exile en Irlande – pays où voulait m'emmener son mari. Tout s’enchaîne alors : destination choisie au hasard, billet d'avion et déménagement à durée indéterminé direction une petite ville paumée où tout le monde se connaît. Elle y rencontrera Edward, son affreux voisin, arrogant et impoli. Mais a fuir avec acharnement la vie, elle finit par nous rattraper... J'écris cette chronique sur le coup, pas de temps de réflexion, rien. J'ai fini ma lecture il y a à peine une heure. Et elle sera assez simple à écrire (enfin, j'espère) ! J'ai A-DO-RE ! Des situations réelles, des problèmes concrets, une maturité messagère... Bien différent de mes habituelles young adulte ! À travers ce roman, on apprend à connaître Diane, une femme pas gâtée par la vie à laquelle il est impossible de ne pas s'attacher ! Le livre est court, 180 pages pour le format de poche. D'habitude, il m'en faut plus que ça pour être attacher à un personnage comme je le suis à Diane et une histoire en générale comme je peux l'être ici ! Je sens que je suis en train de me mélanger et de répéter sous toutes les façons possibles et imaginables que j'ai énormément apprécié ce roman, mais je suis incapable de faire autrement ! Tant de sujets sont abordés : le deuil, la reprise de la vie « normale » après de tels événements, les liens familiaux, les relations toxiques, ... On sort vraiment grandit après cette lecture (et les joues bien mouillées, accessoirement) ! J'ai voyagé en Irlande avec Diane, je suis tombée amoureuse avec elle, et surtout, je me suis reconstruite avec elle. On a tous quelque chose de cassée en nous, de manière consciente ou inconsciente (comme c'était mon cas) et on ne s'en rend compte qu'à la fin quand on comprend la résilience dont elle fait preuve, et pourquoi elle en fait preuve. J'ai pu remarqué quelques similitudes ou références avec Les Hauts de Hurlevent. Si vous êtes de grand fan de littérature classique comme moi, vous les remarquerez forcément. (grands sourires garantit à la clés !) Bref, si vous vous posez encore la question de le lire ou non, FONCEZ ! Je n'ai rien d'autre à vous dire à part de le relire dans les moments difficiles, effets garantit !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LauraBora Posté le 14 Août 2020
    Ce titre qui reste énigmatique était un peu plus prometteur que l'histoire ne l'est vraiment dessous. Je ne sais pas vraiment comment, je m'attendais à plus. Bien que l'histoire ne rencontre pas exactement mes attentes, elle n'en reste pas moins une histoire attachante, douce et agréable. Un voyage pour se remettre en accord avec soi, se retrouver après un deuil douloureux. Une promesse de voyage qui m'a un peu laissée sur le bord de la route, quelques pas derrière l'héroïne.
  • manguy Posté le 14 Août 2020
    Excellent roman ! Après la mort de son mari et de sa fille dans un accident de voiture, Diane a perdu goût à tout. Elle vit constamment dans le passé, voilà un an qu'elle ne sort plus, la seule personne qu'elle voit c'est son meilleur ami, Félix, à qui elle a laissé les commandes de son café littéraire. Mais au bout d'un an, elle décide de partir dans un cottage dans le plus petit village d'Irlande et en prime avec le pire voisin du monde. J'ai adoré le style d'Agnès Martin-Lugand, fluide, rapide à lire, passant des passages émouvants aux passage drôles avec une grande facilité. Le personnage de Diane est vraiment très attachant, quand à Edward, le voisin irlandais, au début il est détestable et petit à petit, on le comprend et on l'aime de plus en plus. Mais mon personnage préféré reste Félix, drôle et plus encore, rien que pour ce personnage il faudrait lire ce livre. Le titre m'avait vraiment beaucoup intrigué. "Les gens heureux lisent et boivent du café" est en fait le nom du café littéraire que tient l'héroïne. Après avoir lu ce roman, je peux vous dire qu'on a une furieuse envie de prendre le premier billet d'avion qui... Excellent roman ! Après la mort de son mari et de sa fille dans un accident de voiture, Diane a perdu goût à tout. Elle vit constamment dans le passé, voilà un an qu'elle ne sort plus, la seule personne qu'elle voit c'est son meilleur ami, Félix, à qui elle a laissé les commandes de son café littéraire. Mais au bout d'un an, elle décide de partir dans un cottage dans le plus petit village d'Irlande et en prime avec le pire voisin du monde. J'ai adoré le style d'Agnès Martin-Lugand, fluide, rapide à lire, passant des passages émouvants aux passage drôles avec une grande facilité. Le personnage de Diane est vraiment très attachant, quand à Edward, le voisin irlandais, au début il est détestable et petit à petit, on le comprend et on l'aime de plus en plus. Mais mon personnage préféré reste Félix, drôle et plus encore, rien que pour ce personnage il faudrait lire ce livre. Le titre m'avait vraiment beaucoup intrigué. "Les gens heureux lisent et boivent du café" est en fait le nom du café littéraire que tient l'héroïne. Après avoir lu ce roman, je peux vous dire qu'on a une furieuse envie de prendre le premier billet d'avion qui nous passe sous la main et de réserver dans un cottage irlandais ! En bref, ce roman est le début d'une trilogie s'annonçant vraiment très prometteuse et émouvante. A lire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Coventgarden Posté le 24 Juillet 2020
    Le seul que je n'avais pas lu et pas le meilleur. La situation première a tellement été vue, écrite et revue que le drame paraît allégé. L'exil idem mais par contre la chute beaucoup moins. En effet, on devine certains événements mais l'auteure a su dénouer autrement histoire. Très bien à lire en vacances !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.