Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285421
Code sériel : 17253
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Les Vertus de l'échec

Date de parution : 06/09/2018
Et si nous changions de regard sur nos échecs ?
Les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s'accomplir.
Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc Aurèle, saint Paul, Nietzsche ou Freud,...
Et si nous changions de regard sur nos échecs ?
Les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s'accomplir.
Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc Aurèle, saint Paul, Nietzsche ou Freud, cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.
Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d'une authentique réussite.

« Un livre qui va redonner un coup d'optimisme à tout le monde. » Laurent Ruquier – RTL

« L'un des essais les plus revigorants du moment. » Le Point

« L'échec, c'est notre chance ! » ELLE

« Il faut lire et relire ce livre dans lequel Charles Pépin décrit la sagesse de ceux qui se sont plantés. » France Inter


 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285421
Code sériel : 17253
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Il donne envie d’oser, de changer et de transformer notre culture française ! » France 2
« Un livre qui va redonner un coup d’optimisme à tout le monde. » Laurent Ruquier, Les Grosses têtes, RTL
« L’échec, une étape vers la réussite. » Europe 1
« Il faut lire et relire ce livre dans lequel Charles Pépin décrit la sagesse de ceux qui se sont plantés. » France Inter
« L’un des essais les plus revigorants de cet automne. » Le Point
« Un essai revigorant ! » Les Inrockuptibles
 « Dans son dernier livre, le philosophe nous explique comment intégrer les ratages à nos vies… pour mieux réussir. » Pèlerin
 « L’échec c’est notre chance ! » ELLE
« Charles Pépin montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide plus combatif, plus vivant pour nous mettre sur la voie d’une authentique réussite. » Midi Libre
« Charles Pépin nous invite à prendre le temps d’examiner les détours de nos vies. Que l’échec, accepté et mûri, est nécessaire ! » Philosophie Magazine
 « Un essai écrit avec la fougue, la sincérité et le talent que connaissent les aficionados de Charles Pépin. » Le Quotidien du médecin
« Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite. » Les Nouvelles Calédoniennes
« Réhabiliter l’échec pour développer une culture de l’audace, voilà un pari osé et plein de bon sens ! » Cfdt magazine
« Et si parfois l’échec n’était pas une erreur mais un fait exprès ou un acte manqué ? » L’Écho le valentinois
« Charles Pépin nous apprend à prendre la mesure du réel, à nous confronter aux autres et à évaluer notre endurance. L’échec nous conduit à élargir l’éventail de nos capacités. » Traces écrites news
« Une approche stimulante et existentialiste de l’échec » GQ
« Un ouvrage bienvenu, plein d’une sagesse qui doit venir nous inspirer. » Contrepoints
« Un must-read  qui offre une vision nuancée, constructive et libératrice. Un regard neuf. » Catalyz’ her
« La lecture se fait de façon très fluide et l’ensemble se montre très agréable. Cet essai doit être lu par le plus grand nombre. » Agora Vox

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BlackLeg Posté le 16 Novembre 2021
    Pépin a su mettre la lumière sur ce que tout le monde évite, l’obscurité. C’est à travers un tas d'exemples et d’histoire que l’auteur nous montre les vertus de l'échec. Il a abordé l’échec sous toutes ses formes et on comprend que ce qu’on redoute doit arriver pour en tirer des leçons. Nous devons subir ses échecs pour devenir meilleurs dans notre domaine ou bien changer de domaine. Nous devons prendre des risques pour devenir qui nous sommes. Prendre des risques pour essayer de combler nos désirs infinis.
  • Blackradis Posté le 6 Novembre 2021
    Charles est un prof de philo qui écrit des livres, anime des émissions de radio, est présent sur Spotify et adore le tennis. Sa coiffure est mi-longue et il a un peu pris des joues pendant le confinement, je trouve. Ici, il nous parle du fait que tout foirer c'est vachement bien, c'est comme ça qu'on a inventé la tarte tatin.
  • Rafale32 Posté le 9 Août 2021
    L'idée développée dans ce livre est très intéressante. A partir d'exemples concrets et d'enseignements philosophique, psychologique, littéraire ou autre, l'auteur réalise un traité sur les vertus de l'échec. En quoi "rater" peut s'avérer utile voire nécessaire pour se réaliser. Une idée pas nouvelle me semble t-il, mais traitée de manière originale et intéressante. Néanmoins quelques idées ne me semblent pas très convaincantes comme l'idée d'une identité occidentale dominante de par les échecs et la capacité à les surmonter ainsi que l'interprétation de la conception de l'animal. Sinon, ce livre est un hymne à la vie, il ne reste plus qu'à appliquer l'enseignement général qui ressort du livre : Vivre sa vie.
  • Elea57 Posté le 30 Avril 2021
    Qui n’a jamais connu le moindre échec dans sa vie ? A moins d’être un optimiste invétéré, celui-ci peut parfois être difficile à digérer. Et si vous les voyiez plutôt comme une chance ? Celle de mieux se connaître, de se réinventer, une invitation à voir ce que vous ne voulions pas, une chance de s’arrêter dans une vie trop hâtive, une leçon d’humilité, une nouvelle manière d’oser vivre pleinement et de prendre des risques… La liste est longue. Ce petit traité de sagesse m’a été absolument indispensable pour changer de regard sur l’échec et mieux l’accepter. Se dire qu’après tout, les échecs précèdent généralement les succès et comptent de multiples vertus que Charles Pépin cite et illustre d’exemples concrets : de Gaulle, Gainsbourg, Ray Charles, JK Rowling … Tous ont échoué avant de réussi, à force d’audace et de persévérance. J’ai beaucoup apprécié entre autres de découvrir la lecture psychanalytique de l’échec, l’acceptation stoïcienne et le conseil de Steve Jobs à propos de nos rêves : « Stay hungry, stay foolish ! (Restez insatiables, restez fous !) C’est pour moi une pépite et donc une ENORME recommandation de lecture. Et, peut-être pour achever de vous en convaincre : « Il n’y... Qui n’a jamais connu le moindre échec dans sa vie ? A moins d’être un optimiste invétéré, celui-ci peut parfois être difficile à digérer. Et si vous les voyiez plutôt comme une chance ? Celle de mieux se connaître, de se réinventer, une invitation à voir ce que vous ne voulions pas, une chance de s’arrêter dans une vie trop hâtive, une leçon d’humilité, une nouvelle manière d’oser vivre pleinement et de prendre des risques… La liste est longue. Ce petit traité de sagesse m’a été absolument indispensable pour changer de regard sur l’échec et mieux l’accepter. Se dire qu’après tout, les échecs précèdent généralement les succès et comptent de multiples vertus que Charles Pépin cite et illustre d’exemples concrets : de Gaulle, Gainsbourg, Ray Charles, JK Rowling … Tous ont échoué avant de réussi, à force d’audace et de persévérance. J’ai beaucoup apprécié entre autres de découvrir la lecture psychanalytique de l’échec, l’acceptation stoïcienne et le conseil de Steve Jobs à propos de nos rêves : « Stay hungry, stay foolish ! (Restez insatiables, restez fous !) C’est pour moi une pépite et donc une ENORME recommandation de lecture. Et, peut-être pour achever de vous en convaincre : « Il n’y a pas de risque plus grand que ne de pas essayer, et de voir venir la mort sans savoir qui l’on est. […] Il y a un coût associé à l’action, mais l’inaction est encore plus coûteuse. Voilà la vraie menace : à force de ne pas oser échouer, échouer tout simplement à vivre. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • mitsuw00 Posté le 23 Avril 2021
    Un livre très optimiste qui utilise des exemples très parlants auprès des jeunes (sportifs, entrepreneurs, artistes, etc) en plus des références aux grands philosophes. Une bonne entrée en matière en philosophie pour les adolescents. Seul point faible, manque d'exemples féminins, deux seulement :/
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.