RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'étrangleur de Cater Street

            10/18
            EAN : 9782264035127
            Code sériel : 2852
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            L'étrangleur de Cater Street

            Roxane AZIMI (Traducteur), ANNIE HAMEL (Traducteur)
            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 04/04/2002

            Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880,...

            Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie...

            Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue son premier crime et inaugure une longue série d’enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secrets.

            Traduit de l'anglais
            par Annie Hamel 
            et Roxanne Azimi

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264035127
            Code sériel : 2852
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • petitepom Posté le 18 Février 2019
              J'avais déjà lu quelque livres d'Anne Perry, j'aime beaucoup ces romans qui mélange policier et histoire car cela se passe au XIX° siècle. Dernière des histoire policières, c'est aussi le milieu aristocratique et de la grande bourgeoise, qui nous est dépeinte avec des drames cachés, l'étiquette y est tellement sévère que le mensonge ou les secrets sont nombreux. Et c'est surtout la condition des femmes qui est décrite et qui me touche le plus. Car les femmes avait bien peu de liberté, dans ces milieux où les hommes sont l'autorité, eux seul travaillent, décident des dépenses, les femmes n'ayant aucun moyen et doivent dépendre de leurs maris ou frères. Alors que les hommes peuvent faire des entorses, adultères ou autres, les femmes doivent être très prudente pour ne pas entacher leur réputation. Dans ce roman, on fait connaissance avec l'inspecteur Pitt qui enquête sur des meurtres dans Cater Street, quartier riche de Londres, il va faire la connaissance de Charlotte, fille d'une maison bourgeoise, l'enquête va révéler des secrets dans cette maison, les Ellison, qui va bouleverser leur quotidien bien réglé, amenant la suspicion dans cette famille. Charlotte, ses 2 sœurs et sa mère vont avoir des révélations sur le comportement des... J'avais déjà lu quelque livres d'Anne Perry, j'aime beaucoup ces romans qui mélange policier et histoire car cela se passe au XIX° siècle. Dernière des histoire policières, c'est aussi le milieu aristocratique et de la grande bourgeoise, qui nous est dépeinte avec des drames cachés, l'étiquette y est tellement sévère que le mensonge ou les secrets sont nombreux. Et c'est surtout la condition des femmes qui est décrite et qui me touche le plus. Car les femmes avait bien peu de liberté, dans ces milieux où les hommes sont l'autorité, eux seul travaillent, décident des dépenses, les femmes n'ayant aucun moyen et doivent dépendre de leurs maris ou frères. Alors que les hommes peuvent faire des entorses, adultères ou autres, les femmes doivent être très prudente pour ne pas entacher leur réputation. Dans ce roman, on fait connaissance avec l'inspecteur Pitt qui enquête sur des meurtres dans Cater Street, quartier riche de Londres, il va faire la connaissance de Charlotte, fille d'une maison bourgeoise, l'enquête va révéler des secrets dans cette maison, les Ellison, qui va bouleverser leur quotidien bien réglé, amenant la suspicion dans cette famille. Charlotte, ses 2 sœurs et sa mère vont avoir des révélations sur le comportement des hommes de la maison dont elle n'avait aucune idée et découvrir un autre monde que celui, bien fermer dans lequel elles évoluent. Passionnée par ce milieu et leurs intrigues, je vais enchainer avec un autre roman d' Anne Perry.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Souri7 Posté le 5 Février 2019
              🙈🙉🙊Premier tome de la saga Thomas Pitt.🙈🙉🙊 Le quartier de Cater Street est aux abois. Un serial killer semble sévir et assassiner des jeunes femmes de diverses conditions. Non loin de cette rue réside la famille Ellison composée de trois filles. La première, Sarah est mariée. La seconde Charlotte est convaincue que la femme est l'égale de l'homme et ne cesse de clamer haut et fort ses opinions. La dernière Émilie ne rêve que de monter dans la hiérarchie sociale en réalisant un beau mariage. Pour ces jeunes filles, ce serial killer n'est rien de plus qu'un fait divers. Mais, lorsque leur bonne est assassinée, la venue de l'inspecteur Thomas Pitt dans leur petit univers douillet bouleverse leur vie... Entre secrets d'alcôves, petits mensonges, la suspicion monte et les membres de la famille se redécouvrent d'une manière moins idyllique. Les choses deviennent encore plus complexes lorsque Charlotte prend conscience que l'inspecteur ne semble pas réfractaire à son charme... Après la série William Monk, me voici plonger une cinquantaine d'années plus tard dans un univers plus socialement acceptable. Oublier les rues sombres près des docks, les prostituées de bas étage, les trafiquants en tout genre et les pickpockets. Ici, le crime se perpétue... 🙈🙉🙊Premier tome de la saga Thomas Pitt.🙈🙉🙊 Le quartier de Cater Street est aux abois. Un serial killer semble sévir et assassiner des jeunes femmes de diverses conditions. Non loin de cette rue réside la famille Ellison composée de trois filles. La première, Sarah est mariée. La seconde Charlotte est convaincue que la femme est l'égale de l'homme et ne cesse de clamer haut et fort ses opinions. La dernière Émilie ne rêve que de monter dans la hiérarchie sociale en réalisant un beau mariage. Pour ces jeunes filles, ce serial killer n'est rien de plus qu'un fait divers. Mais, lorsque leur bonne est assassinée, la venue de l'inspecteur Thomas Pitt dans leur petit univers douillet bouleverse leur vie... Entre secrets d'alcôves, petits mensonges, la suspicion monte et les membres de la famille se redécouvrent d'une manière moins idyllique. Les choses deviennent encore plus complexes lorsque Charlotte prend conscience que l'inspecteur ne semble pas réfractaire à son charme... Après la série William Monk, me voici plonger une cinquantaine d'années plus tard dans un univers plus socialement acceptable. Oublier les rues sombres près des docks, les prostituées de bas étage, les trafiquants en tout genre et les pickpockets. Ici, le crime se perpétue dans les quartiers chics de Londres. L'ambiance de ce roman est moins sombre que ceux de la série Monk mais les crimes restent les mêmes. Seuls l'art et la manière diffèrent. Dans ce premier roman, Anne Perry nous invite à suivre l'enquête qui permet à Thomas Pitt et Charlotte Ellison de se rencontrer. Deux mondes qui se télescopent avec d'un côté une jeune fille de bonne famille désirant obtenir plus de droits que ne lui permet sa condition de femme dans une société patriarcale ; de l'autre, un homme de basse extraction, qui à force de travail a pu obtenir une éducation et un métier convenable. Ce duo est aux antipodes du couple William Monk/Hester Latterly avec des personnages plus policés, moins agressifs dans leur manière de penser ou de parler. Cela se ressent totalement dans le roman avec une sensation de lumière, de douceur, de couleur malgré l'horreur relatée. L'intrigue est tout simplement CAPTIVANTE ! Anne Perry commence son récit avec un premier meurtre, puis un second tout en alternant son récit avec l'évocation du ressenti véhiculé dans la bonne société au travers de la famille Ellison. Pour cette "bonne société", seul des êtres fous, des pauvres bougres peuvent commettre ce genre d'horreur. Pire, les victimes étant des femmes, peut-être qu'elles sont responsables de ce qu'elles ont subit... Bref, une société patriarcale, machiste au possible où la femme n'est pensé que comme être inférieur. Cette société "aisée" est décrite de manière réaliste et saisissante. Le contraste est encore plus flagrant après la lecture de la saga Monk : en effet, ici, les femmes n'ont pour seul objectif dans la vie que de se rendre visite, acheter des robes, assister à des réceptions et faire un bon mariage. A contrario, les femmes décrites dans les romans de la saga Monk étaient souvent de basse extraction et travaillant dure pour ne serais-ce que manger dans la soirée... Au final, ce premier tome est une très belle entrée en matière dans cette autre série de Monk. En tant que lectrice assidue de cette auteure, je craignais de retrouver des éléments ressemblants, voire de lire une pseudo adaptation. Au final, je suis séduite avec un nouveau duo, une nouvelle ambiance plus feutrée et des intrigues palpitantes. À très vite pour le second volet !😍
              Lire la suite
              En lire moins
            • Syl1984 Posté le 20 Octobre 2018
              Dans le Londres Victorien, on suit les aventures de Charlotte, une jeune fille qui n'a pas la langue dans sa poche et de l'inspecteur Pitt, un peu bourru mais non dénué de charme, qui doivent enquêter sur les meurtres par étranglement de jeunes filles à Cater Street. Une intrigue très classique qui est ici abordée avec plein de finesse et un réel souci du détail. Les références aux personnages influents de l'époque sont nombreuses et l'ambiance est parfaitement retranscrite. Un bon roman policier qui, sans révolutionner le genre, vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.
            • CharlotteADAM Posté le 12 Juillet 2018
              Le premier roman de la série "Thomas et Charlotte Pitt" d'Anne Perry. L'auteur nous plonge d'entrée dans la société victorienne en Angleterre à la fin du XIXè siècle, un monde fait de codes, de cercles fermés, de non-dits, et d'une violence hypocrite cachée sous les belles apparences. En tous cas dans les milieux aisés. Car dans les milieux populaires, la violence n'est pas dissimulée mais étalée à la vue de tous : vols, prostitution, crimes... Le héros, le détective Thomas Pitt, connaît bien ces milieux de par sa profession (profession qui le place lui-même comme un indésirable d'un point de vue social : qui voudrait fréquenter un homme dont le métier est de connaître et traquer les criminels ?). Le crime - les crimes - de Cater Street vont l'amener à rencontrer Charlotte Ellison, jeune femme issue d'un milieu bourgeois qui, malgré un caractère bien trempé, vit à mille lieues de la réalité quotidienne de Pitt. Et pourtant, Charlotte va être plongée, bien malgré elle, dans la tourmente de l'enquête.
            • ladroledefrimousse Posté le 17 Mai 2018
              Au-delà de son intrigue policière, L'Etrangleur de Cater Street se distingue surtout par son atmosphère victorienne très fouillée. Anne Perry aborde ainsi la condition de la femme au XIX° siècle, la gestion du foyer, le quotidien de la bonne société... Charlotte Ellison est une vive héroïne et Thomas Pitt, un fringant inspecteur. Je frissonne déjà d'avance en pensant que ce cycle d'enquêtes comporte encore une trentaine de romans !
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.