Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
L'invitée
Jean Esch (traduit par)
Date de parution : 02/05/2024
Éditeurs :
10/18
Nouveauté

L'invitée

Jean Esch (traduit par)
Date de parution : 02/05/2024
A la fin de l’été, sur les plages de Long Island qui bordent les belles demeures d’Américains aisés, une jeune femme joue un rôle pour obtenir ce qu’elle veut…
L’été touche à sa fin à Long Island, et Alex n’est plus la bienvenue. Un faux pas lors d’un dîner et Simon, l’homme plus âgé chez qui elle habitait, la... L’été touche à sa fin à Long Island, et Alex n’est plus la bienvenue. Un faux pas lors d’un dîner et Simon, l’homme plus âgé chez qui elle habitait, la raccompagne à la gare et lui paye un billet retour pour New York. Sans ressources, avec pour toute possession un... L’été touche à sa fin à Long Island, et Alex n’est plus la bienvenue. Un faux pas lors d’un dîner et Simon, l’homme plus âgé chez qui elle habitait, la raccompagne à la gare et lui paye un billet retour pour New York. Sans ressources, avec pour toute possession un téléphone qui a pris l’eau et ce don qu’elle a d’orienter à sa guise les désirs des autres, Alex décide de rester à Long Island, dans ce monde très fermé où elle n’a pas sa place. Elle passe la semaine à errer, d’une rencontre à l’autre, de villas luxueuses en plages privées – prenant garde à ne jamais rien dévoiler d’elle, ni de son passé –  refusant d’en rester là : Simon sera sans doute content de la voir arriver à sa fête du Labor Day...

« Un roman d’une tension et d’une audace folles. » Elle
« Un regard singulièrement acéré sur l'Amérique contemporaine et ses vices. Captivant. » Télérama
« Un roman entêtant. » Le Monde des livres
« Poignant et percutant. L’Invitée est un coup de poing à la face de la bienséance. » La Croix

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esc
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264084781
Code sériel : 05958
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264084781
Code sériel : 05958
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • iris29 06/03/2024
    Parce que j'avais beaucoup aimé The Girls, j'ai lu L'invitée. Pour le titre j'hésite entre ironique ou grinçant : ça aurait pu s'appeler La Squatteuse, ça aurait été plus juste, ou L'Errance... Alex , c'est une call girl de 22 ans, quand on fait sa connaissance, elle est avec un homme de deux fois son âge, à Long Island où Simon posséde une maison, et un bureau, dans lequel il passe ses journées,( il faut bien gagner l'argent qui sert à obtenir tout ça...). Il croit qu'elle est étudiante. Entre la piscine, la plage , Alex s'occupe comme elle peut. Ce n'est pas vraiment la plus sereine des filles, entre son orgelet qui agit comme un problème lancinant, entre un certain Dom, un ancien mec ou client, qui la menace, on saisit très vite que cette fille n'est pas une belle personne. Au cours d'une soirée, elle ne se comporte pas comme Simon, le voudrait et elle est congédiée. Là, elle se rend compte de ce qu'elle a perdu (un moyen de subsistance) et elle fera tout pour les récupérer, à savoir patienter six jours, jusqu'à la fête qu'il organise où , c'est sûr, Simon la reprendra ! Et le lecteur de suivre cette errance, ses squattages, sa débrouillardise pour trouver de quoi survivre. Et le lecteur d'être précipitée dans ce tunnel lancinant et tortueux, et de se demander quand et comment elle va en sortir, tellement, elle "craint", tellement, elle ment, vole, triche, exploite toux ceux qu'elle approche. Il faut lui reconnaître une certaine débrouillardise, mais à quel prix ? Son orgelet est là qui la nargue comme un retour de karma, comme une somatisation, rapport à ses choix de vies que son corps (à défaut de sa conscience) désapprouve... Dom va t'il la retrouver ? Simon la reprendra-t-il ? Et bien, la fin est opaque, - je l'ai relue trois fois ! - Elle est floue, au lecteur d'imaginer la suite et si parfois ce choix de l'auteur est pertinent, là , j'ai trouvé qu'elle bottait en touche. J'ai un embryon d'idée mais aucune certitude... C'est le point faible de ce roman si particulier, si grinçant. Aucun personnage n'est sympathique, et si certains le sont, comme on les voit avec les yeux embrumés d'Alex qui ne voit en eux que des proies, des "choses" qui peuvent lui permettre d'obtenir d'autres choses. Ce roman est glauque, alors qu'on est au paradis : plages, soleil, grandes maisons, piscines, opulence... Oui, mais Alex ne posséde rien de tout cela, et nous on est dans la tête d'Alex à se faire du souci pour elle, à la regarder enchainer les mauvaises décisions, prendre les gens pour des pigeons. Alex, nest pas une belle personne aussi je ne vous recommanderai pas de l'inviter chez vous. C'est vous qui voyez ce que vous pouvez endurer . L'ambiance, littérairement parlant, est intéressante. Votre clef est sous le pot de fleurs à l'entrée ? Planquez vos sous et vos médocs, je vous aurai prévenus !Parce que j'avais beaucoup aimé The Girls, j'ai lu L'invitée. Pour le titre j'hésite entre ironique ou grinçant : ça aurait pu s'appeler La Squatteuse, ça aurait été plus juste, ou L'Errance... Alex , c'est une call girl de 22 ans, quand on fait sa connaissance, elle est avec un homme de deux fois son âge, à Long Island où Simon posséde une maison, et un bureau, dans lequel il passe ses journées,( il faut bien gagner l'argent qui sert à obtenir tout ça...). Il croit qu'elle est étudiante. Entre la piscine, la plage , Alex s'occupe comme elle peut. Ce n'est pas vraiment la plus sereine des filles, entre son orgelet qui agit comme un problème lancinant, entre un certain Dom, un ancien mec ou client, qui la menace, on saisit très vite que cette fille n'est pas une belle personne. Au cours d'une soirée, elle ne se comporte pas comme Simon, le voudrait et elle est congédiée. Là, elle se rend compte de ce qu'elle a perdu (un moyen de subsistance) et elle fera tout pour les récupérer, à savoir patienter six jours, jusqu'à la fête qu'il organise où , c'est sûr, Simon la reprendra ! Et le lecteur de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • BellyButton 29/02/2024
    Alex passe son été à Long Island chez Simon mais lors d’un dîner, elle fait un faux pas et celui-ci la congédie. Deux possibilités s’offrent à elle: soit elle retourne à New-York soit elle attend la grande fête qu’il organise pour le Labor Day dans six jours. Elle choisit d’attendre, peut-être que dans six jours, Simon lui aura pardonné… Un roman envoûtant qui plonge le lecteur dans un autre monde, un milieu régi par des codes immuables où il est difficile de trouver sa place. Alex est une jeune femme attachante, libre et désinvolte que vous aurez bien du mal à quitter!
  • Nadouch 03/02/2024
    L'invitée, c'est Alex, jeune prostituée qui vient de se faire larguer par le mec du moment. Seule dans une ville hostile, elle va montrer de grands talents de squatteuse, mais aussi lutter âprement contre l'accablement et la solitude. Alors qu'il ne se passe pas grand chose d'autre que l'errance et la solitude, ce roman se lit presque d'une traite, avec avidité et plaisir. C'est extrêmement bien écrit, très fin, très dur aussi, mais cela confirme mon coup de coeur pour l'autrice de The Girls, roman inoubliable.
  • JuEtLi 05/01/2024
    Alex, jeune femme de vingt deux ans, passe ses vacances à Long Island avec son compagnon fortuné Simon, la cinquantaine. Call girl déjà sur le retour, elle sait qu’il est sa dernière chance, d’autant qu’elle est poursuivie par son ex, Dom, qui ne cesse de lui téléphoner. Bien que prenant soin de gommer tout trait de personnalité qui pourrait déplaire à son compagnon, elle commet une bourde lors d’un diner et Simon la fait raccompagner au train. Au dernier moment, elle décide de rester quelques jours pour retrouver Simon à sa fête du Labor Day. Mais comment survivre sans ressources ni téléphone dans la région la plus chère des États-Unis avec un ex de plus en plus pressant… Roman extrêmement intelligent et prenant, d’une grande finesse et d’une incroyable impudeur. Je sais que je ne suis pas claire mais je développe: Alex est un personnage fort et très très fragile: elle débarque à New York pour construire une vie alors qu’elle n’a qu’une seule carte dans son jeu: elle est jeune. Et cette carte, elle va la jouer à fond, sans faux semblants, sans mensonges, sans hypocrisie. Elle devient call girl, elle vole quand la roue tourne, s’enfuit dès qu’elle a des dettes, et quand elle perd Simon - sa dernière chance - elle n’hésite pas à provoquer le destin, à rester quite à rentrer dans les clubs fermés, draguer les mineurs, et reprendre tout à zéro à chaque fois que son plan foire. Alex est vraiment un personnage incroyable. J’ai aussi adoré la dernière page, que je ne vous divulguerai pas donc, mais qui est superbe et géniale à la fois. Merci à l’ami qui me l’a offert (et à qui j’en avais parlé après avoir entendu l’alléchante critique de Nicolas Demorand).Alex, jeune femme de vingt deux ans, passe ses vacances à Long Island avec son compagnon fortuné Simon, la cinquantaine. Call girl déjà sur le retour, elle sait qu’il est sa dernière chance, d’autant qu’elle est poursuivie par son ex, Dom, qui ne cesse de lui téléphoner. Bien que prenant soin de gommer tout trait de personnalité qui pourrait déplaire à son compagnon, elle commet une bourde lors d’un diner et Simon la fait raccompagner au train. Au dernier moment, elle décide de rester quelques jours pour retrouver Simon à sa fête du Labor Day. Mais comment survivre sans ressources ni téléphone dans la région la plus chère des États-Unis avec un ex de plus en plus pressant… Roman extrêmement intelligent et prenant, d’une grande finesse et d’une incroyable impudeur. Je sais que je ne suis pas claire mais je développe: Alex est un personnage fort et très très fragile: elle débarque à New York pour construire une vie alors qu’elle n’a qu’une seule carte dans son jeu: elle est jeune. Et cette carte, elle va la jouer à fond, sans faux semblants, sans mensonges, sans hypocrisie. Elle devient call girl, elle vole quand la roue tourne, s’enfuit dès qu’elle a...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mamzellepotter 26/12/2023
    Une intrigue presque malaisante, du debut à la fin on suit Alex qui tente de se faire une place malgré tout, en se mettant en couple, en se greffant à un groupe d’inconnus. Parasite, la jeune femme tente de survivre aux crochets des autres, par divers moyens, le tout en se raccrochant à des habitudes qui tentent de la maintenir a une vie « normale ». Emma Cline arrive avec une plume qui se devine à bous transporter dans cette intrigue ou pitié et malaise cohabitent et nous rendent accros. Je ne me suis pas vraiment attachée à Alex mais étrangement, j’au aimé à la fois suivre sa ruse et ses stratagèmes pour retomber sur les partes de cette invitée qui s’incruste malgré tout.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Fêtes des Mères : 85 idées cadeaux pour lui faire plaisir

    En manque d'inspiration pour la fête des mères ? Venez découvrir notre large sélection d'idées cadeaux et trouvez la lecture parfaite pour faire plaisir à votre maman. Offrez-lui un voyage à travers les mots, une parenthèse de détente et d'évasion qu'elle pourra savourer à chaque page tournée.

    Lire l'article