Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074157
Code sériel : 5404
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Madame Einstein

Valérie BOURGEOIS (Traducteur)
Date de parution : 21/02/2019
Le génie derrière le génie
Albert Einstein n'est qu'un étudiant farfelu quand Mileva Marić, brillante Serbe désireuse de vivre de sa passion pour la science, le rencontre sur les bancs de l'université de Zurich, en 1896. Unis par la même ferveur intellectuelle, les deux époux traversent les péripéties de l'amour – grossesse illégitime, mariage en... Albert Einstein n'est qu'un étudiant farfelu quand Mileva Marić, brillante Serbe désireuse de vivre de sa passion pour la science, le rencontre sur les bancs de l'université de Zurich, en 1896. Unis par la même ferveur intellectuelle, les deux époux traversent les péripéties de l'amour – grossesse illégitime, mariage en catastrophe, perte d'un enfant – tout en élaborant ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? Il faudra attendre 1980 pour que le rôle de Mileva dans l'élaboration de la pensée de la relativité soit exhumé. Lumière sur la première femme, la muse et la victime du grand Albert Einstein.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074157
Code sériel : 5404
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Arthore Posté le 27 Août 2020
    Livre qui définitivement ne pourra pas vous laisser insensible. D'une part car il s'agit d'Albert Einstein et d'autre part, je dirais même, et surtout, parce qu'il met en lumière Mileva Maric, sa première femme. Grâce à son auteure, Marie Benedict, nous découvrons la vie d'une femme brillante dans les années 30, qui, alors qu'elle a pu entrer à l'université, qu'elle a su assumer un handicap physique important, aurait pu avoir une vie lui permettant de vivre sa passion, les mathématiques. Mais par amour d'abord, puis pour ses enfants ensuite et au prix de sacrifices et douleurs immenses, elle va choisir de se sacrifier pour son mari, le développement de la carrière d'Albert et surtout, l'acceptation du développement d'un ego démesuré. Impossible de ne pas penser à Marie Curie et au couple Pierre et Marie Curie. Impossible de ne pas reconnaître une fois encore que derrière chaque grand homme se cache une femme. Impossible de ne souffrir et de ne pas crier à l'injustice pour la place que la société à cette époque réservait aux femmes. Impossible de ne pas se rappeler que très très souvent, chez les grandes personnalités adulées, se cache souvent une part d'ombre bien sombre (Steeve Jobs est un exemple... Livre qui définitivement ne pourra pas vous laisser insensible. D'une part car il s'agit d'Albert Einstein et d'autre part, je dirais même, et surtout, parce qu'il met en lumière Mileva Maric, sa première femme. Grâce à son auteure, Marie Benedict, nous découvrons la vie d'une femme brillante dans les années 30, qui, alors qu'elle a pu entrer à l'université, qu'elle a su assumer un handicap physique important, aurait pu avoir une vie lui permettant de vivre sa passion, les mathématiques. Mais par amour d'abord, puis pour ses enfants ensuite et au prix de sacrifices et douleurs immenses, elle va choisir de se sacrifier pour son mari, le développement de la carrière d'Albert et surtout, l'acceptation du développement d'un ego démesuré. Impossible de ne pas penser à Marie Curie et au couple Pierre et Marie Curie. Impossible de ne pas reconnaître une fois encore que derrière chaque grand homme se cache une femme. Impossible de ne souffrir et de ne pas crier à l'injustice pour la place que la société à cette époque réservait aux femmes. Impossible de ne pas se rappeler que très très souvent, chez les grandes personnalités adulées, se cache souvent une part d'ombre bien sombre (Steeve Jobs est un exemple parmi d'autres) Quel est exactement le vrai le faux? L'auteure est assez claire sur le sujet! mais ce n'est pas pour autant qu'il sera possible après cette lecture, de garder la même opinion sur un savant que le monde entier a reconnu et continue de reconnaître pour sa théorie sur la relativité. Enfin, s'il fallait encore une bonne raison pour ne pas passer à côté de ce livre, parlons du style : il est fluide, travaillé, nous tient en haleine. Chaque page appelle la suivante! Alors à lire et surtout, à regarder le près le prochain roman annoncé pour octobre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Librincanto Posté le 13 Août 2020
    Un livre comme je les aime, tout est réuni pour me satisfaire. L'histoire d'une femme qui s'émancipe entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle, avec tous les heurts et bonheurs que cela comporte : Misogynie des hommes face à des femmes qui s'instruisent en intégrant des écoles prestigieuses, Mépris et dédain des professeurs face à des élèves de sexe féminin mais qui finissent par admettre leurs compétences et savoirs, Détermination d'une femme qui veut prouver au monde qu'elle est capable de suivre des études, de penser, de réfléchir et même d'émettre des idées ou de résoudre des problèmes, Solidarité entre femmes de pays slaves qui suivent plus ou moins le même chemin, à savoir suivre des études normalement réservées aux hommes, Ouverture d'esprit d'une famille, et surtout d'un père qui encourage sa fille à suivre la voix des études plutôt que celle d'une femme au foyer (et ce, malgré les réticences de la mère). Puis arrive le point de bascule, qui n'est pas précipité mais au contraire très lent et semé de doutes et d'écueils : Passion et fusion d'un amour naissant entre deux étudiants : Mileva Maric et Albert Einstein, Dilemme entre se consacrer entièrement aux études... Un livre comme je les aime, tout est réuni pour me satisfaire. L'histoire d'une femme qui s'émancipe entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle, avec tous les heurts et bonheurs que cela comporte : Misogynie des hommes face à des femmes qui s'instruisent en intégrant des écoles prestigieuses, Mépris et dédain des professeurs face à des élèves de sexe féminin mais qui finissent par admettre leurs compétences et savoirs, Détermination d'une femme qui veut prouver au monde qu'elle est capable de suivre des études, de penser, de réfléchir et même d'émettre des idées ou de résoudre des problèmes, Solidarité entre femmes de pays slaves qui suivent plus ou moins le même chemin, à savoir suivre des études normalement réservées aux hommes, Ouverture d'esprit d'une famille, et surtout d'un père qui encourage sa fille à suivre la voix des études plutôt que celle d'une femme au foyer (et ce, malgré les réticences de la mère). Puis arrive le point de bascule, qui n'est pas précipité mais au contraire très lent et semé de doutes et d'écueils : Passion et fusion d'un amour naissant entre deux étudiants : Mileva Maric et Albert Einstein, Dilemme entre se consacrer entièrement aux études pour se bâtir un avenir professionnel prometteur ou devenir l'épouse d'un homme et rester cantonnée aux tâches domestiques, Volonté d'obtenir son diplôme puis un poste, Lutte contre l'amour mais l'envie et le désir l'emportent, Souhait de concilier vie amoureuse et professionnelle, ce n'est pas incompatible après tout, Imprévu d'une maternité qui survient au pire moment de la vie de Mileva, Concessions faites par un amour immodéré et aveugle, Trahisons professionnelles sur des collaborations, Souffrance et déception d'une femme par son compagnon puis son époux, Trahisons conjugales cachées puis découvertes avec une douleur et une tristesse immenses, Tous ces événements ont construit la vie et le destin de Mileva Maric, une femme hors du commun mais qui n'a finalement pas réussi à s'affirmer malgré un parcours prometteur. Un roman qui ne laisse pas indifférent et qui décrit parfaitement le contexte de l'époque dans un style fluide et agréable à lire. Je recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • barangermelanie Posté le 2 Août 2020
    Une claque ! Cette découverte est réellement ahurissante. J'ai aperçut une chronique sur ce roman, qui m'a donné tout de suite l'envie d'en découvrir plus. En plus d'être à vocation historique et de révéler le potentiel d'une femme qui, comme tant d'autres en ces temps, étaient bafouée et reléguée au rang de "femme de maison", on découvre un autre visage d'un personnage Ô combien célèbre mais qui, sans sa femme, n'en serait peut être pas là ! C'est un roman très bien écrit, très bien décrit également et Mme Einstein, Mitza, m'a énormément touchée. Je pense qu'il ne faut pas passer à côté d'une telle lecture.
  • hysope62 Posté le 1 Août 2020
    Voici une belle "biographie " sur la première femme d'Einstein, qui nous montre à quel point il était difficile d'être une femme scientifique dans des temps pas si anciens que cela.
  • frgi Posté le 16 Juillet 2020
    En tant que scientifique de formation, j'en ai bavé sur les théories d'Einstein. Mais qu'à cela ne tienne, il m'a toujours intrigué ... Et comme dit l'adage populaire, derrière chaque grand homme se cache une femme, c'est la raison pour laquelle j'ai eu l'envie de lire ce livre de Marie Benedict. Comme je l'ai dit, Einstein m'a mené la vie dure pendant mes études mais cela ne m'a pas empêché de le trouver éminemment sympathique contrairement à ce livre qui arrive à écorner son capital sympathie. Bon, il faut garder à l'esprit que pas mal de faits rapportés dans ce roman ne sont que pure spéculation puisqu'il est impossible de savoir ce qu'il se passait réellement une fois l'homme publique se retrouvant en privé avec son épouse. Toutefois, au vu de l'époque à laquelle les événements se sont passés, il est fort probable que certains de ces faits se soient réellement passés comme cela. Ce roman a le mérite de poser la question de la place de la femme d'Einstein dans ses recherches et de faire parler de ces femmes scientifiques souvent oubliées à une époque où la "suprématie" masculine était de mise. Une lecture fort agréable, que je recommande à toute... En tant que scientifique de formation, j'en ai bavé sur les théories d'Einstein. Mais qu'à cela ne tienne, il m'a toujours intrigué ... Et comme dit l'adage populaire, derrière chaque grand homme se cache une femme, c'est la raison pour laquelle j'ai eu l'envie de lire ce livre de Marie Benedict. Comme je l'ai dit, Einstein m'a mené la vie dure pendant mes études mais cela ne m'a pas empêché de le trouver éminemment sympathique contrairement à ce livre qui arrive à écorner son capital sympathie. Bon, il faut garder à l'esprit que pas mal de faits rapportés dans ce roman ne sont que pure spéculation puisqu'il est impossible de savoir ce qu'il se passait réellement une fois l'homme publique se retrouvant en privé avec son épouse. Toutefois, au vu de l'époque à laquelle les événements se sont passés, il est fort probable que certains de ces faits se soient réellement passés comme cela. Ce roman a le mérite de poser la question de la place de la femme d'Einstein dans ses recherches et de faire parler de ces femmes scientifiques souvent oubliées à une époque où la "suprématie" masculine était de mise. Une lecture fort agréable, que je recommande à toute personne intéressée par le monde scientifique et tout particulièrement par l'auteur de la théorie de la relativité et pas seulement au travers de sa fameuse photo connue mondialement !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…