Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266279956
Code sériel : 17095
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Miss Cyclone

Date de parution : 05/04/2018
À Coney Island, les manèges sont à l’arrêt. Face à la mer grise, Angela et June partagent une cigarette. C’est l’hiver de leurs 16 ans. L’hiver où John Lennon va mourir. L’hiver où les deux jeunes New-Yorkaises, si différentes mais complices depuis l’enfance, entrent dans l’âge adulte. Un secret, cette... À Coney Island, les manèges sont à l’arrêt. Face à la mer grise, Angela et June partagent une cigarette. C’est l’hiver de leurs 16 ans. L’hiver où John Lennon va mourir. L’hiver où les deux jeunes New-Yorkaises, si différentes mais complices depuis l’enfance, entrent dans l’âge adulte. Un secret, cette nuit-là, décidera de tout : les amours, les mariages, les rêves et les échecs. Tandis que la ville change, souffre ou s’amuse, les deux copines vivent côte à côte cet étrange grand huit : le cyclone de la vie.

«  C’est un livre génial sur l’amitié féminine.  » Gérard Collard –  «  Le Magazine de la santé  », France 5

« L’ouvrage déclenche un torrent d’émotions. » Julie Giraudon, librairie L’Ivresse du Livre – PAGE des Libraires
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266279956
Code sériel : 17095
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

«  C’est un livre génial sur l’amitié féminine.  » Gérard Collard, France 5 «  Le Magazine de la santé  »
« Un livre très fort. Des personnages attachants et crédibles. » Martine Freneuil – Le Quotidien du Médecin
« Elle signe de sa plume sublime et sensible une histoire humaine, réaliste, exaltante. » Beaux Quartiers
« L’ouvrage déclenche un torrent d’émotions. » Julie Giraudon, librairie L'ivresse dy Livre (Bry-sur-Marne) – Page des Libraires
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • YsaM Posté le 14 Septembre 2020
    C’est le seul que je n’avais pas encore lu, il était dans ma PAL depuis un bout de temps, je me le gardais un peu, pour mieux le savourer, comme tous les livres de cette auteure que j’affectionne particulièrement. La magie opère de nouveau, comme toujours avec Laurence Peyrin, elle a ce don de nous embarquer, de nous faire traverser l’Atlantique pour nous emmener là bas, dans cette Amérique qu’elle chérit et qu’elle nous fait découvrir au fil des livres et je ne m’en lasse pas. Angela et June, 16 ans, sont totalement différentes, physiquement d’abord, l’une a les cheveux noirs et un type méditerranéen, l’autre est blonde comme les blés et a des origines Nordiques. Si Angela est pleine de complexes, June au contraire n’hésite pas à s’afficher. Au niveau social les parents de June sont plutôt aisés tandis qu’Angela vit dans un HLM avec sa maman, son destin semble tout tracé, elle fréquente Nick, un bel italien, voisin de palier et il ne fait aucun doute que ces deux là se marieront quand ils seront grands. June est un électron libre éprise de liberté. les deux adolescentes sont inséparables, fusionnelles, elles ont fait de leur différences une richesse qui leur... C’est le seul que je n’avais pas encore lu, il était dans ma PAL depuis un bout de temps, je me le gardais un peu, pour mieux le savourer, comme tous les livres de cette auteure que j’affectionne particulièrement. La magie opère de nouveau, comme toujours avec Laurence Peyrin, elle a ce don de nous embarquer, de nous faire traverser l’Atlantique pour nous emmener là bas, dans cette Amérique qu’elle chérit et qu’elle nous fait découvrir au fil des livres et je ne m’en lasse pas. Angela et June, 16 ans, sont totalement différentes, physiquement d’abord, l’une a les cheveux noirs et un type méditerranéen, l’autre est blonde comme les blés et a des origines Nordiques. Si Angela est pleine de complexes, June au contraire n’hésite pas à s’afficher. Au niveau social les parents de June sont plutôt aisés tandis qu’Angela vit dans un HLM avec sa maman, son destin semble tout tracé, elle fréquente Nick, un bel italien, voisin de palier et il ne fait aucun doute que ces deux là se marieront quand ils seront grands. June est un électron libre éprise de liberté. les deux adolescentes sont inséparables, fusionnelles, elles ont fait de leur différences une richesse qui leur apporte beaucoup à l’une comme à l’autre. On se dit que les dès sont pipés dès le départ, avec cet avenir tout tracé pour Angéla, ça me ferait presque suffoquer, parce que la vie révèle tellement de surprises, comment peut-on savoir, à 16 ans, ce qui se passera quelques années plus tard. Comment peut-on déjà avoir, une sorte d’épée de Damoclès au dessus de la tête alors que tout peut si vite basculer ? Les deux amies font la connaissance d’Adam, un ami de Nick, fils d’avocats New-yorkais en vogue, qui fait des études pour être procureur. C’est physiquement un très bel homme, posé et intelligent qui ne laisse pas les filles indifférentes. Angela a déjà le poids de son futur engagement sur les épaules mais June est libre comme l’air, elle tombe rapidement amoureuse d’Adam qui de son côté aime beaucoup la présence d’Angéla, parce qu’elle est cash, qu’elle ne triche pas et ne cherche pas à être quelqu’un d’autre. John Lennon est assassiné, Nick et les filles se retrouvent à Central Park pour lui rendre hommage et passent la nuit chez Adam dans son appartement de Manhattan et c’est là que le destin d’Angela est scellé à jamais et celui de Nick et June indirectement. L’auteure nous emmène dans leur vie adulte, comme prévu, Angela a épousé Nick, à aucun moment je ne la sens réellement heureuse et épanouie, je la qualifierai de résiliente, matériellement elle a tout ce qu’il faut, -Nick a réussi professionnellement, il est comme toujours, exubérant, il parle fort, il aime montrer ses signes extérieurs de richesse-. Angela a mis de côté ses rêves, le métier qu’elle aurait aimé faire, celle qu’elle aurait peut-être aimé être réellement, elle est mariée, a des enfants, son rôle de mère passe au premier plan, elle s’oublie, se sacrifie, elle me fait de la peine, me met en colère, parce que je sais qu’elle passe à côté d’autre chose et que quelque part je n’ai pas une confiance absolue en Nick. June est égale à elle même, un peu égocentrique, capricieuse, exigeant beaucoup des autres, elle veut bien se marier, ne veut pas d’enfants ! c’est étrange, au début du livre j’ai pensé que je m’attacherai à June parce que son côté « je suis libre et je fais ce que je veux » me plaisait énormément. Finalement c’est Angela que j’affectionne, parce qu’elle est dans l’écoute et le partage, parce qu’elle est remarquable et sa résilience au dessus de tout, parce qu’elle est posée et cherche toujours à comprendre l’autre, parce qu’elle va finir par prendre son destin en mains et réaliser qu’il n’est jamais trop tard pour entreprendre ce que l’on n’a pas pu faire avant. Elle va décider enfin de penser à elle. Laurence Peyrin nous fait voyager sur trois décennies et c’est avec un réel plaisir que je parcours le chemin des deux amies, leurs vies parallèles aux antipodes et leur amitié sans faille, même si parfois il y a matière à se disputer, même si il y a des secrets trop longtemps gardés, même si l’une comme l’autre savent qu’elles se sont parfois menti, ont été dans le déni, ont préféré fermer les yeux, ne rien dire pour ne pas froisser, parce que leur amitié est plus forte que tout. Il y a énormément de rebondissements, une multitude d’émotions, beaucoup de questionnements, et comme toujours une formidable leçon de vie. Faire passer des messages dans un roman n’est-ce pas merveilleux ? Sans compter qu’historiquement parlant, Laurence Peyrin nous remet en mémoire l’assassinat de John Lennon, l’ouragan Grace et le 11septembre tous ces moments qui ont réellement existé sont des dates charnières dans la vie des deux amies. J’ai adoré ce livre sincèrement, j’ai passé de magnifiques moment avec cette histoire très addictive, lisez le, évasion et émotions garanties…. Angela me manque déjà !!
    Lire la suite
    En lire moins
  • elise3coco Posté le 14 Septembre 2020
    Bon Miss Cyclone, c'est un roman pas mal mais je n'ai pas été transporté contrairement à d'autres romans du même genre. Beaucoup de thème sont abordés dans ce roman mais je n'ai pas ressenti d'émotions en le lisant et pourtant il y aurait pu y en avoir beaucoup. Mais ça n'a pas pris plus que ça. A tel point que j'ai trouvé le style un peu plat et parfois ce n'était pas très fluide. La couverture m'avait beaucoup attiré quand je l'avais repéré mais comme quoi, il ne faut pas se fier qu'à ça ! Elise__#9829;
  • StephG54 Posté le 24 Juillet 2020
    C'est un très bon roman qui suit deux amies Angela et June à plusieurs moments de leurs vies et surtout à plusieurs grands moments de l'Histoire dont l'assassinat de John Lennon. J'ai découvert Laurence Peyrin avec son titre " ma chérie" qui a été une très belle lecture et surtout une très belle surprise. Là aussi j'ai passé un excellent moment. Faut dire que les personnages sont très attachants ( surtout Angela) et que l'histoire est très bien racontée .Elle est aussi très touchante. J'ai même eu les larmes aux yeux vers la fin du roman . Les descriptions des lieux sont parfaites et les dialogues très bien travaillés. De plus l'écriture est très fluide et douce. J'ai hâte de continuer à découvrir la bibliographie de Laurence Peyrin et tant mieux j'en ai encore deux dans ma pal 😀
  • Lespaceplume Posté le 26 Mai 2020
    Alors Miss Cyclone. Je crois que j'avais entendu une critique à la radio qui m'avait donné envie. Et un moment à passer en attendant un train me donne l'occasion de l'acheter. Autant vous dire de suite que je n'ai rien vu des 4h de train et que je suis arrivée chez moi pour mieux continuer à le dévorer. C'est une grande et belle histoire d'amitié. Une magnifique histoire d'amour. Et une histoire de vie. Laurence Peyrin a composé son roman de manière originale, sur 20 ans, chaque grand événement est prétexte à retrouver ses personnages. La petite histoire dans la grande. C'est très fin, très juste, plein d'humour, d'amour et de fantaisie. C'est cruel aussi, violent parfois, valse de sentiments et d'émotions décrits avec beaucoup de justesse. La vie est un manège en somme.
  • brinvilliers Posté le 2 Mai 2020
    Angela et June sont les meilleures amies du monde même si leur milieu social est différent. Angela fréquente Nick et sait que son avenir est tout tracé, tandis que June virevolte. La mort de John Lennon bouleverse le pays. Angela, June, Nick et Adam l'un des ses amis assistent à un hommage à Lennon. Angela est troublée par Adam et cette nuit là le comportement de Nick sous l'emprise de stupéfiants va accélérer la vie qui lui était destinée alors qu'elle vient juste de comprendre qu'il y a autre chose. Les années passent Angela est devenue mère de plusieurs enfants, June a épousé Adam. Les attentats de 2011 vont bouleverser les certitudes de chacun. Laurence Peyrin nous captive dès le début et elle a ce don de faire vivre ces personnages avec une telle intensité que l'on peut les imaginer réels.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.