En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie

        Pocket
        EAN : 9782266275286
        Code sériel : 16909
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 210 mm
        Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie

        Séverine QUELET (Traducteur)
        Date de parution : 09/02/2017
        « Objet : Enterrement de vie de jeune fille de Clare !!! »
        Clare… Voilà dix ans que Nora n’a plus prononcé ce prénom, soudainement apparu dans un mail collectif. Oubliée ? Non. Comment le pourrait-elle ? Elles étaient les meilleures amies du monde. Du moins jusqu’au lycée où… Pourquoi l’inviter...
        « Objet : Enterrement de vie de jeune fille de Clare !!! »
        Clare… Voilà dix ans que Nora n’a plus prononcé ce prénom, soudainement apparu dans un mail collectif. Oubliée ? Non. Comment le pourrait-elle ? Elles étaient les meilleures amies du monde. Du moins jusqu’au lycée où… Pourquoi l’inviter une décennie plus tard à son enterrement de vie de jeune fille ? Mieux : pourquoi s’y rendre ?
        Pourtant, Nora accepte. Direction : une grande maison de verre, perdue dans la forêt sombre du nord de l’Angleterre. Drôle d’endroit pour une fête entre copines. Est-ce vraiment une fête, d’ailleurs ? Personne ne semble se réjouir d’être là, entre jeux poussifs et aveux malsains. Car quelqu’un, parmi eux, a lancé un étrange « Action ou Vérité »…
        L'action ? Un meurtre. La vérité ? Un mensonge.

        « Un thriller brillant et fascinant. »
        Sunday Mirror
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266275286
        Code sériel : 16909
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 210 mm
        Pocket
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Leslecturesdevi Posté le 22 Juillet 2018
          Je ressors plutôt mitigée après la lecture de ce roman .... Pourtant, l'auteure a un style fluide, c'est bien écrit et rythmé grâce à l'alternance de chapitres au présent et au passé. L'histoire de base est attrayante : un huis clos et un meurtre, les éléments semblent réunis pour un bon thriller. D'ailleurs je n'avais pas deviné la fin même si je me doutais de quelques éléments / scènes. Mais justement, j'ai trouvé la fin un peu bâclée, pas étoffée, le dénouement était trop rapide alors que toute la 1ère partie du livre est assez longue et trop détaillée à mon goût (avant de rentrer véritablement dans l'action). Et pour finir, je crois que je suis trop vieille pour ce roman ^^ Cela me fait penser à une série américaine pour adolescents : qui se regarde facilement mais qui n'a pas un scénario ultra bien ficelé au final. C'est dommage car il y avait du potentiel!
        • Gaoulette Posté le 20 Juin 2018
          Je sais je suis sévère, ce thriller est super bien écrit, rythmé. Je l'ai dévoré car il addictif. Mais je suis intransigeante sur ce genre là, j'aime être retournée dans les thrillers psychologiques. Ici au bout de 50 pages, j'ai deviné qui était le meurtrier avant le meurtre, pourquoi et comment et même la victime. Et quand j'ai lu la scène finale je n'ai pas été surprise. Dommage pour moi. Ruth Ware manque cruellement de subtilités sur la partie polar mais par contre elle brosse des portraits à coupé le souffle. Nous avons un personnage central qui est sensé l'être Léonora. Elle se réveille à l'hôpital blessée avec des ecchymoses partout sur le corps. Elle ne se souvient de rien à part qu'elle participait à un enterrement de vie de jeune fille de Clare son amie d'enfance. Clare le rayon de soleil de son ancienne vie, la blonde jolie que tout le monde admire et aime. Un enterrement de vie de jeune fille un peu glauque dés le départ dans une maison qui fout la frousse au milieu des bois. Le cadre est posé, on s'attend à un huis-clos palpitant. Non Ruth Ware fait dérouler ce week end avec des jeux... Je sais je suis sévère, ce thriller est super bien écrit, rythmé. Je l'ai dévoré car il addictif. Mais je suis intransigeante sur ce genre là, j'aime être retournée dans les thrillers psychologiques. Ici au bout de 50 pages, j'ai deviné qui était le meurtrier avant le meurtre, pourquoi et comment et même la victime. Et quand j'ai lu la scène finale je n'ai pas été surprise. Dommage pour moi. Ruth Ware manque cruellement de subtilités sur la partie polar mais par contre elle brosse des portraits à coupé le souffle. Nous avons un personnage central qui est sensé l'être Léonora. Elle se réveille à l'hôpital blessée avec des ecchymoses partout sur le corps. Elle ne se souvient de rien à part qu'elle participait à un enterrement de vie de jeune fille de Clare son amie d'enfance. Clare le rayon de soleil de son ancienne vie, la blonde jolie que tout le monde admire et aime. Un enterrement de vie de jeune fille un peu glauque dés le départ dans une maison qui fout la frousse au milieu des bois. Le cadre est posé, on s'attend à un huis-clos palpitant. Non Ruth Ware fait dérouler ce week end avec des jeux de pistes et des révélations. A chaque vérité on sent que quelque chose cloche, que cela va partir en cacahuète. Mais la cacahuète je l'ai deviné trop tôt. Des personnages qui se révèlent au fur et à mesure. Des protagonistes qu'on soupçonne tous sans exception. Mais j'avais déjà mes doutes bien définie et j'en ai pas démordu un seul instant. Pourquoi. Car certains agissements étaient flagrants pour moi. Je me suis même demandée pourquoi l'héroïne ne veut rien voir? Mais Ruth Ware apporte une réponse valable et qui passe bien. Mais d'ailleurs à qui voulait-elle enlever les œillères? Le roman de Ruth Ware est agréable à lire. Il ne casse pas des briques car un manque d'originalité mais on se laisse prendre la main pour cette promenade particulière. Je ne suis pas fermée au prochain roman de l'auteure malgré que j'ai résolu l'énigme bien avant la fin.
          Lire la suite
          En lire moins
        • 3447 Posté le 10 Mai 2018
          Effectivement il y a eu des morts mais très franchement je m'attendais à ce qu'il y en ait plus. Et puis même si la forêt est un endroit important je pensais que ce serait plus montré dans le livre. Quoi qu'il en soit ça reste une bonne lecture, bien qu'il y ait eu quelques passages un peu longs, la fin est allée très vite. Je ne pouvais plus lâcher le livre. Il faut dire que le début est plus dans l'explication et la fin dans l'action. Sans oublier que la fin est excellente, j'ai beaucoup aimé voir la lumière se faire dans l'esprit du personnage principal alors que nous en tant que lecteurs avions déjà compris depuis un certain temps.
        • ArlieRose Posté le 12 Avril 2018
          On parle beaucoup de cet auteur et de son thriller psychologique depuis quelque temps et j'étais curieuse de découvrir ce premier bouquin. Je l'ai lu avec facilité, entraînée par mon envie de savoir le fin mot de l'histoire. Le cadre est impressionnant et m'a fait flipper, ce qui m'arrive rarement avec un livre. L'atmosphère de la maison est impressionnante. Les personnages sont bien décrits, l'histoire bien racontée, bien ficelée, je ne me suis pas ennuyée. J'ai lu avec un certain détachement, ne m'étant attachée à aucun personnage. Un auteur à retenir pour un break après un bouquin ennuyeux.
        • StephG54 Posté le 11 Avril 2018
          Une quatrième de couverture prometteuse ( un enterrement de vie de jeune fille qui va mal tourner ), un décor assez oppressant ( une maison de verre perdue dans les bois) , une tension palpable entre les différents personnages et un style d'écriture agréable font de ce livre un assez bon thriller psychologique. Le seul petit bémol est que j'ai deviné une bonne partie de l'intrigue et donc le dénouement ne m'a pas surprise. Cela reste une bonne lecture .

        Ils en parlent

        « La romancière, maîtresse du suspense, nous invite à lire un conte à dormir debout, de peur de faire des cauchemars. »
        France Dimanche
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com