Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286459
Code sériel : 17274
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm

Sharko

Date de parution : 03/05/2018
« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux. »

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko,...
« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux. »

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics au 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, elle a tué un homme. Pour protéger Lucie, Franck a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait rien d'un citoyen ordinaire, et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine...

« C'est excellent. » Éric Chevillard – Le Monde des Livres

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286459
Code sériel : 17274
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Sharko, par un maître du polar rouge sang à caractère scientifique. » Voici
« Franck Thilliez, la figure française du polar. » CNEWS matin
« Comme toujours chez Thilliez, le thriller est aussi instructif que divertissant. » Le matin dimanche
« Des chasseurs devenus gibiers. On ne peut que s’attacher a ces êtres cabossés par l’existence et que rien ne semble être en mesure de réparer. » France dimanche
« Franck Thilliez signe un polar de haute volée : Sharko, sixième enquête de son flic fétiche. » Le Quotidien
« Dans ce nouvel opus, et surtout le plus abouti de tous, l’auteur nordiste Franck Thilliez nous plonge dans une descente en enfer haletante dans les couloirs du 36 quai des Orfèvres. » cnewsmatin.fr
« Thilliez mène l’intrigue à bride abattue, en piochant dans l’histoire du sang contaminé. Accrochez-vous : il y a de l’hémoglobine. Et c’est bon ! » Psychologies
« Avec quinze titres traduits en dix huit langues et des adaptations sur petit et grand écran Franck Thilliez est devenu une figure du thriller français. Franck Thilliez joue avec brio n’épargnant ni ses personnages ni ses lecteurs mis sous haute tension. » ELLE
« Thilliez nous harponne. Pas de risque de déception avec le cru 2017, Sharko est sans doute le plus abouti de ses quinze romans. » Le Parisien
« […] rien ne sera épargné. Le flic voit rouge sang, l’écrivain gicle ses révoltes avec une luxuriance graphique peu commune dans le paysage littéraire français. » Cécile Lecoultre, Tribune de Genève
« … inutile de maintenir plus longtemps le suspense, je ne suis pas un maître du genre : eh bien, c’est excellent. » Éric Chevillard, Le Monde des Livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MSophieBC Posté le 21 Décembre 2021
    Quand on pense à Franck Thilliez, on pense évidemment à Franck Sharko et à Lucie Henebelle. Ces deux personnages ont eu leurs sagas respectives et puis se sont un jour croisés, pour ne plus se quitter. Des romans d’amour me direz-vous ? Absolument pas ! Des policiers bien ficelés, toujours un peu en marge du politiquement correct. Des situations qui frôlent la ligne de la légalité et des personnages qui la franchissent parfois. Mais Sharko (le livre) est tellement bien ficelé, l’intrigue flirte avec le paranormal pour revenir à des explications bien concrètes et réalistes, documentées (comme une recherche internet pourra vous le prouver). Bref, ce sont presque 600 pages qui s’enfilent sans même s’en apercevoir et qu’on aurait souhaitées encore plus nombreuses. Excellent !
  • Costes93 Posté le 14 Décembre 2021
    Sur demande de sa tante, Lucie pénètre illégalement dans le domicile de Ramirez, un mystérieux criminel sur lequel son oncle enquêtait avant de mourir. Mais Ramirez la surprend et pour se protéger, elle l'abat. Sharko vient alors à sa rescousse pour maquiller le crime et éviter à Lucie la prison. Or, Ramirez n'est pas blanc comme neige et les cadavres s'accumulent autour de lui, avec un élément récurrent : le sang. Sharko et son équipe se mettent alors sur la trace d'une véritable vampire qui semble consommer le sang de ses victimes. Délires sectaires ou maladie ? L'équipe va avoir du pain sur la planche pour élucider l'affaire. Comme d'habitude, on prend la même recette que d'habitude et on réchauffe tout ça : du gore (le sang, quoi de plus gore ?), de l'horreur, des voyages en terres étrangères et bien sûr, des héros qui font cavalier seuls (hein Lucie ? ). J'ai apprécié le côté scientifique poussé : maladie à prion, circuit des transfusions sanguines, porphyrie, prémices de la légende de Dracula et des vampires. Pour le reste, c'est très quelconque. Ce n'est pas décevant, mais clairement, d'ici quelques semaines je n'en aurai aucun souvenirs. Un Thilliez parmi tant... Sur demande de sa tante, Lucie pénètre illégalement dans le domicile de Ramirez, un mystérieux criminel sur lequel son oncle enquêtait avant de mourir. Mais Ramirez la surprend et pour se protéger, elle l'abat. Sharko vient alors à sa rescousse pour maquiller le crime et éviter à Lucie la prison. Or, Ramirez n'est pas blanc comme neige et les cadavres s'accumulent autour de lui, avec un élément récurrent : le sang. Sharko et son équipe se mettent alors sur la trace d'une véritable vampire qui semble consommer le sang de ses victimes. Délires sectaires ou maladie ? L'équipe va avoir du pain sur la planche pour élucider l'affaire. Comme d'habitude, on prend la même recette que d'habitude et on réchauffe tout ça : du gore (le sang, quoi de plus gore ?), de l'horreur, des voyages en terres étrangères et bien sûr, des héros qui font cavalier seuls (hein Lucie ? ). J'ai apprécié le côté scientifique poussé : maladie à prion, circuit des transfusions sanguines, porphyrie, prémices de la légende de Dracula et des vampires. Pour le reste, c'est très quelconque. Ce n'est pas décevant, mais clairement, d'ici quelques semaines je n'en aurai aucun souvenirs. Un Thilliez parmi tant d'autres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jenny23 Posté le 2 Décembre 2021
    Difficile d’enquêter sur un meurtre dont on est l’auteur? Oui, surtout quand on est flic au quai des Orfèvres. C’est pourtant ce que va devoir faire le couple d’enquêteurs Sharko et Hennebelle lorsque celle-ci se retrouve obligée de tirer sur un homme. Du maquillage de la scène de crime aux fausses pistes, Sharko fera tout pour protéger sa femme et leur famille.
  • Blackradis Posté le 27 Novembre 2021
    Ce n'est pas la biographie d'un ancien président mais un thriller de bonhomme ! Les crimes sont violents et on a souvent l'échine parcouru de frissons... Thilliez est pour moi au-dessus de la mêlée dans le genre car ses histoires tiennent la route et ses personnages sont souvent réussis.......................
  • nemo- Posté le 4 Novembre 2021
    Quand je dis que je suis en retard... J'ai fini Sharko il y a un mois et je n'ai pas encore rédigé ma chronique ! Heureusement, comme il était top, j'ai tout bien en tête. J'ai fini Pandemia il y a 1898 jours (me dit mon blog) soit plus de 3 ans, autant dire que mes souvenirs ne sont pas très frais. Ca ne m'a pas empêchée de dévorer Sharko, donc il n'est pas nécessaire d'avoir lu les précédents pour apprécier. En revanche, il y est régulièrement fait allusion, donc vous aurez moins de suspense si vous lisez les précédents ensuite. L'excellente idée de départ de ce tome pour renouveler un peu les aventures de Sharko et Hennebelle, c'est d'avoir mis Hennebelle, et du coup, Sharko, dans le rôle des coupables avec leur équipe à leurs trousses... Difficile de mener une enquête lorsque l'on est soi-même le tueur, surtout que la victime n'était pas des plus sympathiques et qu'il faut réussir à rétablir la vérité sans tout dire ! Complexe, tordu, addictif, on se demande jusqu'à la fin si le roman suivant de Thilliez intègrera nos deux héros ou s'ils iront moisir en prison... Du grand art ! Pour adultes.
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…

Lisez maintenant, tout de suite !