RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un manoir en Cornouailles

            10/18
            EAN : 9782264074010
            Code sériel : 5422
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 108 x 177 mm
            Un manoir en Cornouailles

            Aline OUDOUL (Traducteur)
            Date de parution : 02/05/2019
            Une famille. Un secret. Un été tragique. Quatre vies bouleversées à jamais. Voici Le livre de cet été
             
            Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche... Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264074010
            Code sériel : 5422
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 108 x 177 mm
            10/18

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lalunedanslesetoiles Posté le 12 Octobre 2019
              Une excellente lecture ! J’ai adoré ce roman qui parle de secrets de famille, de Cornouailles et d’amour. • Comme bien souvent dans les romans de ce style, la narration alterne les chapitres au présent et les chapitres dans le passé. C’est personnellement un procédé que j’adore retrouver dans mes lectures et, bien souvent, ce sont les personnages du passé que j’aime le plus. Ce fut le cas ici et je me suis vraiment attachée à toute la famille Alton. Tous les protagonistes sont intéressants et j’ai vraiment la sensation d’avoir passé un été avec eux. Je dois avouer que je suis très nostalgique et triste à l’idée de les quitter ! Ils vont me manquer... • Ce roman, malgré les drames familiaux qu’il dépeint, est plein d’esprit et d’humour. Je vous conseille cette lecture qui fut à la fois sombre et acidulée !
            • 0drey62 Posté le 9 Octobre 2019
              J’avais entendu beaucoup de bien de ce livre avant de commencer ma lecture. Histoire familiale, aller-retours passé-présent, … il y a tout pour me plaire ! Et pourtant… La lecture n’a pas été désagréable mais j’en attendais beaucoup plus suite aux nombreux éloges entendus. Comme toujours la partie dans le passé m’a plus intéressée que celle dans le présent. Je n’ai ressenti que peu de choses pour les différents personnages et surtout la « révélation » finale n’en était pas vraiment une, car devinée depuis très longtemps pour ma part ! Et c’est surement ce qui a pêché le plus pour moi. En bref, une lecture sympathique sans être exceptionnelle, qui sera probablement vite oubliée… Un bon livre détente pour les vacances en somme.
            • AldrikKirdla Posté le 5 Octobre 2019
              Dans ce roman (Black Rabbit Hall), Eve Chase nous narre la vie de la famille Alton vue par Amber, une jeune fille (qui ne le sera plus à la fin du roman). Cette famille heureuse séjourne pendant les vacances dans leur manoir, et la vie s’y déroule avec bonheur jusqu’au drame qui va tous les affecter. Alternant les époques (fin des années 1960 et aujourd’hui), l’auteure nous fait aussi vivre la quête de Lorna, une jeune femme à la recherche de ses racines. Le dénominateur commun est, vous l’avez compris, le manoir. Sur le quatrième de couverture, l’éditeur nous informe que ce roman est obligatoire pour celles et ceux qui apprécient Daphné du Maurier. Et il est vrai qu’on retrouve un peu de ces climats impénétrables que sait si bien raconter cette dernière. Et les passages racontés par Amber sont romantiques, nostalgiques, mélancoliques et même envoûtants. On s’attache à cette jeune fille et à sa famille. Ceux qui nous narrent la quête de Lorna sont cependant plus communs, selon moi, et la fin du roman sombre un peu dans des banalités larmoyantes trop convenues. Mais ce roman reste tout de même un très bon choix. A noter que Daphné du Maurier est l’auteure... Dans ce roman (Black Rabbit Hall), Eve Chase nous narre la vie de la famille Alton vue par Amber, une jeune fille (qui ne le sera plus à la fin du roman). Cette famille heureuse séjourne pendant les vacances dans leur manoir, et la vie s’y déroule avec bonheur jusqu’au drame qui va tous les affecter. Alternant les époques (fin des années 1960 et aujourd’hui), l’auteure nous fait aussi vivre la quête de Lorna, une jeune femme à la recherche de ses racines. Le dénominateur commun est, vous l’avez compris, le manoir. Sur le quatrième de couverture, l’éditeur nous informe que ce roman est obligatoire pour celles et ceux qui apprécient Daphné du Maurier. Et il est vrai qu’on retrouve un peu de ces climats impénétrables que sait si bien raconter cette dernière. Et les passages racontés par Amber sont romantiques, nostalgiques, mélancoliques et même envoûtants. On s’attache à cette jeune fille et à sa famille. Ceux qui nous narrent la quête de Lorna sont cependant plus communs, selon moi, et la fin du roman sombre un peu dans des banalités larmoyantes trop convenues. Mais ce roman reste tout de même un très bon choix. A noter que Daphné du Maurier est l’auteure de la nouvelle Les Oiseaux qu’Alfred Hitchcock dénatura complètement avec son film (enfin c’est plutôt le scénariste Evan Hunter qui a dénaturé la nouvelle – nous oublions souvent que les réalisateurs réalisent ce que les scénaristes ont imaginé).
              Lire la suite
              En lire moins
            • livreclem Posté le 4 Octobre 2019
              Un manoir, l'océan, du vent, de la pluie, un mariage, des drames, un secret... une recette qui donne une lecture prenante avec une ambiance qui nous plonge directement au manoir avec les personnages. Un bon roman.
            • peneloppe277 Posté le 27 Septembre 2019
              L'histoire se déroule dans le passé entre 1968 et 1969 et dans le présent. En Cornouailles en 1968 les Alton élisent domicile au manoir de Pencraw l'été jusqu'au jour où un drame va avoir lieu. Cinquante ans plus tard Lorna souhaite se marier dans ce lieu où elle a séjourner enfant mais plus elle se renseigne sur cette fameuse enfance plus elle va tomber des nues

            les contenus multimédias

            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…