Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074010
Code sériel : 5422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Un manoir en Cornouailles

Aline OUDOUL (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
Une famille. Un secret. Un été tragique. Quatre vies bouleversées à jamais. Voici Le livre de cet été
 
Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche... Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074010
Code sériel : 5422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 20 Juin 2020
    🐰CORNOUAILLES AÏE AÏE AÏE !🐇 C'est une vieille bâtisse bourrée de charme, un peu délabrée, qu'on ne répare plus depuis des années mais où l'on se sent bien, comme dans ces pulls usés qu'on n'arrive pas à jeter. Là-bas à Pencraw, le temps s'est suspendu, l'horloge n'en fait qu'à sa tête, le toit fuit mais qu'importe, même la pluie est différente. C'est un paradis perdu où les enfants Alton sont rois. Il y a Toby et Amber, les jumeaux adolescents, Barney, toujours en quête d'une bêtise et Kitty, la petite curieuse. Leur mère Nancy, une rousse à la beauté fracassante, les a élevés en les incitant à affirmer leur singularité. Un soir d'été 1968, leur bonheur vole en éclats... 30 ans plus tard, Lorna qui cherche un lieu pour son mariage se sent irrésistiblement attirée par le manoir de Pencraw. Persuadée d'y être venue petite, elle veut comprendre la mystérieuse fascination qu'exerce sur elle la bâtisse et ce qui s'est passé dans la maison... Comme Lorna, on est tombées sous le charme de Pencraw. Envoûtées, ensorcelées par la plume poétique et romanesque d'Eve Chase, par cette famille ô combien romantique et attachante. Alternant habilement les chapitres des années 60 racontés... 🐰CORNOUAILLES AÏE AÏE AÏE !🐇 C'est une vieille bâtisse bourrée de charme, un peu délabrée, qu'on ne répare plus depuis des années mais où l'on se sent bien, comme dans ces pulls usés qu'on n'arrive pas à jeter. Là-bas à Pencraw, le temps s'est suspendu, l'horloge n'en fait qu'à sa tête, le toit fuit mais qu'importe, même la pluie est différente. C'est un paradis perdu où les enfants Alton sont rois. Il y a Toby et Amber, les jumeaux adolescents, Barney, toujours en quête d'une bêtise et Kitty, la petite curieuse. Leur mère Nancy, une rousse à la beauté fracassante, les a élevés en les incitant à affirmer leur singularité. Un soir d'été 1968, leur bonheur vole en éclats... 30 ans plus tard, Lorna qui cherche un lieu pour son mariage se sent irrésistiblement attirée par le manoir de Pencraw. Persuadée d'y être venue petite, elle veut comprendre la mystérieuse fascination qu'exerce sur elle la bâtisse et ce qui s'est passé dans la maison... Comme Lorna, on est tombées sous le charme de Pencraw. Envoûtées, ensorcelées par la plume poétique et romanesque d'Eve Chase, par cette famille ô combien romantique et attachante. Alternant habilement les chapitres des années 60 racontés par Amber et ceux d'aujourd'hui avec Lorna pour héroïne, l'auteure distille les informations jusqu'à la révélation du terrible secret de famille, dévastateur. On avoue, on a écrasé une larme à la fin de ce très beau roman qui parle d'innocence perdue, de transmission, de solidarité entre frère et soeur... Venez passer la journée au manoir, vous ne regretterez pas le voyage et avec un peu de chance, au crépuscule, vous apercevrez les grandes oreilles des lapins noirs se découper sur la pelouse à l'orée du bois...🐇
    Lire la suite
    En lire moins
  • yeroliote Posté le 16 Juin 2020
    Beaucoup aimais cette lecture, que ça soit le récit au passé ou au présent. Les personnages m'ont beaucoup touché de par leur passé respectif. Cette quête de la vérité était vraiment très intéressante, j'ai fini par vite comprendre ce qui s'était passé mais ça n'a absolument pas perturbé ma lecture car je voulais vraiment savoir ce que la fin allait me réserver. J'ai vraiment aimé cette fin, un Noeux et arrivé dans ma gorge à ce moment-là ce qui ne m'arrive quasiment jamais lors de mes lectures. L'autrice a su me toucher et rien que pour cela je lui tire mon chapeau.
  • fannyvincent Posté le 7 Juin 2020
    Un lieu, deux époques. le lieu, c'est le manoir de Pencraw, en Cornouailles, autrement appelé le manoir des Lapins noirs. Côté époques, on alterne entre la fin des années 60, avec la vie de la famille Alton, dont Pencraw est la résidence d'été, et trente années plus tard, le souhait de Lorna de célébrer son mariage avec Jon à Pencraw, une demeure qui l'attire irrésistiblement... Bien entendu, les deux récits menés en parallèle vont inévitablement finir par se rejoindre. Car, sans spolier quoi que ce soit, les drames qui vont frapper la famille Alton concernent également Lorna. En dépit de ce dénouement très prévisible, cette saga familiale, à la belle couverture dans la version poche, à l'atmosphère so british, constitue une lecture agréable... mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
  • Pinklychee Posté le 30 Mai 2020
    J'ai acheté ce livre un peu par hasard, au détour d'une flânerie en librairie. Le résumé me tentait bien, l'accroche parlant de Kate Morton a fini de me convaincre. Nous suivons donc la famille Alton, qui partage son temps entre Londres et son manoir de Pencraw. Une famille heureuse, des parents fous amoureux, 4 enfants magnifiques, jusqu'à ce soir d'été qui changera leur vie à jamais. Le point fort de ce livre, c'est son atmosphère. Joie de vivre, insouciance enfantine, puis peu à peu l'ambiance s'alourdit, s'assombrit, pesante et malsaine. Je me suis sentie presque intruse, à pénétrer aux côtés de notre héroïne Lorna dans ce qui était autrefois la maison du bonheur. Que s'est-il passé? Quels secrets peut bien cacher la propriétaire? Comme souvent dans ce genre de romans, on suit alternativement des personnages dans le passé et le présent. Et comme souvent, j'ai largement préféré Amber (le personnage du passé) à Lorna, dont l'obsession pour Pencraw m'a parfois mise mal à l'aise. J'ai adoré détester Caroline, cette femme hautaine et froide, incapable d'amour ou de tendresse. Il est vraiment difficile de l'apprécier, elle ne fait rien pour se montrer agréable. J'ai eu beaucoup de peine pour Toby et Barney, les 2 garçons de la fratrie, chez qui l'accident va... J'ai acheté ce livre un peu par hasard, au détour d'une flânerie en librairie. Le résumé me tentait bien, l'accroche parlant de Kate Morton a fini de me convaincre. Nous suivons donc la famille Alton, qui partage son temps entre Londres et son manoir de Pencraw. Une famille heureuse, des parents fous amoureux, 4 enfants magnifiques, jusqu'à ce soir d'été qui changera leur vie à jamais. Le point fort de ce livre, c'est son atmosphère. Joie de vivre, insouciance enfantine, puis peu à peu l'ambiance s'alourdit, s'assombrit, pesante et malsaine. Je me suis sentie presque intruse, à pénétrer aux côtés de notre héroïne Lorna dans ce qui était autrefois la maison du bonheur. Que s'est-il passé? Quels secrets peut bien cacher la propriétaire? Comme souvent dans ce genre de romans, on suit alternativement des personnages dans le passé et le présent. Et comme souvent, j'ai largement préféré Amber (le personnage du passé) à Lorna, dont l'obsession pour Pencraw m'a parfois mise mal à l'aise. J'ai adoré détester Caroline, cette femme hautaine et froide, incapable d'amour ou de tendresse. Il est vraiment difficile de l'apprécier, elle ne fait rien pour se montrer agréable. J'ai eu beaucoup de peine pour Toby et Barney, les 2 garçons de la fratrie, chez qui l'accident va laisser les cicatrices les plus profondes. On devine le secret assez facilement, pour ma part il aura suffi d'une phrase pour que je comprenne la teneur dudit secret (j'avais formulé 2 hypothèses dont l'une était la bonne). Ca ne m'a pas franchement gênée, j'étais plutôt curieuse de savoir si j'avais vu juste ou non (et ça a été le cas à 2 ou 3 détails près). Ce roman n'en reste pas moins facile à lire, les pages se sont tournées assez rapidement, et malgré quelques longueurs je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture. En reste une impression de mélancolie, de tristesse, qui déteint sur tout le roman dès l'accident. Bon point également pour la maison, qui pour moi est un personnage à part entière. Bref, si vous aimez les romans d'ambiance, les secrets de famille et les voyages entre passé et présent, ce roman devrait vous plaire, en dépit de son rythme assez lent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Himerope Posté le 14 Mai 2020
    un coup de ❤️: si vous êtes friands de mystères et de secrets de famille ce livre est fait pour vous ! Bien que l’intrigue soit intéressante, je n’ai pas trouvé l’histoire en elle-même spectaculaire c’est surtout la profondeur des personnages qui m’a plu. On se délecte de chaque page de ce roman, dés que le chapitre se termine on est pressé de découvrir la suite ! 📖

les contenus multimédias

Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…