Lisez! icon: Search engine
Un manoir en Cornouailles
Aline Oudoul (traduit par)
Date de parution : 02/05/2019
Éditeurs :
10/18
En savoir plus

Un manoir en Cornouailles

Aline Oudoul (traduit par)
Date de parution : 02/05/2019
Une famille. Un secret. Un été tragique. Quatre vies bouleversées à jamais. Voici Le livre de cet été
 
Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser... Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche... Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074010
Code sériel : 5422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
10/18
En savoir plus
EAN : 9782264074010
Code sériel : 5422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • YsaM 31/03/2024
    Je découvre, une nouvelle fois, une autrice, un peu par hasard et c’est une belle rencontre que cette lecture du manoir en Cornouailles. J’ai trouvé que le titre était très intriguant par contre quel dommage, la couverture ne le met pas en valeur, elle est bien moins attrayante que la version broché. Quoi qu’il en soit j’ai dévoré ce livre qui s’avère bien vite addictif. C’est un roman à double temporalité qui commence en 1968 et se termine trente ans plus tard dans le même lieu, le manoir de Pencraw, appelé aussi le manoir aux Lapins Noirs. C’est une bâtisse qui porte une lourde histoire, elle a longtemps abrité le bonheur d’une famille mais, un beau matin, Pencraw a basculé dans l’horreur et changé la vie de ses habitants pour toujours. Lorna ne sait rien de tout ça quand, trente ans plus tard, elle entraîne son fiancé sur les petites routes anglaises, à la recherche du manoir où elle veut absolument fêter leur mariage. La jeune femme est attirée par cette bâtisse qui ne lui semble nullement inconnue et quand elle la découvre enfin, elle sait qu’elle est là où elle doit être. Le manoir est parfait pour célébrer ses noces, même si il est complètement vieillissant et a besoin de travaux de rénovation. La maîtresse de maison, froide et distante a du être une très belle femme par le passé, elle n’a rien de sympathique et a besoin d’argent pour faire les travaux de ce manoir auquel elle semble particulièrement attachée. Elle y vit seule avec sa domestique, une certaine Dill à qui elle demande énormément d’investissement. Lorna ressent une drôle d’impression en rentrant dans le manoir, comme si ce lieu lui était familier, mais ce n’est pas possible, se pourrait-il que sa mère l’ait emmenée en balade à Pencraw quand elle était petite ? elle se souvient que sa mère adorait lui faire visiter les châteaux. On retourne dans le passé pour découvrir la vie de la famille Alton, en 1968, dont le manoir de Pencraw est leur résidence secondaire, Nancy, adore y venir pour les vacances, elle est l’heureuse maman de Toby et Amber, des jumeaux,, et de Barney et Kitty. C’est une très belle femme qui fait fi des convenances, Nancy est américaine et même si elle a épousé un lord Anglais, elle ne s’habitue pas toujours aux us et coutumes anglaises. C’est une maman cool avec ses enfants, elle monte à cheval et est très proche de la nature. Le couple Alton est très amoureux, les enfants sont élevés au contact de la nature, Nancy trouve que c’est le meilleure enseignement. Dès qu’ils le peuvent, ils délaissent leur maison Londonienne pour venir se ressourcer à Pencraw. Dans cet endroit Nancy revit. Un jour, alors qu’ils sont en villégiature au manoir, un violent orage éclate et bouleverse le futur de la famille. Ce roman est plein de suspense et j’aime beaucoup l’alternance entre passé et présent. J’avoue que je me délecte du passé et de cette histoire qui se déroule en 1968 car j’aime tout de suite cette mère de famille et sa façon de voir les choses. C’est une maman cool mais une maman poule qui laisse ses enfants s’épanouir au contact de la nature. Tout est si calme et si serein dans ce manoir qui prend l’eau quand il pleut, qu’on est tout à coup surpris quand les éléments se déchaînent et que survient un premier drame qui va en entraîner d’autres. L’auteure déroule son histoire avec une famille bouleversée qui va devoir apprendre à vivre autrement et qui n’y arrivera jamais. De son côté, Lorna, trente ans plus tard, doit faire face à des révélations pour enfin comprendre ce qui la lie au manoir des Cornouailles. Il y a du suspense et un petit côté mystique tout a fait intéressant, le dénouement se profile doucement et on est pas au bout de nos surprises. J’ai adoré cette lecture que j’ai lu très vite, je ne pouvais pas lâcher le roman, totalement absorbée par ces vies parallèles dont le point commun est ce manoir tentaculaire aux airs austères qui pourtant charme les plus récalcitrants. Un bon roman qui m’a totalement embarquée et dépaysée. Je découvre, une nouvelle fois, une autrice, un peu par hasard et c’est une belle rencontre que cette lecture du manoir en Cornouailles. J’ai trouvé que le titre était très intriguant par contre quel dommage, la couverture ne le met pas en valeur, elle est bien moins attrayante que la version broché. Quoi qu’il en soit j’ai dévoré ce livre qui s’avère bien vite addictif. C’est un roman à double temporalité qui commence en 1968 et se termine trente ans plus tard dans le même lieu, le manoir de Pencraw, appelé aussi le manoir aux Lapins Noirs. C’est une bâtisse qui porte une lourde histoire, elle a longtemps abrité le bonheur d’une famille mais, un beau matin, Pencraw a basculé dans l’horreur et changé la vie de ses habitants pour toujours. Lorna ne sait rien de tout ça quand, trente ans plus tard, elle entraîne son fiancé sur les petites routes anglaises, à la recherche du manoir où elle veut absolument fêter leur mariage. La jeune femme est attirée par cette bâtisse qui ne lui semble nullement inconnue et quand elle la découvre enfin, elle sait qu’elle est là où elle doit être. Le manoir est parfait pour célébrer ses noces, même...
    Lire la suite
    En lire moins
  • viedelivres 19/03/2024
    Les secrets de famille ont toujours été des lectures que j’affectionne tout particulièrement. Ce roman est un sans faute à mes yeux et je peux déclarer sans hésitation que c’est un coup de coeur. Je me suis immergée dans cette ambiance nébuleuse et saturée de secrets au coeur des Cornouailles. Grâce à une double temporalité parfaitement équilibrée et à la plume poétique de l’autrice, les pages défilent comme par magie. Elle a un véritablement don de description que ce soit en terme d’ambiance, de paysages ou encore d’émotions. Les destins s’entrecroisent et la tension monte crescendo à mesure que le voile se lève sur la famille Alton. Un récit mélancolique, mystérieux et subtil que je ne peux que vous conseiller. À lire au coin du feu, en écoutant la pluie tomber…
  • sorciere_bouquine 14/03/2024
    Un manoir en Cornouailles, Ève Chase Une double temporalité, des drames et des secrets de familles, un vieux manoir anglais appartenant à une famille aristo … Typiquement le genre de bouquin que je dévore ! Ce vieux manoir qui fuit depuis toujours a pour certains des odeurs d’enfance heureuse, pour d’autres de trahison. Il exerce sur les plus jeunes un attrait mystérieux. Habité par tous ses habitants, le manoir aux lapins noirs sera le témoin de l’amour inconditionnel que portait Nancy Alton à ses quatre enfants avant que sa mort brutale ne vienne bouleverser la vie de ses proches. Quels liens entre la famille Alton des années 60 et la jeune Lorna, en quête de la salle de réception de son mariage qui vient visiter le manoir en 2015 ? Preparez-vous un thé chaud, quelques scones à la confiture et rendez-vous dans quelques heures pour le dénouement ! Rien ne vous surprendra vraiment et s’il est peu probable que cette histoire vous reste en tête bien longtemps après avoir parcouru sa dernière page, ce premier roman d’Eve Chase promet un bon moment de lecture. On est vite happé par l’histoire, la deuxième partie du roman notamment m’a beaucoup plu (à partir du moment où les liens passé/présent se dessinent et que la personnalité des personnages s’affirme). Entre deux lectures plus difficiles, c’est le candidat idéal. Un manoir en Cornouailles, Ève Chase Une double temporalité, des drames et des secrets de familles, un vieux manoir anglais appartenant à une famille aristo … Typiquement le genre de bouquin que je dévore ! Ce vieux manoir qui fuit depuis toujours a pour certains des odeurs d’enfance heureuse, pour d’autres de trahison. Il exerce sur les plus jeunes un attrait mystérieux. Habité par tous ses habitants, le manoir aux lapins noirs sera le témoin de l’amour inconditionnel que portait Nancy Alton à ses quatre enfants avant que sa mort brutale ne vienne bouleverser la vie de ses proches. Quels liens entre la famille Alton des années 60 et la jeune Lorna, en quête de la salle de réception de son mariage qui vient visiter le manoir en 2015 ? Preparez-vous un thé chaud, quelques scones à la confiture et rendez-vous dans quelques heures pour le dénouement ! Rien ne vous surprendra vraiment et s’il est peu probable que cette histoire vous reste en tête bien longtemps après avoir parcouru sa dernière page, ce premier roman d’Eve Chase promet un bon moment de lecture. On est vite happé par l’histoire, la deuxième partie du roman notamment m’a beaucoup plu (à partir du moment...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Midwife_Midbook 27/01/2024
    #x1f3f0 Tout se déroule au Manoir de Pencraw, ou Manoir des Lapins noirs... Ces deux appellations guident finalement le roman... Un côté sombre - Pencraw - des descriptions qui donnent des frissons, ce vieux manoir où le temps semble figé, avec des personnages aux traits durs, impénétrables, gardiens de lourds secrets. Et puis un côté bien plus chaleureux - les Lapins noirs - décrivant un havre de paix, où la nature est généreuse, où le temps s'écoule délicatement, au rythme des rires d'enfants et des chants d'oiseaux. #x1f426 #x1f407 On oscille ainsi, entre deux personnages, Amber et Lorna, entre deux époques, avec le Manoir pour fil directeur. Je me suis attachée à chacune d'entre elles, ainsi qu'à la majorité des personnages secondaires, qui sont finalement tous aussi essentiels et pris dans l'intrigue. Une intrigue qui tourne autour de secrets de famille, drame, recherche de vérité, fraternité... et trahisons. #x1f4dc Une lecture bien agréable en ces temps froids, prenante car nous souhaitons nous aussi, connaître le dénouement. Je découvre la plume de cet auteur à travers ce roman : douce, délicate, qui prend le temps pour garantir une immersion totale dans les différentes époques, sans jamais nous perdre.
  • coco_H 20/01/2024
    Une fois que l'on commence ce roman il est difficile de s'arrêter. On apprend sans arrêts des mystères et des secrets de famille. Deux histoires se déroule en parallèles (une dans le présent et une dans le passé) sans gêner la lecture et la compréhension.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…