Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221216040
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 122 x 182 mm

Une poignée de cendres

Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 18/01/2018

Une lady saisie par la débauche, son nobliau de mari perdu dans la jungle amazonienne et condamné à lire à voix haute les oeuvres de Dickens pour ne pas mourir de faim…
D’une cruauté indicible, en même temps que d’une folle drôlerie, Une poignée de cendres propose un voyage sans complaisance...

Une lady saisie par la débauche, son nobliau de mari perdu dans la jungle amazonienne et condamné à lire à voix haute les oeuvres de Dickens pour ne pas mourir de faim…
D’une cruauté indicible, en même temps que d’une folle drôlerie, Une poignée de cendres propose un voyage sans complaisance dans l’âme humaine. Jamais sans doute l’impertinence de l’auteur du Cher disparu et de Retour à Brideshead à l’égard de l’aristocratie de son pays ne s’était exercée avec autant de virulence. Et la critique vaudrait aussi bien aujourd’hui, envers telle ou telle figure de nos sociétés contemporaines. Pour nombre des fidèles du « clan » des admirateurs de Waugh, ce roman iconoclaste, classique de l’humour anglais, reste son plus grand chef-d’oeuvre.

« Aux premières loges de la société des années 30, Evelyn Waugh se fait l’élégant fossoyeur des anciennes valeurs édouardiennes. » Libération

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221216040
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aliecnop Posté le 23 Mars 2016
    Voilà bien un livre singulier en littérature... Une plume certes, mais au service de l'absurde très subtilement dépeint d'une société en déclin. C'est savoureux parce que méchant, cruel et forcément drôle...
  • Arakasi Posté le 4 Juillet 2012
    Roman satirique se déroulant dans l’Angleterre des années 30. Un couple de jeunes riches oisifs, Tony et Brenda, baignent dans le bonheur conjugal et se la coulent douce dans leurs somptueuse demeure de campagne. Mais voilà voilà voilà : Madame s’ennuie. Et parce qu’elle s’ennuie, elle va faire ce que toutes les femmes de sa condition font quand leurs attentionnés maris les étouffent un peu trop. Elle prend un amant. Mais attention ! Pas n’importe lequel… L’amant le plus crétin, le plus versatile et le plus inutile possible, sinon ce n’est pas drôle. A partir de ce point de départ assez anodin, va se déchainer une suite de péripéties aussi drôles que cruels qui amèneront Madame à sombrer dans la débauche et Monsieur à se réfugier en Amazonie où il sera forcé de lire toutes les œuvres de Dickens en boucle pour ne pas être mis en pièces par des sauvages assoiffés de sang. Verdict final : c'était tout à fait sympathique ! Au vu de la quatrième de couverture, je m'attendais à quelque chose de plutôt délirant, ce qui n'était pas vraiment le cas : pas de grandes envolées burlesques, mais beaucoup de méchanceté et un humour pince-sans-rire et... Roman satirique se déroulant dans l’Angleterre des années 30. Un couple de jeunes riches oisifs, Tony et Brenda, baignent dans le bonheur conjugal et se la coulent douce dans leurs somptueuse demeure de campagne. Mais voilà voilà voilà : Madame s’ennuie. Et parce qu’elle s’ennuie, elle va faire ce que toutes les femmes de sa condition font quand leurs attentionnés maris les étouffent un peu trop. Elle prend un amant. Mais attention ! Pas n’importe lequel… L’amant le plus crétin, le plus versatile et le plus inutile possible, sinon ce n’est pas drôle. A partir de ce point de départ assez anodin, va se déchainer une suite de péripéties aussi drôles que cruels qui amèneront Madame à sombrer dans la débauche et Monsieur à se réfugier en Amazonie où il sera forcé de lire toutes les œuvres de Dickens en boucle pour ne pas être mis en pièces par des sauvages assoiffés de sang. Verdict final : c'était tout à fait sympathique ! Au vu de la quatrième de couverture, je m'attendais à quelque chose de plutôt délirant, ce qui n'était pas vraiment le cas : pas de grandes envolées burlesques, mais beaucoup de méchanceté et un humour pince-sans-rire et acide très anglais. Personnellement, j'adhère tout à fait ! Quelques regrets tout de même : j’ai trouvé le style d’écriture un peu trop simple et les personnages n'étaient pas d'une complexité époustouflante... D'un autre côté, c'est rarement le cas dans un roman satirique où les protagonistes sont censés caricaturer des travers de la société anglaise.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.