Lisez! icon: Search engine
Une toute petite minute
Date de parution : 07/04/2022
Éditeurs :
Pocket

Une toute petite minute

Date de parution : 07/04/2022
Il a suffi d’une minute… D’une toute petite minute. Une nuit de réveillon 1995, Madeline s’enferme dans la salle de bains en compagnie de sa meilleure amie. Soixante secondes plus tard, Estrella est morte.... Il a suffi d’une minute… D’une toute petite minute. Une nuit de réveillon 1995, Madeline s’enferme dans la salle de bains en compagnie de sa meilleure amie. Soixante secondes plus tard, Estrella est morte. Personne ne saura jamais la vérité sur ce drame.
Comment se pardonner ce qui est impardonnable ? Vingt ans de prison n’y ont...
Il a suffi d’une minute… D’une toute petite minute. Une nuit de réveillon 1995, Madeline s’enferme dans la salle de bains en compagnie de sa meilleure amie. Soixante secondes plus tard, Estrella est morte. Personne ne saura jamais la vérité sur ce drame.
Comment se pardonner ce qui est impardonnable ? Vingt ans de prison n’y ont pas réussi. Entrée adolescente, Madeline en ressort femme. Vingt ans au cours desquels elle n’a pas vu mourir son père, grandir sa soeur, changer sa mère… Comment, dès lors, se raccorder au fil des jours ? Et s’accorder le droit de vivre, d’aimer, d’être aimée peut-être… ?

Ce livre faisait partie de la sélection littérature française du Grand Prix des Lecteurs Pocket 2022.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295673
Code sériel : 17618
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266295673
Code sériel : 17618
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Des questions vertigineuses au cœur d'un roman infiniment touchant. »
Alix Girod de l'Ain / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jenn1908 11/01/2023
    Je ne vous présente plus @laurence_peyrin . Même si j’enchaîne ses romans cet an ci, elle continue de me surprendre ! Cette fois elle nous embarque en prison et nous fait découvrir l’univers carcéral mais n’ayez crainte, comme toujours, c’est un voyage passionnant et bienveillant. J’aime le côté historique que l’auteure apporte à ses romans. Je fais souvent des recherches en parallèle car c’est toujours intriguant et je veux connaître les passages/personnages réels. Le titre #unetoutepetiteminute résume à merveille ce roman. Une minute dans une vie ce n’est rien, sauf quand elle fait basculer cette dernière. Encore une belle découverte, un récit plein de courage, de résilience, de regrets et de pardon qui nous rappelle à quel point il est important de profiter de chaque instant.
  • MadameU 09/01/2023
    Lecture parfaite pour se détendre, rêvasser, se laisser porter. On suit Madeline, l'année de ses 17 ans puis à 37. On suit Mad, pendant ses 20 ans d'incarcération. Sans trop de mièvrerie ni de misérabilisme. C'est juste. Un chapitre sur deux est consacré à l'une d'elles, ni tout à fait la même ni tout à fait une autre... Il est question d'amitié, de culpabilité, de reconstruction et de peines. Il est question d'un coin de pararadis arboré. D'un mec parfait (si nos critères sont bien ceux de nos comédies romantiques préférées) : le bad boy au grand cœur. Il est question de résilience et de cartes rebattues. Pas inintéressant ce récit , plutôt bien écrit et mené. À lire, par un dimanche pluvieux. En quelques tous petits jours.
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent 23/12/2022
    ❤️MAD ABOUT YOU❤️ A New York, la nuit du réveillon 1995, Madeline, 17 ans, est accusée du meurtre de sa meilleure amie, Estrella. Il a suffi d'une minute pour que tout bascule, pour que deux destins soient pulverisés en plein vol. Madeline n'a jamais explicité son geste. Elle a juste reconnu sa culpabilité et accepté la sentence la plus dure. 20 ans de prison. Lorsqu'elle en ressort à 37 ans, elle est toujours vierge et sans aucune expérience de la vie, des relations humaines. Toujours incapable de se pardonner la mort d'une des personnes qui comptait le plus pour elle... On avait découvert Laurence Peyrin avec le très beau "Après l'océan" qui parlait déjà d'une femme marquée par la tragédie et obligée de repartir de zéro. Ici aussi, il est question de reconstruction, de réinsertion et de seconde chance. Alternant les chapitres à la prison pour femmes de Bedford Hills, très réalistes avec ces taulardes hautes en couleurs, et ceux du retour à la liberté, l'autrice signe un formidable roman et un portrait de femme terriblement attachante. On est définitivement fans du style punchy et cinématographique de Peyrin, son sens des dialogues et du détail qui tue, son humour, son amour pour... ❤️MAD ABOUT YOU❤️ A New York, la nuit du réveillon 1995, Madeline, 17 ans, est accusée du meurtre de sa meilleure amie, Estrella. Il a suffi d'une minute pour que tout bascule, pour que deux destins soient pulverisés en plein vol. Madeline n'a jamais explicité son geste. Elle a juste reconnu sa culpabilité et accepté la sentence la plus dure. 20 ans de prison. Lorsqu'elle en ressort à 37 ans, elle est toujours vierge et sans aucune expérience de la vie, des relations humaines. Toujours incapable de se pardonner la mort d'une des personnes qui comptait le plus pour elle... On avait découvert Laurence Peyrin avec le très beau "Après l'océan" qui parlait déjà d'une femme marquée par la tragédie et obligée de repartir de zéro. Ici aussi, il est question de reconstruction, de réinsertion et de seconde chance. Alternant les chapitres à la prison pour femmes de Bedford Hills, très réalistes avec ces taulardes hautes en couleurs, et ceux du retour à la liberté, l'autrice signe un formidable roman et un portrait de femme terriblement attachante. On est définitivement fans du style punchy et cinématographique de Peyrin, son sens des dialogues et du détail qui tue, son humour, son amour pour les States et sa tendresse pour les laissés pour compte du rêve américain. Bref, ne perdez pas une seule petite minute et jetez vous sur ce bijou ! Il vous tente ? Quel autre bouquin de Laurence Peyrin nous conseillez-vous ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • MorganeDizia 15/12/2022
    C'est mon premier Laurence Peyrin et sûrement pas le dernier !! L'écriture est fluide , il n y a de fioritures que cela soit dans l'écriture où dans l'histoire elle-même; on s'attache à chaque personnage , on en apprend sur l'univers carcéral sans tomber dans le pathos. On passe de la prison à la liberté à chaque chapitre sans problème. On a hâte d'arriver à la fin pour comprendre pourquoi les choses se sont passées ainsi, mais c'est avec regret qu on laisse les personnages continuer leur histoire sans nous.. Une pépite!!!
  • sylviedoc 18/11/2022
    Laurence Peyrin est une auteure que je suis depuis ses débuts, j’ai lu tous ses romans à une exception près. J'aime ses personnages féminins loin des stéréotypes, souvent résilients et combatifs. Ses trames se ressemblent : en général on a une fille issue d'un milieu plutôt aisé, ou du moins d'une famille aimante, la temporalité de l'histoire se situe sur plusieurs années, voire décennies, et un événement fait basculer la vie de l'héroïne, bien sûr de façon tragique. Présenté comme ça, ça n'a pas l'air très attractif ! Mais la romancière a l'art et la manière de rendre ses personnages attachants, et de les mettre dans des contextes difficiles, mais par là même intéressants. Ce qui donne des romans addictifs qu'on lit avec avidité, tant on a envie de savoir comment "elle" va s'en sortir. Ici, on va suivre Madeline, 17 ans, qui vit avec ses parents et sa jeune sœur Sarah dans un quartier huppé de New York, et à qui un brillant avenir est promis. Mais cet avenir va se trouver radicalement compromis le soir du réveillon, le 31 décembre 1995. Madeline a rendez-vous avec sa meilleure amie, Estrella (dont le nom signifie "étoile") chez des copains dans... Laurence Peyrin est une auteure que je suis depuis ses débuts, j’ai lu tous ses romans à une exception près. J'aime ses personnages féminins loin des stéréotypes, souvent résilients et combatifs. Ses trames se ressemblent : en général on a une fille issue d'un milieu plutôt aisé, ou du moins d'une famille aimante, la temporalité de l'histoire se situe sur plusieurs années, voire décennies, et un événement fait basculer la vie de l'héroïne, bien sûr de façon tragique. Présenté comme ça, ça n'a pas l'air très attractif ! Mais la romancière a l'art et la manière de rendre ses personnages attachants, et de les mettre dans des contextes difficiles, mais par là même intéressants. Ce qui donne des romans addictifs qu'on lit avec avidité, tant on a envie de savoir comment "elle" va s'en sortir. Ici, on va suivre Madeline, 17 ans, qui vit avec ses parents et sa jeune sœur Sarah dans un quartier huppé de New York, et à qui un brillant avenir est promis. Mais cet avenir va se trouver radicalement compromis le soir du réveillon, le 31 décembre 1995. Madeline a rendez-vous avec sa meilleure amie, Estrella (dont le nom signifie "étoile") chez des copains dans le quartier de Manhattan, plus précisément sa partie la plus populaire : "Hells Kitchen". Pour concrétiser leur complicité, les deux jeunes filles vont d'abord se rendre chez un tatoueur où elles ont prévu de se faire tatouer une étoile sous le sein gauche. Madeline rêve d'un futur où elles partiraient ensemble toutes les deux en mission humanitaire, ou soigner les éléphants en Afrique... Mais pendant la soirée chez Dylan, alors que les deux copines sont ensemble à la salle de bains, en une toute petite minute le monde de Madeline va basculer. Le récit se construit sur une alternance de chapitres entre le moment du drame en 1995, et la sortie de Madeline de prison en 2016, alors qu'elle est devenue une femme de 38 ans, et qu'elle a purgé les 20 ans de sa peine pour meurtre. Je préfère ne pas en dire trop, simplement imaginez comment on peut appréhender un monde qui ne ressemble plus du tout à celui qu'on a quitté adolescente, comment on a pu se construire sans avoir jamais vécu en tant que femme en-dehors des murs de sa geôle. A 38 ans, elle n'a jamais eu à gérer le quotidien, elle n'a jamais choisi avec qui partager un repas, une sortie, elle n'a jamais aimé, depuis Estrella. Pendant ses années en prison, elle a certes passé des diplômes, travaillé, et côtoyé des criminelles de tous acabits, mais elle n'a pas eu le loisir d'expérimenter la multitude de petites choses qui constitue le sel de la vie. On n'apprendra que dans les dernières pages ce qui s'est réellement passé dans cette salle de bains. Mais tout au long du récit, on ressent la douleur de Madeline, sa volonté de payer jusqu'au bout sa « dette » envers Estrella. Elle n'est pas la seule à souffrir, ceux qui ne sont pas en prison ont vu leurs vies bien ébranlées aussi : ses parents, sa sœur, l'ami chez lequel se déroulait la soirée, Dylan qui viendra régulièrement au parloir, et évidemment la mère d'Estrella. L'auteure leur a laissé une place suffisamment importante pour qu'on éprouve de l'empathie envers eux, même si Madeline est évidemment le pivot de l'histoire. En prison elle est devenue « Mad » (soit « la folle ») pour ses co-détenues, alors même que j'ai trouvé qu'elle s'acclimatait presque trop vite à cet environnement aux antipodes de ce qu'elle avait connu jusque-là. Parmi les co-détenues en question, certaines ont commis les pires atrocités, mais cependant les conditions dans lesquelles elles sont emprisonnées ne m'ont pas parues spécialement dures. J'ai préféré les chapitres qui relatent l'après-sortie de prison, quand la jeune femme reprend peu à peu pied dans la société, se frotte aux relations sociales si difficiles à appréhender quand on a vécu en vase clos pendant deux décennies. J'ai aimé la façon dont Laurence Peyrin nous fait ressentir combien chaque acte qui nous paraît anodin peut être compliqué dans ce contexte particulier. Et j'ai apprécié aussi la façon dont la vision que j'avais de la mère de Madeline s'est modifiée au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture. Ce roman n'atteint pas pour moi le niveau de certains autres écrits de l'auteure, mais il ne m'a cependant pas déçue, et je suis bien déterminée à découvrir ses prochaines parutions !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Sous quel signe allez-vous passer Noël avec Pocket ?

    Des familles et leurs secrets. Un grand pâtissier new-yorkais ou une jeune esclave de la Mésopotamie antique. Des grands-parents punk, un policier sibérien, la mafia japonaise ou Simone Veil. Avec qui… et sous quel signe allez-vous passer Noël ?

    Littérature générale, thrillers et polars, romans de l'imaginaire, feel-good ou récits : voici 24 livres à dévorer entre la bûche et les chocolats !

    Lire l'article
  • Sélection
    Pocket

    Fête des Mères : 27 livres qui feront mouche le jour J !

    Lui offrir un voyage, des séances de développement personnel, des fous rires ou des montées d’adrénaline ? Missions acceptées… et relevées haut la main avec ces 27 livres des Éditions Pocket ! 

    Feel good book, saga familiale, poésie, polar ou thriller psychologique… quels titres glisserez-vous dans votre cadeau de fête des Mères ? 

    Lire l'article