Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714480835
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

Arrêt d'urgence

Christine RIMOLDY (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 11/06/2020
Une mère de famille disparaît, un tueur en série apparaît… Celle qui occupe une place de choix sur la scène du polar féminin anglais livre ici un roman aussi noir que lumineux, pour conter l’Angleterre des oubliés, la fin de l’innocence et la perversité infinie des hommes. Une jolie pépite, dans la lignée de son chef-d’œuvre, Sous les bruyères.
Grande-Bretagne, de nos jours.

Restez dans la voiture, je ne serai pas longue. Jack est responsable de vous.
En panne sur l’autoroute, Jack, et ses deux petites sœurs Joy et Merry regardent leur mère, enceinte, s’éloigner en quête de secours. Ils ne la reverront plus. Quelques jours plus tard, le corps de...
Grande-Bretagne, de nos jours.

Restez dans la voiture, je ne serai pas longue. Jack est responsable de vous.
En panne sur l’autoroute, Jack, et ses deux petites sœurs Joy et Merry regardent leur mère, enceinte, s’éloigner en quête de secours. Ils ne la reverront plus. Quelques jours plus tard, le corps de la jeune femme est retrouvé sur un parking.

Trois années ont passé. Désormais âgé de 14 ans, Jack fait de son mieux pour prendre soin de ses deux sœurs tout en restant sous le radar des services sociaux. Agile et malin, l’adolescent cambriole les maisons du voisinage en quête de nourriture. C’est ainsi que son chemin croise celui de Catherine While.
Alors que son mari est en déplacement, la jeune femme enceinte découvre de mystérieuses lettres de menace, et un couteau laissé près de son lit.

Jack en est convaincu : le meurtrier de sa mère a trouvé sa nouvelle victime. Mais comment agir, alerter Catherine, la police, sans prendre le risque d’être démasqué lui-même ? De perdre ses sœurs ? Qui croira un enfant ?

La vérité a un prix... Jack est-il prêt à le payer ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714480835
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Original, effréné, et divertissant de bout en bout. »
Clare Mackintosh, auteure de Je te vois
« Un livre à la tension écrasante, qui vous prend aux tripes et vous glace le sang. »
Woman & Home
« Sous les bruyères est un livre qui colle aux yeux et qui démange la bonne morale. »
Éric Libiot / L’Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • djee74 Posté le 10 Septembre 2020
    beaucoup aimé cette histoire ; un vrai page turner ; et le final est très bon aussi
  • nadinechevallier Posté le 29 Août 2020
    Une histoire intéressante où c'est un enfant qui mène l'enquête pour retrouver le meurtrier de sa mère. Je ne suis pas sûre que cela soit un polar mais cela reste un livre très prenant. les personnages sont attachants, principalement celui de Jack.
  • bebi Posté le 26 Août 2020
    Jack a peur: sa mère est partie chercher de l’aide à cause d’une panne de voiture, lui confiant la responsabilité de surveiller ses petites sœurs. Lorsqu’ils partent à la recherche de leur mère, ils trouvent la cabine téléphonique… mais pas de trace d’elle. Trois ans plus tard, Jack a toujours la responsabilité de ses petites sœurs. Un père disparu dans la nature, une mère décédée, et aucune envie de voir les services sociaux se mêler de leurs vies, et l’adolescent de 15 ans est obligé de nourrir ses sœurs et de subvenir à leurs besoins. Pour cela, il n’a pas beaucoup de choix: il devient un cambrioleur très doué. On démarre l’histoire en suivant les pas du jeune adolescent de 12 ans, apeuré et pourtant décidé. Ce début met tout de suite la barre haute. On sait que le récit va être prenant, et je me suis sentie happée par ma lecture très rapidement. Voilà une nouvelle plume en matière de thriller qui mérite d’être découverte. Les personnages que l’auteure a construit sont bien campés. Ils possèdent des personnalités intéressantes, des émotions réelles. Tour à tour, nous nous trouvons dans la tête de cet adolescent puis dans celle d’une... Jack a peur: sa mère est partie chercher de l’aide à cause d’une panne de voiture, lui confiant la responsabilité de surveiller ses petites sœurs. Lorsqu’ils partent à la recherche de leur mère, ils trouvent la cabine téléphonique… mais pas de trace d’elle. Trois ans plus tard, Jack a toujours la responsabilité de ses petites sœurs. Un père disparu dans la nature, une mère décédée, et aucune envie de voir les services sociaux se mêler de leurs vies, et l’adolescent de 15 ans est obligé de nourrir ses sœurs et de subvenir à leurs besoins. Pour cela, il n’a pas beaucoup de choix: il devient un cambrioleur très doué. On démarre l’histoire en suivant les pas du jeune adolescent de 12 ans, apeuré et pourtant décidé. Ce début met tout de suite la barre haute. On sait que le récit va être prenant, et je me suis sentie happée par ma lecture très rapidement. Voilà une nouvelle plume en matière de thriller qui mérite d’être découverte. Les personnages que l’auteure a construit sont bien campés. Ils possèdent des personnalités intéressantes, des émotions réelles. Tour à tour, nous nous trouvons dans la tête de cet adolescent puis dans celle d’une jeune femme enceinte et apeurée. Ces deux points de vue finissent par se rejoindre, après avoir suivi des cheminements différents. Et cette alternance crée sans cesse un nouveau suspens, une impatience. La trame du roman est très bien construite également. Un fait de départ donne lieu à quelques souvenirs flous, à pas mal de questions, et permet une narration élaborée. Et cela donne lieu à une enquête hors du commun. Si je devais émettre un bémol dans mon avis, je parlerais justement de ces policiers qui participent à l’enquête en cours dans le roman. Je suis très mitigée sur deux personnes, elles réagissent de manière vraiment particulière. Par contre, il faut être attentifs aux petits indices, aux infimes détails, dissimulés tout au long de l’histoire, et qui, mis bout à bout, nous donne une belle explication finale. J’ai vraiment apprécié ma lecture, qui m’a tenue du début à la fin sans temps morts. Je ne peux que vous encourager à découvrir ce roman à vous tour!
    Lire la suite
    En lire moins
  • chapitre Posté le 16 Août 2020
    Un livre qui nous tient en haleine, sans temps mort. Dès qu'on a fini un chapitre, on a envie d'en enchaîner un autre. Des personnages intéressants, j'ai beaucoup aimé les deux policiers au caractère totalement opposé et le gamin qui a la tête bien sur les épaules malgré ses 14 ans, les deux petites filles loufoques, la voisine qui passe pour une vieille mégère mais pas que... C'est bien construit, l'histoire se tient et c'est plaisant à lire.
  • angelita.manchado Posté le 15 Août 2020
    Arrêt d’urgence de Belinda Bauer, présentation En août 1998, Jack a 11 ans, Joy, 9 ans et Merry est encore un bébé. Ils sont dans une voiture, sur une bande d’arrêt d’urgence. Le soleil tape fort. Leur mère est partie pour trouver de quoi réparer leur voiture en panne. Mais les enfants n’y tiennent plus et partent retrouver leur mère sous cette chaleur écrasante. Avis Arrêt d’urgence de Belinda Bauer Lorsque j’ai reçu la newsletter de l’éditeur concernant ce roman, le résumé m’a fortement intéressé. Je l’ai donc demandé à ma libraire pour ma Kube Majuscule. Jack est un jeune garçon de 11 ans au moment où sa mère lui demande de s’occuper de ses deux jeunes soeurs, le temps qu’elle aille téléphoner parce qu’elle est tombée en panne de voiture. Le temps est très long et les enfants décident d’aller retrouver leur mère. Mais il fait très chaud et jamais ils ne la retrouveront. Seule la plus jeune semble avoir vu sa mère dans une voiture. Une enquête est menée, le père de Jack est profondément malheureux et il cumule tous les articles de presse concernant la disparition de sa femme. Trois ans plus tard, on retrouve les mêmes protagonistes auxquels s’ajoutent Catherine, jeune... Arrêt d’urgence de Belinda Bauer, présentation En août 1998, Jack a 11 ans, Joy, 9 ans et Merry est encore un bébé. Ils sont dans une voiture, sur une bande d’arrêt d’urgence. Le soleil tape fort. Leur mère est partie pour trouver de quoi réparer leur voiture en panne. Mais les enfants n’y tiennent plus et partent retrouver leur mère sous cette chaleur écrasante. Avis Arrêt d’urgence de Belinda Bauer Lorsque j’ai reçu la newsletter de l’éditeur concernant ce roman, le résumé m’a fortement intéressé. Je l’ai donc demandé à ma libraire pour ma Kube Majuscule. Jack est un jeune garçon de 11 ans au moment où sa mère lui demande de s’occuper de ses deux jeunes soeurs, le temps qu’elle aille téléphoner parce qu’elle est tombée en panne de voiture. Le temps est très long et les enfants décident d’aller retrouver leur mère. Mais il fait très chaud et jamais ils ne la retrouveront. Seule la plus jeune semble avoir vu sa mère dans une voiture. Une enquête est menée, le père de Jack est profondément malheureux et il cumule tous les articles de presse concernant la disparition de sa femme. Trois ans plus tard, on retrouve les mêmes protagonistes auxquels s’ajoutent Catherine, jeune femme enceinte, un policier déchu de ses fonctions à Londres et ses coéquipiers. Catherine a peur car quelqu’un a essayé de s’introduire chez elle, un long couteau est laissé près d’elle avec un mot. Elle a pris peur mais ne veut pas en informer son mari, qui part sur les routes et encore moins la police. La construction du roman m’a semblé un bon décousue, au début. Ce roman prend toute son ampleur lorsque Jack rencontre Catherine et qu’il l’informe à quoi a servi ce couteau. Ce roman devient également intéressant lorsque Jack s’adresse également à la police par rapport au meurtre de sa mère. Le personnage de Jack est celui qui est le mieux construit. La romancière détaille très bien sa colère par rapport à sa mère, le fait qu’il soit énormément malheureux depuis trois ans, comment il tente d’aider au mieux ses deux jeunes soeurs, comment il souhaite retrouver le meurtrier de sa mère, son amitié avec un jeune malfrat père de famille. Jack est également victime de nombreux cauchemars. Il est également toujours sur le qui-vive. Ce que je reproche est de ne pas avoir connu la raison du meurtre de la mère de Jack, à moins que j’ai mal lu. Comme quelques incohérences, invraisemblances dans le déroulement des actions, certains faits relatés et des personnages sans réellement grande consistance, qui ne donnent pas plus à ce roman, dans le déroulement des faits. Je me suis perdue vraiment au début. Il est vrai que certains personnages ne semblent pas avoir grande confiance en eux et cela semble être dû à leur passé. Mais c’est sans compter la douleur de ces trois enfants. Si Jack tente de jouer son rôle d’aîné et prend des décisions d’adulte, Joy s’est enfermée dans sa douleur. Quant à Merry, ce qu’elle a vu n’a pas été forcément pris en compte car elle était trop petite. Mais la petite fille s’évade dans la lecture et lit tout ce qui peut lui tomber sous la main. La police, quant à elle, devra résoudre des cambriolages et mettra en place un guet-apens afin d’arrêter l’auteur des faits. Mais leur surprise sera grande et prendra un tour inattendu. Le personnage de Catherine est pour moi, sans intérêt. Il est nécessaire par rapport à Jack mais c’est tout.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !