Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714480828
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Ce qui ne tue pas

Laureline CHAPLAIN (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 07/03/2019
Rivalité féminine, faux-semblants, manipulation et vengeance mortelle… La reine du polar anglais revient en force avec un thriller aussi retors qu’addictif.
 
Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n’y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d’un très mauvais œil l’influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser... Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n’y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d’un très mauvais œil l’influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser « accidentellement » sans arrêt ? Une manière d’attirer encore davantage l’attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n’avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse…
Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d’Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?
Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d’Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.
Pour l’agent Stephanie King commence l’enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714480828
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

La diabolique Rachel Abbott bâtit une intrigue subtile à la Harlan Coben, où l'horreur n'est jamais très loin de la "normalité".
Frédérick Rapilly / Télé 7 jours
L'anglaise Rachel Abbott diffuse son poison littéraire avec une habilité consommée.
Jean-Paul Guéry / Le courrier de l'ouest
Jalousie, folie, obsession amoureuse se disputent la scène pour un final terrible, après un suspense insoutenable... Du grand art !
Le courrier indépendant

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tousleslivres Posté le 28 Mai 2020
    Gros coup de cœur !!! Des chapitres courts qui défilent rapidement, un livre je n'ai pas pu lâcher, attention si vous le commencer vous allez de voir le lire en une seule fois !!! Rachel Abbott sait emporter le lecteur loin dans son histoire qui prend aux tripes et au cœur, on n'en ressort pas intact. Une histoire qui va marquer...
  • simonjean Posté le 25 Mai 2020
    J'avais déjà bien aimé "Une famille trop parfaite" . Avec "Ce qui ne tue pas" , Rachel Abbott m'a saisi dès le début et j'ai dévoré ce roman en quelques heures ! Pendant presque tout le livre , le lecteur essaie de se forger une opinion sur la culpabilité , et surtout sur le mobile de Evie ; celle-ci a reconnu avoir tué son mari . A-t-elle commis ce crime pour échapper à un féminicide ? La soeur du mari présente son frère comme un homme doux , incapable de violence , bien loin du tortionnaire décrit par l'accusée . Le procès fera-t-il émerger la vérité ? Je ne dévoilerai rien de plus de l'intrigue au risque d'en dire trop . Lisez la 4e de couverture et plongez-vous dans cette histoire . Un seul bémol : l'histoire d'amour contrarié de la policière n'apporte rien à l'histoire . Malin , captivant , addictif , machiavélique ... J'ai eu du mal à lâcher ce livre avant la fin.... haletante !
  • clairesalander Posté le 25 Mai 2020
    J'aime bien les romans de Rachel Abbott, ce sont des thrillers psychologiques bien écrits et bien tournés. Mais celui-ci dépasse les autres que j'ai lu d'elle ! L'histoire débute par la découverte de deux personnes enlacées dans un lit, dont l'une est morte, égorgée par l'autre. C'est Marcus North, célèbre photographe, qui s'est fait assassiner par sa femme Evie. Quand l'agent Stéphanie King voit cette scène, elle repense au fait qu'il y a quelques années, la femme du cadavre avait péri lors d'une chute dans cette même maison. Et cette coïncidence la titille, même si en apparence l'affaire est simple. Cleo, la soeur de Marcus, est dévastée car elle adorait son frère et a toujours détesté sa belle-soeur. Le roman donne la parole à Cleo, Evie et Stéphanie. Au travers de leurs pensées, l'autrice prend un malin plaisir à nous balader. Evie était-elle une femme maltraitée qui en a eu marre de son bourreau, qui aurait pu d'ailleurs être l'assassin de sa première femme ? Ou une menteuse patentée ? Cleo n'a aucun doute, elle considère son frère comme un saint. Quant à l'agent King, elle se pose beaucoup de questions sur cette affaire qui comprend énormément de parts d'ombre. Faux semblants,... J'aime bien les romans de Rachel Abbott, ce sont des thrillers psychologiques bien écrits et bien tournés. Mais celui-ci dépasse les autres que j'ai lu d'elle ! L'histoire débute par la découverte de deux personnes enlacées dans un lit, dont l'une est morte, égorgée par l'autre. C'est Marcus North, célèbre photographe, qui s'est fait assassiner par sa femme Evie. Quand l'agent Stéphanie King voit cette scène, elle repense au fait qu'il y a quelques années, la femme du cadavre avait péri lors d'une chute dans cette même maison. Et cette coïncidence la titille, même si en apparence l'affaire est simple. Cleo, la soeur de Marcus, est dévastée car elle adorait son frère et a toujours détesté sa belle-soeur. Le roman donne la parole à Cleo, Evie et Stéphanie. Au travers de leurs pensées, l'autrice prend un malin plaisir à nous balader. Evie était-elle une femme maltraitée qui en a eu marre de son bourreau, qui aurait pu d'ailleurs être l'assassin de sa première femme ? Ou une menteuse patentée ? Cleo n'a aucun doute, elle considère son frère comme un saint. Quant à l'agent King, elle se pose beaucoup de questions sur cette affaire qui comprend énormément de parts d'ombre. Faux semblants, flash back, vengeance, un coktail explosif et addictif ; j'ai d'ailleurs dévoré ce roman en une nuit, luttant contre le sommeil tant je voulais connaître le dénouement de l'histoire. Seul bémol : l'histoire d'amour entre Stéphanie et son partenaire, peu intéressante et inutile à l'intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • brinvilliers Posté le 12 Janvier 2020
    Cleo n’aime pas la nouvelle compagne de son frère Marcus. Evie a su détacher Cleo de Marcus et la naissance de leur fille à cause un autre fossé. Après chaque départ de Marcus, Evie se retrouve blessé accidentellement. Mais quand Marcus meurt sauvagement et qu’Evie s’accuse du meurtre, Marcus devient le mari violent qui même mort à tous les torts. Cleo ne peut croire cela. Evie est acquittée, Cleo est abasourdie. Ce n’est que le début d’un futur drame plus important à venir. Un thriller qui se lit avec avidité et qui nous réserve des surprises.
  • Zazaboum Posté le 15 Septembre 2019
    Livre choisi un peu par hasard dans ma liste à lire pour participer au Challenge ABC 2019/2020 et valider la lettre A. Le hasard fait bien les choses, c'est un thriller psychologique de grande qualité et addictif ! Le thème tourne autour de la souffrance, de la haine, de la vengeance et de la manipulation. Le vrai et le faux sont mêlés à chaque instant et le lecteur finit par ne plus savoir qui croire ! La vérité se dévoile en fin de 3ème partie et là tout s'explique, tout devient clair. J'ai été un peu déçue par la partie polar où en début de livre l'inspectrice Stéphanie King donnait l'impression qu'elle aurait une plus grande part dans l'histoire, ce qui n'a pas été le cas. Je me suis même demandé pourquoi lui donner une telle importance sur quelques pages puis ensuite la faire passer pour quantité négligeable. Son histoire personnelle et professionnelle apparaissait un peu comme un cheveu sur la soupe. Peut-être cela vient-il de la traduction ? Ce livre a été difficile à poser, chaque page tournée donnant l'impression de vouloir nous dévoiler le pourquoi. Il m'a semblé être comme un compte à rebours avec une angoisse allant crescendo tout en... Livre choisi un peu par hasard dans ma liste à lire pour participer au Challenge ABC 2019/2020 et valider la lettre A. Le hasard fait bien les choses, c'est un thriller psychologique de grande qualité et addictif ! Le thème tourne autour de la souffrance, de la haine, de la vengeance et de la manipulation. Le vrai et le faux sont mêlés à chaque instant et le lecteur finit par ne plus savoir qui croire ! La vérité se dévoile en fin de 3ème partie et là tout s'explique, tout devient clair. J'ai été un peu déçue par la partie polar où en début de livre l'inspectrice Stéphanie King donnait l'impression qu'elle aurait une plus grande part dans l'histoire, ce qui n'a pas été le cas. Je me suis même demandé pourquoi lui donner une telle importance sur quelques pages puis ensuite la faire passer pour quantité négligeable. Son histoire personnelle et professionnelle apparaissait un peu comme un cheveu sur la soupe. Peut-être cela vient-il de la traduction ? Ce livre a été difficile à poser, chaque page tournée donnant l'impression de vouloir nous dévoiler le pourquoi. Il m'a semblé être comme un compte à rebours avec une angoisse allant crescendo tout en sachant que la vérité allait surgir ! Challenge ABC 2019 - 2020
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !