Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375542248
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Celle que je suis

Collection : Romans ados
Date de parution : 14/11/2019
En Inde, quand on naît fille, on ne part pas avec les mêmes chances qu'un garçon.
Anoki, jeune fille de 16 ans, rejette la voie toute tracée que lui dictent les traditions. Afin de choisir sa propre voie, elle va devoir s'opposer à ses parents. En chemin, elle trouvera l'amour, et le soutien de son entourage, pour grandir et s'épanouir pleinement.

 
Anoki est une jeune fille indienne de 16 ans, brillante et bien décidée à poursuivre ses études à l'université. Alors que jusqu'à présent ses parents l'ont toujours encouragée à bien travailler à l'école, elle va se rendre compte que ce qui est vrai pour ses frères - étudier pour décrocher... Anoki est une jeune fille indienne de 16 ans, brillante et bien décidée à poursuivre ses études à l'université. Alors que jusqu'à présent ses parents l'ont toujours encouragée à bien travailler à l'école, elle va se rendre compte que ce qui est vrai pour ses frères - étudier pour décrocher un bon poste - ne l'est pas pour elle. Bien étudier doit avant tout lui permettre d'obtenir un bon mari.
Cette révélation va provoquer un tsunami, en elle et au sein de sa famille. Sa prise de conscience et son désir d'émancipation, contrés par le poids des traditions patriarcales et l'amour qu'elle porte à ses parents, vont l'obliger à choisir son futur. Une décision difficile, douloureuse, portée par une détermination grandissante, son amour pour un jeune homme qu'elle a elle-même choisi, et l'aide de son frère, étudiant à l'étranger.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375542248
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MLClerc Posté le 14 Juillet 2020
    Anoki a 16 ans; elle est Indienne et vit dans les beaux quartiers de New Delhi, entourée de ses parents, sa petite soeur, son grand frère et son épouse qui vient de s'installer chez eux. Son autre frère est parti étudier en France. Elle prépare le bac. Un jour, elle rencontre un journaliste et découvre le métier de ses rêves: elle veut devenir journaliste. Mais dans l'Inde traditionnelle, où les femmes ne travaillent pas, et ne sont destinées qu'à épouser un homme qu'elle ne connaissent pas, pour lui rendre la vie meilleure et lui donner des enfants, cela n'est pas si simple. Anoki le comprend le jour où son père déchire le diplôme d'infirmière de sa belle-soeur. La jeune fille rebelle et déterminée entre alors en lutte. Un beau roman jeunesse, pour des collégiens, car il survole le problème, tout en en présentant un aspect assez complet. Evidemment on pourrait penser qu'il est davantage destiné aux filles, mais il n'en est rien, tant le problème de l'accession au travail pour les femmes, et celui des mariages arrangés ou forcés sont des problèmes de société. Dommage que la couverture soit très "girly" du coup...
  • EsseG71 Posté le 17 Mai 2020
    Quelle jolie découverte que ce roman, qui m'a happée du début à la fin. Nous sommes dans une famille indienne plutôt aisée (père avocat) et dans laquelle les enfants sont éduqués dans la confiance et l'ouverture. Le fils aîné, Mani, travaille dans l'informatique et vient de se marier, le second poursuit ses études à Paris, l'aînée des filles est sur le point de passer son diplôme de fin d'études, et compte bien poursuivre à l'université, la petite dernière, 13 ans, poursuit aussi son bonhomme de chemin d'excellente élève. Cette jolie façade commence à se fissure quand l'épouse de Mani annonce l'obtention de son diplôme d'infirmière, et qu'on lui fait comprendre que la place d'une épouse n'est pas au travail. Puis quand Noki, notre héroïne, se donne comme objectif de devenir journaliste. Elle va alors prendre conscience de la place réservée aux filles en Inde, même dans son milieu favorisé. C'est vraiment un roman que je conseillerai vivement à mes élèves de collège, pour comprendre la société actuelle, celle qui s'accroche à des traditions séculaires, et qui se heurte à la modernité, heureusement, du combat de jeunes gens, filles et garçons. On aperçoit aussi la différence entre les castes (même si ce... Quelle jolie découverte que ce roman, qui m'a happée du début à la fin. Nous sommes dans une famille indienne plutôt aisée (père avocat) et dans laquelle les enfants sont éduqués dans la confiance et l'ouverture. Le fils aîné, Mani, travaille dans l'informatique et vient de se marier, le second poursuit ses études à Paris, l'aînée des filles est sur le point de passer son diplôme de fin d'études, et compte bien poursuivre à l'université, la petite dernière, 13 ans, poursuit aussi son bonhomme de chemin d'excellente élève. Cette jolie façade commence à se fissure quand l'épouse de Mani annonce l'obtention de son diplôme d'infirmière, et qu'on lui fait comprendre que la place d'une épouse n'est pas au travail. Puis quand Noki, notre héroïne, se donne comme objectif de devenir journaliste. Elle va alors prendre conscience de la place réservée aux filles en Inde, même dans son milieu favorisé. C'est vraiment un roman que je conseillerai vivement à mes élèves de collège, pour comprendre la société actuelle, celle qui s'accroche à des traditions séculaires, et qui se heurte à la modernité, heureusement, du combat de jeunes gens, filles et garçons. On aperçoit aussi la différence entre les castes (même si ce n'est pas le sujet principal) et le regard que l'héroïne porte sur son éducation, les discriminations qu'elle a emmagasiné, malgré elle. Vraiment un roman à avoir dans tous les CDI.
    Lire la suite
    En lire moins
  • hashtagceline Posté le 15 Mai 2020
    e roman tire sa force de son héroïne, Anoki. Clairement, son combat, son courage, sa détermination font de Celle que je suis un texte passionnant et passionné. Anne Loyer nous dresse le portrait d’une jeune fille moderne qui se trouve brutalement confrontée à des traditions et à l’obligation de les respecter. Et le choc est d’autant plus rude qu’Anoki n’avait rien vu venir. J’ai beaucoup aimé qu’Anne Loyer choisisse de situer son héroïne dans une famille moderne. Cela nous montre que malgré les changements qui s’opèrent petit à petit dans le pays, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour changer les mentalités en ce qui concerne la place de la femme, même dans les milieux a priori plus ouverts. Anoki va choisir de se battre. Peut-être est-ce plus naturel, facile pour elle qui est instruite et plus libre que d’autres? Mais tout de même, le poids de la culpabilité, celui du déshonneur infligé à sa famille si elle ne suit pas la voie qu’on lui indique, celle du mariage et de l’abandon de ses études, est très lourd. Et finalement, elle se retrouve dans une impasse. Elle va devoir faire des choix plus que difficiles. Anoki est une adolescente à laquelle on... e roman tire sa force de son héroïne, Anoki. Clairement, son combat, son courage, sa détermination font de Celle que je suis un texte passionnant et passionné. Anne Loyer nous dresse le portrait d’une jeune fille moderne qui se trouve brutalement confrontée à des traditions et à l’obligation de les respecter. Et le choc est d’autant plus rude qu’Anoki n’avait rien vu venir. J’ai beaucoup aimé qu’Anne Loyer choisisse de situer son héroïne dans une famille moderne. Cela nous montre que malgré les changements qui s’opèrent petit à petit dans le pays, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour changer les mentalités en ce qui concerne la place de la femme, même dans les milieux a priori plus ouverts. Anoki va choisir de se battre. Peut-être est-ce plus naturel, facile pour elle qui est instruite et plus libre que d’autres? Mais tout de même, le poids de la culpabilité, celui du déshonneur infligé à sa famille si elle ne suit pas la voie qu’on lui indique, celle du mariage et de l’abandon de ses études, est très lourd. Et finalement, elle se retrouve dans une impasse. Elle va devoir faire des choix plus que difficiles. Anoki est une adolescente à laquelle on s’attache très vite. Enthousiaste, vive et spontanée, elle nous emporte dans ses élans passionnés, qu’il s’agisse de sa carrière ou de ses amours. Elle nous entraîne dans le tourbillon que devient sa vie et nous mêle à ses réflexions intimes, ses interrogations, ses doutes, ses peurs, ses envies. On s’émeut aussi du parcours d’autres personnages comme Chatura, la femme de son frère, qui n’arrive pas à s’adapter à sa vie d’épouse au foyer ou encore Janani, sa meilleure amie qui ne trouve pas le courage de s’affirmer comme Anoki. On se prend d’amitié pour Lila, la petite soeur, soutien indéfectible d’Anoki, Kiran, le grand frère oreille attentive à distance ou encore Bir, le petit ami attentionné. Ils permettent aussi à Anoki de continuer à avancer sur la voie qu’elle s’est tracée. Anne Loyer nous raconte plusieurs histoires en une à travers celle d’Anoki. Sans en faire un manifeste féministe, elle informe et sensibilise sur les inégalités hommes-femmes en Inde mais aussi dans le monde, notamment grâce au personnage de Tessa, l’amie américaine de Kiran. Ce roman est vraiment très riche. Il est aussi très prenant car de nombreux rebondissements rythment le récit. Celle que je suis est un roman bouleversant qui invite à se battre pour ses idées et ses rêves qui a été, pour moi, une belle surprise.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludi33 Posté le 10 Mai 2020
    Celle que je suis a tout du roman pour ado normal : une jeune héroïne préoccupée par sa réussite scolaire, avec une famille aimante et qui tombe amoureuse d'un garçon. Sauf qu'Anoki est indienne et que le poids de la tradition va brutalement se rappeler à elle. Alors on la suit dans ses hésitations, ses doutes et surtout, sa volonté inébranlable d'être le maître de son destin. Avec ses personnages secondaires attachants, le roman nous offre une galerie de personnages tiraillés entre la modernité et la tradition, la famille et l'émancipation. Et Anoki va devoir choisir, et perdre au passage une partie de son identité. Ce roman développe une intrigue très intéressante et le talent de l'autrice nous fait adhérer aux envies d'Anoki. On tremble pour elle et ce qu'elle va devenir. Un vrai plaidoyer pour l'émancipation féminine, en Inde, bien sûr, mais aussi partout dans le monde. Merci aux éditions Slalom et à Netgalley pour cette lecture.
  • Alixx Posté le 7 Mai 2020
    Anoki, lycéenne indienne semble avoir la vie parfaite, très bonne élève, dans une famille bourgeoise, avec des parents ouverts aux discussions ... elle mène une belle vie. Et puis, à l'occasion du mariage de son frère, elle découvre sa nouvelle belle-soeur qui s'installe avec eux. Celle-ci vient d'obtenir son diplome d'infirmière et souhaite travailler. Anoki, heureuse pour elle, l'aide à l'annoncer à sa famille ... et là tout se détraque. Elle découvre ses parents et son frère hostile à l'idée qu'une jeune femme ait un travail ... Très beau texte sur la condition féminine en Inde, le maintien des traditions ...
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.