Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714478047
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm

Chère Mrs Bird

Roxane AZIMI (Traducteur)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 05/04/2018
Dans la droite lignée du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, un premier roman plein de charme et d’humour british, véritable ode à l’amitié, à la générosité et au courage des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale.
Londres, 1941.
À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire...
Londres, 1941.
À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.
La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon  teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird…
Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714478047
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un gros coup de cœur !  [...] Chère Mrs Bird est une bouffée d'oxygène, une douceur à consommer sans modération. »
Ladybooks

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 21 Septembre 2020
    Emmy partage un appartement à Londres, au début de la seconde guerre mondiale, avec sa meilleure amie. La nuit, elle travaille pour les pompiers; le jour, elle se rêve correspondante de guerre. Quand une petite annonce pour un job dans un journal de la capitale attire son regard, elle fonce, se voyant déjà plonger au coeur du conflit. Et la voilà assignée au courrier des lectrices, sous la férule de Mrs Birds, une cheffe acariâtre pour qui les problèmes des femmes doivent se limiter à un choix de chaussures et certainement pas à des problèmes de couple. Emmy, qui désespère d'aider son prochain, ne voit pas les choses du même oeil. Après la lecture du pitch, on pourrait penser s'attaquer à un feel good de plus. On imagine déjà le contraste entre l'impétuosité de la jeune héroïne et l'esprit vieux jeu de sa responsable. Et c'est vrai que dans le premier tiers, on sourit pas mal face à des situations cocasses très bien racontées par l'autrice. Et puis, petit à petit, le récit gagne en profondeur quand on passe de l'autre côté du miroir en entrant dans la caserne des pompiers par exemple. C'est assez rare finalement de tomber sur... Emmy partage un appartement à Londres, au début de la seconde guerre mondiale, avec sa meilleure amie. La nuit, elle travaille pour les pompiers; le jour, elle se rêve correspondante de guerre. Quand une petite annonce pour un job dans un journal de la capitale attire son regard, elle fonce, se voyant déjà plonger au coeur du conflit. Et la voilà assignée au courrier des lectrices, sous la férule de Mrs Birds, une cheffe acariâtre pour qui les problèmes des femmes doivent se limiter à un choix de chaussures et certainement pas à des problèmes de couple. Emmy, qui désespère d'aider son prochain, ne voit pas les choses du même oeil. Après la lecture du pitch, on pourrait penser s'attaquer à un feel good de plus. On imagine déjà le contraste entre l'impétuosité de la jeune héroïne et l'esprit vieux jeu de sa responsable. Et c'est vrai que dans le premier tiers, on sourit pas mal face à des situations cocasses très bien racontées par l'autrice. Et puis, petit à petit, le récit gagne en profondeur quand on passe de l'autre côté du miroir en entrant dans la caserne des pompiers par exemple. C'est assez rare finalement de tomber sur des romans qui se déroulent sous les bombes et dans lequel on n'aborde pas l'aspect militaire ou résistant des choses. Dans ce roman, on voit que les londoniens ont appris à continuer de vivre sous la menace permanente de l'ennemi. Et on s'imagine peu le travail des pompiers en ces temps ravageurs ou que l'on continue à vouloir aller danser le samedi soir. Plus qu'un feel good, Chère Mrs Birds aborde plus largement la situation des femmes au début de cette guerre à travers le courrier que les lectrices envoient au journal d'Emmy. Et de l'autre côté de la lorgnette, il aborde le courage des jeunes femmes qui doivent se construire, fonder une famille, réussir une carrière et qui veulent apporter leur contribution, à leur échelle, pour continuer à mettre des couleurs dans cette nuit qui durera quatre longues années. Ca reste léger, mais plus intéressant qu'il n'y parait de prime abord.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sandra_C Posté le 25 Août 2020
    Lecture sympathique qui se lit assez vite une fois qu'on est dedans. J'ai retrouvé ce côté froid tellement british qui, bien que j'ai trouvé le personnage de Emmie fort sympathique , m'a mis une barrière pour apprécier pleinement ma lecture. Pas mal de choses prévisibles mais ce que j'ai eu beaucoup de mal de comprendre, c'est d'avoir donné 2 noms au personnage William. Qui se succèdent sur plusieurs phrases lors d'un même chapitre ou une même ligne. J'ai du relire plusieurs fois pour voir si c'était bien le même personnage et si c'est expliqué en début de livre, je dois dire que je ne m'en souviens pas et que je ne vois pas l'intérêt d'une telle redondance. Je m'attendais aussi à un peu plus d'action. J'ai trouvé que c'est resté trés plat la première moitié du livre. La fin de l'histoire m'a toutefois permise d'avoir une touche positive qui relève un peu ma lecture.
  • Mulder_Ivy Posté le 3 Juillet 2020
    Londres, 1940 … En plein Blitz Emmeline rêve d’être correspondante de guerre. En parcourant les petites annonces elle tombe sur une offre d’emploi à l’Evening Chronicle. Suite à un quiproquos elle devient l’assistante de Mrs Bird, femme revêche responsable de la chronique des lectrices au Woman’s Friend, magazine féminin désuet. Un job à mille lieues de son idée de grande reporter. Son nouveau job? trier les lettres avant de les donner à l’acariâtre Mrs Bird qui ne répondra qu’aux sujets révérencieux. La tâche est ardue vu le nombre de thèmes blacklistés! Emmy éprouve beaucoup d’empathie pour les lectrices aux problèmes délicats dont les plus chanceuses recevront une réponse acerbe de la rédactrice en chef et surtout pour les autres dont les lettres auront un plus funeste destin : finir à la poubelle. Solidaire et rebelle, Emmeline décide de ne pas laisser tomber ses concitoyennes, elle ne restera pas sans agir! Je n’ai pas retrouvé ce que j’ai ressenti en lisant Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates mais les personnages sont attachants, l’humour est léger et j’aime assez lire des romans situés à cette époque. Un moment de lecture agréable mais pas inoubliable. « A l’entendre, on aurait juré que j’avais grandi au... Londres, 1940 … En plein Blitz Emmeline rêve d’être correspondante de guerre. En parcourant les petites annonces elle tombe sur une offre d’emploi à l’Evening Chronicle. Suite à un quiproquos elle devient l’assistante de Mrs Bird, femme revêche responsable de la chronique des lectrices au Woman’s Friend, magazine féminin désuet. Un job à mille lieues de son idée de grande reporter. Son nouveau job? trier les lettres avant de les donner à l’acariâtre Mrs Bird qui ne répondra qu’aux sujets révérencieux. La tâche est ardue vu le nombre de thèmes blacklistés! Emmy éprouve beaucoup d’empathie pour les lectrices aux problèmes délicats dont les plus chanceuses recevront une réponse acerbe de la rédactrice en chef et surtout pour les autres dont les lettres auront un plus funeste destin : finir à la poubelle. Solidaire et rebelle, Emmeline décide de ne pas laisser tomber ses concitoyennes, elle ne restera pas sans agir! Je n’ai pas retrouvé ce que j’ai ressenti en lisant Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates mais les personnages sont attachants, l’humour est léger et j’aime assez lire des romans situés à cette époque. Un moment de lecture agréable mais pas inoubliable. « A l’entendre, on aurait juré que j’avais grandi au sein d’une tribu de prostituées particulièrement dépravées, voire que j’avais la fâcheuse habitude de molester les infirmes. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bouton Posté le 6 Juin 2020
    Dans ce roman, on sent que l'auteure s'est bien documentée : les descriptions des bombardements (on est en plein blitz) sur Londres sont particulièrement bien décrits. Je ne me suis pas trop attachée à l'héroïne que j'ai trouvé un peu fade mais le style de l'auteur agrémenté d'un léger humour anglais ainsi que les descriptions des autres personnages hauts en couleur ont fait que ce roman se lit bien, presque d'une traite.... si il y a une suite, je la lirai volontiers !
  • Nau Posté le 11 Avril 2020
    Ce livre nous plonge tout droit à Londres durant la Seconde Guerre Mondiale et le Blitz. Nous y rencontrons Emmeline, une jeune femme qui rêve d'être journaliste et qui arrive à trouver un emploi dans un journal féminin. Si cet emploi n'est pas celui qu'elle espérait, il n'en marquera pas moins la vie de Emmi. La journée elle est donc occupé à être sous les ordres de Mrs Bird, le soir elle officie dans la caserne afin d'aider les secours lors des bombardements. Une histoire qui évoque à la fois l'horreur de la guerre et le quotidien de ceux qui ne sont pas partis au front. Une histoire touchante avec des personnages attachants dans laquelle on se plonge facilement. Je regrette cependant un peu la fin que je trouve un peu trop rapide et brutale. Quand j'ai vu que j'avais terminé le livre, je n'ai pas compris. J'aurais tellement aimé un petit chapitre en plus, peut-être pour voir ce qu'il advient vraiment de Emmi, de Bunty et des autres. Du coup je reste un peu sur ma fin, c'est dommage. Il n'en reste pas moins que c'est un livre que je conseille vraiment !
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !