En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Chère Mrs Bird

        Belfond
        EAN : 9782714478047
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 140 x 225 mm
        Chère Mrs Bird

        Roxane AZIMI (Traducteur)
        Collection : Le Cercle Belfond
        Date de parution : 05/04/2018
        Dans la droite lignée du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, un premier roman plein de charme et d’humour british, véritable ode à l’amitié, à la générosité et au courage des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale.
        Londres, 1941.
        À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire...
        Londres, 1941.
        À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.
        La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon  teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird…
        Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714478047
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • mlle_farfalle Posté le 7 Novembre 2018
          J’ai écouté ce roman un peu par hasard car je suis tombée dessus en regardant les romans en précommande sur Audible. Comme j’avais des crédits à écouler et que l’histoire me paraissait sympa, je l’ai téléchargé. J’ai lu qu’on le comparait pas mal Au cercle des amateurs d’épluchures de patates mais je ne trouve aucune ressemblance avec ce roman, si ce n’est la période de la guerre. Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette histoire qui montre bien la vie quotidienne pendant la guerre. Malgré une période sombre, les préoccupations restent les mêmes chez les jeunes gens. Emmy est une jeune femme plutôt moderne et dynamique et on prend plaisir à suivre ses aventures.
        • BiblioFoxy Posté le 4 Novembre 2018
          Un roman très agréable à lire avec des personnages bien travaillés. Mon esprit a imaginé facilement les lieux et les personnages même si l’histoire se découle à une autre époque (Londres 1941). J’ai trouvé le personnage de Mrs Bird bien trop effacé en début de roman et du coup, c’est un peu long à se mettre en place. Une fois qu’Emmy découvre les détails de son poste au sein du journal le « Woman's Friend », je me suis laissée portée par les mots. J’ai beaucoup aimé la correspondance avec les lectrices et je voulais savoir comment Emmy réussirait à leur répondre avec toutes les contraintes imposées par Mrs Bird. L’amitié entre Emmy et Bunty est également émouvante et j’ai un gros coup de cœur pour ces deux femmes. Emmy est également bénévole dans la caserne de pompiers. Les scènes au sein de la caserne ainsi que les sauvetages lors des attaques à la bombe m’ont ennuyée et ont donné quelques longueurs à cette histoire. Je n’ai donc pas eu de coup de cœur pour ce roman, mais j’ai tout de même beaucoup aimé cette lecture.
        • Annette55 Posté le 8 Octobre 2018
          Voici un roman historique vite lu parfaitement documenté , à l'équilibre parfait entre le quotidien de la guerre_ Nous sommes à Londres en 1941_:Gravité des aspects historiques : bombardements, fracas épouvantable des immeubles détruits, piles de gravats en feu et odeur de brûlé , bruit des avions ennemis, extraction des survivants dans les décombres par les valeureux pompiers ------ le drame du blitz----- et la Légèreté du ton ---- Car certaines pages recèlent et s'imprègnent d'un tel humour anglais, corrosif qu'il nous réchauffe le coeur et nous fait sourire. Les personnages sont attachants : Emmeline Lake rêve de devenir grand reporter de guerre, euphorique, elle exulte lorsqu' elle obtient un poste... Elle déchante vite , croyant recevoir une offre d'un grand journal quotidien, la voilà coincée dans le bureau - cagibi du magazine poussiéreux " le Wooman's Friend " sous les ordres d'une certaine Mrs Bird, glaçante, cassante ,revêche et rétrograde qui refuse qu'Emmy réponde au courrier de lectrices parlant d'amour, de sexe, de relations conjugales , dresse même une Liste de Sujets inacceptables , le comble ! Emmy vit en colocation dans un appartement avec Bunty , son amie, qui la soutient . Car elle n'a pas dit son dernier mot.....je n'en... Voici un roman historique vite lu parfaitement documenté , à l'équilibre parfait entre le quotidien de la guerre_ Nous sommes à Londres en 1941_:Gravité des aspects historiques : bombardements, fracas épouvantable des immeubles détruits, piles de gravats en feu et odeur de brûlé , bruit des avions ennemis, extraction des survivants dans les décombres par les valeureux pompiers ------ le drame du blitz----- et la Légèreté du ton ---- Car certaines pages recèlent et s'imprègnent d'un tel humour anglais, corrosif qu'il nous réchauffe le coeur et nous fait sourire. Les personnages sont attachants : Emmeline Lake rêve de devenir grand reporter de guerre, euphorique, elle exulte lorsqu' elle obtient un poste... Elle déchante vite , croyant recevoir une offre d'un grand journal quotidien, la voilà coincée dans le bureau - cagibi du magazine poussiéreux " le Wooman's Friend " sous les ordres d'une certaine Mrs Bird, glaçante, cassante ,revêche et rétrograde qui refuse qu'Emmy réponde au courrier de lectrices parlant d'amour, de sexe, de relations conjugales , dresse même une Liste de Sujets inacceptables , le comble ! Emmy vit en colocation dans un appartement avec Bunty , son amie, qui la soutient . Car elle n'a pas dit son dernier mot.....je n'en dirai pas plus... En parallèle elle travaille comme standardiste à la caserne des pompiers , appelés pour extraire les survivants et faire face avec courage et détermination dans la tourmente comme je l'ai souligné plus haut. Attachantes, drôles et courageuses ces femmes désirent malgré le contexte mordre la vie à belles dents... C'est un livre à la fois distrayant et instructif, drôle et poignant , tragique aussi. L'auteur, passionnée de revues publiées durant la 2eme guerre mondiale décrit parfaitement l'évolution de la société pendant la guerre, le quotidien des Londoniens , les préoccupations féminines de cette époque des plus graves aux plus intimes . Elle nous rappelle que ces femmes devaient trouver leur place en l'absence des hommes partis combattre. Un vent optimiste souffle sur ce récit partagé entre moments historiques et légèreté de l'humour britannique: flegme , courage , dignité , générosité, amitié, solidarité... On sourit ou on pleure, l'auteur réussit à garder tout au long un ton léger .... Un équilibre parfait à l'aide d'une écriture chaleureuse à la saveur particulière . Je ne ferai pas de comparaison avec "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" contrairement à l'éditeur , lu il y a longtemps . Un premier roman charmant . Traduit de l'anglais par Roxane Azimi.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LadyRomance Posté le 5 Octobre 2018
          Chère Mrs Bird est un roman très agréable à lire. Si le début m'a semblé un peu long, je lui ai trouvé beaucoup plus d'intérêt et de rythme par la suite. Il raconte l'histoire de Miss Emmeline Lake, une jeune femme pétillante de 22 ans dont le rêve est de devenir journaliste ou correspondante de guerre alors que nous sommes en 1941 lors de la Seconde Guerre mondiale. Trop contente pensant avoir trouvé une place pour assister des reporters pour le journal Women's Friend, Emmy s'aperçoit une fois engagée qu'elle sera assistante dactylo. Son rôle : ouvrir le courrier pour la plupart de jeunes filles ou jeunes femmes en détresse avec leur histoire de cœur. Courrier qui finit en grande partie à la poubelle car peu trouve grâce aux yeux de Mrs Bird qui y répond et continue de le faire comme elle le faisait durant la Première Guerre mondiale. Pour elle, les choses n'ont pas évolué et ne doivent surtout pas le faire. Toutes ces femmes se retrouvent donc ne faisant pas parti de sa catégorie des gens fréquentables. Mais Emmy au grand cœur et dans son désir d'aider ne peut rester de marbre devant toutes ces lettres car derrière... Chère Mrs Bird est un roman très agréable à lire. Si le début m'a semblé un peu long, je lui ai trouvé beaucoup plus d'intérêt et de rythme par la suite. Il raconte l'histoire de Miss Emmeline Lake, une jeune femme pétillante de 22 ans dont le rêve est de devenir journaliste ou correspondante de guerre alors que nous sommes en 1941 lors de la Seconde Guerre mondiale. Trop contente pensant avoir trouvé une place pour assister des reporters pour le journal Women's Friend, Emmy s'aperçoit une fois engagée qu'elle sera assistante dactylo. Son rôle : ouvrir le courrier pour la plupart de jeunes filles ou jeunes femmes en détresse avec leur histoire de cœur. Courrier qui finit en grande partie à la poubelle car peu trouve grâce aux yeux de Mrs Bird qui y répond et continue de le faire comme elle le faisait durant la Première Guerre mondiale. Pour elle, les choses n'ont pas évolué et ne doivent surtout pas le faire. Toutes ces femmes se retrouvent donc ne faisant pas parti de sa catégorie des gens fréquentables. Mais Emmy au grand cœur et dans son désir d'aider ne peut rester de marbre devant toutes ces lettres car derrière elles se trouvent souvent des femmes avec beaucoup de tristesse et parfois de vrais gros soucis comme celui d'avoir un bébé dans le ventre sans être mariée. Alors, elle va quand même répondre aux lettres interdites sous la signature de Mrs Bird. Elle cache sa supercherie à tous, même à sa meilleure amie qui est tout à fait contre ce genre d'idée. Car c'est surtout une jolie histoire d'amitié sur fond de Blitz au cœur de Londres où les femmes font preuve avec les moyens dont elles disposent de générosité et de courage dont il s'agit. Il y a aussi une très belle romance que j'aurais aimé voir plus développée. J'ai été très étonnée que la fin du roman soit aussi abrupte avec une impression d'inachevé. C'est dommage, car le thème central a trop éclipsé la romance alors qu'on aurait pu profité des deux et le roman en aurait été que meilleur à mon avis. Je suis donc restée sur ma faim même si j'ai beaucoup apprécié l’enthousiasme de l'héroïne dans l'effort de guerre en effectuant des permanences chez les pompiers, puis en voulant aider les lectrices du journal déboussolées par la guerre dans les usages qu'elle met à mal. J'ai bien aimé d'ailleurs la description d'une jeunesse qui continue de vivre, à sortir et à s'amuser le samedi soir en défiant Hitler alors que la mort les guette à chaque instant. En résumé, Les lettres est une comédie très émouvante par moment et au charme certain sans oublier son humour anglais avec une héroïne fort attachante . Elle est d'un naturel sympathique et ses maladresses et son embarras la rendent très touchante, très crédible. C'est une très belle histoire d'amitié dans le Londres du début des années 1940 avec une très jolie romance que j'aurais souhaité voir développé à la fin.
          Lire la suite
          En lire moins
        • AngeliqueLeslecturesdangelique Posté le 2 Octobre 2018
          Durant le début de la Seconde Guerre Mondiale, à Londres, Emmy n'aspire qu'à une chose : faire des reportages de guerre pour un journal. Pour le moment, elle a un travail chez un notaire et elle est bénévole plusieurs nuits par semaine dans une caserne de pompier pour faire l'accueil téléphonique. Un jour, elle voit une annonce de recrutement pour un grand journal Londonien. Elle saisi sa chance et rencontre Mr Collins en entretien. Optimiste sur le profil d'Emmy, il lui confie qu'elle sera retenue. Ravie de cette nouvelle, elle n'écoute pas -à tort- la suite, pensant déjà aux missions qui lui seront confiées. Lors de son premier jour, elle découvre avec effroi qu'elle est assistante pour un magazine féminin qui fait partie du même groupe que le journal. La suite n'est pas beaucoup mieux : Mrs Bird, sa responsable, lui demande de trier le courrier des lectrices en fonction des sujets abordés, ce qui laisse bon nombre de lettres sans réponse. Cela révolte Emmy, qui ne tardera pas à outrepasser ses fonctions. La pétillante Emmy nous entraîne dans le quotidien de Londres durant la guerre. La vie n'est pas facile, les bombardements sont fréquents et leurs conséquences parfois tragiques.... Durant le début de la Seconde Guerre Mondiale, à Londres, Emmy n'aspire qu'à une chose : faire des reportages de guerre pour un journal. Pour le moment, elle a un travail chez un notaire et elle est bénévole plusieurs nuits par semaine dans une caserne de pompier pour faire l'accueil téléphonique. Un jour, elle voit une annonce de recrutement pour un grand journal Londonien. Elle saisi sa chance et rencontre Mr Collins en entretien. Optimiste sur le profil d'Emmy, il lui confie qu'elle sera retenue. Ravie de cette nouvelle, elle n'écoute pas -à tort- la suite, pensant déjà aux missions qui lui seront confiées. Lors de son premier jour, elle découvre avec effroi qu'elle est assistante pour un magazine féminin qui fait partie du même groupe que le journal. La suite n'est pas beaucoup mieux : Mrs Bird, sa responsable, lui demande de trier le courrier des lectrices en fonction des sujets abordés, ce qui laisse bon nombre de lettres sans réponse. Cela révolte Emmy, qui ne tardera pas à outrepasser ses fonctions. La pétillante Emmy nous entraîne dans le quotidien de Londres durant la guerre. La vie n'est pas facile, les bombardements sont fréquents et leurs conséquences parfois tragiques. Pourtant, on sent tout de suite qu'Emmy n'a pas envie de céder à la peur, ni au défaitisme. Elle veut profiter en vivant comme si la guerre n'était qu'un détail. Bien sur, elle est consciente du danger et des répercussions. Elle partage cette vision avec son amie Bunty qui est fiancée à William, un pompier qui intervient dans les zones sinistrées de Londres. Edmund, le fiancé d'Emmy, est sur le terrain pour combattre. L'année 1941 réservera bien des surprises à Emmy et Bunty, bonnes comme mauvaises. Les deux amies tenteront de se soutenir pour affronter des épreuves plus ou moins terribles. Leurs familles respectives ne sont pas sur place, mais seront également d'une grande aide. Dans son nouveau travail, Emmy rencontrera Kathleen, une autre assistante gentille mais un peu naïve; et Mr Collins qui se montrera protecteur envers Emmy. Mrs Bird est assez mystérieuse et a des avis bien tranchés qui ne plaisent pas à tout le monde. J'aurais aimé que son personnage soit davantage exploité et mis en avant dans le roman, puisqu'elle en est le sujet principal. Je pensais trouver un roman centré sur le magazine féminin, le travail d'Emmy et de Mrs Bird. En réalité, l'histoire est largement élargi à la vie d'Emmy (la caserne, son travail, ses ami.e.s, l'amour,...), ce que j'ai apprécié. On trouvera néanmoins un fil conducteur qui va lier certains aspects de la vie d'Emmy au magazine. Le récit est entraînant et comporte plusieurs rebondissements. Les personnages sont tous attachants et leur quotidien décrit avec réalisme. L'auteure a su faire passer un panel d'émotions à travers cette histoire. A la fois dramatique, drôle et tendre, ce livre est divertissant. Il aborde les thèmes de l'amitié, de l'amour et de l'espoir. Malgré une situation angoissante, on découvre que la vie continue entre deux bombardements : les personnes ne sont pas résignées et veulent montrer que leur ennemi n'arrive pas à atteindre pas leur dynamisme, leur volonté et leur combativité. La seule chose qui m'a déçue est la fin trop rapide : je n'ai pas trouvé le dénouement que j'aurais voulu. Des questions restent sans réponse, et l'auteure laisse le lecteur imaginer l'avenir des personnages. J'en aurais voulu un peu plus pour ne pas avoir un sentiment d'inachevé. Concernant la mise en page, j'ai bien aimé les titres des chapitres. La plume est fluide et agréable à lire.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Un gros coup de cœur !  [...] Chère Mrs Bird est une bouffée d'oxygène, une douceur à consommer sans modération. »
        Ladybooks
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com