RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Comment t'écrire adieu

            Belfond
            EAN : 9782714479938
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 144
            Format : 134 x 190 mm
            Comment t'écrire adieu

            Collection : Belfond Pointillés
            Date de parution : 06/09/2018
            Et vous, quelles chansons vous ont sauvé la vie ?
            « J’ai l’intuition que les chansons nous attendent. J’ai toujours aimé Comment te dire adieu. Il aura fallu R. et sa fugue finale, sans annonce, sans explication, mais blindée de fausseté, pour que je l’entende. La chanson m’attendait, les chansons nous attendent tous. »

            À 45 ans, Juliette se retrouve face...
            « J’ai l’intuition que les chansons nous attendent. J’ai toujours aimé Comment te dire adieu. Il aura fallu R. et sa fugue finale, sans annonce, sans explication, mais blindée de fausseté, pour que je l’entende. La chanson m’attendait, les chansons nous attendent tous. »

            À 45 ans, Juliette se retrouve face à elle-même, avec le coeur déchiré et l’envie de rire de tout. Elle se repasse alors les 14 titres de sa bande originale, d’Étienne Daho à Dolly Parton, sans oublier Bruce Springsteen, 14 pop songs qu’elle a écoutées religieusement et dont elle connaît les paroles par coeur. Pourquoi sa vie chante-t-elle tout à coup si faux ? Qu’est-ce qui a mal tourné ? Elle a pourtant suivi à la lettre ce que les refrains suggéraient. Elle a scrupuleusement appliqué les adages de chacun des couplets.
            À défaut de réponse, puisque R. est parti sans un mot, Juliette va s’y coller, à écrire adieu. Elle essaiera d’être drôle et elle sera sincère, pour comprendre, peut-être, que tout ce qui mène à la fin d’une histoire d’amour, on le porte en soi.

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714479938
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 144
            Format : 134 x 190 mm
            Belfond
            17.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Toute une play-list, et autant de "messages" qui vont aider [Juliette Arnaud] à revisiter cette histoire d'amour qui finit mal.
            Virgine Picat / Gala

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Trebulle Posté le 11 Mars 2019
              J'aime beaucoup le ton des billets radiophoniques de Juliette Arnaud sur France Inter. C'est ce qui m'a donne envie de découvrir son écriture à travers " Comment t'écrire adieu ". Le sujet est à la fois universel : la vie et la rupture amoureuse ; et en même temps intime car autobiographique : le parcours amoureux d'une femme de 45 ans. Le style, lui, est original : le titre de chaque chapitre est aussi celui d'une chanson dont les paroles illustreront un souvenir amoureux, familial parfois, une anecdote, un souvenir, une vision de la relation de couple. Et cette playlist de la vie amoureuse concoctée par l'auteure est très éclectique. J'ai retrouvé dans ce roman le ton de l'auteure que j'apprécie tant renforcé par tout l'espace que lui offre un roman. C'est à la fois drôle, impertinent, très vivant, plein de caractère mais aussi un peu fragile, féminin, sans détours, intime mais pas impudique, parfois proche de la folie, jamais vengeur. Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture.
            • amandine_koko Posté le 16 Février 2019
              « Comment t'écrire adieu » fait partie de ces bouquins empruntés sur un coup de tête et dévorés d'une traite. le sujet pourtant ne m'emballait pas (si les histoires d'amour ne sont pas ma tasse de rhum (le thé non plus !), celles de rupture le sont encore moins !), mais j'adore Juliette Arnaud. Avec sa plume franche et ciselée, elle pourrait me parler d'économie slovaque durant l'entre-deux-guerres que je boirais encore ses mots comme du nectar, alors va pour le chagrin d'amour. Je ne sais pas si on peut vraiment classer ce texte dans la catégorie Roman, mais où le mettre alors ? Autobiographie ? Recueil de nouvelles ? Non, pour moi c'est un Inclassable qui mêle allègrement introspection, musique, anecdotes, romance et surtout magie des mots. En partant d'une histoire d'amour chaotique (mais somme toute banale), de flash-back en aparté on finit par aborder moult sujets, des plus triviaux (les cheveux rebelles !) aux plus lourds (la dépendance affective, le deuil...) le tout teinté d'un féminisme comme je les aime, fort sans être vindicatif, entêtant sans être saoulant. En parlant d'elle, Juliette parle de moi, des autres, de toutes les femmes de la création, et même des hommes en... « Comment t'écrire adieu » fait partie de ces bouquins empruntés sur un coup de tête et dévorés d'une traite. le sujet pourtant ne m'emballait pas (si les histoires d'amour ne sont pas ma tasse de rhum (le thé non plus !), celles de rupture le sont encore moins !), mais j'adore Juliette Arnaud. Avec sa plume franche et ciselée, elle pourrait me parler d'économie slovaque durant l'entre-deux-guerres que je boirais encore ses mots comme du nectar, alors va pour le chagrin d'amour. Je ne sais pas si on peut vraiment classer ce texte dans la catégorie Roman, mais où le mettre alors ? Autobiographie ? Recueil de nouvelles ? Non, pour moi c'est un Inclassable qui mêle allègrement introspection, musique, anecdotes, romance et surtout magie des mots. En partant d'une histoire d'amour chaotique (mais somme toute banale), de flash-back en aparté on finit par aborder moult sujets, des plus triviaux (les cheveux rebelles !) aux plus lourds (la dépendance affective, le deuil...) le tout teinté d'un féminisme comme je les aime, fort sans être vindicatif, entêtant sans être saoulant. En parlant d'elle, Juliette parle de moi, des autres, de toutes les femmes de la création, et même des hommes en fait. Et en plus elle le fait bien. Alors Juliette, j'ai tout simplement envie de te dire : Merci, bisous, merci :)
              Lire la suite
              En lire moins
            • topobiblioteca Posté le 26 Novembre 2018
              Juliette Arnaud, l’une des comédiennes phare du spectacle Arrête de pleurer Pénélope, au début des années 2000, dramaturge et chroniqueuse sur France Inter, nous livre Comment t’écrire adieu, son premier roman. Un certain R. vient de la quitter sans explications, pour remonter la pente et dire adieu à cette histoire, elle se repasse toutes les chansons d’amour et de rupture qu’elle aime. En analysant leurs paroles, se sont des souvenirs de R. et de sa vie sentimentale qui lui reviennent. Leur rencontre, leurs habitudes, la personnalité si énigmatique de R. Nous arpentons avec elle leur histoire et nos propres souvenirs viennent se mêler à ses mots. Les chansons sont universelles contre le mal d’amour… Un texte sensible et drôle car malgré tout le vie continue…
            • hcdahlem Posté le 19 Novembre 2018
              La playlist de la séparation Dans un premier roman étonnant, Juliette Arnaud raconte comment elle s’est retrouvée seule la quarantaine passée. Et comment sa vie a toujours été accompagnée par la musique. Jusqu’à l’obsession. Une lecture rapide de ce premier roman pourrait laisser penser qu’il s’agit d’un collage de critiques musicales, d’analyse des chansons qui ont marqué la vie de Juliette. Mais ce premier roman est bien plus que ça, il raconte comment la musique a accompagné une vie, comment les chansons ont construit un imaginaire et combien elles mettent en relief les sentiments, les émotions. Si chacun d’entre nous s’amusait à dresser une liste des titres qui l’ont marqué depuis l’enfance, j’imagine combien cette dernière raconterait un parcours, des expériences, des amours, des douleurs aussi. «La chanson m’attendait, les chansons nous attendent tous.» Juliette se retrouve seule. Enfin, pas tout à fait, parce qu’elle a son chat, fidèle lui. R. a choisi de s’enfuir. On serait censé de d’écrire comme le font souvent les hommes, sans une explication. Sans dire adieu. Du coup, elle va s’en charger. Elle va écrire son adieu, rembobiner le film et nous dire comment tout a commencé, comment cinquante fois leur histoire a failli finir et comment... La playlist de la séparation Dans un premier roman étonnant, Juliette Arnaud raconte comment elle s’est retrouvée seule la quarantaine passée. Et comment sa vie a toujours été accompagnée par la musique. Jusqu’à l’obsession. Une lecture rapide de ce premier roman pourrait laisser penser qu’il s’agit d’un collage de critiques musicales, d’analyse des chansons qui ont marqué la vie de Juliette. Mais ce premier roman est bien plus que ça, il raconte comment la musique a accompagné une vie, comment les chansons ont construit un imaginaire et combien elles mettent en relief les sentiments, les émotions. Si chacun d’entre nous s’amusait à dresser une liste des titres qui l’ont marqué depuis l’enfance, j’imagine combien cette dernière raconterait un parcours, des expériences, des amours, des douleurs aussi. «La chanson m’attendait, les chansons nous attendent tous.» Juliette se retrouve seule. Enfin, pas tout à fait, parce qu’elle a son chat, fidèle lui. R. a choisi de s’enfuir. On serait censé de d’écrire comme le font souvent les hommes, sans une explication. Sans dire adieu. Du coup, elle va s’en charger. Elle va écrire son adieu, rembobiner le film et nous dire comment tout a commencé, comment cinquante fois leur histoire a failli finir et comment cinquante fois, ils se sont retrouvés. Parce que, comme le chante Françoise Hardy, elle aimerait comprendre: «Tu as mis à l’indEX / Nos nuits blanches, nos matins gris-bleu / Mais pour moi une EXplication vaudrait mieux.» Après Françoise Hardy, défileront dans un bel éclectisme Selena Gomez, George Harrison, Mireille et Jean Sablon, Étienne Daho et tous les autres que vous retrouverez dans la playlist ci-dessous. EXplication de texte mais aussi des mélodies qui vous entrainent que la romancière accompagne souvent de parenthèses – et quelquefois de parenthèse dans la parenthèse – pour nous dire son état d’esprit. « C’est quand qu’on arrête d’écrire des chansons d’Amour? Tout n’a-t-il pas déjà été dit? Sur tous les tons? Chanté? Chuchoté? Hurlé? Scandé? Psalmodié? Eh ben, on n’arrête pas. On s’entête. Tout ça me va très bien, je suis entêtée de nature. Avec un terrain addictif à livrer ma tronche à la neurobiologie après ma mort. » Cette manière de dire sa vie à travers la musique, à travers des paroles qui touchent font l’originalité de ce premier roman en même temps qu’elle en marque les limites. Car sans les références, sans le bruit et la fureur que véhiculent certains morceaux, il est quelquefois difficile de suivre. Mais il n’en reste pas moins une écriture, une originalité que l’on prendra plaisir à suivre. Ce livre n’est pas un adieu, mais un au revoir.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ladybooksss Posté le 7 Novembre 2018
              « Comment t’écrire adieu » de Juliette Arnaud est paru le 6 septembre dernier aux éditions Belfond dans la collection « Belfond Pointillés ». « Comment t’écrire adieu » est un roman musical tout autant que biographique. Les quatorze chapitres qui composent le récit font tous référence à une chanson chère à l’auteure. Ces chansons parlent toutes d’amour, un sujet prolifique pour Juliette Arnaud! Ainsi tout commence avec « Comment te dire adieu » chantée par Françoise Hardi qui permet d’évoquer sa rupture avec « R. », père d’un « très jeune enfant », barman, « à peine séparé de la mère » et bourreau des cœurs. Cette liaison très passionnelle et « R. » seront les fils conducteurs de tout le récit. Se grefferont aussi d’autres histoires d’amour de la comédienne, de sa première grande histoire d’adulte à ses liaisons avec des hommes mariés. Si ces quatorze chansons parlent toute d’amour, c’est parce que Juliette est une grande amoureuse! Mais ces digressions sur ses expériences amoureuses vont aussi être prétexte à se raconter. De son enfance au Maroc, en passant par l’adolescence à Paris, le concours Science-Po, sa vie de comédienne, l’auteure se dévoile. Elle évoquera également son père,... « Comment t’écrire adieu » de Juliette Arnaud est paru le 6 septembre dernier aux éditions Belfond dans la collection « Belfond Pointillés ». « Comment t’écrire adieu » est un roman musical tout autant que biographique. Les quatorze chapitres qui composent le récit font tous référence à une chanson chère à l’auteure. Ces chansons parlent toutes d’amour, un sujet prolifique pour Juliette Arnaud! Ainsi tout commence avec « Comment te dire adieu » chantée par Françoise Hardi qui permet d’évoquer sa rupture avec « R. », père d’un « très jeune enfant », barman, « à peine séparé de la mère » et bourreau des cœurs. Cette liaison très passionnelle et « R. » seront les fils conducteurs de tout le récit. Se grefferont aussi d’autres histoires d’amour de la comédienne, de sa première grande histoire d’adulte à ses liaisons avec des hommes mariés. Si ces quatorze chansons parlent toute d’amour, c’est parce que Juliette est une grande amoureuse! Mais ces digressions sur ses expériences amoureuses vont aussi être prétexte à se raconter. De son enfance au Maroc, en passant par l’adolescence à Paris, le concours Science-Po, sa vie de comédienne, l’auteure se dévoile. Elle évoquera également son père, mort il y a deux ans, sa mère surnommée « La Princesses des Glaces » et aussi « Gros », son chat adoré. Avec ces chapitres assez courts, Juliette Arnaud laisse vagabonder sa pensée dans un joyeux bazar faussement désorganisé. Si chaque chapitre porte le titre d’une chanson qui évoque un souvenir à Juliette Arnaud, chaque souvenir fera lui l’objet d’une parenthèse (sur des sujets aussi divers et variés que les avions, la jalousie, l’enfance, les dangers de la déterritorialisation et bien d’autres »). Ce roman est à l’image de la comédienne: c’est frais, pétillant, spontané et un peu fou-fou! Ce récit se lit très vite parce que nous n’avons pas l’impression de lire un roman! L’écriture et le style sont tellement vivants, fougueux, audacieux, francs que j’ai plus eu le sentiment que Juliette Arnaud était en train de me parler, qu’elle était en face de moi et me racontait une histoire, son histoire. Je conseille? Ce récit m’avait intriguée à sa sortie. J’ai été agréablement surprise, parce que ce roman a répondu à mes attentes. Avec ses confidences, Juliette Arnaud se livre sans détour et sans tabou mais avec une grande sincérité. Laissez-vous séduire par la musicalité et l’écriture à la fois cash et chimérique de Juliette Arnaud!
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Belfond

              25 livres à offrir pour Noël

              Ça y est, Noël approche… Des cadeaux à offrir, des idées à avoir, bref, le début de la catastrophe ! Alors pour vous faciliter la vie, on vous a concocté une liste de cadeaux aux petits oignons, histoire de voyager en littérature…

              Lire l'article
            • Par Belfond

              Une rentrée littéraire placée sous le signe des pointillés chez Belfond

              Pour sa rentrée littéraire 2018, Belfond offre une nouvelle charte graphique à sa collection de littérature française contemporaine Belfond Pointillés, et laisse la parole à trois voix : Isabelle Desesquelles, Bertille Dutheil et Juliette Arnaud.

              Lire l'article