Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375542675
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 145 x 225 mm

Comment tu m'as fait mourir ? - Lecture roman ado horreur humour - Dès 13 ans

Collection : Romans ados
Date de parution : 01/10/2020
Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis… en imaginant leur mort sur le papier ?
Humour et cruauté sont au rendez-vous dans ce roman glaçant, totalement addictif !

La veille d’un séjour scolaire à Londres, Félix décide d’écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement...
Humour et cruauté sont au rendez-vous dans ce roman glaçant, totalement addictif !

La veille d’un séjour scolaire à Londres, Félix décide d’écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi… Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire.
Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l’avait écrit ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375542675
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ameliero Posté le 9 Juin 2021
    Etant une ancienne victime de harcèlement scolaire, je suis assez sensible à tout ce qui s’y rapporte. De plus, le personnage principal imagine une histoire où ses bourreaux meurent un par un, et je dois avouer avoir écrit une sorte de « thriller » similaire à l’époque… Je suis un peu mitigée par cette lecture. Au début, l’histoire était bien, plausible. Mais au bout d’un moment, ça part un peu trop en sucette… J’ai compris qu’il ne fallait pas tout prendre au premier degré, mais ça m’a quand même un peu déstabilisée. J’ai beaucoup aimé les sujets abordés, comme le fait que certains camarades de classe de Félix ne voyaient pas à quel point ce dernier était harcelé. Je pense que ça peut aussi être le cas dans la vraie vie. La dernière révélation était pas mal non plus, concernant la dernière victime. Gilles Abier décrit vraiment bien les différents types d’élèves qu’il peut y avoir dans une classe, je me serais crue moi-même en voyage scolaire en lisant ce livre. Je pense que « Comment tu m’as fait mourir ? » peut sensibiliser sur le sujet du harcèlement scolaire, mais vu la manière dont le roman est tourné, je ne sais pas si... Etant une ancienne victime de harcèlement scolaire, je suis assez sensible à tout ce qui s’y rapporte. De plus, le personnage principal imagine une histoire où ses bourreaux meurent un par un, et je dois avouer avoir écrit une sorte de « thriller » similaire à l’époque… Je suis un peu mitigée par cette lecture. Au début, l’histoire était bien, plausible. Mais au bout d’un moment, ça part un peu trop en sucette… J’ai compris qu’il ne fallait pas tout prendre au premier degré, mais ça m’a quand même un peu déstabilisée. J’ai beaucoup aimé les sujets abordés, comme le fait que certains camarades de classe de Félix ne voyaient pas à quel point ce dernier était harcelé. Je pense que ça peut aussi être le cas dans la vraie vie. La dernière révélation était pas mal non plus, concernant la dernière victime. Gilles Abier décrit vraiment bien les différents types d’élèves qu’il peut y avoir dans une classe, je me serais crue moi-même en voyage scolaire en lisant ce livre. Je pense que « Comment tu m’as fait mourir ? » peut sensibiliser sur le sujet du harcèlement scolaire, mais vu la manière dont le roman est tourné, je ne sais pas si cela peut être abordé en classe. Le livre n’est pas assez « sérieux » pour cela. Les réactions de certains élèves sont totalement « loufoques », si je puis dire. On ne réagirait pas vraiment comme ça dans la vie réelle. D’où le fait qu’il ne faut pas tout prendre au premier degré. Je vous recommande ce livre si vous souhaitez vous sensibiliser un peu au sujet du harcèlement scolaire, et si vous souhaitez vous détendre devant une lecture assez loufoque et prenante ! Parce que, mine de rien, on reste happé par le suspense…
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 8 Juin 2021
    Autre roman emprunté à la bibliothèque : Comment tu m'as fait mourir ? de Gilles Abier. Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis... en imaginant leur mort sur le papier ? La veille d'un séjour scolaire à Londres, Félix décide d'écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi... Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire. Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l'avait écrit ? Comment tu m'as fait mourir ? est un thriller fantastique qui traite du harcèlement scolaire de manière différente. Et par moment c'est un peu troublant. Félix a des T.O.C (troubles obsessionnels compulsifs) et depuis des années c'est un enfer avec ses camarades de classe. Plus il grandit et moins les choses s'arrangent. Alors, un jour, il décide d'écrire dans un carnet un texte où ses bourreaux meurent les uns après les autres, lors d'un voyage à Londres. Il ne doit pas assister à ce voyage mais les événements font qu'il va en faire partie.... Autre roman emprunté à la bibliothèque : Comment tu m'as fait mourir ? de Gilles Abier. Et si vous pouviez vous débarrasser de vos ennemis... en imaginant leur mort sur le papier ? La veille d'un séjour scolaire à Londres, Félix décide d'écrire un texte dans lequel il sacrifie les élèves qui lui font vivre un enfer au lycée. Chacun a droit à un traitement spécial, en rapport avec le harcèlement subi... Un bon exutoire ! Sauf que la journée du lendemain commence exactement comme dans son histoire. Et si le hasard décidait de tuer ses camarades les uns après les autres comme Félix l'avait écrit ? Comment tu m'as fait mourir ? est un thriller fantastique qui traite du harcèlement scolaire de manière différente. Et par moment c'est un peu troublant. Félix a des T.O.C (troubles obsessionnels compulsifs) et depuis des années c'est un enfer avec ses camarades de classe. Plus il grandit et moins les choses s'arrangent. Alors, un jour, il décide d'écrire dans un carnet un texte où ses bourreaux meurent les uns après les autres, lors d'un voyage à Londres. Il ne doit pas assister à ce voyage mais les événements font qu'il va en faire partie. Félix est stupéfait quand il comprend que tout ce qu'il a écrit se réalise, il trouve ça totalement surréaliste. Félix peut paraître cruel dans sa façon de tuer ses camarades mais il ne faut pas oublier qu'il est harcelé depuis des années. Écrire dans ce carnet est juste un exutoire, rien n'était censé se passer pour de vrai. J'ai été touché par le jeune Félix, un tel harcèlement à cause des T.O.C dont il n'est pas responsable est vraiment inadmissible. Les professeurs ne font pas vraiment attention alors qu'ils savent que le jeune garçon est fragile, c'est énervant. Les camarades de classe du jeune garçon ne sont pas tous des harceleurs, mais il est évident qu'il est parfois préférable de ne pas voir les choses. La façon dont le harcèlement est traité est très intéressante. Il y a des scènes fortes qui font réfléchir. Quand aux meurtres, ils sont bien trouvés. On peut dire que Félix a une sacré imagination :) Petit plus : il y a aussi beaucoup d'humour, parfois noir, dans ce roman. Cela fait penser à un roman de la collection Chair de Poule mais en un peu plus aboutit et cela plaira aux amateurs de romans d'horreur pour ados. Pas de coup de cœur mais un joli quatre étoiles :)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lunartic Posté le 5 Juin 2021
    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de Comment tu m'as fait mourir ? signé Gilles Abier. Je remercie infiniment les éditions Slalom pour ce très bel envoi ! J'étais très excitée à l'idée de commencer ce livre car je connaissais déjà bien la plume de l'auteur par le biais de ses romans plus axés jeunesse, notamment la saga Le trésor de l'île sans nom que je vous recommande chaudement. Et effectivement, on reconnaît ici bien sa plume dynamique, pleine d'humour et de sarcasme, percutante et extrêmement vivace qui nous embarque dès les premières lignes. Cela m'a procuré un plaisir immense de retrouver cette écriture si singulière et captivante, que j'affectionne tout particulièrement, dans un registre plus sombre et plus adulte. Ce roman ado m'a donc bel et bien confirmé que le style de Gilles Abier, quelque soit le lectorat visé, marche du tonnerre avec moi ! L'autre point qui m'avait fait assurément de l'œil avec ce titre, c'est l'atmosphère résolument Death Note qui s'en dégage. Et de ce côté-là, l'auteur a également réussi son pari : le suspens est à son comble jusqu'au bout, on se demande sincèrement qui sera le prochain à y passer et... Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de Comment tu m'as fait mourir ? signé Gilles Abier. Je remercie infiniment les éditions Slalom pour ce très bel envoi ! J'étais très excitée à l'idée de commencer ce livre car je connaissais déjà bien la plume de l'auteur par le biais de ses romans plus axés jeunesse, notamment la saga Le trésor de l'île sans nom que je vous recommande chaudement. Et effectivement, on reconnaît ici bien sa plume dynamique, pleine d'humour et de sarcasme, percutante et extrêmement vivace qui nous embarque dès les premières lignes. Cela m'a procuré un plaisir immense de retrouver cette écriture si singulière et captivante, que j'affectionne tout particulièrement, dans un registre plus sombre et plus adulte. Ce roman ado m'a donc bel et bien confirmé que le style de Gilles Abier, quelque soit le lectorat visé, marche du tonnerre avec moi ! L'autre point qui m'avait fait assurément de l'œil avec ce titre, c'est l'atmosphère résolument Death Note qui s'en dégage. Et de ce côté-là, l'auteur a également réussi son pari : le suspens est à son comble jusqu'au bout, on se demande sincèrement qui sera le prochain à y passer et dans un même temps, on s'attache fortement à certains personnages, à commencer par Félix, le héros de ce récit glaçant et haletant malmené par ses tocs et surtout par bon nombre de ses camarades et même professeur dont le pois chiche à la place du cerveau et la capacité émotionnelle d'une petite cuillère nous donne du fil à retorde pour ce qui est de ressentir de l'empathie à leur égard. En somme, ce roman était de mon côté une franche réussite... jusqu'au final. Je ne m'attendais tout simplement pas à ça, à une fin aussi abrupte et frustrante, me laissant résolument sur ma faim pour le coup. J'escomptais notamment plus d'explications, d'approfondissement sur le harcèlement scolaire et les solutions que l'on peut y trouver. Cette fin plutôt ouverte, qui nous laisse imaginer ce que l'on veut vis-à-vis de la suite de cette aventure londonienne, ne m'a clairement pas convaincue. Néanmoins, je reste très heureuse d'avoir découvert ce roman qui a éveillé en moi des sources de réflexions et qui surtout m'aura fait passer un moment de lecture très intense et agréable à la fois. Pour conclure, même si la conclusion de ce roman ne m'aura pas acquise à sa cause, je vous encourage malgré tout à le découvrir. Personnellement, j'ai adoré son ambiance grinçante et très voyage scolaire qui m'a rappelé beaucoup de bons souvenirs du collège/lycée. Qu'elle me manque, cette époque ! Au moins, grâce à Comment tu m'as fait mourir ?, j'ai pu la revivre le temps d'un périple en bus puis en ferry résolument pas comme les autres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cynthiatbr Posté le 30 Mai 2021
    [masquer]Le résumé de ce livre m’a beaucoup fait pensé a destination finale : des morts qui sont prédites avec un enchaînement continu. Félix est un personnage très incompréhensible mais on ne peut s’empêcher d’être compatissant. En ce qui concerne l’histoire, j’ai beaucoup aimé l’idée de départ néanmoins je suis restée sur ma faim. Le livre est adaptée à des jeunes ados ( langages très familiers ). Pour les personnages secondaires, je n’en ai apprécier aucun. Ils sont immatures et leur comportement n’est pas digne de leur âge ( trop prématurée à mon goût ). Les ados n’ont pas les réactions appropriés. Qui rigolerait après l’annonce de la mort d’un camarade ? Qui ne paniquerait pas ? Je trouve les réactions bien peu réalistes. Pour ce qui est de la fin, elle est bâclée et sans conclusion. Je n’ai pas apprécié la fin. Néanmoins, le livre est intéressant si l’on oublie ses défauts. [/masquer]
  • melajeh Posté le 25 Avril 2021
    Ce roman sur le thème du harcèlement était très prometteur. ... il démarre très fort et j’ai rapidement été happé par le suspens distillé par l’auteur. J’ai dévoré les deux trois quart du livre avec frénésie tant je me demandais comment cela pourrait bien se terminer. Et c’est là que ça s’envenime.... la dernière partie du roman part un peu dans tous les sens et la maîtrise du début laisse place à de plus en plus d’incohérences. Le rythme s’accélère tellement que cela devient n’importe quoi et la fin m’a énormément frustrée. A croire que l’auteur lui même ne savait pas comment conclure. Quel dommage pourtant, cela partait si bien.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !