Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221113066
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 215 mm

Dieu

,

Date de parution : 27/10/2011

« Quand les dieux sont-ils apparus dans l’histoire de l’humanité ? Les juifs sont-ils les inventeurs du Dieu unique ? Pourquoi la figure de Dieu est-elle presque toujours masculine et les religions bien souvent misogynes ? Dieu est-il une personne, une force, une énergie, un principe créateur ? Le Dieu...

« Quand les dieux sont-ils apparus dans l’histoire de l’humanité ? Les juifs sont-ils les inventeurs du Dieu unique ? Pourquoi la figure de Dieu est-elle presque toujours masculine et les religions bien souvent misogynes ? Dieu est-il une personne, une force, une énergie, un principe créateur ? Le Dieu des juifs, des chrétiens et des musulmans est-il le même ? Qui a écrit la Bible et le Coran ? De Platon à Nietzsche, en passant par Spinoza, Pascal ou Voltaire, que disent les philosophes de Dieu ? La foi peut-elle exister sans le doute ? La science peut-elle prouver que Dieu existe ou qu’il n’existe pas ? Quels sont les arguments des croyants et des athées ? Le bouddhisme et les sagesses chinoises sont-elles des religions sans dieux ? »
Voici quelques-unes des questions posées par Marie Drucker à Frédéric Lenoir. À travers une conversation très vivante, les deux auteurs retracent la fabuleuse histoire de Dieu dans l’aventure humaine. Frédéric Lenoir, sans éluder aucun sujet important, livre une analyse objective, distanciée, et réussit le pari d’allier la rigueur intellectuelle au bonheur de lecture.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221113066
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zagames Posté le 3 Mai 2020
    Très bon livre,dans l'ensemble. L'auteur donne des réponses qui peuvent nous guider sur un sujet épineux.
  • sasouh08 Posté le 16 Octobre 2019
    Cet entretien entre Marie Drucker et Frédéric Lenoir était assez complexe, je le reconnais mais combien intéressant. Finalement, ce n'est pas étonnant, surtout quand on s'attaque à un érudit tel que Frédéric Lenoir. Sujet bien documenté donc. J'ai bien aimé que l'auteur livre son sentiment personnel quant aux petites et grandes questions sur Dieu. Son savoir en tant que philosophe, sociologue, historien des religions et chercheur ne laisse tout simplement pas indifférent. Un livre pour athées et croyants.
  • deslivresetmoiunivers Posté le 7 Août 2019
    Un livre méga intéressant. Je vais pas mentir, quand j’ai vu le titre, je n’étais pas dut tout motivé à le lire, me disant que cela était un bouquin pseudo chrétien qui vantait la religion. Quelle ne fut pas ma surprise, en découvrant que non. SI vous l’avez compris, je suis athée, donc n’ayant aucune religion, cela n’empêche que j’aime quand même apprendre de nouvelles choses même si cela concerne la religion ou plutôt je devrais dire l’histoire de celle -ci. Au final, j’ai trouvé ce livre très intéressant, car il aborde vraiment tout les cas dans la religion, les positifs comme les négatifs qui amènent à des dérives, comme également les athées. On apprend sur l’histoire de la religion en générale, l’évolution de celle-ci au cours des années de monothéistes ou passant par les déesses grecques, puis le patriarcat qui a amené la représentation des hommes dans la religion comme le « chef » de tout ça. Je recommande vraiment ce livre, nous passons de la préhistoire à maintenant, et une évocation de l’évolution des religions dans l’avenir. Et, j’aime beaucoup l’explication qui dit que c’est le coeur qui aime Dieu. Bref, si vous voulez en apprendre beaucoup je vous conseille ce... Un livre méga intéressant. Je vais pas mentir, quand j’ai vu le titre, je n’étais pas dut tout motivé à le lire, me disant que cela était un bouquin pseudo chrétien qui vantait la religion. Quelle ne fut pas ma surprise, en découvrant que non. SI vous l’avez compris, je suis athée, donc n’ayant aucune religion, cela n’empêche que j’aime quand même apprendre de nouvelles choses même si cela concerne la religion ou plutôt je devrais dire l’histoire de celle -ci. Au final, j’ai trouvé ce livre très intéressant, car il aborde vraiment tout les cas dans la religion, les positifs comme les négatifs qui amènent à des dérives, comme également les athées. On apprend sur l’histoire de la religion en générale, l’évolution de celle-ci au cours des années de monothéistes ou passant par les déesses grecques, puis le patriarcat qui a amené la représentation des hommes dans la religion comme le « chef » de tout ça. Je recommande vraiment ce livre, nous passons de la préhistoire à maintenant, et une évocation de l’évolution des religions dans l’avenir. Et, j’aime beaucoup l’explication qui dit que c’est le coeur qui aime Dieu. Bref, si vous voulez en apprendre beaucoup je vous conseille ce livre vraiment. Il n’y a vraiment aucun partit pris et tout y est évoqué, même des religions que l’on ne connait pas. Si vous êtes très croyant et n’acceptez pas le doute, je vous le déconseille fortement par contre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ECB Posté le 14 Mars 2019
    Dans ces entretiens avec Marie Drucker datés de 2011, Frédéric Lenoir retrace l’histoire de Dieu et des religions. Il nous offre un voyage dans le temps et dans l’espace, de la naissance de Dieu à la préhistoire dans l’esprit des Hommes ou plutôt dans leur cœur car comme l’écrivait Pascal « C’est le cœur qui aime Dieu, non la raison », à la Grèce antique, son polythéisme et sa philosophie, jusqu’aux relations contemporaines entre les trois grandes religions monothéistes occidentales - le judaïsme, le christianisme, l’islam - les grandes religions ou spiritualités orientales polythéistes ou sans Dieu telles que le bouddhisme, l’hindouisme, le taoïsme, le chamanisme, l’animisme, et l’athéisme qui représente moins de 10% de la population mondiale alors qu’il atteint 50% en France. C’est un ouvrage profond et documenté dans lequel Frédéric Lenoir partage ses connaissances théologiques, historiques, philosophiques, ainsi que son expérience spirituelle personnelle. On y trouve en outre des pistes de réflexion sur la Foi et la raison, la science et Dieu, la place de la femme dans l’Eglise, la Foi chez les jeunes, la mort de Dieu ou le christianisme a-t-il tué Dieu ?, l’avenir de Dieu au XXIè siècle. ... Dans ces entretiens avec Marie Drucker datés de 2011, Frédéric Lenoir retrace l’histoire de Dieu et des religions. Il nous offre un voyage dans le temps et dans l’espace, de la naissance de Dieu à la préhistoire dans l’esprit des Hommes ou plutôt dans leur cœur car comme l’écrivait Pascal « C’est le cœur qui aime Dieu, non la raison », à la Grèce antique, son polythéisme et sa philosophie, jusqu’aux relations contemporaines entre les trois grandes religions monothéistes occidentales - le judaïsme, le christianisme, l’islam - les grandes religions ou spiritualités orientales polythéistes ou sans Dieu telles que le bouddhisme, l’hindouisme, le taoïsme, le chamanisme, l’animisme, et l’athéisme qui représente moins de 10% de la population mondiale alors qu’il atteint 50% en France. C’est un ouvrage profond et documenté dans lequel Frédéric Lenoir partage ses connaissances théologiques, historiques, philosophiques, ainsi que son expérience spirituelle personnelle. On y trouve en outre des pistes de réflexion sur la Foi et la raison, la science et Dieu, la place de la femme dans l’Eglise, la Foi chez les jeunes, la mort de Dieu ou le christianisme a-t-il tué Dieu ?, l’avenir de Dieu au XXIè siècle. C’est aussi et avant tout un plaidoyer pour la tolérance dans la recherche de la compréhension des autres et de la vérité. Quelques extraits qui, je l’espère, vous donneront envie de découvrir cet ouvrage : « … la religion relie, elle rassemble les êtres humains à travers une croyance collective dans un invisible qui les dépasse. […] à l’inverse, … la spiritualité, la quête personnelle de l’esprit, délie, elle libère l’individu de tout ce qui l’attache et l’enferme dans des vues erronées (ignorance, a-priori, préjugés, etc.), mais aussi du groupe. Elle le libère du poids de la tradition, du collectif, pour aller vers lui-même, vers sa vérité intérieure. Puis, si la spiritualité commence à délier un individu, elle a pour but ultime de le relier de manière juste aux autres. Autrement dit, la spiritualité délie pour mieux relier, elle libère l’individu pour lui apprendre à aimer. » « Je crois donc très fécond l’échange entre ce que le bouddhisme a de meilleur : la connaissance de soi, le respect de la nature, la non-violence , et ce que l’Occident a de meilleur – les droits de l’homme et le souci d’autrui. » « Il existe deux versions de l’intelligent design […]. La version « hard » (1990) est proche des thèses créationnistes […] : elle affirme que Dieu a créé l’homme par une intervention directe. Mais contrairement au créationnisme, elle ne nie pas l’essentiel de la théorie darwinienne de la longue évolution des espèces, elle affirme simplement que les lois de la nature ne suffisent pas à expliquer les mutations fondamentales que sont l’apparition de la vie et celle de l’homme. […] il existe une autre version du design intelligent, beaucoup plus « soft » (1980), qui ne fait pas appel à une intervention divine spécifique au cours de l’évolution : celle du « principe anthropique » […] selon lequel l’univers est conçu dès le départ pour favoriser le développement de la vie et du cerveau humain, au terme d’un long processus de croissance et de complexité. Partant ainsi du constat que le cosmos tend vers l’apparition de l’homme, cette thèse entend réintroduire au cœur de la science la question (mais pas la réponse) d’un principe créateur. . […] elle est soutenue par certains scientifiques, tel l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan. Ce dernier affirme ainsi que « si nous acceptons l’hypothèse d’un seul univers, le nôtre, nous devons postuler l’existence d’une cause première qui a réglé d’emblée les lois physiques et les conditions initiales pour que l’univers prenne conscience de lui-même. La science ne pourra jamais distinguer entre ces deux possibilités : l’univers unique avec un créateur ou une infinité d’univers sans créateur.» » « Tant que l’existence humaine restera une énigme, tant que l’expérience de l’amour et de la beauté nous fera toucher au sacré, tant que la mort nous interpellera, il y a de fortes chance que Dieu, quel que soit le nom qu’on lui donne, reste pour beaucoup une réponse crédible, un absolu désirable ou une force transformante. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • machachou Posté le 6 Août 2018
    Ce livre est très riche d'un point de vue historique. On voit que son auteur connaît bien le sujet et rend l'histoire des religions plutôt accessible bien que certains termes soient encore un peu compliqué à comprendre lorsque l'on est jeune et sans notions particulières des religions. En outre le livre est très enrichissant aussi bien pour les croyants que pour les athées car la religion fait partie intégrante des sociétés depuis bien longtemps. On y voit la naissance des croyances et leur évolution jusqu'à nos jours. Une lecture que je conseille vivement à tous ceux qui se posent des questions sur les origines des religions.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.