Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221198308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 135 x 215 mm

En son absence

Date de parution : 23/02/2017

Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au coeur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle...

Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au coeur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle marché plus vite pour aller attraper le bus qui, chaque matin, la conduit au lycée dans la ville voisine. Là, non, elle s’attarde, prend le chemin des écoliers…
Bénédicte ne montera jamais dans le bus. Où est-elle passée ? Que lui est-il arrivé ?
Commencent quatre jours d’une insupportable angoisse.
En son absence, le paisible univers du village s’eff ondre. Les parents s’accablent de reproches, les soupçons volent de maison en maison, on ment, on dissimule. Depuis si longtemps, il ne se passait rien à Montange. Le malheur attise les passions les plus nobles, mais aussi les plus basses.
Un thriller psychologique à la mécanique implacable où se dévoilent tour à tour les pensées les plus intimes – et les plus inavouables – de chacun des protagonistes : Armel Job est décidément un grand romancier de l’âme humaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221198308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ventrebleu Posté le 6 Juillet 2020
    Le jeudi 17 mars 2015 au matin, Bénédicte, quinze ans, disparaît. Julien, le chauffeur de bus, s'inquiète: pourquoi n'est-elle pas à l'arrêt? Mme Maca, elle, n'est pas dupe: ce vieux pervers de Julien s'intéresse bien trop à cette jeune fille, devait-il vraiment attendre si longtemps cette jeune fille en retard? À quelques maisons de chez Bénédicte, Julie a la puce à l'oreille, le siège arrière de la voiture de Walter pue la cocotte: la chose est sûre, Walter a pris une auto-stoppeuse. Et puis, il y a aussi Mehdi, le père de Bénédicte, qui soupçonne une affaire entre Marie-Louise (la mère de Bénédicte) et un certain Dr Sion... Armel Job nous offre un récit réaliste, sans héros. Les destins d'une multitude de protagonistes, leurs histoires parfois banales, s'entrelacent durant les quatre jours de l'action pour former une intrigue qui tiendra le lecteur en haleine mais aussi lui présentera l'image complexe d'une certaine société, de la province belge marquée par la proximité des frontières, les vagues successives d'immigration, les querelles linguistiques, l'affaire Dutroux et surtout un certain repli sur soi, un désir impossible de quiétude... Une étude sociologique qui n'en a pas l'air, une écriture simple et directe qui ne l'est pas tellement,... Le jeudi 17 mars 2015 au matin, Bénédicte, quinze ans, disparaît. Julien, le chauffeur de bus, s'inquiète: pourquoi n'est-elle pas à l'arrêt? Mme Maca, elle, n'est pas dupe: ce vieux pervers de Julien s'intéresse bien trop à cette jeune fille, devait-il vraiment attendre si longtemps cette jeune fille en retard? À quelques maisons de chez Bénédicte, Julie a la puce à l'oreille, le siège arrière de la voiture de Walter pue la cocotte: la chose est sûre, Walter a pris une auto-stoppeuse. Et puis, il y a aussi Mehdi, le père de Bénédicte, qui soupçonne une affaire entre Marie-Louise (la mère de Bénédicte) et un certain Dr Sion... Armel Job nous offre un récit réaliste, sans héros. Les destins d'une multitude de protagonistes, leurs histoires parfois banales, s'entrelacent durant les quatre jours de l'action pour former une intrigue qui tiendra le lecteur en haleine mais aussi lui présentera l'image complexe d'une certaine société, de la province belge marquée par la proximité des frontières, les vagues successives d'immigration, les querelles linguistiques, l'affaire Dutroux et surtout un certain repli sur soi, un désir impossible de quiétude... Une étude sociologique qui n'en a pas l'air, une écriture simple et directe qui ne l'est pas tellement, où les petits flash-back bien saupoudrés là où il faut créent de nombreuses surprises et rendent le récit trépidant, un roman bien belge qui tend à l'universalisme à la manière des intriques provinciales de Claude Chabrol ou de Truman Capote... Une découverte, une lecture que je recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • annemariesomers990 Posté le 3 Juillet 2020
    Mon premier de cet auteur. Un livre que je n'ai pas apprécié je me suis ennuyée au fil de l histoire. Un thriller psychologique soft pour ma part j ai trouvé cette histoire basée plus sur les cancans du village que sur la disparition de l'ado je m'attendais à plus de recherches ciblées sur la disparition de l'ado. Je suis un peu déçue
  • fgatz Posté le 13 Juin 2020
    J'attendais plus... Toujours cette écriture inégalable et parfaite mais un peu déçue de l'histoire
  • Cerbere1975 Posté le 4 Mai 2020
    En ce beau matin de mars 2005, un agréable parfum de printemps envahit le petit village de Montange dans les Ardennes belges. Une douceur printanière ressentie également par la jeune Bénédicte, 15 ans, qui décide de faire l’école buissonnière. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais voilà, Bénédicte n’est pas rentrée à la maison. Sa disparition va déchaîner les passions dans ce village qui d’ordinaire est plutôt tranquille. Certains habitants sont sincèrement compatissants quand d’autres profitent de l’occasion pour suggérer les scénarios les plus farfelus car la nature humaine est ainsi faite : au contact du malheur d’autrui, nous ne pouvons nous empêcher, égoïstes que nous sommes, de projeter nos propres peurs et ressentiments. Qu’est-il donc arrivé à Bénédicte qu’on aperçue la dernière fois sur le pont de la Sûre ? Devenue encore plus secrète depuis le divorce de ses parents, la jeune fille émeut bien des adultes par son beauté innocente. Armel Job en conteur émérite manie à merveille toutes les ficelles du thriller psychologique. Une très belle découverte en ce qui me concerne ! On vit pleinement l’angoisse de Marie-Lou et de Mehdi. On sent sourdre en nous un sentiment de panique et de désespoir qui envahirait n’importe quel parent... En ce beau matin de mars 2005, un agréable parfum de printemps envahit le petit village de Montange dans les Ardennes belges. Une douceur printanière ressentie également par la jeune Bénédicte, 15 ans, qui décide de faire l’école buissonnière. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais voilà, Bénédicte n’est pas rentrée à la maison. Sa disparition va déchaîner les passions dans ce village qui d’ordinaire est plutôt tranquille. Certains habitants sont sincèrement compatissants quand d’autres profitent de l’occasion pour suggérer les scénarios les plus farfelus car la nature humaine est ainsi faite : au contact du malheur d’autrui, nous ne pouvons nous empêcher, égoïstes que nous sommes, de projeter nos propres peurs et ressentiments. Qu’est-il donc arrivé à Bénédicte qu’on aperçue la dernière fois sur le pont de la Sûre ? Devenue encore plus secrète depuis le divorce de ses parents, la jeune fille émeut bien des adultes par son beauté innocente. Armel Job en conteur émérite manie à merveille toutes les ficelles du thriller psychologique. Une très belle découverte en ce qui me concerne ! On vit pleinement l’angoisse de Marie-Lou et de Mehdi. On sent sourdre en nous un sentiment de panique et de désespoir qui envahirait n’importe quel parent à l’idée effroyable de perdre son enfant. Un roman angoissant, passionnant et addictif à la fois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Molene Posté le 25 Mars 2020
    Une jeune fille disparaît de son village des Ardennes Belges. Nul ne sait où elle est passée....Fugue ou enlèvement ? C'est là que commence l'inquiétude, les remises en questions personnelles, les relations interpersonnelles de tout un petit village assez tranquille d'ordinaire. Chacun y va de son interprétation, de ses jugements et reproches. Cette histoire se lit d'une traite et l'écriture de cet auteur est une ravissante découverte.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.