En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Filles de la mer

        Robert Laffont
        EAN : 9782221197271
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 1 x 215 mm
        Filles de la mer

        Sarah TARDY (Traducteur)
        Date de parution : 01/02/2018

        Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
        Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur...

        Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
        Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.
        Un jour, alors qu’Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu’elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.
        Ainsi commence l’histoire de deux soeurs violemment séparées. Alternant entre le récit d’Hana en 1943 et celui d’Emi en 2011, Filles de la mer se lit au rythme des vagues et dévoile un pan sombre et bouleversant de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Au fil du récit, par la grâce de leurs liens indéfectibles, les deux héroïnes nous ramènent vers la lumière, où l’espoir triomphe des horreurs de la guerre.

        « Un premier roman époustouflant. » Publishers Weekly

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221197271
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 1 x 215 mm
        Robert Laffont
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Aujardinsuspendu Posté le 22 Octobre 2018
          Deux soeurs séparées pendant l’occupation de la Corée par le Japon. Hana, l’aînée, n’aura de cesse de vouloir retrouver Emy. Sa vie devient un enfer, devenue un objet entre les mains perverses des hommes, son seul réconfort est de pouvoir, elle l’espère, serrer sa petite soeur dans ses bras. Deux récits qui s’entremêlent. Deux portraits de femmes fortes habituées à subvenir aux besoins de leurs familles qui trouvent un adversaire plus fort qu'elle. "Je suis une haenyeo […] Comme ma mère, comme sa mère avant elle, et comme ma soeur le sera un jour, ainsi que ses filles – je n’ai jamais été rien d’autre qu’une fille de la mer. Ni vous ni aucun homme ne pourrez me l’enlever. » Les japonais sont décidés à briser les coréens et, sur leur île de Jeju elles n'y échappent pas. La guerre va bousculer leur vie et soixante ans plus tard elles n’ont rien oublié de ce cauchemar et des atrocités subies. Un premier roman qui a été un vrai coup de coeur tant au niveau de l’écriture que des faits historiques rapportés et méconnus de la Seconde Guerre Mondiale en Asie. J’ai souhaité très fort que ces deux soeurs finissent par se... Deux soeurs séparées pendant l’occupation de la Corée par le Japon. Hana, l’aînée, n’aura de cesse de vouloir retrouver Emy. Sa vie devient un enfer, devenue un objet entre les mains perverses des hommes, son seul réconfort est de pouvoir, elle l’espère, serrer sa petite soeur dans ses bras. Deux récits qui s’entremêlent. Deux portraits de femmes fortes habituées à subvenir aux besoins de leurs familles qui trouvent un adversaire plus fort qu'elle. "Je suis une haenyeo […] Comme ma mère, comme sa mère avant elle, et comme ma soeur le sera un jour, ainsi que ses filles – je n’ai jamais été rien d’autre qu’une fille de la mer. Ni vous ni aucun homme ne pourrez me l’enlever. » Les japonais sont décidés à briser les coréens et, sur leur île de Jeju elles n'y échappent pas. La guerre va bousculer leur vie et soixante ans plus tard elles n’ont rien oublié de ce cauchemar et des atrocités subies. Un premier roman qui a été un vrai coup de coeur tant au niveau de l’écriture que des faits historiques rapportés et méconnus de la Seconde Guerre Mondiale en Asie. J’ai souhaité très fort que ces deux soeurs finissent par se retrouver. C’est un roman riche en émotions , sensible, qui dénonce les violences faites aux femmes en temps de guerre et rend compte de l’horreur subie par les femmes de réconfort. « Nous plongeons dans l'océan comme nos mères et nos grands-mères et nos arrière-grands-mères l'ont fait avant nous depuis des centaines d'années. Ce don est notre fierté, car nous ne dépendons de personne, ni de nos pères, ni de nos époux, ni de nos grands frères, ni même des soldats japonais pendant la guerre. Nous attrapons nous-mêmes notre nourriture, nous gagnons nous-mêmes notre argent, nous survivons grâce à ce que la mer nous offre. Nous vivons en harmonie avec la nature. »
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mary63 Posté le 13 Octobre 2018
          Sur le sujet terrible et méconnu des "femmes de réconfort" coréennes pendant la seconde guerre mondiale, MARIE LYNN BRACHT retrace avec brio plus d'un demi-siècle d'histoire coréenne. D'une écriture simple, elle plonge le lecteur dans les non-dits et l'histoire de ces femmes et filles coréennes qui deviennent les esclaves sexuelles des japonais. Avec des personnages attachants, comme Hana et Emi, elle souligne la solidarité entre femmes mais aussi l'immersion à travers leurs souvenirs d'enfance qui leur permet de se détacher pendant quelques instants de leur avilissement. Ce roman m'a bouleversé. Je l'ai lu d'une traite, imprégné de l'amour familial et filial, c'est un témoignage bouleversant, implacable, direct et terrifiant. Pour un premier roman, c'est pour moi véritablement un vrai coup de cœur que je vous recommande vivement.
        • DeboDebby Posté le 17 Septembre 2018
          Une histoire sur la guerre très belle et qui m'a beaucoup touché. Je recommande cette belle lecture. Je dis belle mais ce roman est aussi touchant, très dur (on aborde le sujet de la guerre, du viol). La beauté de ce roman se trouve entre les récits des deux soeurs.
        • Annette55 Posté le 13 Septembre 2018
          Je ne ferai pas un trop long commentaire car ce livre magnifique, poignant et prenant délivre un devoir de mémoire "essentiel" que chacun, à mon sens, devrait découvrir.... Ce roman historique s'inspirant de faits réels-----l'auteur est américaine d'origine sud- coréenne -----alterne d'une manière harmonieuse les allers et retours entre l'île de Jeju , au Sud de la Corée,, à l'été 43, la Mongolie en automne de la même année, et Séoul en décembre 2011. L'histoire de deux soeurs violemment séparées, le récit d'Hana, 16 ans en 1943 et celui d'Emi en 2011 . Sur l'île de Jeju , Hana , Emi et leur mére font partie de la communauté "hanenyeo" , au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.... Au fil du récit l'auteur dévoile un pan oublié, très sombre de la deuxième guerre mondiale en Asie. Depuis l'invasion de la Corée en 1931 jusqu'à la fin de la guerre,en 1945 nombre de vies ont été détruites ou perdues . L'auteur rend un hommage vibrant à ces " femmes de réconfort" exploitées par les japonais, kidnappées, piégées, vendues comme "esclaves sexuelles "par l'armée japonaise durant la période de --- l'assimilation---- de la... Je ne ferai pas un trop long commentaire car ce livre magnifique, poignant et prenant délivre un devoir de mémoire "essentiel" que chacun, à mon sens, devrait découvrir.... Ce roman historique s'inspirant de faits réels-----l'auteur est américaine d'origine sud- coréenne -----alterne d'une manière harmonieuse les allers et retours entre l'île de Jeju , au Sud de la Corée,, à l'été 43, la Mongolie en automne de la même année, et Séoul en décembre 2011. L'histoire de deux soeurs violemment séparées, le récit d'Hana, 16 ans en 1943 et celui d'Emi en 2011 . Sur l'île de Jeju , Hana , Emi et leur mére font partie de la communauté "hanenyeo" , au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.... Au fil du récit l'auteur dévoile un pan oublié, très sombre de la deuxième guerre mondiale en Asie. Depuis l'invasion de la Corée en 1931 jusqu'à la fin de la guerre,en 1945 nombre de vies ont été détruites ou perdues . L'auteur rend un hommage vibrant à ces " femmes de réconfort" exploitées par les japonais, kidnappées, piégées, vendues comme "esclaves sexuelles "par l'armée japonaise durant la période de --- l'assimilation---- de la Corée par le Japon. La pratique des coutumes coréennes -----langue, culte, art , musique ---- devient illégale! Ces femmes sont violées jour après jour par les soldats dans des bordels dans l'indifférence la plus totale, éloignées de force de leurs régions natales sans aucun espoir de retour , des lieux inimaginables d'horreurs et de souffrances. L'auteur influencée par les souffrances endurées par sa mère et des milliers d'autres femmes expatriées met en lumière ces faits trop longtemps ignorés....Un accord a été trouvé en décembre 2015 seulement entre la Corée du Sud et le Japon à ce sujet.......Un jour, alors qu'Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi, or, elle sait, on le lui a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seule avec un soldat ...... Elle se précipite , se sacrifie pour sa petite soeur Emi.....est emmenée en Mandchourie dans des conditions horribles. ...Je n'en dirai pas plus,.... Destins brisés, conditions de vie de ces femmes qui ,pour beaucoup sont mortes loin de chez elles . Celles qui sont revenues , se sont retrouvées à souffrir en silence: problèmes de santé, stress post - traumatique , difficultés à réintégrer la société ....seules 44 survivantes purent témoigner lors de l'écriture de ce livre..... C'est un ouvrage remarquable,bien écrit, impressionnant de bout en bout , bouleversant , à la fois lumineux et époustouflant rappelant ce destin de femmes victimes, incroyables , exemplaires, ces deux héroïnes qui nous ramènent vers la lumière , et où l'espoir triomphe des horreurs de la guerre. Roman essentiel, fort , touchant, marquant et symbolique des souffrances faites aux femmes en temps de guerre, rarement dénoncées dans les livres d'histoire ou si peu ..... " Tu pars ? Tu pars? Comment vivre sans toi? M'abandonnes- tu? Je voudrais m'accrocher à toi Mais si je le fais, tu ne reviendras pas Je dois te laisser partir, mon amour! Alors, pars et reviens - moi vite ....." Poème Coréen interdit sous "l'assimilation susurré" par Hana .....mots interdits ...... "Filles de la mer" est un premier roman traduit de l'anglais par Sarah Tardy chez Robert Laffont .
          Lire la suite
          En lire moins
        • autempsdeslivres Posté le 9 Septembre 2018
          Ayant déjà entendu parler des "femmes de réconfort" suite à des reportages et des films présentant les atrocités commises par les japonais durant cette période j'étais préparée au calvaire enduré par Hana. Toutefois, c'est la folie et l'obsession du Caporal Morimoto, le soldat ayant enlevé Hana, qui m'ont marquées et grâce à l'écriture de l'auteur nous comprenons parfaitement la haine que ressentait Hana à son égard et le supplice d'être à son contact. Malgré l'horreur des conditions de vie d'Hana et des agissements des soldats envers elle, elle continue à conserver l'espoir de redevenir la jeune fille d'autrefois et continue à se battre pour survivre et sera finalement récompensée en retrouvant le réconfort et la sécurité. Enfin, l'auteur a réussi à créer entre Hana et la mer un lien incroyablement puissant lui donnant la force de survivre et de pouvoir s'échapper de son enfer.   La vie d'Emi m'a complètement chamboulée. Après avoir perdu sa soeur, elle sera confrontée à une guerre fratricide sanglante qui ne l'épargnera pas pourtant elle restera une femme forte, osant tenir tête à son mari et protéger ses enfants de la douleur du passé et continuer de se battre jusqu'au bout, jusqu'au moment de retrouver sa soeur tant... Ayant déjà entendu parler des "femmes de réconfort" suite à des reportages et des films présentant les atrocités commises par les japonais durant cette période j'étais préparée au calvaire enduré par Hana. Toutefois, c'est la folie et l'obsession du Caporal Morimoto, le soldat ayant enlevé Hana, qui m'ont marquées et grâce à l'écriture de l'auteur nous comprenons parfaitement la haine que ressentait Hana à son égard et le supplice d'être à son contact. Malgré l'horreur des conditions de vie d'Hana et des agissements des soldats envers elle, elle continue à conserver l'espoir de redevenir la jeune fille d'autrefois et continue à se battre pour survivre et sera finalement récompensée en retrouvant le réconfort et la sécurité. Enfin, l'auteur a réussi à créer entre Hana et la mer un lien incroyablement puissant lui donnant la force de survivre et de pouvoir s'échapper de son enfer.   La vie d'Emi m'a complètement chamboulée. Après avoir perdu sa soeur, elle sera confrontée à une guerre fratricide sanglante qui ne l'épargnera pas pourtant elle restera une femme forte, osant tenir tête à son mari et protéger ses enfants de la douleur du passé et continuer de se battre jusqu'au bout, jusqu'au moment de retrouver sa soeur tant aimée.  Si le lien avec la mer se fait moins sentir chez Emi, l'auteur parvient à nous rappeler l'importance de cette mer nourricière.  Avec Filles de la mer, Mary Lynn Bracht signe un premier roman bouleversant, émouvant où l'on ne ressort pas indemne face au courage, à l'abnégation et aux souffrances endurées par ces femmes. Ce livre est un puissant hommage à toutes celles qui ont subi et continuent de subir ces horreurs dans le monde entier et répond à un devoir de mémoire à faire.   
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « roman passionnant… poignant. »
        Claire Geoffroy / Notes Bibliographiques
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
        Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
        Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Robert Laffont

          Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

          Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

          Lire l'article