Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221197271
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 215 mm

Filles de la mer

Sarah Tardy (traduit par)
Date de parution : 01/02/2018

Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur...

Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.
Un jour, alors qu’Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu’elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.
Ainsi commence l’histoire de deux soeurs violemment séparées. Alternant entre le récit d’Hana en 1943 et celui d’Emi en 2011, Filles de la mer se lit au rythme des vagues et dévoile un pan sombre et bouleversant de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Au fil du récit, par la grâce de leurs liens indéfectibles, les deux héroïnes nous ramènent vers la lumière, où l’espoir triomphe des horreurs de la guerre.

« Un premier roman époustouflant. » Publishers Weekly

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197271
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 215 mm

Ils en parlent

« roman passionnant… poignant. »
Claire Geoffroy / Notes Bibliographiques

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mimi5751 Posté le 23 Décembre 2021
    Une histoire qui se passe en Corée, en Mandchourie et qui se termine en Mongolie, au moment de la guerre avec les japonais qui ont envahi la Corée et leur ont imposé leur culture, leur langue et comble de tout envoyé les garçons au front et les filles comme femme de réconfort même des gamines de 9 ans qui étaient enlevées et souvent mourraient d'être violées à tour de bras pas les soldats. Cela se passe dans une ile ou les femmes pêchent en eaux profondes et font vivre leur famille, le père est pêcheur aussi. Hana a 16 ans et pêche avec leur mère mais elle doit aussi veiller sur sa petite soeur de 9 ans et c'est en la protégeant que elle se fait enlever et emmener dans un bordel en Mandchourie. On suit l'histoire de Hana pendant la guerre mais aussi l'histoire de la petite soeur Emi qui n'a pas eu la vie facile. Je l'ai trouvé intéressant à lire mais parfois il y avait de grands chapitres avec beaucoup de détails. Mais je l'ai assez vite terminé.
  • valerieconter Posté le 20 Décembre 2021
    livre assez dur mais qui nous fait ouvrir les yeux sur une partie du monde qu'on entend pas beaucoup parlé en rapport à la seconde guerre mondiale. Le courage d'Hana qui a tenu bon et d' Emy qui n'a pas eu une vie facile non plus est bouleversant.
  • Shelob Posté le 12 Décembre 2021
    A travers le point de vue de deux femmes, ce récit nous plonge dans les atrocités de la guerre et nous montre comment plusieurs décennies après, la guerre continue à avoir une influence sur leur vies. De plus ce roman nous raconte ce qu’ont subi, ce que subissent et ce que subiront sûrement les femmes, victimes de guerre trop souvent oubliées ! Magnifique roman à lire aussi bien pour l’histoire que pour le côté historique.
  • wagner67 Posté le 4 Décembre 2021
    J’aurai du commencer ma lecture par la fin car il est mentionné des dates clés de 1905 à 2015 sur la Corée et cela m’aurait évité de faire des recherches en cours de lecture. Sur l’ile de Jeju, au sud de la Corée, les femmes pêchent en apnée et elles sont fières de pouvoir en vivre, elles sont indépendantes des hommes et cette tradition se transmet de mère en fille. Hana vit sur l’ile avec ses parents et sa jeune sœur Emi. Une jour, alors que Hana et sa mère pêchent en apnée et qu’Emi restée sur la plage surveille le filet de pêche, un soldat foule le sable et lors de la montée pour respirer Hana voit ce soldat s’avançait dans la direction d’Emi. A la naissance de sa sœur, Hana a fait la promesse à sa mère de la protéger surtout des soldats. Hana sort rapidement de l’eau, cache sa sœur et accepte son kidnapping pour sauver sa jeune sœur. Le sort d’Hana est scellée est deviendra une très jeune « femme de réconfort ». Un roman historique noir et dur qui vous prend « aux tripes » alternant entre passé (1943) et présent (2015). Le constat est le même quelque soit le pays,... J’aurai du commencer ma lecture par la fin car il est mentionné des dates clés de 1905 à 2015 sur la Corée et cela m’aurait évité de faire des recherches en cours de lecture. Sur l’ile de Jeju, au sud de la Corée, les femmes pêchent en apnée et elles sont fières de pouvoir en vivre, elles sont indépendantes des hommes et cette tradition se transmet de mère en fille. Hana vit sur l’ile avec ses parents et sa jeune sœur Emi. Une jour, alors que Hana et sa mère pêchent en apnée et qu’Emi restée sur la plage surveille le filet de pêche, un soldat foule le sable et lors de la montée pour respirer Hana voit ce soldat s’avançait dans la direction d’Emi. A la naissance de sa sœur, Hana a fait la promesse à sa mère de la protéger surtout des soldats. Hana sort rapidement de l’eau, cache sa sœur et accepte son kidnapping pour sauver sa jeune sœur. Le sort d’Hana est scellée est deviendra une très jeune « femme de réconfort ». Un roman historique noir et dur qui vous prend « aux tripes » alternant entre passé (1943) et présent (2015). Le constat est le même quelque soit le pays, en temps de guerre, les soldats sont de la chair à canon et les femmes les esclaves sexuelles des soldats. Note : 5/5
    Lire la suite
    En lire moins
  • clemia Posté le 30 Novembre 2021
    Ce roman, on m'en avait tellement parlé, que je pensais déjà le connaitre. Que je n'avais pas réellement besoin de le lire. M'étais-je trompée. Ce texte ingénieusement découpé, nous plonge dans l'Histoire de la Corée du Sud auprès d'individus et de leurs histoires personnelles. Tout commence pendant l'Occupation de la Corée par le Japon, Anna et Emiko sont deux sœurs qui vivent à Jeju, petite île au sud du pays. Elles sont filles d'haenyo, ces femmes plongeuses et devraient elles-mêmes le devenir. Voilà qu'un jour, pour protéger sa petite sœur Anna tombe dans les griffes d'un soldat japonais qui l'enlève à sa famille. Ainsi débute un véritable cauchemar. Pour Anna, devenue "femme de réconfort", esclave sexuelle pour l'armée japonaise. Frappée, violée, transportée, utilisée, elle devra se battre pour vivre. Mais aussi pour Emiko, pleine de culpabilité, qui devra également faire face aux horreurs infligées après la capitulation du Japon. Une chose est sûre, les guerres, les barbaries et injustices humaines n'auront oublié personne et Mary Lynn Bracht le raconte avec brio. Les destins brisés de ces femmes, de ces familles, sont comme des blessures ouvertes à jamais, incapables de guérir. Une seule chose à faire : libérer la parole pour ne surtout pas... Ce roman, on m'en avait tellement parlé, que je pensais déjà le connaitre. Que je n'avais pas réellement besoin de le lire. M'étais-je trompée. Ce texte ingénieusement découpé, nous plonge dans l'Histoire de la Corée du Sud auprès d'individus et de leurs histoires personnelles. Tout commence pendant l'Occupation de la Corée par le Japon, Anna et Emiko sont deux sœurs qui vivent à Jeju, petite île au sud du pays. Elles sont filles d'haenyo, ces femmes plongeuses et devraient elles-mêmes le devenir. Voilà qu'un jour, pour protéger sa petite sœur Anna tombe dans les griffes d'un soldat japonais qui l'enlève à sa famille. Ainsi débute un véritable cauchemar. Pour Anna, devenue "femme de réconfort", esclave sexuelle pour l'armée japonaise. Frappée, violée, transportée, utilisée, elle devra se battre pour vivre. Mais aussi pour Emiko, pleine de culpabilité, qui devra également faire face aux horreurs infligées après la capitulation du Japon. Une chose est sûre, les guerres, les barbaries et injustices humaines n'auront oublié personne et Mary Lynn Bracht le raconte avec brio. Les destins brisés de ces femmes, de ces familles, sont comme des blessures ouvertes à jamais, incapables de guérir. Une seule chose à faire : libérer la parole pour ne surtout pas oublier, pour se souvenir et essayer d'avancer ensemble, tant bien que mal. Ce roman est écrit avec une telle douceur envers les personnages, on ne peut que ressentir une empathie immense pour Anna, Emiko, leur famille et toutes les autres victimes des atrocités humaines. Et puis que c'est recherché et fouillé. L'histoire de la Corée d'après Occupation n'est pas oublié, au contraire. Voilà un roman intelligemment délivré, autant du point de vue de l'écriture que de l'émotion.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

    Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

    Lire l'article