RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Filles de la mer

            Robert Laffont
            EAN : 9782221197271
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 1 x 215 mm
            Filles de la mer

            Sarah TARDY (Traducteur)
            Date de parution : 01/02/2018

            Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
            Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur...

            Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l’eau que dans les profondeurs des vastes océans…
            Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.
            Un jour, alors qu’Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu’elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.
            Ainsi commence l’histoire de deux soeurs violemment séparées. Alternant entre le récit d’Hana en 1943 et celui d’Emi en 2011, Filles de la mer se lit au rythme des vagues et dévoile un pan sombre et bouleversant de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Au fil du récit, par la grâce de leurs liens indéfectibles, les deux héroïnes nous ramènent vers la lumière, où l’espoir triomphe des horreurs de la guerre.

            « Un premier roman époustouflant. » Publishers Weekly

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221197271
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 1 x 215 mm
            Robert Laffont

            Ils en parlent

            « roman passionnant… poignant. »
            Claire Geoffroy / Notes Bibliographiques

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • AnitaMillot Posté le 9 Septembre 2019
              Été 1943, île de Jeju en Corée. Hana, seize ans est une plongeuse “haenyeo”, tout comme sa mère. Afin de protéger Emi, sa soeur jeune de neuf ans d’un danger imminent sur la plage où elles péchaient, Hana va se laisser enlever par des soldats japonais. Elle venait tout juste d’apprendre que les jeunes filles et femmes enlevées par l’ennemi devenaient des “femmes de réconfort” que les familles ne revoyaient pratiquement jamais ... Décembre 2011, nous retrouvons Emi, à l’hiver de sa vie. Elle a tenté d’oublier durant près de soixante dix ans le terrible destin de sa grande soeur Hana, probablement pour ne plus avoir à lutter contre un immense sentiment de culpabilité ... Des manifestations à Séoul visant à faire reconnaitre - entre autres - des milliers d’enlèvements de jeunes coréennes par les japonais au cours de la seconde guerre mondiale, ont fait remonter à la surface un douloureux passé qu’elle a caché à ses propres enfants ... Mary Lynn Bracht est fort bien documentée et nous offre un très beau roman évoquant les non-dits peu glorieux sur cette période éprouvante. Son récit alterne à chaque chapitre, entre ce qu’a subi Hana l’année 1943 (en Mandchourie puis en Mongolie) et... Été 1943, île de Jeju en Corée. Hana, seize ans est une plongeuse “haenyeo”, tout comme sa mère. Afin de protéger Emi, sa soeur jeune de neuf ans d’un danger imminent sur la plage où elles péchaient, Hana va se laisser enlever par des soldats japonais. Elle venait tout juste d’apprendre que les jeunes filles et femmes enlevées par l’ennemi devenaient des “femmes de réconfort” que les familles ne revoyaient pratiquement jamais ... Décembre 2011, nous retrouvons Emi, à l’hiver de sa vie. Elle a tenté d’oublier durant près de soixante dix ans le terrible destin de sa grande soeur Hana, probablement pour ne plus avoir à lutter contre un immense sentiment de culpabilité ... Des manifestations à Séoul visant à faire reconnaitre - entre autres - des milliers d’enlèvements de jeunes coréennes par les japonais au cours de la seconde guerre mondiale, ont fait remonter à la surface un douloureux passé qu’elle a caché à ses propres enfants ... Mary Lynn Bracht est fort bien documentée et nous offre un très beau roman évoquant les non-dits peu glorieux sur cette période éprouvante. Son récit alterne à chaque chapitre, entre ce qu’a subi Hana l’année 1943 (en Mandchourie puis en Mongolie) et ce que fut la vie de sa soeur Emi jusqu’à l’année 2011 (de l’ile de Jeju à Séoul). Un premier roman à succès d’une écrivaine dont le talent est particulièrement prometteur !
              Lire la suite
              En lire moins
            • AnitaMillot Posté le 9 Septembre 2019
              Été 1943, île de Jeju en Corée. Hana, seize ans est une plongeuse “haenyeo”, tout comme sa mère. Afin de protéger Emi, sa soeur jeune de neuf ans d’un danger imminent sur la plage où elles péchaient, Hana va se laisser enlever par des soldats japonais. Elle venait tout juste d’apprendre que les jeunes filles et femmes enlevées par l’ennemi devenaient des “femmes de réconfort” que les familles ne revoyaient pratiquement jamais ... Décembre 2011, nous retrouvons Emi, à l’hiver de sa vie. Elle a tenté d’oublier durant près de soixante dix ans le terrible destin de sa grande soeur Hana, probablement pour ne plus avoir à lutter contre un immense sentiment de culpabilité ... Des manifestations à Séoul visant à faire reconnaitre - entre autres - des milliers d’enlèvements de jeunes coréennes par les japonais au cours de la seconde guerre mondiale, ont fait remonter à la surface un douloureux passé qu’elle a caché à ses propres enfants ... Mary Lynn Bracht est fort bien documentée et nous offre un très beau roman évoquant les non-dits peu glorieux sur cette période éprouvante. Son récit alterne à chaque chapitre, entre ce qu’a subi Hana l’année 1943 (en Mandchourie puis en Mongolie) et... Été 1943, île de Jeju en Corée. Hana, seize ans est une plongeuse “haenyeo”, tout comme sa mère. Afin de protéger Emi, sa soeur jeune de neuf ans d’un danger imminent sur la plage où elles péchaient, Hana va se laisser enlever par des soldats japonais. Elle venait tout juste d’apprendre que les jeunes filles et femmes enlevées par l’ennemi devenaient des “femmes de réconfort” que les familles ne revoyaient pratiquement jamais ... Décembre 2011, nous retrouvons Emi, à l’hiver de sa vie. Elle a tenté d’oublier durant près de soixante dix ans le terrible destin de sa grande soeur Hana, probablement pour ne plus avoir à lutter contre un immense sentiment de culpabilité ... Des manifestations à Séoul visant à faire reconnaitre - entre autres - des milliers d’enlèvements de jeunes coréennes par les japonais au cours de la seconde guerre mondiale, ont fait remonter à la surface un douloureux passé qu’elle a caché à ses propres enfants ... Mary Lynn Bracht est fort bien documentée et nous offre un très beau roman évoquant les non-dits peu glorieux sur cette période éprouvante. Son récit alterne à chaque chapitre, entre ce qu’a subi Hana l’année 1943 (en Mandchourie puis en Mongolie) et ce que fut la vie de sa soeur Emi jusqu’à l’année 2011 (de l’ile de Jeju à Séoul). Un premier roman à succès d’une écrivaine dont le talent est particulièrement prometteur !
              Lire la suite
              En lire moins
            • ArmelleD Posté le 5 Septembre 2019
              Mon coup de cœur de l'année ou de plusieurs peut-être ! Mon attachement à la Corée du Sud y est certes pour quelque chose, mais en toute objectivité c'est une "magnifique' histoire, poignante, et divinement bien écrite que l'on suit à travers Hana et Émi, originaire de Jeju Island, l'île des célèbres femmes plongeuses, LEUR Histoire.
            • ArmelleD Posté le 5 Septembre 2019
              Mon coup de cœur de l'année ou de plusieurs peut-être ! Mon attachement à la Corée du Sud y est certes pour quelque chose, mais en toute objectivité c'est une "magnifique' histoire, poignante, et divinement bien écrite que l'on suit à travers Hana et Émi, originaire de Jeju Island, l'île des célèbres femmes plongeuses, LEUR Histoire.
            • Maks Posté le 31 Août 2019
              "Filles de la mer" est un roman qui se déroule dans une période historique avec des faits qui ont réellement existé. Le fait que ce soit romancé avec des personnages fictifs à donner à l'auteure une liberté plus large afin de développer ses personnages et son histoire. Les personnages justement, ils sont captivants, très réalistes et souvent abîmés par la vie qu'ils ou elles mènent, que ce soit du côté coréen où les femmes on subies les pires atrocités possibles par des viols perpétuels, jour après jour, heure après heure, telles des objets mis à disposition des soldats japonais. Les soldats japonais eux, sont aussi bien écrits, de par leur violence mais aussi de leur cassure due à la guerre, jusqu'à la folie pour certain. Attention, sans excuses pour eux et ce qu'il ont fait aux femmes et jeunes filles coréennes. Les paysages sont sublimes, tout d'abord une petite île coréenne presque paradisiaque où se sont des femmes, fortes, qui font vivre les familles en allant à la pèche sous-marine, appris de mère en fille, de génération en génération. Ensuite les paysages de la Mongolie qui laissent le lecteur éberlué. Ce récit est également une "double lecture" car en plus de la partie se... "Filles de la mer" est un roman qui se déroule dans une période historique avec des faits qui ont réellement existé. Le fait que ce soit romancé avec des personnages fictifs à donner à l'auteure une liberté plus large afin de développer ses personnages et son histoire. Les personnages justement, ils sont captivants, très réalistes et souvent abîmés par la vie qu'ils ou elles mènent, que ce soit du côté coréen où les femmes on subies les pires atrocités possibles par des viols perpétuels, jour après jour, heure après heure, telles des objets mis à disposition des soldats japonais. Les soldats japonais eux, sont aussi bien écrits, de par leur violence mais aussi de leur cassure due à la guerre, jusqu'à la folie pour certain. Attention, sans excuses pour eux et ce qu'il ont fait aux femmes et jeunes filles coréennes. Les paysages sont sublimes, tout d'abord une petite île coréenne presque paradisiaque où se sont des femmes, fortes, qui font vivre les familles en allant à la pèche sous-marine, appris de mère en fille, de génération en génération. Ensuite les paysages de la Mongolie qui laissent le lecteur éberlué. Ce récit est également une "double lecture" car en plus de la partie se déroulant pendant la guerre, en parallèle, une vieille femme recherche sa sœur à notre époque, qui n'est autre que l'héroïne du roman. "Filles de la mer" est donc un roman historique à lire absolument, malgré une dureté certaine, il faut l'avoir lu.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Robert Laffont

              Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

              Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

              Lire l'article