Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707153210
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 155 x 240 mm

Frontières du communisme

Mythologies et réalités de la division de l'Europe, de la révolution d'Octobre au mur de Berlin

, ,

Collection : Recherches
Date de parution : 06/12/2007

Un regard rétrospectif sur la division inédite de l'espace européen, née de l'instauration d'un régime communiste en Russie en 1917.

Frontières de valeurs, mais aussi frontières physiques de murs et de barbelés, les frontières du communisme eurent-elles une spécificité ou ne furent-elles qu'une variante de la délimitation moderne des États au XXe siècle ? À l'heure de l'élargissement de l'Union européenne et des interrogations sur ses limites, il était temps de...

Frontières de valeurs, mais aussi frontières physiques de murs et de barbelés, les frontières du communisme eurent-elles une spécificité ou ne furent-elles qu'une variante de la délimitation moderne des États au XXe siècle ? À l'heure de l'élargissement de l'Union européenne et des interrogations sur ses limites, il était temps de porter un regard rétrospectif sur la division inédite de l'espace européen, née de l'instauration d'un régime communiste en Russie en 1917. Ce livre, fondé sur de nombreuses archives inédites, ouvre la première réflexion historique d'ensemble sur l'articulation entre frontière idéologique et frontière d'État en Europe. La territorialisation du communisme accompagne la construction diplomatique de la frontière, avec ses pratiques de verrouillage militaire et de surveillance des populations. D'Est en Ouest, les discours des dirigeants et les propagandes se répondent pour forger de nouvelles conceptions géopolitiques.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707153210
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 155 x 240 mm

Ils en parlent

« Alors que ceux qu'il est convenu d'appeler "les pays de l'Est" achèvent leur intégration définitive dans l'espace Schengen, l'ouvrage dirigé par sabine Dullin et Sophie Coeuré est l'occasion de revenir sur une frontière longtemps fondamentale en Europe, celle du communisme. Dès leur introduction, les auteurs posent ce qui fait toute la finesse de la réflexion qu'elles dirigent: les frontières dont il s'agit sont autant "des frontières de valeurs" que "des frontières physiques de murs et de barbelés". C'est bien sur cette articulation du physique et de l'idéologique que se construit ce travail, fruit d'un colloque organisé en 2006. C'est ce qui fait tout l'intérêt: l'ouvrage n'est pas une simple réflexion sur les délimitations des Etats socialistes au XX° siècle. Il prétend montrer la complexité du phénomène communiste, qui contribue à structurer la "géographie mentale et physique" de l'Europe du XX° siècle, pour reprendre l'heureuse expression des auteurs. Cette analyse est menée par vingt-deux historiens aussi bien français qu'étrangers, jeunes chercheurs ou spécialistes reconnus internationalement. Cette diversité fait aussi le prix de cet ouvrage, reflet d'une véritable collaboration scientifique à l'échelle continentale. [...] Ce livre est une lecture stimulante et nécessaire et permet d'approcher une question trop longtemps restée "l'angle mort des analyses", comme le soulignent à très juste titre les deux auteurs. »
L'HUMANITÉ

« Outre les très nombreux éléments factuels qu'il comporte, ce livre est l'occasion d'une réflexion sur l'ambivalence de toute frontière: lieu d'un fantasme de délimitation, de clôture, de purificaction, et en même temps, fenêtre sur l'extérieur, ouverte aux échanges, zone à l'effrayante porosité. »
PARUTIONS.COM

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !