Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714479617
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

La Fabrication des chiens

Date de parution : 06/02/2020
Une histoire de chiens, une histoire française.
« Un petit chien noir taché de fauve, au museau exagérément court et écrasé, si écrasé qu’il semblait faire pression sur l’orbite de ses yeux ronds au point de les éjecter, furetait entre les ourlets précieux, attendrissant et ridicule.
Dans le cliquetis des verres, le choc des talons sur le marbre...
« Un petit chien noir taché de fauve, au museau exagérément court et écrasé, si écrasé qu’il semblait faire pression sur l’orbite de ses yeux ronds au point de les éjecter, furetait entre les ourlets précieux, attendrissant et ridicule.
Dans le cliquetis des verres, le choc des talons sur le marbre de la salle de bal, dans les notes épuisées de l’orchestre qui cisaillait en rythme depuis des heures entre les exclamations et les rires, cette étrange créature sembla soudain l’axe impérieux décrétant les orbites, l’astre autour duquel ce monde effectuait sa révolution sans s’en apercevoir.
—   Tout est là, reprit l’inconnu. Tout est dans la perfection de ce singulier animal. L’espoir d’un monde absolument nouveau. Absolument moderne. »
 
Paris, 1889. Au crépuscule de l’Exposition universelle, Louis Daumale, jeune apprenti journaliste au Figaro, part à la rencontre de son époque. Mais, très vite, une question l’obsède : d’où viennent ces nouveaux chiens que l’on voit aux bras des Parisiennes ? Dans un Paris célébrant les prodiges de la science comme de l’occultisme, Louis Daumale suit la piste de ces chiens fin de siècle et découvre, derrière la joyeuse célébration du progrès, l’esquisse d’un avenir inquiétant, pour les chiens comme pour les hommes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714479617
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

" Une plongée drôle et riche dans une époque où tout était possible. Le meilleur comme le pire. "
Adeline Fleury / Le Parisien Week-End

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LAURAPAS Posté le 16 Avril 2021
    Je ne crois pas que ce soit réellement un roman historique ni un roman sur les chiens. En fait il s'agit d'un livre sur comment une société dite "évoluée" élimine ou transforme les êtres vivants (humains y compris) en choses. Ce livre sous couvert d'un récit historique nous ouvre les yeux sur ce qui se passe actuellement.
  • EmiC Posté le 29 Septembre 2020
    Nous sommes en 1889 au crépuscule de l'exposition universelle à Paris. Louis Daumale, 19 ans, est jeune journaliste au Figaro. Il y a été placé par le Comte qui très tôt l'a pris sous son aile et l'a éloigné de son destin de paysan dans la ferme de ses parents dans une région reculée. Il cotoît dans la capitale le gratin de l'époque, le professeur Charcot, Huysmans, et même Verlaine et Zola. Il y rencontrera le Docteur Mangelle qui pratique d'horribles expériences sur nos amis les chiens et enquêtera alors sur cette apparition soudaine de chiens d'agréments au bras de la bourgeoisie parisienne jusqu'à remonter les atroces coulisses de la sélection humaine sur les chiens : jusqu'à leur provoquer de graves problèmes de santé. Soyons honnête, tout est gris et souvent glauque dans ce roman et qui se passionne pour les chiens (comme moi) aura parfois du mal à digérer certains passages et chapitres. Pour autant j'ai aimé l'originalité de ce roman historique puisqu'à ma connaissance il s'agit du seul livre traitant de ce sujet. Il aurait peut-être mérité d'entrer directement dans le vif du sujet : les chiens et leur changement, car il faut attendre de nombreuses pages avant... Nous sommes en 1889 au crépuscule de l'exposition universelle à Paris. Louis Daumale, 19 ans, est jeune journaliste au Figaro. Il y a été placé par le Comte qui très tôt l'a pris sous son aile et l'a éloigné de son destin de paysan dans la ferme de ses parents dans une région reculée. Il cotoît dans la capitale le gratin de l'époque, le professeur Charcot, Huysmans, et même Verlaine et Zola. Il y rencontrera le Docteur Mangelle qui pratique d'horribles expériences sur nos amis les chiens et enquêtera alors sur cette apparition soudaine de chiens d'agréments au bras de la bourgeoisie parisienne jusqu'à remonter les atroces coulisses de la sélection humaine sur les chiens : jusqu'à leur provoquer de graves problèmes de santé. Soyons honnête, tout est gris et souvent glauque dans ce roman et qui se passionne pour les chiens (comme moi) aura parfois du mal à digérer certains passages et chapitres. Pour autant j'ai aimé l'originalité de ce roman historique puisqu'à ma connaissance il s'agit du seul livre traitant de ce sujet. Il aurait peut-être mérité d'entrer directement dans le vif du sujet : les chiens et leur changement, car il faut attendre de nombreuses pages avant que chaque chapitre en traite. L'écriture est très belle, fluide et l'atmosphère de l'époque est de ce fait magnifiquement retranscrite, on s'y croirait presque. J'ai apprécié le personnage de Louis, qui ne se fond pas dans la masse de tous ces scientifiques pratiquants la vivisection sans état d'âme ni conscience et faisant comme si les animaux étaient là seulement pour nous servir. J'ai l'impression que ce livre est passé à la trappe et a été noyé sous les nouveautés. Pourtant il mériterait d'être plus connu et découvert par tous les amoureux des chiens et d'Histoire. J'attends le tome 2 avec impatience !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.