Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714451293
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 290
Format : 140 x 225 mm

La Liste de Freud

Harita WYBRANDS (Traducteur)
Date de parution : 19/09/2013

Récompensé par le prix européen pour la Littérature, un roman fascinant qui donne à voir un épisode peu évoqué de la vie de Freud : en 1938, alors que des visas sont attribués pour l’Angleterre, le père de la psychanalyse dresse une liste de ceux qu’il souhaite emmener avec lui, liste excluant ses quatre sœurs qui finiront déportées au camp de Terezin. Dans une Vienne en pleine effervescence, une œuvre vibrante en forme d’hommage à Adolfina Freud, enfant mal aimée condamnée à la solitude. 

Récompensé notamment par le prix européen pour la Littérature, un roman fascinant sur un épisode méconnu de la vie de Sigmund Freud. Dans une Vienne en pleine effervescence artistique et intellectuelle, une œuvre vibrante, hommage aux femmes oubliées de l’Histoire.

1938. L’Allemagne nazie s’apprête à envahir l’Autriche, les Juifs cherchent...

Récompensé notamment par le prix européen pour la Littérature, un roman fascinant sur un épisode méconnu de la vie de Sigmund Freud. Dans une Vienne en pleine effervescence artistique et intellectuelle, une œuvre vibrante, hommage aux femmes oubliées de l’Histoire.

1938. L’Allemagne nazie s’apprête à envahir l’Autriche, les Juifs cherchent à fuir.
Alors qu’on lui délivre des visas pour l’Angleterre, Freud est autorisé à soumettre une liste de vingt personnes qu’il souhaite emmener avec lui.
Y figurent, entre autres, son médecin et ses infirmières, ses femmes de ménage, son chien et sa belle-sœur ; mais pas ses propres sœurs, qui mourront toutes les quatre dans les camps nazis, tandis que le père de la psychanalyse terminera ses jours à Londres.

Et Adolfina de raconter : l’enfance, les souvenirs, les regrets aussi, et l’incompréhension devant la décision de celui dont elle était pourtant la plus proche… Mais également ses rencontres de hasard avec Otla Kafka, Klara Klimt, sacrifiées comme elle sur l’autel de la célébrité de leur frère.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714451293
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 290
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un extraordinaire roman d’idées, lent, précis, presque chirurgical, sur ces choix qui nous déterminent, sur l’amour, la mort, le sexe, la haine, la dépression et la folie. »
Booklist

« Passionnant, intelligent, profond, émouvant, La Liste de Freud est une véritable réussite. Un peu à la manière de Tolstoï, Smilevski use d’une langue simple pour créer pourtant des images, idées, sentiments aussi puissants que complexes. »
The Jewish Daily

« Un véritable joyau, profondément émouvant, qui, avec un indéniable sens de la provocation, ouvre un débat sur notre perception de la folie. Tout simplement inoubliable. »
Publishers Weekly

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ASAI Posté le 16 Mai 2020
    Livre ramassé par la critique... attention attaque à Monsieur Freud Sigmund. Bon alors, je dirais ici que je m'en fiche totalement. Ce que j'ai vu dans ce livre c'est la manipulation, la lâcheté, et puis les relations à l'intérieur d'une famille et d'une fratrie, quand l'un est arrivé au sommet et les autres sont restés en bas... Alors le livre est maladroit à tout point de vue, mais il aborde des thèmes qui ne sont pas méprisables. Et la description de ces années "noires" et la fuite de Freud abandonnant ses soeurs est bien authentique. Alors c'est peut être cela qui n'a pas plu. Le grand psychanalyste a été un peu salaud dans sa vie privée. Pourquoi ne pas pouvoir le dire ? Cette lecture m'a appris pas mal de choses et surtout que le bien et le mal, le blanc et le noir, ca n'existe pas. C'est juste un peu plus compliqué.
  • MAPATOU Posté le 26 Janvier 2017
    Alors que les nazis sont aux portes de l’Autriche en 1938, les soeurs de Sigmund Freud le pressent de partir en Angleterre puisqu’il a la possibilité d’obtenir une vingtaine de visas pour les personnes qu’il souhaite emmener avec lui. Pour elles, aucun doute possible, leur frère va les emmener. Mais c’est presque par hasard et à la dernière minute qu’elles apprendront que Sigmund part et qu’elles ne figurent pas sur sa liste. Il a choisi de sauver son médecin et ses infirmières, ses femmes de ménage, son chien et sa belle-soeur mais pas elles qui mourront toutes les quatre dans les camps nazis. Adolphine, la plus jeune soeur avec laquelle Freud a entretenu une relation très forte jusqu’à l’adolescence, raconte ce que fut leur vie de l’enfance jusqu’à son départ. On découvre la famille de Freud, son cheminement intellectuel, ses faiblesses (il fermera toujours les yeux sur le comportement harceleur et destructeur de leur mère sur Adolphine, laquelle ne se mariera jamais). On croise au fil des pages les soeurs de Klimt, Kafka, des femmes entières et courageuses qui ont essayé d’exister et de faire changer la condition des femmes à l’époque mais elles seront elles aussi sacrifiées. Ce roman est intéressant car on y... Alors que les nazis sont aux portes de l’Autriche en 1938, les soeurs de Sigmund Freud le pressent de partir en Angleterre puisqu’il a la possibilité d’obtenir une vingtaine de visas pour les personnes qu’il souhaite emmener avec lui. Pour elles, aucun doute possible, leur frère va les emmener. Mais c’est presque par hasard et à la dernière minute qu’elles apprendront que Sigmund part et qu’elles ne figurent pas sur sa liste. Il a choisi de sauver son médecin et ses infirmières, ses femmes de ménage, son chien et sa belle-soeur mais pas elles qui mourront toutes les quatre dans les camps nazis. Adolphine, la plus jeune soeur avec laquelle Freud a entretenu une relation très forte jusqu’à l’adolescence, raconte ce que fut leur vie de l’enfance jusqu’à son départ. On découvre la famille de Freud, son cheminement intellectuel, ses faiblesses (il fermera toujours les yeux sur le comportement harceleur et destructeur de leur mère sur Adolphine, laquelle ne se mariera jamais). On croise au fil des pages les soeurs de Klimt, Kafka, des femmes entières et courageuses qui ont essayé d’exister et de faire changer la condition des femmes à l’époque mais elles seront elles aussi sacrifiées. Ce roman est intéressant car on y découvre le traitement de la folie à Vienne au début du 20ème siècle. Freud y apparaît comme un précurseur, certes, mais aussi comme un simple mortel qui ne se comportait pas toujours très bien vis-à-vis de ses proches. J’ai beaucoup pensé à « Le cas Edouard Einstein » de Laurent Seksik et « La déesse des petites victoires » de Yannick Grannec, romans dans lesquels nous sont révélées les faiblesses et les lâchetés d’Einstein et du mathématicien Kurt Gödel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lavieestunlongfleuvetranquille Posté le 24 Mai 2016
    Ne voyez dans cette oeuvre qu'une fiction totalement imaginaire - en grande partie - de la vie de Freud et de sa petite soeur. L'auteur "brode", et le résultat est réussi. Mais il faut impérativement s'éloigner d'une quelconque vérité historique, et c'est là que le bât blesse. Mettre en scène des personnalités historiques ne peut que semer le doute dans l'esprit des lecteurs : Est-ce la vérité ? Est-ce vraiment très documenté ? L'auteur écrit avoir mis plus de sept ans pour l'écrire. Doute supplémentaire lié à la durée, laissant supposer une documentation approfondie... Finalement, si Freud n'était pas mis en scène, ni la soeur de Klimt, trop connu pour être ainsi galvaudé, la fiction aurait gagné en justesse. Mais quid des digressions sur la psychanalyse de son père spirituel ?
  • nena Posté le 28 Mars 2016
    On est en 1938, Freud habite en Autriche avec toute sa famille, Hitler est aux portes du pays. Freud peut inscrire 20 personnes sur sa liste et les emmener avec lui vers l’Angleterre. Il choisira, sa femme, ses belles-sœurs, son médecin, ses servantes, son chien…Mais laissera ses sœurs : Rosa, Marie, Adolphine, et Paula. Seule Anna qui vit aux Etats Unis survivra, toutes les autres périront dans les camps. Pourquoi ne les a-t-il pas sauvées ? Il prétendra qu’elles ne risquaient rien…C’est Adolphine sa sœur préférée qui raconte, puis remontent dans leur enfance, leur vie…Très émouvant et l’incompréhension envers ce frère qu’elles vénéraient. Pourquoi les a-t-il sacrifiées ? Le mystère demeure
  • athena1 Posté le 27 Décembre 2015
    Ce livre m'a tenue en haleine du début à la fin. C'est une ambiance, des théories freudienne ... et surtout une réflexion sur notre homme... A travers la narration de sa sœur, l'auteur nous offre une vision parfois et même souvent peu élogieuse de notre père de la psychanalyse ... l'égocentrisme.... le manque d'humilité.... mais n'est ce pas finalement le prix à payer pour tous nos génies ? En bref un livre instructif, poignant, mélancolique.... une tranche de vie .... un très beau voyage...
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.