Lisez! icon: Search engine
La Maison des égarées
Laura Bourgeois (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 18/02/2021
Éditeurs :
Belfond

La Maison des égarées

Laura Bourgeois (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 18/02/2021
Après Les Couleurs de l’espoir, Julie Kibler livre une histoire vibrante d’humanité, celle d’une amitié profonde entre deux femmes démunies, exclues, et pourtant déterminées à se relever, plus fortes, plus libres, dans l’Amérique patriarcale du début du siècle.

Dans la petite ville de Berachah, au Texas, il est un refuge pour toutes celles dont la société ne veut plus, les filles mères, les épouses abandonnées, les prostituées, les...

Dans la petite ville de Berachah, au Texas, il est un refuge pour toutes celles dont la société ne veut plus, les filles mères, les épouses abandonnées, les prostituées, les droguées. Un abri où ces femmes brisées peuvent tenter de se reconstruire.
C’est là que se rencontrent Lizzie Bates et Mattie...

Dans la petite ville de Berachah, au Texas, il est un refuge pour toutes celles dont la société ne veut plus, les filles mères, les épouses abandonnées, les prostituées, les droguées. Un abri où ces femmes brisées peuvent tenter de se reconstruire.
C’est là que se rencontrent Lizzie Bates et Mattie Corder, en 1904. Entre les deux mères en perdition va se tisser un lien unique, comme un pont capable de les conduire ensemble vers un avenir meilleur.

Un siècle plus tard, Berachah se résume à quelques pierres tombales moussues. Fascinée par l’histoire de ce lieu et de ses pensionnaires, Cate Sutton, une jeune bibliothécaire, entreprend d’extraire du néant les vies de ces « égarées ». À travers les destins de Lizzie, Mattie et leurs compagnes, c’est une leçon d’espoir, de courage et de solidarité peu commune que l’Histoire s’apprête à offrir à Cate. Et dont les résonances inattendues pourraient éclairer son propre passé…

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782714493255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dans_tous_mes_etats 05/04/2023
    Il y a tout d’abord cette couverture. Elle m’appelle. Elle m’attire. Elle dévoile des secrets, des craintes, une arrivée, un départ, des doutes. Il y a ensuite ce titre. Il me donne envie d’en savoir plus. Il m’intrigue. Puis ces premières pages, où je me sens perdue. Où je me sens mal à l’aise. Où je ne sais pas où me mettre. Puis tout commence. Il y a ces femmes. Ces femmes qui luttent pour s’en sortir. Ces femmes qui ont été humiliées, malmenées. Qui sont déchirées par les hommes mais aussi par la religion. Au début du 19ième siècle, le foyer Berachah ouvre ses portes pour aider les femmes brisées par la vie. Un lieu serein et rempli d’amour pour les aider à rebondir. Un lieu où deux âmes se rencontrent, Mattie et Lizzie. Leur amitié est bouleversante. De nos jours, au sein d’une bibliothèque Cate et Laurel tentent d’en apprendre plus sur ce fameux foyer et son cimetière. Il y a des émotions très fortes. Je me suis battue entre le choc et la colère. J’ai été une boule de nerf face à des propos, des injustices, des principes religieux, des actes barbares, des viols. Ce roman est un ode à l’amitié. Les femmes ont leur place. Il est sidérant que malgré les années les femmes luttent pour leur vie et leurs choix. Cate m’a touchée. Cate était près de moi jusqu’à la dernière page. Un souffle de vie. EPour vous, La maison des égarées renferme quoi ? Qui ? Il y a tout d’abord cette couverture. Elle m’appelle. Elle m’attire. Elle dévoile des secrets, des craintes, une arrivée, un départ, des doutes. Il y a ensuite ce titre. Il me donne envie d’en savoir plus. Il m’intrigue. Puis ces premières pages, où je me sens perdue. Où je me sens mal à l’aise. Où je ne sais pas où me mettre. Puis tout commence. Il y a ces femmes. Ces femmes qui luttent pour s’en sortir. Ces femmes qui ont été humiliées, malmenées. Qui sont déchirées par les hommes mais aussi par la religion. Au début du 19ième siècle, le foyer Berachah ouvre ses portes pour aider les femmes brisées par la vie. Un lieu serein et rempli d’amour pour les aider à rebondir. Un lieu où deux âmes se rencontrent, Mattie et Lizzie. Leur amitié est bouleversante. De nos jours, au sein d’une bibliothèque Cate et Laurel tentent d’en apprendre plus sur ce fameux foyer et son cimetière. Il y a des émotions très fortes. Je me suis battue entre le choc et la colère. J’ai été une boule de nerf face à des propos, des injustices, des principes religieux, des actes barbares, des viols. Ce roman est...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LARSON41 11/01/2023
    Un roman hommage au courage et à l’entraide des femmes à travers le temps qui m’a été offert par une femme d’une autre génération voilà comment commence ma belle histoire avec ce récit. Dans le passé des femmes -mères sont rejetées car seules parfois droguées et soupçonnées de mœurs légères. Seul le refuge de Berachad fondé par un révérend et sa femme accepte de les accueillir mais parfois il est déjà trop tard. C’est là que Lizzie, Docie et Mattie vont essayer de se reconstruire. Tour à tour dans leurs vies,fille,mère,amie, elles vont se soutenir et passer du statut de victimes à celles de sauveuses. Dans le présent, cette histoire fait écho à Cate une bibliothécaire qui semble avoir beaucoup de point commun avec ses femmes et prend sous son aile une étudiante un peu paumée. Une belle leçon de courage et d’amitié qui nous rappelle qu’on ne choisit pas sa famille mais qu’on peut la construire avec ceux qu’on aime.
  • Sansan83300 20/06/2022
    aujourd'hui nous partons au Texas à la rencontre des égarées. Qui sont elles ? Des êtres humains, des femmes, qui à un moment de leur vie ont cru en l'amour, la famille, les amis et qui se sont retrouvées seules, égarées, enceintes, toxicomanes, vendeuses de charmes, qui se sont perdues en route, meurtries dans leurs corps et dans leurs âmes. Nous sommes au début du XXe siècle, le statut de la femme est très lié à la religion et au péché, on traite les femmes comme des objets sexuels et de transaction et quand elles sont prises au piège elles ne peuvent que se taire et subir pour survivre et sauver leurs enfants. Au milieu de cette noirceur elles vont pousser les porte du refuge de Berachah au Texas et se reconstruire. Nous allons découvrir leur histoire grâce à Cate, bibliothécaire passionnée d'histoire qui va extraire des archives leurs histoires, 100 ans plus tard.On est jamais attiré par autre chose que ceux qui résonne en nous... . Au fil des pages nous allons découvrir le destin monstrueux de ses femmes qui va nous toucher en plein cœur, il n'y a ps de mots pour décrire ce qu'elles ont subit et s'indigner face à tant de barbaries et perversions. Lizzie et Mattie vont être la clé de voûte de ce récit poignant, leur lien d'amitié indéfectible est fort et nous porte à travers leurs histoires, leurs choix, leurs vies. Chacune à leur façon va marquer le destin de l'autre et ce refuge pour femme est une bouffée d'oxygène pour cette souffrance sans nom dans leur chairs. . Lizzie, cette femme qui a vécu l'horreur, personne n'arrivera pas à la briser elle donnera de l'amour à son prochain sans limites jusqu'à son dernier souffle. Mattie cette électron libre, au tempérament hyperactif qui mettra sa vie au service des pauvres, des femmes et des avancées sociales. Enfin Cate, un siècle plus tard, se sent attirée par le destin de ses femmes, leurs histoires va lui permettre de panser ses blessures et d'avancer, mais on se rend compte qu'un siècle plus tard, on a encore beaucoup de choses à revoir, à accepter et à mettre en place. . Il y a une forte portée religieuse qui m'a donnée tour à tour envie de vomir et envie d'y croire. Au nom de la religion, de son interprétation et de ses croyances on est à l'époque prêt à lyncher une femme ayant eu un enfant hors mariage sans connaître son histoire, même si c'est un homme qui l'a violée, de toute façon c'est forcément de sa faute, c'est elle la pécheresse. Tout est question de point de vue et pourtant quelque soit les religions on oublie trop souvent que le cœur c'est l'amour, la bienveillance, l'empathie, la tolérance. Ces femmes se sont senties coupables de quelque chose qu'elle n'avaient absolument pas voulues mais elle étaient pas entendues. . J'ai énormément aimé ce livre, mais il m'a manqué un peu plus d'informations sur Cate et certains passages que je ne vais pas dévoiler de peur de spoiler. Très bel hommage à toutes ses femmes qui souffrent et qu'en plus on rejette de la société .aujourd'hui nous partons au Texas à la rencontre des égarées. Qui sont elles ? Des êtres humains, des femmes, qui à un moment de leur vie ont cru en l'amour, la famille, les amis et qui se sont retrouvées seules, égarées, enceintes, toxicomanes, vendeuses de charmes, qui se sont perdues en route, meurtries dans leurs corps et dans leurs âmes. Nous sommes au début du XXe siècle, le statut de la femme est très lié à la religion et au péché, on traite les femmes comme des objets sexuels et de transaction et quand elles sont prises au piège elles ne peuvent que se taire et subir pour survivre et sauver leurs enfants. Au milieu de cette noirceur elles vont pousser les porte du refuge de Berachah au Texas et se reconstruire. Nous allons découvrir leur histoire grâce à Cate, bibliothécaire passionnée d'histoire qui va extraire des archives leurs histoires, 100 ans plus tard.On est jamais attiré par autre chose que ceux qui résonne en nous... . Au fil des pages nous allons découvrir le destin monstrueux de ses femmes qui va nous toucher en plein cœur, il n'y a ps de mots pour décrire ce qu'elles ont subit et s'indigner face à tant...
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookaddict02 12/04/2022
    Dans ce roman Julie Kibler nous fait voyager dans le temps et nous raconte le destin de quatre femmes toutes avec un passé tragique et qui avec courage vont affronter les embuches et réussir à rebondir. Il y a d'abord Mattie et Lizzie des femmes vivant au début du 20ème siècle ou avoir des enfants sans être mariée et impardonnable. Obliger de se prostituer pour survivre mais grâce à une main tendu vont s'en sortir et se retrouver dans la maison des égarées. En 2017, Cate bibliothécaire embauche Laurel jeune étudiante et à elles deux vont faire des recherches sur cette maison qui accueillait les femmes rejetées. Une très belle histoire d'amitié, de résilience et de détermination. J'ai apprécié énormément cette lecture et trouvé ces femmes tellement touchantes, émouvantes et qui malgré les adversités de la vie vont tout faire pour s'en sortir. Une très bonne lecture.
  • Moulinaie 23/11/2021
    C''est ma deuxième lecture de cette auteure, et toujours le même bonheur! Une histoire basée en partie sur des faits réels du passé (cette maison accueillant dans les années 1900 les filles ayant eu un enfant hors mariage) qui est prétexte à une magnifique galerie de portraits de femmes. Chacune trace sa voie malgré ses blessures. Les liens entre passé et présent sont délicats et touchants. Il n'est aucunement question de se lamenter ni de juger, l'auteure dépasse ce cap et nous propose des tranches de vie réalistes et sensibles. Parfois très dures... Mais il s'en dégage une réelle humanité. A lire ! Passionnant!
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.