Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265154728
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 210 mm

L'ange et le violoncelle

Date de parution : 28/05/2020
« Quel charme ! Une déclaration d’amour sur le pouvoir des mots. » Anne-Laure Bondoux, auteure de Et je danse, aussi

"Une relation magnifique sur l'apprentissage de la paternité." Avantages

"Ce roman c'est comme une caresse, il vous emporte doucement et vous emplit de bonheur parce que c'est beau, simple, touchant, bouleversant de voir la...
« Quel charme ! Une déclaration d’amour sur le pouvoir des mots. » Anne-Laure Bondoux, auteure de Et je danse, aussi

"Une relation magnifique sur l'apprentissage de la paternité." Avantages

"Ce roman c'est comme une caresse, il vous emporte doucement et vous emplit de bonheur parce que c'est beau, simple, touchant, bouleversant de voir la transformation de Joseph au contact de ce petit être." Sandrine Dantard, Fnac Grenoble

Joseph travaille au service des objets trouvés de la gare de l’Est. Plutôt taiseux et renfermé, il occupe ses journées à rêver la vie des autres et à ne pas vivre la sienne. Un soir, tandis qu’il fait la tournée des trains arrêtés au garage, il est attiré par des bruits inhabituels… et découvre sous un siège un bébé abandonné dans un couffin. Touché plus qu’il ne voudrait l’être, il se résout à le ramener chez lui. Juste pour une nuit. Mais le lendemain, alors qu’il s’apprête à confier l’enfant aux services sociaux, l’émotion l’envahit. C’est une évidence : il ne peut pas le laisser ici.
Alors, pour la première fois, une histoire entre dans la vie de Joseph.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265154728
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sophiecoutellier Posté le 29 Juillet 2020
    Une très belle histoire. Un livre qui se lit vite tellement on est emporté par l'histoire. Joseph, un drôle de bonhomme au grand coeur. Sa rencontre avec Gabrielle va changer sa vie bien banale .
  • ProfesseurDan Posté le 22 Juillet 2020
    Une lecture page-turner, très bien écrite, très délicate et très émouvante sur ce dénommé Joseph, homme bourru, qui apprend, pas à pas, grâce à ses amis les plus proches, à s'ouvrir aux autres et aborde les plaisirs, les joies, mais aussi les épreuves de la paternité avec les faux pas qu'il lui arrive de commettre. Une très belle lecture...
  • sebnanie Posté le 18 Juin 2020
    Habitué à lire Franck Thilliez ,Maxime Chattam et autre .J'ai adoré ce livre fluide qui ce lit facilement.Un peu de douceur dans ce monde de brute
  • Piuma_bookworld Posté le 14 Juin 2020
    Joseph est responsable des objets trouve#769;s a#768; la Gare de l'Est. Il erre dans la gare a#768; la recherche d'objets oublie#769;s, e#769;gare#769;s, tout comme son a#770;me. Joseph vit en marge du monde exte#769;rieur qui le laisse sans voix, il est un oublie#769;, un esquinte#769; du monde. Sa vie est articule#769;e au rythme d un me#769;tronome mais la me#769;lodie est monocorde et rocailleuse. Joseph n'a rien a#768; perdre. D'ailleurs qu'a-ton a#768; perdre quand on ne posse#768;de rien? . Et puis il y a cet impre#769;vu aussi minuscule que renversant. Les impre#769;vus, ce sont ces trucs qui viennent causer des remous au train de la vie. Un nourrisson tombe#769; du ciel oublie#769; dans un wagon. Un « enfange » e#769;gare#769;. Deux a#770;mes perdues qui se trouvent. Un ours mal le#769;che#769; qui devient un papa kangourou et protecteur. De me#770;me que l'enfange e#769;carquille ses grand yeux e#769;merveille#769;s sur ce monde inconnu, Joseph apprend a#768; le voir autrement. Impossible pour lui d'e#769;viter la vie plus longtemps, il doit apprendre a#768; la gou#770;ter, a#768; la laisser entrer. Avoir la responsabilite#769; d'un enfant, c'est accepter de s'ancrer au monde et ne plus avoir le droit de tourner le dos a#768; l'existence. La vie est parfois capricieuse, elle est parfois ange... Joseph est responsable des objets trouve#769;s a#768; la Gare de l'Est. Il erre dans la gare a#768; la recherche d'objets oublie#769;s, e#769;gare#769;s, tout comme son a#770;me. Joseph vit en marge du monde exte#769;rieur qui le laisse sans voix, il est un oublie#769;, un esquinte#769; du monde. Sa vie est articule#769;e au rythme d un me#769;tronome mais la me#769;lodie est monocorde et rocailleuse. Joseph n'a rien a#768; perdre. D'ailleurs qu'a-ton a#768; perdre quand on ne posse#768;de rien? . Et puis il y a cet impre#769;vu aussi minuscule que renversant. Les impre#769;vus, ce sont ces trucs qui viennent causer des remous au train de la vie. Un nourrisson tombe#769; du ciel oublie#769; dans un wagon. Un « enfange » e#769;gare#769;. Deux a#770;mes perdues qui se trouvent. Un ours mal le#769;che#769; qui devient un papa kangourou et protecteur. De me#770;me que l'enfange e#769;carquille ses grand yeux e#769;merveille#769;s sur ce monde inconnu, Joseph apprend a#768; le voir autrement. Impossible pour lui d'e#769;viter la vie plus longtemps, il doit apprendre a#768; la gou#770;ter, a#768; la laisser entrer. Avoir la responsabilite#769; d'un enfant, c'est accepter de s'ancrer au monde et ne plus avoir le droit de tourner le dos a#768; l'existence. La vie est parfois capricieuse, elle est parfois ange et parfois de#769;mon mais nous n'avons d autres choix que de l'accepter dans sa totalite#769;. . Ce roman est comme un livre doudou ou bien est ce lui qui nous berce et nous cajole de ses pages rugueuses? J'ai globalement appre#769;cie#769; cette lecture me#770;me si pour moi certains de#769;tails auraient me#769;rite#769; d'e#770;tre un peu plus e#769;toffe#769;s. Je dois avouer que j'ai e#769;te#769; assez de#769;sarc#807;onne#769;e par le revirement brut qui s'ope#768;re dans les derniers chapitres mais peut-e#770;tre qu'apre#768;s tout, cela est a#768; l'image de la re#769;alite#769;, l'invite#769;e sournoise qui s'immisce dans notre bulle pour la faire e#769;clater? La re#769;alite#769; qui plane au dessus du Bonheur comme un ange noir diabolique...
    Lire la suite
    En lire moins
  • GaetWj Posté le 30 Mai 2020
    Un roman plein de tendresse et d’amour. Une écriture fluide qui permet de dévorer ce livre en un rien de temps. On sourit, on s’émeut.. Bref, on passe un très bon moment et malgré son coté “ours mal léché”, on s’attache vite au personnage principal.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Fêtes des mères : 20 romans passionnants à lui offrir

    La fête des mères, c'est dimanche 7 juin ! Et si vous profitiez de cette occasion pour lui offrir un livre et étancher sa soif de lecture ? De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Douglas Kennedy, focus sur 20 romans passionnants qui devraient plaire à votre chère maman.

    Lire l'article