Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221240106
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 1 x 215 mm

Le Bug humain

Pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète et comment l'en empêcher

Date de parution : 07/02/2019
Peut-on lutter contre soi-même ? Et si notre cerveau était devenu notre pire ennemi ?  
 
Plus qu’un moment critique nous vivons une véritable tragédie. Surpopulation, surpoids, surproduction, surconsommation, surchauffe, surendettement, nous avons basculé dans l’ère de tous les superlatifs qui mène l’humanité tout droit à sa perte. Si la capacité des ressources de la planète sont comptées, alors nos jours aussi le seront… Inéluctablement.
Mais alors...
Plus qu’un moment critique nous vivons une véritable tragédie. Surpopulation, surpoids, surproduction, surconsommation, surchauffe, surendettement, nous avons basculé dans l’ère de tous les superlatifs qui mène l’humanité tout droit à sa perte. Si la capacité des ressources de la planète sont comptées, alors nos jours aussi le seront… Inéluctablement.
Mais alors que la situation empire heure après heure, aucune réponse collective tangible ne vient. Nous voyons le mur se rapprocher et nous ne faisons rien. La conscience de ce qui nous attend ne semble avoir aucun effet sur le cours des événements. Pourquoi ?
Sébastien Bohler docteur en neuroscience et rédacteur en chef du magazine Cerveau et psycho apporte sur la grande question du devenir contemporain un éclairage nouveau, dérangeant et original. Pour lui, le premier coupable à incriminer n’est pas l’avidité des hommes ou leur supposée méchanceté mais bien, de manière plus banalement physiologique, la constitution même de notre cerveau lui-même.

Au cœur de notre cerveau, un petit organe appelé striatum régit depuis l’apparition de l’espèce nos comportements.  Il a habitué le cerveau humain à poursuivre 5 objectifs qui ont pour but la survie de l’espèce : manger, se reproduire, acquérir du pouvoir, étendre son territoire, s’imposer face à autrui. Le problème est que le striatum est aux commandes d'un cerveau touours plus performant (l’homme s‘est bien imposé comme le mammifère dominant de la planète) et  réclame toujours plus de récompenses pour son action. Tel un drogué, il ne peut discipliner sa tendance à l’excès. À aucun moment, il ne cherche à se limiter.
Hier notre cerveau était notre allié, il nous a fait triompher de la nature. Aujourd’hui il est en passe de devenir notre pire ennemi.          
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221240106
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 1 x 215 mm

Ils en parlent

« Un essai passionnant »
Isabelle Taubes / Psychologies Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ECB Posté le 21 Novembre 2019
    Le plus bel outil de l'Homme c'est son cerveau, sa plus grande arme aussi, ou plutôt le plus grand danger auquel il est confronté. Sébastien Bohler nous explique comment fonctionne notre cerveau depuis les origines avec le striatum qui nous envoie des décharges de dopamine lorsque nous répondons à ses sollicitations et même avant d'avoir agi rien qu'à la pensée de la satisfaction du résultat à venir. Le problème : ses demandes sont liées à des besoins ancestraux nécessaires à notre espèce - la nourriture, le sexe et la procréation, le pouvoir qui donne accès aux deux précédents, le moindre effort pour l'économie de notre énergie et donc être frais et dispo pour la recherche de nourriture et de partenaires - besoins nécessaires mais pour la plupart des êtres humains plus que largement satisfaits aujourd'hui. Le striatum nous pousse donc à une course effrénée du toujours plus, plus vite, plus facilement. Et à cause de lui nous épuisons les ressources limitées de notre planète. Alors la solution : le cortex bien sûr, autre partie de notre cerveau, le cortex notre allié. Mais il va être plus que difficile de se restreindre face aux sollicitations constantes... Le plus bel outil de l'Homme c'est son cerveau, sa plus grande arme aussi, ou plutôt le plus grand danger auquel il est confronté. Sébastien Bohler nous explique comment fonctionne notre cerveau depuis les origines avec le striatum qui nous envoie des décharges de dopamine lorsque nous répondons à ses sollicitations et même avant d'avoir agi rien qu'à la pensée de la satisfaction du résultat à venir. Le problème : ses demandes sont liées à des besoins ancestraux nécessaires à notre espèce - la nourriture, le sexe et la procréation, le pouvoir qui donne accès aux deux précédents, le moindre effort pour l'économie de notre énergie et donc être frais et dispo pour la recherche de nourriture et de partenaires - besoins nécessaires mais pour la plupart des êtres humains plus que largement satisfaits aujourd'hui. Le striatum nous pousse donc à une course effrénée du toujours plus, plus vite, plus facilement. Et à cause de lui nous épuisons les ressources limitées de notre planète. Alors la solution : le cortex bien sûr, autre partie de notre cerveau, le cortex notre allié. Mais il va être plus que difficile de se restreindre face aux sollicitations constantes de la publicité, des nouvelles technologies, de l'évolution de la science. Certains philosophes s'y sont essayés sans succès, nombre de religions aussi. Alors ? Sébastien Bohler propose quelques pistes : 1- éduquer nos enfants à apprécier le mieux vivre avec moins et le partage dès leur plus jeune âge 2- méditer, seule activité qui permet de différer la satisfaction immédiate de nos besoins et même de les oublier 3- développer notre goût inné pour la connaissance, la créativité, la curiosité en choisissant des actions nouvelles pour protéger nos ressources et l'environnement : le striatum aime aussi ces domaines et donc ainsi nous pouvons jouer avec lui. Un ouvrage à découvrir absolument !
    Lire la suite
    En lire moins
  • oree Posté le 20 Octobre 2019
    J'ai eu la chance de rencontrer l'auteur au Livre sur la Place à Nancy. Il livre une analyse très pertinente sur le devenir de l'humanité confrontée à sa survie en raison de la possible perte de sa planète nourricière. C'est assez pessimiste si l'on s'en tient à un constat difficile à réfuter : l'être humain est et sera incapable de réduire sa consommation, ses désirs de pouvoir, de toujours plus de tous ses plaisirs car ils sont dans le logiciel de l'espèce animale et dans la sienne aussi. Le retour à la raison, à la prise de conscience, à la sobriété pour le bien de tous dans le futur est-ce à notre portée? Nos cerveaux sont-ils nos pires ennemis? J'ai eu l'impression que les femmes étaient un peu mieux préservées de tous les excès de l'espèce. Un espoir?
  • HRL Posté le 26 Août 2019
    Face à tant de constats alarmistes et fatalistes, nous sommes submergés par des reproches et parfois par des sentiments de culpabilité et d'incompréhension. Voilà un livre, qui sans concession ni langue de bois, nous explique les causes et nous donne les connaissances et les moyens de nous en sortir !
  • Maudino Posté le 8 Août 2019
    Si vous avez envie de vous plonger dans le cerveau humain et de répondre à cette question fondamentale : " Pourquoi l'humanité ne réagit-elle pas alors qu'elle sait pertinemment qu'elle court à sa perte ?" Un livre vertigineux, pragmatique, concret et pédagogique qui vous répondra en vous expliquant ce qui se passe à l'intérieur de nous lorsque l'on se resserre d'une part de dessert, que l'on regarde un porno ou que l'on s'achète une dixième paire de chaussures. A lire pour mieux se connaître et connaître les autres.
  • marabudha Posté le 2 Mai 2019
    Comment le striatum nous dirige... Tout droit vers l'effondrement de notre société de consommation... Un livre à lire et à recommander à tous nos proches...

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.